banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 14
1  Préliminaires / One Shot / Re : La cruauté d'un monde, des retrouvailles inespérées [Misty Stollen] le: Février 18, 2018, 04:24:07
Voici le personnage que je vais interpréter.



Nom & Prénom : Elizéa
Âge : 29 ans
Race : (Créature) magicienne/sorcière

Histoire :

(Début de la trame en rapport avec Brutus, vu avec ce dernier bien entendu)

Brutus et Elizéa se rencontrèrent quand ils étaient encore enfant à l’orphelinat. Cette dernière avait été abandonné par ses propres parents à cause des potentiels de leur enfant mais Elizéa n’en savait rien… Brutus fut le seul et le premier à pouvoir se rapprocher de cette dernière et peu à peu, ils devinrent amis. Lorsque l’orphelinat les abandonna dans les rues, les deux amis restèrent ensemble et faisaient les quatre cents coups ensemble. Un jour, Brutus fut introuvable laissant Elizéa seule une nouvelle fois….

( Fin de l'histoire en commun, voici l'histoire d'Elizéa)

Depuis que Alexander m’a abandonné, je devais vivre seule comme avant… Je devais une nouvelle fois voler et bien que j’aurais voulu l’oublier, je n’y arrivais pas… Quelques semaines plus tard, je suis retombée sur un autre orphelinat avec d’autres enfants. Je ne laisserais plus personne m’approchée, non plus jamais. Nous étions battus pour n’importe quelles raisons. On avait fait trop de bruit, on ne nous donnait pas à manger pendant trois jours. Mais les coups de fouets et ceintures se firent sentir sur ma peau car j’étais trop rebelle comme on me disait…

Je détestais cet endroit, plus que tout, et finalement je tenais le coup grâce à un autre garçon, il n’était pas adulte certes… Je pense qu’il était dans les seize ans. C’est lui qui perfectionnait mon style de combat afin que je ne sois plus une victime, il voulait me changer en une conquérante. Quelques mois passèrent, il m’avait parlé qu'il allait s'enfuir avec plusieurs personnes et m'avait proposé de partir, car la gérante de l'orphelinat voulait me vendre pour mon exotisme.

J'étais terrorisée et je finis donc par accepter de venir avec eux. Le grand soir arrivé, nous sommes donc partis de l'orphelinat et on s'est dirigé hors de la ville. Nous avons voyagé tout simplement jusqu'à que mes pouvoirs se manifestaient et nous changions de monde, nous n'avons pas remarqué jusqu'à qu'on se fasse prendre par des personnes. Je pense que j'ai été assommée tout simplement, car je ne me souviens pas, rien du tout. Je me réveillais encore une fois enchaînée, le sol était froid et dur, j'entendais les bruits des métaux qui s'entrechoquaient contre les barreaux de la prison où j'étais. Les gouttes de pluie étaient très fréquentes, sûrement par les trous du toit qui étaient d'environ cinq ou six mètres au-dessus de moi. La lumière arrivait par les petits trous du toit qui éclaircissait légèrement la pièce. Je regardais les alentours, mais je ne trouvais pas mes compagnons quand soudainement, des personnes s'approchent de moi, me redressent et me maintiennent. Les bourreaux me disaient souvent que j'étais une simple marchandise exotique et qu'avec l'âge, je deviendrais sûrement une belle et jeune femme et que j'étais très exotique, encore ce mot maudit !


Après quelques jours, j'ai été racheter par un homme de quelques années, il possédait une famille et il semblait juste gentil. Je lui avais demandé où était ma famille, mes amis, mais personne ne me répondit dessus à part quelque chose... De les oublier tout simplement. L'homme et la femme qui étaient présents possédaient plusieurs enfants, ces derniers ne pouvaient pas venir pour l'instant et les deux adultes prenaient soin de moi, tout était juste merveilleux. Ils étaient gentils, m'avaient donné à manger, m'avaient offert un lit, des soins, et même quelques cadeaux.

Étrangement, j'ai réalisé rapidement que les garçons étaient entraînés pour voler tandis que les filles se préparaient à être assises sur les genoux d'homme. Être touchée aux cuisses, vers la poitrine, donner des baisers et être gentilles, voilà ce que la femme m'avait dit. Je ne pouvais supporter ces hommes qui me regardaient avec envie, car j'étais la seule fillette qui possédait la magie, quelque chose de très rare à mon âge...

Alors le premier client fut le dernier client, car j'avais refusé de coopérer et j'avais fait ma rebelle. J'avais donné des coups encore et encore à cet homme qui me voulait. Ma punition fut assez humiliante, montré l'exemple aux autres avec les fesses à l'air et la ceinture qui claquait les fesses, était très gênant... Mais cela ne me montait juste ma personnalité d'être encore plus rebelle. Le couple avait eu tellement de mal à me "dresser" comme une simple gentille et bonne fille qu'ils finissaient par être un monstre, un monstre tueur. En effet, l'homme, m'avait entraîné de plus en plus contre des monstres et moi-même, j'étais devenue un monstre assoiffé de sang et de chair, devenant une pitoyable guerrière, une guerrière qui jouait avec ses victimes, voilà ce que j'étais devenue. J'ai tué des innocents, détruit des nombreux pays par le simple vouloir de mes bourreaux, brisée en mille morceaux, avec aucun souvenir, si ! Le souvenir que je ne voulais pas être ainsi, le souvenir de liberté...

Dans cette nouvelle vie, quand je venais à peine de posséder quinze ans. Le mari, trop bourré à essayer d'abuser de moi, je n'ai pas pu m'en empêcher et à peine qu'il a dénoué son pantalon, je l'ai tué, encore et encore. Sa lame s’enfonçait plusieurs fois dans la chair et encore une fois, j'ai encore fugué une nouvelle fois... J’avais exactement un jour pour m’enfuir sinon ils pourront me retrouver et la mort était assurée. Et je devais avouer quelque chose… C’était juste excitant…

Je me dirigeais vers le port, les traversées étaient nombreuses et donc, des inconnus étaient plus que par millier. Je demandais donc à plusieurs marins, capitaines, tous les gens que je croisais afin d’être pris comme marin d’eau douce, mais aucune personne ne voulait une femme sur un bateau, portant malchance à ces derniers. J’étais désespérée, me préparant tout doucement à mourir par ma propre lame quand, un capitaine me prit sous son aile. Il m’accueillit sur son bateau et je devins bientôt son élève. Il m’apprenait tout doucement à être cartographe, à être capitaine, à voir comment cela vit sur un bateau. C’était juste merveilleux.

Les marins avaient du mal à m’accepter au début, mais suite à la recommandation du capitaine, je devins un marin tout simplement. Les échelons montèrent rapidement et ma magie se perfectionna d’année en année. J’étais tout simplement heureuse, mais, il fallait se dire quelque chose. Bien que j’eusse vu le monde, que je vivais avec l’eau tout simplement. La mer était mon amie et que j’étais dans mon élément... Nous avions eu des attaques, nous attaquions, voilà les mots. Mais un jour, nous trouvons quelqu’un de plus fort que vous…

C’était un capitaine violent, maltraitant son équipage quand ce dernier n’était pas saoul. Il avait tué notre capitaine afin de nous confirmer son autorité et m’avait prise pour sa putain. Il était là, en train de me déshabiller, m’expliquant que je viendrais bientôt la putain à bord et que quand, il aura fini de jouer avec moi, je passerais par tout l'équipage. Je serais violée en continue, on tuera mes enfants, je serais nourri qu’avec du sperme, voilà mon funeste destin.

Mais je n’étais pas… Je n’étais pas une soumise. J’avais réussi à changer mon destin alors que ce dernier semblait encore plus que perdu... Je pourrais y arriver une nouvelle fois, mes attributs féminins avaient bien grandit, passant à une belle poitrine et j’avais mûri tout simplement. Certains diraient même que j’étais devenue une femme charmante et si belle, mais je m’en foutais. Ce n’était pas mon destin de devenir une belle femme et d’être une putain, il était hors de question qu’on choisisse mon destin…

Dix ans plus tard, trois navires de guerre entre au port. Chaque navire avait été créé par le capitaine de ce qu’on racontait. Aucune marque de fabricant, et même, aucun fabricant ne pourrait reconstruite un des trois navires. Personne ne savait comment en total de 240 canons pouvait exister sur le bateau avant que ce dernier coule. On pouvait compter environ 1200 hommes et femmes par navire de guerre. Les Blackbloods étaient les plus redoutés sur les mers et océans, personne n’oserait s’attaquer aux Blackbloods, tandis que d’autres semblaient si émerveillés, ils étaient assez fous pour demander de rentrer dans l’équipage.


La personne la plus redoutable chez les Blackbloods étaient leur capitaine. Un homme fort et intolérant. Personne n’oserait s’attaquer à ce dernier. On raconte qu’il est souvent habillé d’une grande cape rouge sang, avec le fameux chapeau de capitaine, une plume l’habillant. La personne est recherchée par tous les policiers et forces de l’ordre, mais ces derniers craignent tellement l’équipage, qu’ils n’osent pas venir s’affronter. On raconte également que chacun des hommes et femme possèdent la confiance totale du capitaine, même du plus haut gradé au plus faible... Mais sérieusement, comment cela peut se faire certains le diraient, d’autres vous répondront d’aller demander au capitaine, si vous possédez assez de couilles.

Une seule légende parmi tant d’autres fait frémir les plus costauds. Une femme aurait de sang-froid arraché les couilles de son violeur. Et elle lui aurait tout simplement fait bouffer avant de reprendre les rênes du navire pour porter allégeance aux Blackbloods, mais personne ne l'aurait vue... Comme si cette femme n'était juste, un fantôme que seul le capitaine des Blackbloods connaît. Personne à part l’équipage n’aurait vu le capitaine, personne n’aurait osé lui retirer ce masque qu’il porte à moins les suicidaires, mais quelque chose est sûre, le nom de Black Rosen...


Couleur de ses paroles : teal


♥`·.¸¸.·´´¯`··._.· Et que le RP commence`·.¸¸.·´´¯`··._.· ♥

« N'hésitez pas à passer par nos spectacles, des combats de gladiateur ! C'est gratuit, juste les boissons sont payantes... Allez-y ! C'est notre spécialité. Et même avec un peu d'argent, vous pouvez vous offrir le vainqueur aux prix qui convient à son maître.»

Cela devait être quelque chose à voir en effet, les marins vinrent déposer quelques cargaisons sur le port avant de les emmener aux futurs acquéreurs. Le capitaine avait prévenu qu'ils allaient rester quelques nuits, alors autant s'amuser mais également protéger le bateau. Une jeune femme se posa sur le sol en s'étirant un petit coup, elle laissait ses cheveux argentés voler avec l'air marin en regardant ses coéquipiers. Elizéa regardait les alentours, cela faisait tellement longtemps qu'elle n'était pas venue ici. Elle se dirigea vers la plus proche auberge pour s'offrir une chambre pour quelques heures afin de se laver un petit coup avant de partir une nouvelle fois dans les rues. Allait-elle aux jeux ? Pourquoi pas tiens...

Elle demanda à plusieurs personnes son chemin avant d'arriver vers une sorte de Colisée où on pouvait entendre hurler et le bruit de métaux s'entrechoquer. Elle ne portait pas vraiment une tenue de pirate, plutôt une chemise blanche et un pantalon en cuir brun avec des bottes et quelques affaires sur elle. Elle était arrivée au milieu de combats où deux gladiateurs s'affrontèrent. La foule était nombreuse, très nombreuse et elle devait rester debout dans les lieux de passages si elle voulait observer le combat, elle croisa les bras venant se poser contre la poutre en regardant le combat. Soudain un des gladiateurs termina l'autre et voilà qu'il commença ses louanges au public. Elizéa regarda longuement avant de le voir se tourner vers elle, un choc... Elle aurait pu faire une crise cardiaque sur le coup, elle ne savait que dire. La jeune femme s'approcha tout doucement, l'aurait-elle reconnu... Oui sûrement, aucun doute... Certes il avait vieillit mais c'était lui, c'était Alexander.

- ATTENTION !

Elle l'avait crié comme elle l'aurait fait enfant pour le prévenir d'un danger. Mais le bruit de la foule ralentir le son de sa bouche, comment s'était-il retrouver là-bas, dans des combats d'esclaves... Les larmes perlèrent sur son visage, le sentiment de l'avoir perdu puis retrouver fusillèrent dans sa poitrine. Elle ne pouvait plus, elle courrait jusqu'au barrière qui la séparait de cet ami perdu. La rage aurait pu venir mais sur le coup, c'était une liberté de le voir encore en vie. Le combat reprit rapidement, combattant fièrement pour son honneur... Pour sa vie. Tous ses souvenirs d'Alexander revint à la charge au point qu'elle défaillit et tomba à genoux en pleurant de chaudes larmes, elle qui ne voulait plus pleurer pour quelqu'un... La voilà en train de défaillir, de pleurer à chaude larme son ami perdu.. Elle aurait pu être un phénomène de foire pendant quelques minutes mais sa réputation ne la toucha guère, elle se redressa doucement avant de se remettre plus loin pour observer le combat..

Elizéa se posa doucement assise sur les gradins regardant cet homme se battre, cet homme qui s'était tiré il y a une quinzaine d'années... Il était déjà très fort et c'est vrai, qu'elle n'avait jamais su le battre. Il avait grandit et vieillit mais il était toujours reconnaissable. Alexander avait toujours eu quelque chose qui faisait sourire cette dernière, quelque chose que même avec les années, il possédait toujours. C'était ses yeux, son regard tout simplement. Elizéa restait là dans un silence complet, comme si elle était dans sa petite bulle à elle où personne ne pouvait la déranger.  Elle se ressaisit tout doucement, regardant une nouvelle fois le combat, une main sur sa bourse comme prête à user de son argent pour le revoir une dernière fois mais est-ce qu'elle serait capable ?

Elle restait immobile debout, comme si des vagues de souvenirs l'assaillaient encore, toujours venant la déstabilisée une nouvelle fois. Ses souvenirs enterrés vinrent refaire surface comme des zombies soif de cerveaux. Elle serrait les poings avant de se calmer et se poser contre le pilier afin de ne pas tomber. Clignant plusieurs fois des yeux avant... * Chacun a grandit, toi et moi, et nous voilà des années après...* se dit-elle profondément. Mais quelque chose la rongeait tout doucement, elle qui avait toujours cru qu'elle était un fardeau, elle qui s'était toujours accusé de n'avoir jamais été assez fort pour garder cet ami. Tout ce qu'elle pouvait espérer, tout ce qu'elle pouvait faire c'est de le soutenir...

- Vas-y...Se dit-elle au plus profondément d'elle comme si ses paroles allaient le transpercer afin de lui donner une nouvelle force...
2  Plan de Terra / Tekhos Metropolis / Re : Slave Traffic [Misty Stollen] le: Février 16, 2018, 03:52:24
Misty était toujours entreprenante continuant de caresser cet endroit avec sa langue, la cyprine venait tout doucement se loger dans la culotte de Sarah. Aucunement dérangée par l'odeur ou même le goût, cette dernière continua de lécher les lèvres et se concentrer tout doucement sur la perle. Une des mains vint monter jusqu'au milieu du ventre en resserrant tout doucement sur ce dernier avant de finalement utiliser son autre main pour l'immiscer tout doucement entre les lèvres de la policière, les caresses se font plus intense. Les bruits se font doucement entendre, gémissant faiblement.

- Hmmmm ! Sarah...

C'est tellement excitant de voir deux femmes se faire autant de bien, ou du moins c'est ce que beaucoup de personnes pensent. Misty trouvait cela excitant, c'était très différent de ce qu'elle avait toujours connu, oui c'était totalement différent. Il n'y avait plus de brutalité, plus de douleur comme elle avait subit juste avant, c'était tout simplement une relation saine comme on pourrait dire, pas de prise de tête non rien... Juste les sentiments et les envies qui se multiplient orchestraient les faits et gestes de Misty. Les caresses se firent de plus en plus nombreux jusqu'à qu'un doigt se glisse entre les chairs de la policière venant faire des doux vas et viens.

- C'est si booon....

Misty reviendra doucement, revenant sur elle avant de venir l'embrasser tendrement, se collant à elle avec un petit sourire.
3  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Centre-ville de Seikusu / Re : L'amour rend aveugle [avec Misty Stollen] le: Février 16, 2018, 04:05:09
Je lui souris faiblement avant de sursauter quand je sentis une claque sur mes fesses venant me retourner en sa direction en tirant la langue avant de venir hocher la tête en rougissant en entendant ses propres sur mes fesses. Je répondis au baiser avant de venir hocher la tête tout en continuant de faire la cuisine avant de stopper les fourneaux et hocher la tête. J'allais répondre quand je sentis ses mains sur mes hanches venant rougir sur le coup.

- Oui après le manger où même un autre jour, toute façon... Je n'ai pas grand chose donc voilà... Mais maintenant, j'ai quelque chose, j'ai toi...

Je vins l'embrasser avant de le faire reculer en donnant un coup de fesse afin de le faire reculer et commencer à mettre la nourriture sur les assiettes avant de mettre les récipients, casserole ainsi que poêle dans l'évier, prêt à faire la vaisselle. Je vins d'un coup derrière lui quand ce dernier sera retourné venant fermer les yeux un petit moment. Les mains sur le torse, mon corps se collant beaucoup plus contre Vaelin.

- Je suis tellement contente d'être avec toi... Tu es quelque chose de précieux, plus que tu peux l'imaginer, tu viens de me donner un but dans la vie... De t'aimer et te chérir...

J'étais sincère dans mes paroles avant de relâcher mon étreinte et me diriger en direction de la table pour m'asseoir sur une des chaises et le regarder, mes coudes sur la table, mes mains maintenant ma tête tandis que je regardais Vaelin...
4  Plan de Terra / Les terres sauvages / Re : Une nouvelle vie pour deux amantes [PV : Algogia] le: Février 16, 2018, 03:53:44
Les réponses de son bouclier étaient plus que favorable, Misty en était bien contente mais continua sur tout le bouclier, ne laissant aucun moyen de passage, aucune faille à des potentiels ennemis. Elle se posait quelques minutes sur le sol en fermant les yeux avant d'entendre les bruits de pattes de sa compagne venant se redresser avec un petit sourire. Elle posait la question de son état avant de venir hocher la tête.

- Je vais bien ma chérie, ne t'inquiète pas c'est juste que j'ai un peu abuser de mes pouvoirs afin que notre bouclier ne se brise pas..

Rapidement elle vint s'excuser avant de faire une petite recommandation où plutôt une petite complainte de sa part et une petite demande venant hocher faiblement la tête et viendra donc la câliner faiblement avec un petit air désolé.

- Je suis désolée ma chérie, c'est juste que mes instincts primaire sont bien présent et j'ai toujours eu l'habitude d'être seule et donc de ne pas demander mais, je tâcherais de te dire quand je partirais mais pardonne moi si au début, je...

Misty s'interrompit en agitant les oreilles en entendant de loin quelqu'un pleurer, et le quelqu'un, elle savait parfaitement qui c'était... C'était ce petit boutchou qui était en train de se plaindre après son sommeil, son long sommeil. Elle vint regarder sa bien aimée quelques minutes avant de l'embrasser tendrement et de la guider tout doucement en direction de leur grotte.
5  Préliminaires / Prélude / Re : Ils débaAAAAWWHHHH !! [Ahri] le: Février 11, 2018, 11:05:39
Je veux vous faire des calins et vous adopter :p

Bienvenue
6  Préliminaires / One Shot / Re : Soul exchange [PV] le: Février 08, 2018, 08:11:28
Raven était allongé sur le lit, ses sabots repliées sous elle comme n'importe quel cheval qui se coucherait. Elle était toujours sou sa forme la plus bestiale qui soit, n'étant de moins en moins sous sa forme de furry cheval comme certain la décrirait. Elle était en train de réfléchir à plusieurs choses comme les cristaux de son père mais également l'éducation de Gladiss. Ce dernier s'était totalement montré soumis à l'équine venant violer sa propre protégé montrant bien que Grëtta était totalement morte. Son membre était dans son fourreau et elle était tellement dans ses pensées que le bruit de la porte la fit sursauter sur le coup.

Le manoir devenait de plus en plus calme, encore quelques bruits d'esclaves se faire baiser mais ce n'était presque plus si audible qu'avant. La lune était bien présente et illuminait les quelques pièces qui n'avaient pas encore les rideaux fermés. Raven décida de fermer les siens en illuminant sa corne pour user de sa télékinésie. Elle dirigea ensuite son regard vers son esclave qui avait parfaitement comprit sa place et elle en était ravie. En étant au stade de l'animal de compagnie, il pouvait parler plus librement bien qu'il devait encore garder un respect total envers sa maitresse quand il parlait, la langue fourchue et ce dernier se retrouverait encore plus mal au point que quand il avait été violé avec force...

Raven se redressa doucement venant se diriger en direction de son animal de compagnie venant même se lever mais dictant la conduite de son animal de rester sur sa couche.  Elle vint tourner autour venant frotter sa corne sur le cou de ce dernier avec un petit sourire.

- Tu as su validé ton test avec brio et je suis fière de toi, Gladiss. Cette truie est totalement à toi, tu peux lui ordonner tout ce qu'elle veut et mes amis t'aideront si tu en as envie. C'est un privilège que je te donne, ne l'oublie pas. Un des cristaux de mon père se trouve à Tekhos, quelque part dans cette ville ou le règne du chaos doit être bien présent. Laisse moi t'expliquer..

Raven illumina sa corne pour faire des schémas, des mini-films pour qu'il assimile mieux.

- Si un des cristaux de mon père se retrouve sans un corps convenable, sans un.. Hmmm...  une enveloppe humaine ou non, il sera instable laissant déchainer les quelques démons qu'il peut encore invoquer. Les cristaux peuvent se cacher n'importe où, que cela soit dans un être vivant ou non. Quelqu'un qui possède le cristaux de mon père en lui, ne le fait pas démon et si ce dernier peut maitriser et comprend... Et essaye d'absorber sa magie, il sera consumer.. Mon père n'était pas idiot, seul sa descendante peut l'utiliser et l'absorber..


Raven restait proche de Gladiss avant de venir le pousser un peu en se mordillant la lèvre... Etait-il en manque et essayait de le cacher ou voulait-il tout simplement ressentir encore le membre de sa maitresse en lui. Raven restait là en venant porter une tenue en dentelle noir par dessus sa peau, laissant voir le membre et son fourreau avant de hocher la tête.

- Tu en as envie ? Et bien montre moi ce que tu veux faire. E X C E P T I O N N E L L E M E N T tu as le droit de me dominer, de faire ce que tu veux de moi. Montre moi ta passion, ta volonté... Gladiss..

Raven était sérieuse le montrant avec un regard de complicité laissant libre imagination à ce dernier venant l'embrasser pour démarrer les hostilités..
7  Plan de Terra / Tekhos Metropolis / Re : Slave Traffic [Misty Stollen] le: Février 08, 2018, 07:51:08
Un sourire se fait voir sur les paroles de Sarah venant l'encourager a approcher plus dangereusement l'intimité de cette dernière. Misty commença à caresser cet endroit, sur la fente ou plutôt sur la culotte venant appuyer dessus comme pour faire marquer tout son aspect de son sexe par le tissu. Elle continue de caresser en mordillant dans le cou avant de tirer Sarah contre ses hanches, l'autre main sur le sein de la policière. Les quelques baisers dans le cou, un petit pincement sur le téton quand elle vint utiliser son index et son pouce sur le clitoris de cette dernière.

Est-ce qu'on pouvait dire que c'était l'instinct sauvage de Misty qui remontait le dessus comme si elle était en chaleur, devenant peu à peu plus avenante. N'hésitant pas à venir s'amuser avec plus insistance au niveau de son pubis, Misty continue de l'embrasser avant de se déshabiller totalement laissant voir son corps complètement nu avec l'exception de la culotte. bien entendu les cicatrices de ses anciens tortionnaires étaient visible. Elle était gênée de se montrer mais elle en avait envie venant rougir et essayer de se cacher tout en se collant un peu plus à Sarah. La culotte n'avait pas été retirée afin de laisser Sarah le faire par elle même..

Misty descendit tout doucement sur le corps de cette denrière, descendant jusqu'au niveau du bas ventre où elle laissait quelques baiser se faire dessus avant de venir passer le bout de sa langue contre toute la fente de cette dernière avec un petit sourire continuant, se montrant très douce et tendre, maintenant les cuisses écartées et les éventuels bras qui pourraient lui barrer le chemin si Sarah était gênée de cette situation.
8  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Centre-ville de Seikusu / Re : L'amour rend aveugle [avec Misty Stollen] le: Février 08, 2018, 07:40:07
Je vins lui sourire, appréciant qu'il comprenne parfaitement mon avis sur le sexe, il y en aura bien entendu mais je n'étais pas prête pour ce soir, je vins l'embrasser tendrement avant de hocher la tête et retourner en direction de notre plat qui avait été mit en quelque sorte un peu en attente. Je vins m'occuper de la salade avec un petit sourire venant taquiner Vaelin en venant lui donner des petits coups de bassin sur ses flancs.

- Je te remercie de me comprendre, hmmm... assassin mignon ?

Je vins lui sourire une nouvelle fois avec le petit surnom un peu ridicule venant finalement préparer la salade complètement avant de me diriger vers les pommes de terre et commencer à les faire cuir en regardant un peu mieux l'appartement.

- Il faudrait que j'aille chercher mes quelques affaires que j'ai ici, si tu veux toujours que je m'installe ici.


Je le regarde en m'approchant tout doucement de lui, caressant une nouvelle fois sa joue, le regardant dans les yeux, me mordillant la lèvre inférieur, c'était bien la première fois que je ressentais autant de sentiments pour quelqu'un surtout du sexe opposé, je dois avouer que j'avais toujours un peu de mal avec les hommes du fait ce qu'ils m'ont fait subir mais lui, c'est complètement différent, je me sens beaucoup mieux avec lui...
9  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Centre-ville de Seikusu / Re : L'amour rend aveugle [avec Misty Stollen] le: Février 06, 2018, 02:39:23
Je ne disais rien sur le moment, me laissant donc me faire emporter sur le silot où on préparait à manger où il m'avait trouvé un nom mignon en parlant de moi comme sa veuve noire venant même me faire rougir. Il commençait tout doucement à me dénuer tout en parlant de moi, je vins le reculer tout doucement assez gênée de la situation avant de me recroqueviller tout doucement, je n'avais encore rien fait et cela me faisait peur, oui je devais l'avouer.. J'avais vraiment peur de faire ce que je pensais depuis que...

- Attend, doucement.. !

Je vins le reculer encore une fois voulant lui faire comprendre d'arrêter ses agissements pour l'instant avant de souffler un petit moment et reprendre ma conversation.

- Ne sois pas si rapide, je dois vraiment, je n'ai pas du tout l'habitude. Le sexe me fait très peur et ce n'est pas parce que c'est ma première fois. J'ai, avant de connaître les assassins... J'étais dans des laboratoires qui cherchaient à m'utiliser comme une arme et ils m'ont torturer mentalement et physiquement alors que je n'étais qu'une gamine...

Je le regardais dans les yeux, j'avais des larmes à ce dernier et je me sentais vraiment mal... J'avais même envie de pleurer, c'était quelque chose qui m'horrifiait énormément.. Je n'arrêtais pas de trembler de peur venant finalement me poser contre lui en m'excusant tout en espérant qu'il comprenne ce que je voulais dire....
10  Plan de Terra / Les terres sauvages / Re : Une nouvelle vie pour deux amantes [PV : Algogia] le: Février 06, 2018, 12:59:54
Misty était revenue sous sa forme de cheval, la biche sur elle. Algogia était déjà là venant lui sourire faiblement avant de reprendre forme humaine laissant sa proie sur le sol et accepter le calin de sa bien aimée. Bien entendu, elle s'excusait bien qu'elle savait qu'elle ne pouvait pas retirer cette envie, c'était sin instinct protectrice et sauvage qui revenait et avec tous les efforts, elle ne pouvait pas le retirer. Misty se dirigea tout doucement vers sa fille afin de vérifier ce qu'elle faisait mais cette dernière dormait paisiblement avec ses quelques jouets proche d'elle.

Elle se rapprocha de la drider qui commençait a prendre la biche pour surement faire de la viande en plus mais le simple regard de Misty pouvait indiquer a sa bien aimée qu'elle était consciente des chasseurs et cela la dérangeait également, elle regardait les alentours avant de s'approcher d'Algogia avec un petit sourire.

- Je vais vérifier la bouclier et l'illusion afin de m'assurer qu'ils ne trouvent pas cet endroit, je ne veux pas reverser encore du sang...

Misty baissait les oreilles en disant cela car elle n'aimait pas du tout verser du sang et de tuer mais le faisait quand elle n'avait vraiment pas le choix. Elle se dirigea et incantait tout en vérifiant les alentours et regarder comment la protection agissait, elle semblait réagir au mot de Misty puis elle refit quelques pas et reprenant son incantation pendant quelques minutes...
11  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Centre-ville de Seikusu / Re : L'amour rend aveugle [avec Misty Stollen] le: Février 02, 2018, 02:50:49
J'avais l'impression que mon simple contact semblait l'avoir changer totalement, comme si c'était une sorte de déclic pour lui. Il était doux et très entreprenant même venant me sentir un peu gênée par son contact venant me faire rougir et me faire reculer contre la table de travail, posant mes mains dessus pour me retenir. Il m'avait murmurer des paroles qui m'avaient toucher profondément, je me devais l'avouer venant doucement le regarder dans les yeux... J'allais lui dire quelque chose quand ce dernier me rapprochait de lui, se collant à moi.

- Vaelin....

Je vins à rougir énormément, je le sentais venant poser mes mains sur son torse comme pour l'empêcher l'inévitable mais je ne suis pas arrivée à le rejeter venant le laisser m'embrasser tendrement avant qu'il m'avoue ses sentiments et de ce qu'il ressentait. Ma petite description me fit sourire venant lui caresser la joue, je n'avais encore rien dit sur mon passé et pourtant il était à proximité, je me mordiller mes lèvres inférieur ne disant aucun mot pour l'instant. C'était un aveu que je ne m'attendais pas du tout, je devais l'avouer... Je le regardais toujours avant de venir le prendre dans mes bras.

- C'est quelque chose que je ne m'attendais pas du tout...

Je lui souris, un peu gênée de notre position et un peu de ce moment. Je le regardais dans les yeux tout en rougissant avant de m'approcher, les lèvres contre son cou.. Avant de murmurer...

- Je veux bien...
12  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Centre-ville de Seikusu / Re : L'amour rend aveugle [avec Misty Stollen] le: Janvier 31, 2018, 08:01:59
Il s'était rapproché tout doucement de toi venant me faire légèrement rougir, prenant un petit effet de recul me demandant ce qui allait se passer, je n'avais pas vraiment connu cela, et cela, oui, je devais l'avouer me faisait intimider surtout depuis les expériences même Ezio avait eut du mal à me toucher les premiers mois et il a toujours du un peu se battre pour que je me laisse faire demandant souvent à un autre frère d'armes qui était très proche de ce dernier. Je me laissais faire venant respirer faiblement avant de sentir qu'il me défaisait tout doucement mes brassards d'assassin pour les poser sur la table avant de confirmer mon idée d'accompagnement pour la viande.

- Et bien, je vais venir t'aider.

A peine les quelques mots qui sont sortis de ma bouche qu'il commença déjà à m'amener dans la cuisine afin de pérparer les ustensiles et les ingrédients pour le faire. Je me saisis d'un petit couteau venant commencer à éplucher les pommes de terre en silence en attendant la réponse à ma question avant qu'il me la donne et qu'il me retourne la question.

- Je n'ai pas vraiment de domicile fixe, je voyage beaucoup cherchant peut être un petit nid où je pourrais m'installer et terminer ma vie tranquillement en quelque sorte, sans vraiment d'embêtement, enfin... Voilà, c'est ce que j'avais prévu et ce que je prévois toujours...

Tandis que je terminais tout doucement les pommes de terre avec mes paroles, je déposais le pelet avant de venir nettoyer les pommes de terres avant de les couper en rondelle et les disposer sur une plaque de fou avec un filet d'huile avant que je prennes la salade mais Vaelin m'interrompit avant de venir se rapprocher de moi en le regardant venant me passer un autre couteau et vint me parler, je sentais le feu sur les joues.

- Vaelin, je t'arrête tout doucement... Je ne recherche pas de relations d'une nuit...

Je risquais un peu de dire cela mais je voulais lui faire comprendre que je ne recherchais pas une relation d'un soir. Et j'ai l'impression qu'il cherchait un peu cela venant rester contre lui venant lui caresser la joue avec un petit sourire.

- Mais cela me fait aussi plaisir de passer la soirée avec toi.
13  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Centre-ville de Seikusu / Re : L'amour rend aveugle [avec Misty Stollen] le: Janvier 30, 2018, 03:30:15
J'allais sauter quand il m'interrompit venant me retourner une nouvelle fois avant de discuter sur ma tenue qui n'était pas vraiment adaptée à courir sur les toits, je finis par rigoler un petit coup avant de revenir dans l'appartement venant hocher la tête, un peu vaincue. Si j'avais bien compris, il avait vraiment envie que je reste un petit peu de temps avec lui et pourquoi pas après tout... Je regardais un petit moment Vaelin avant de venir lui répondre avec un petit sourire faible.

- Bon d'accord, je vais rester manger. J'apprécie aussi la viande..

Plus je le regardais, plus j'avais l'impression qu'il était triste et surtout qu'il se sentait seul. Et je savais ce que cela se faisait d'être seul et je pouvais donc le comprendre venant finalement regarder les alentours avant de me redresser.

- Allez, et moi je prépare les condiments pour la viande, pomme de terre sauté avec une salade, cela te va ?

Je lui souris venant m'approcher de la cuisine venant le suivre donc venant remettre une mèche de cheveux avant de venir soupirer longuement en m'étirant, les heures de fatigue me manquaient mais je me sentais bien, le fait de côtoyer quelqu'un de la Confrérie était quelque chose que j'appréciais..

- Cela fait longtemps que tu es là ? Enfin dans la ville, je veux dire.
14  Plan de Terra / Tekhos Metropolis / Re : Slave Traffic [Misty Stollen] le: Janvier 30, 2018, 05:35:55
Misty continuait ses lèvres sur les seins de Sarah venant explorer petit à petit son corps avant que la policière décidât que c'était son tour d'être au-dessus. La jeune femme souriait faiblement se laissant soumise avant que Sarah vienne lui demander pour sa robe rouge avant qu'une nouvelle fois Misty soit dessus. Elle vint l'embrasser tendrement avant de venir balader ses mains sur son dos pour chercher la fermeture éclair venant la faire descendre de plus en plus avant de venir la caresser tout doucement tout en lui retirant la robe rouge.

- Je te préfère sans la robe... Mais allons plus en profondeur..

Et voilà qu'elle continua son avancée venant lui retirer un soutien gorge si elle en avait un venant ensuite lui mordiller ses tétons en passant tout doucement une de ses mains jusqu'à l'entre-jambe caressant un peu tout en usant son autre main pour faire descendre totalement la robe venant même l'éloigner du lit. Misty en pouvait plus venant elle même retirer sa robe venant rester en sous vêtement voulant laisser profiter Sarah de le faire elle même si elle le voulait.

- Sarah... J'ai envie, tu es si,  hannnw, j'ai envie de dire que tu es si aguicheuse avec ta robe mais je te préfère sans..
 
Les paroles de Misty étaient passées ainsi, pensant tout haut venant continuer la découverte du corps de la policière l'embrassant encore et encore, descendant sur son corps.. Comme si elle essayait d'user Sarah avec des baisers, elle était très démonstrative. Elle caressa le pubis allant tout doucement en plus au-dessus, caressant ses lèvres à travers la culotte avant de remonter ses lèvres sur le cou et lui mordiller ce dernier.

- J'espère que tu n'as rien prévu pour les prochaines heures.... Car je vais m'occuper de toi.
15  Plan de Terra / Les terres sauvages / Re : Une nouvelle vie pour deux amantes [PV : Algogia] le: Janvier 30, 2018, 05:19:05
Misty regardait longuement sa petite fille qu'avait appelé Algogia Onyx, un nom qui lui allait à ravir venant chatouiller l'enfant et voilà qu'elle grognait pas encore contente venant essayer de pousser ses deux mères mais Misty savait que si on l'énervait trop, elle risquait de perdre le contrôle de ses pouvoirs venant donc s'éloigner pour la laisser respirer. Onyx vint ramper sur le lit voulant découvrir ce qu'il y avait aux alentours, elle était très curieuse n'hésitant pas à user la magie de la télékinésie pour s'apporter les quelques jouets que les deux amantes avaient préparer pour la venue de la petite.

- C'est sur qu'elle a son propre caractère mais on doit se l'avouer qu'elle est très déterminée.

Misty se couchait donc venant fermer les yeux tout doucement s' endormant avant de totalement dormir. Elle se réveillait quelques heures plus tard venant sursauter d'un coup en regardant les alentours avant de se redresser laissant Algogia et Onyx à la maison pour sortir et prendre une forme de félin pour venir chasser comme son instinct lui disait de faire. Elle alla au plus profond de la forêt avant de se diriger vers les quelques animaux sauvages trouvant un cerf mal au point, certes pas malade mais il avait été blessé par des chasseurs non loin. Elle l'achevait afin qu'il ne souffre plus avant de venir l'emporter jusqu'à la maison tout doucement.

- Je suis rentrée...

Misty revenait avec le cerf sur son dos, il trainait un peu sur le sol et Misty avait prit la forme d'un cheval complètement noir avec la chevelure argentée. Un cheval fin mais robuste en même temps venant se coucher pour déposer la carcasse du cerf non loin de l'entrée.
Pages: [1] 2 3 ... 14
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox