banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3
1  Préliminaires / Le coin du chalant / Re : Une lycéenne naïve |Hana Mida| le: Décembre 22, 2017, 03:34:34
Je relève ce sujet d'entre les catacombes !
2  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Salles de cours et bibliothèque / Re : "Jette-toi à l'eau, garçon !..." le: Février 12, 2017, 02:31:28
Hana laissait Kenshiro prendre le dessus sur la situation, il semblait avoir envie d'être le meneur et cela ne dérangeait pas la jeune fille le moins du monde. Elle prenait même plus de plaisir à se laisser faire par le garçon empli de désir. L'étudiante fut surprise du changement de climat mais évidemment, ne fit aucun rapprochement avec Kenshiro ni avec leur situation actuelle.
- Voila qui nous met dans l'ambiance...
Elle hocha légèrement la tête, la soudaine obscurité envahissante et le son rythmé des gouttes d'eau sur la fenêtre rendait la scène plus excitante.
Hana commença, à l'unisson avec Kenshiro, à le déshabiller, déboutonnant sa chemise avec délicatesse.
- PAR TOUS LES DIEUX TU EST AUSSI BELLE QU'UNE DÉESSE D'ASGARD !...*
La jeune fille pris soin de ne pas porter attention à ce changement de ton. Si jamais Kenshiro avait un fétichisme étrange ou un trouble mental dont il ne voulait pas parler, elle préférait ne pas agir à ce propos et laisser passer sans plus de commentaire.
Alors que le jeune homme en face d'elle n'avait plus de vêtements que son pantalon, dans lequel elle avait une main, elle commença à tracer une ligne sur son torse avec un mouvement sensuel tout en s'emparant de ses lèvres avec avidité.
3  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Salles de cours et bibliothèque / Re : "Jette-toi à l'eau, garçon !..." le: Novembre 03, 2016, 11:06:06
La jeune fille se laissait prendre au jeu, le toucher un peu maladroit mais plein de bonnes intentions de  Kenshiro lui apportait un grand plaisir et elle poussa un petit gémissement quand il lui toucha les tétons. Elle commença à accélérer le rythme de ses hanches pour stimuler le garçon à passer plus vite à la vitesse supérieure. Après tout, ils étaient seuls pendant encore une trentaine de minutes, elle avait bien le droit de s'amuser, non ?

Eh bien le destin avait apparemment décidé que non, parce que au moment ou elle allait enlever le T-Shirt de son compagnon pour le titiller un peu, ils entendirent tout deux la porte s'ouvrir, et c'est avec une rapidité hors du commun que Hana remit son haut en place avant de se faire aider par Kenshiro pour se relever. C'est non sans une envie à peine masquer de génocide contre les maigrichons à lunettes qui entraient dans les bibliothèques en plein milieu des cours, qu'elle suivit ce dernier d'un regard assassin alors qu'il s'enfonçait dans la bibliothèque. Bon, de toutes façons il n'avait rien vu.

Et merde...
- C'est foutu pour aujourd'hui... Je te propose qu'on se retrouve chez moi, ce soir, vers huit heures, ça te va ?


Oh non. Ca n'allait pas le faire. Hana avait été bien trop excitée par ce qu'ils venaient de faire pour repartir faire sa journée normalement comme si de rien n'était. Au lieu de lui répondre, elle lui fit un clin d'oeil avant de le prendre par la main pour s'enfoncer dans un coin reculé de la bibliothèque, ou elle le plaqua contre un mur avant de l'embrasser de plus belle tout en glissant une main dans son pantalon pour lui caresser les parties intimes. Elle brisa une nouvelle fois leur baiser pour lui glisser à l'oreille

Je ne pense pas être capable de me retenir jusqu'a ce soir...

Elle avait dit cela en lui plaquant la tête entre les seins d'une main et en jouant avec ses bourses de l'autres. Aucuns doutes qu'il ne pourrait pas refuser. La jeune et timide Hana se transformait en tigresse avide de sexe quand on lui demandait gentiment.
C'est ce qu'il avait fait, et il n'allait pas s'en tirer aussi facilement.
4  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel [Hana Mida] le: Novembre 03, 2016, 10:50:42
La jeune fille était complètement épuisée. Orgasme après orgasme, éjaculation après éjaculation, elle avait été plus usée en quelques heures que certaines stars du X pendant toute leur carrières.
Et elle avait aimé ça. Elle en redemanderait presque. Elle gisait sur la table, presque sans vie. La seule émanation qui provenait d'elle était sa lourde poitrine se soulevant quand elle respirait et quand son proviseur mettait quelques coups de reins, avant de finalement se retirer. Elle était lessivée, et quand il approcha la caméra de son visage, elle se contenta de faire un faible sourire en faisant un baiser fictif à la caméra.
Puis, alors que le sperme encore chaud dégoulinait le long de sa chatte et de son anus, pour couler de sa jambe vers le sol, elle prit enfin le temps de répondre au proviseur, à l'homme qui avait organisé cette orgie incroyable.

-C'était bien mieux que tout ce à quoi je m'attendais.

Elle réussit à prendre une position assise sur le bord de la table. Position douloureuse puisque le nombre de bite lui étant passé dans le cul lui faisait encore vraiment mal. Mais ce genre de légers désagréments valaient largement la peine.
5  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel [Hana Mida] le: Novembre 03, 2016, 09:52:53
Avec les vas et viens de plus en plus brutaux à chaque coup de chaque homme qui venait la défoncer, Hana ne put plus se retenir et commença à avoir des orgasmes à répétition. Cela commença quand pour la troisième fois, un type éjacula au plus profond de son cul alors que les deux autres remplissaient son vagin. Elle eût un orgasme terrible et cria si fort que si elle n'était pas consentante, on aurait put croire qu'elle agonisait.
Puis, elle était si sensible que chaque fois qu'un pénis la pénétrait, éjaculait en elle ou se retirait, elle avait un orgasme incroyable. Les sensations qu'elle ressentait étaient inégalables. Hana se sentait si bien, elle était brisée par le désir sexuel qui l'envahissait de plus en plus. Elle avait de moins en moins de mal à penser à autre chose que les pénis des hommes autours d'elle ou bien le foutre bien chaud et appétissant qui remplissaient ses cavités vaginale et anale à répétition.
Elle se laissa aller et remuait des hanches elle même, caressant le torse de chaque type qui lui passait dessus en l'embrassant avec autant de passion qu'elle pouvait humainement le faire. L'odeur malsaine de la sueur et du sperme se mélangeait dans la tête de la jeune étudiante et embrumait tout ce qui aurait pût lui donner autre chose que du plaisir sexuel immédiat.
Elle haletait comme une chienne en chaleur et demandait toujours plus d'efforts de ses partenaires.

Encore ! Plus loin !
Ne te retiens pas ! Oui ! Défonce moi !


Elle avait ces mots, qui poussent des hommes comme ceux qui se trouvaient autour d'elle à se déchaîner et à vraiment la déchirer.
6  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel [Hana Mida] le: Novembre 03, 2016, 06:36:17
Hana avait goûté le sperme de chacun des vieux pervers autour d'elle et après quelques instants, quand ils furent tous sûrs d'avoir eut leur tour, elle les vit s'écarter un peu.
Elle compris immédiatement leur plan et après s'être essuyé le visage avec un pan miraculesement propre de son uniforme, elle se mit complètement nue pour laisser les vieillards admirer son corps

Quand le premier lattrapa pour lui en glisser une dans le cul, elle fut plutôt heureuse de savoir que la salive qu'elle avait appliquée sur toute les verges de la salle allait etre utile.
La première bite glissa comme si elle avait de l'huile dans le cul.

Lorsque Hana vit approcher deux autres vieux, elle eut peur pendant un instant.
Cependant, cette salope était tellement mouillée que la pénétrer, même à deux, étais facile.
Elle se colla contre celui face à elle, pour lui rouler une pelle pendant qu'elle gémissant de plaisir, un plaisir inégalable.
7  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel [Hana Mida] le: Novembre 02, 2016, 11:51:35
Hana était presque au paradis. L'odeur du foutre chaud qui s'imprégnait sur elle lui faisait prendre son pied. Elle commença même à utiliser son talon pour se toucher la chatte pendant qu'elle suçait avidement le type. Bientôt, lui aussi avait jouit dans sa bouche, et elle avala avec appétit le sperme qu'il lui avait laissé dans sa cavité orale, et avant qu'il ne parte, elle lui ouvrit la bouche, pour qu'il voit bien qu'elle avait tout avalé.
Elle n'écoutait pas ce qu'il avait dit avant de venir dans sa bouche. Elle n'entendait plus que le bruit des mains des trente pervers autour d'elle contre leur verges et le bruit de succion qu'elle effectuait elle même sur la bite qui venait combler le vide qui avait été laissé pendant quelques instants.
Elle lachait prise des hommes qui lui éjaculait dans les mains et d'autres venaient les remplacer presque instantanément. La libido des vieux cochons et celle d'Hana étaient identique. La seule chose qui occupait son esprit désormais était un inévitable besoin de bite et de sperme.
8  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel [Hana Mida] le: Novembre 02, 2016, 10:55:40
La réaction d'Hana ne se fit pas attendre. Elle ne fut pas surprise d'avoir été mise à genoux, ni que tous l'avaient entourée, sexes en mains.
A peine ses genoux touchèrent-ils le sol que les plus impatient commençaient déjà à se branler, lui collant leur verges dans ses cheveux ou contre ses joues.
La jeune fille savait ce qui lui restait à faire. Elle ouvrit grand la bouche et attrapa le premier pénis devant elle, pour le sucer en y mettant tout son coeur, enveloppant la chair gorgée de sang de ses lèvres, effectuant des vas et viens de plus en plus vite.
Bien sûr, ça n'allait pas suffire. Alors avec ses deux mains, elle attrapa les deux "voisins" de son premier partenaire et entreprit de les masturber vigoureusement, sans oublier de continuer à sucer le premier, lui faisant visiter l'intérieur de sa gorge.
Les hommes ne l'avaient pas encore touchée, mais déjà elle mouillait à la simple idée qu'autant d'hommes la ravage. Sa culotte était fichue...
9  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel sur le bureau [Hana Mida] le: Novembre 01, 2016, 06:01:23
Hana était un peu nerveuse. Non pas qu'elle ait eût envie de faire marche arrière ; elle était venue de son plein gré et en pleine connaissance de cause, mais c'était la première fois qu'elle allait avoir une expérience sexuelle à plus de trois.
Elle n'était pas sûre d'être prête mais elle ravala sa salive et serra un peu la vieille main de son proviseur, comme une petite fille se donnant du courage avant une opération. Elle passa un regard circulaire dans la salle, afin d'observer les regards pervers de la trentaine d'hommes réunis se poser sur elle.
La jeune fille réussit à afficher un petit sourire et fit une petite révérence.

B...Bonsoir.
10  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Salles de cours et bibliothèque / Re : "Jette-toi à l'eau, garçon !..." le: Octobre 31, 2016, 02:48:31
La petite conversation finie, il y eut un petit silence gênant, où Kenshiro regardait Hana dans les yeux, mais ne disait rien. Cela mettait la jeune fille un peu mal à l'aise et elle s'apprêtait à ouvrir la bouche quand elle aperçut un changement dans le regard du garçon, elle se taisait donc et attendait une réaction du garçon.
Cette réaction ne se fit pas attendre, d'un coup d'un seul, il se leva et se dirigea vers elle. Elle ne savait pas trop comment réagir, si elle devait l'aider ou quoi. Il avait l'air confiant mais n'avait pas pris sa canne, ce qui inquiéta l'étudiante pendant une seconde. Puis, elle eût autre chose pour s'inquiéter. Enfin, s'inquiéter...
Kenshiro lui prit le visage entre ses mains et lui dit passionnément :
JE TE VEUX !

Il n'avait pas exactement l'air dans son état normal, mais après tout, c'était lui qui demandait, n'est ce pas ?
Alors, elle approcha son visage de celui de Kenshiro et commença à l'embrasser langoureusement. Peut-être trop, car, peut être avait-il perdu l'équilibre, peut-être n'était il pas prêt à cette réaction, mais il tomba à la renverse suite à ce baiser, entraînant la jeune fille dans sa chute. Au final, il était sur le dos, avec Hana à califourchon au dessus de lui, continuant à l'embrasser malgré leur changement de position assez amusant.
Elle brisa le baiser qu'elle avait elle même engagée, et, haletante, lui susurra :
Moi aussi...

Comme pour donner de la valeur à ses paroles, elle commença a frotter le pénis de Kenshiro entre ses fermes fesses, à travers le tissu, donnant de petits va et viens avec ses hanches, tout en se rabaissant vers lui pour recommencer à l'embrasser.
11  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel sur le bureau [Hana Mida] le: Octobre 31, 2016, 02:09:19
Hana hocha la tête à la déclaration du proviseur. Elle attendit qu'il se rhabille et le suivit en silence jusqu'à son cours, ou elle s'excusa de son retard puis pris sa place habituelle au fond de la classe, et passa le reste de la classe à rêver éveillée sans porter attention aux cours.
Quand enfin la journée fût finie elle se dépêcha de rentrer chez elle, elle avait mémorisée l'adresse mais gardait la carte sur elle au cas ou. Quand la jeune fille fût arrivée chez elle, elle s'empressa de se déshabiller et d'aller prendre une douche. Mr Ota lui avait demandé de paraître le plus jeune possible, et elle allait y mettre du sien. Ainsi, elle commença par utiliser son shampoing à la framboise, au lieu de mettre ses produits habituels.
Après s'être séchée, elle s'attela à son maquillage, ainsi, elle fit en sorte d'adoucir ses traits pour paraître plus jeune.  Elle n'oublia pas non plus de mettre son ancien uniforme d'école, un peu trop petit, mais pas assez pour être gênant.
Elle se détacha les cheveux et se prépara à partir, en vérifiant qu'elle avait bien fermé la porte à clé.
Dehors, il faisait nuit, mais Hana connaissait bien la ville et il ne lui fallut que peu de temps pour arriver à destination. Une fois arrivée à l'adresse indiquée, elle sonna à la porte.
12  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel sur le bureau [Hana Mida] le: Octobre 30, 2016, 04:12:38
Hana fit semblant de réfléchir un peu à sa proposition, puis elle se degagea doucement de l'étreinte du proviseur pour commencer à se rhabiller.
Quand elle eut remis la tenue de chat, sans le plug' elle se retourna vers le vieillard pour lui donner sa réponse.

-Bien sur, ma famille travaille à l'étranger mais si vous  voulez inviter vos amis je ne suis pas contre.

Pour ponctuer sa proposition elle le couva d'un regard bienveillant.
13  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel sur le bureau [Hana Mida] le: Octobre 30, 2016, 12:33:13
Il n'en fallait pas plus à Hana.
Alors que ses seins rebondissaient au rythme des coups du proviseur, ses caresses incessantes et sa ardeur à la tâche firent finalement jouir la jeune fille qui cria de plaisir plus fort qu'elle n'avait jamais crié.
Elle jouit une fois, resserrant son vagin sur la verge du proviseur, c'est dans routes cela qui le poussa à éjaculer au plus profond de son intimité, et la chaleur et la sensation du liquide séminal firent jouir une seconde fois Hana, et alors que le  vieillard se retirait, elle était incapable de réponse et se laissa allonger sur le bureau, respirant fort, fatiguée,  mais avec un immense sourire au visage.
Pendant de longue secondes elle regarda le proviseur, toujours en souriant.
Puis, elle entreprit de répondre à la question.
Vous pourriez me faire convoquer plus souvent vous savez.
14  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Salles de cours et bibliothèque / Re : "Jette-toi à l'eau, garçon !..." le: Octobre 29, 2016, 11:53:39
Heu, une revue d'informatique.
Surprenament, Hana ne fût pas vraiment surprise par la déclaration de Kenshiro.  Il était plutôt mignon mais son handicap faisait qu'il ne devait sûrement pas faire grand chose d'excitant en dehors des cours. C'était plutôt normal, de son point de vue, qu'il s'intéresse à quelque chose de plus calme comme la lecture ou l'informatique.

Tu devrais venir plus souvent à la bibliothèque, c'est calme. Tu ne viens pas souvent, non ?
Cette question ne portait pas seulement que la bibliothèque,  mais elle ne voulait pas trop se faire indiscrètes. D'ailleurs, les paroles rassurantes du garçon ainsi que son sourire patient l'avaient un peu calmée dans son stress et sa voix était plus posée.

En ce qui concernaient son physique, plutôt que son mental, Kenshiro avait raison, Haha ne portait pas de sous vêtements. D'abord parce que, contrairement aux autres filles, ne pas porter de soutient gorge ne la gênait pas, mais aussi parce que elle était exhibitionniste.
D'ailleurs, les regards insistants que le garçon lui portait commencait a faire leur effet et ses tetons commençaient à se voir sous son tshirt, qui était un peu serré. Cet effet de serré était amplifiée par l'aspect tshirt mouillé à cause de la sueur.
Du côté de ses jambes, en plus des jolies cuisses de la jeune fille, il put aussi apercevoir un léger cameltoe, prouvant sa théorie sur la culotte de son interlocutrice.

Ne sachant pas trop comment continuer la conversation, elle lança une petite observation
Elle est plutôt jolie, ta canne.

15  Préliminaires / One Shot / Re : Entretien intergénérationnel sur le bureau [Hana Mida] le: Octobre 27, 2016, 10:43:26
Hana était complètement soumise aux envies folles du proviseur. Pas une seule fois depuis le début elle n'avait eut l'idée mêmede protester à ses ordres.
Ainsi, elle était tout de même contente de voir que le vieillard était endurant, sachant tenir ses promesses.

En dessous de lui, elle le laissait vagabonder à ses envies, pendant qu'elle même accompagnait ses mouvements en remuant ses fesses sur le bureau, toujours accrochée à lui.
Ses jambes, encerclant la taille du proviseur, se resserrèrent autour de lui alors que ses ongles, dans le cou de son partenaire, commençait à s'enfoncer dans la chair.

"Oui ! Continuez ! Plus fort !"
Pages: [1] 2 3
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox