banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 18
1  Plan de Terra / Les terres de glace / Re : Découvertes spéciales dans les Terres Gelées [Pv Grayle] le: Avril 24, 2018, 11:13:38
" Hum.... "

Il s'était lâché en elle, généreusement, avec franchise, profitant encore du corps offert de la terranide. Les yeux mi-close, il savoura un bref instant le moment, avant qu'ils ne se dégagent l'un de l'autre. Puis, elle le regarda avec des yeux presque effrayés, le traitant d'incube. Il fit un grand sourire, froncant un sourcil tout en haussant l'autre, et fit mine de se recoiffer.

" Oui, impressionnant, on me le dit souvent... " dit-il d'un air crâneur avant d'éclater de rire. Il la regarda avec affection, presque amoureusement, avant de se glisser vers elle. Sans qu'elle ne puisse réagir, il l'attrapa entre ses bras, l'enlaca, et lui offrit un tendre baiser pour la faire taire.

" T'inquiète pas pour ca. C'est l'heure du calin ! "

Et il la calina, tendrement, frottant son corps contre le sien, l'embrassant, palpant sa peau sans aucune gêne de leurs fluides divers. Les flammes alentour donnaient une ambiance feutrée à la scène. Il souria, embrassant sa joue.

" Shad, accepterais tu de dormir avec moi ce soir ? "

Il savait à quel point mettre les formes après... "ca" était grostesque, mais il le fit quand même, et le regard offensé de la terranide le fit rire. Il reprit son sérieux, lorsqu'elle l'interrogea, sur ce qu'il était vraiment. Il s'installa plus confortablement sur le sol, amenant la terranide contre lui. Il regarda le plafond.

" Bon... " Il bailla.

" Pour la faire courte... je suis un humain. Un vrai de vrai. Pas un incube, pas un démon, un ange, un dieu ou une autre espèce. Humain, normal. Mais... j'ai recu un don. Celui de ce que j'appellerais de la perpétualité. "

Il passa son bras par dessus l'épaule de Shad, qu'il embrassa sur le front.

" En gros, comme les immortels, je ne vieillis pas, et mes blessures guérissent... mais je peux quand même mourir. Seulement, une fois tué, je reviens à la vie. Parfois en quelques secondes, parfois en quelques heures. Même si on me broie entièrement, ou si je me fait dévorer, je reviens en un seul morceau. "

Il lui refit un calin. Pire qu'une fille en manque d'affection. Il embrassa sa joue, et chuchota à son oreille.

" Et avec, bien sur, d'autres avantages, comme celui de ne jamais me fatiguer... "

Il s'écarta un peu. Pas du tout gêné par leur nudité, caressant du regard le corps de la jeune femme.

" Alors, satisfaite ? "
2  Plan de Terra / Ville-Etat de Nexus / Re : "Promenons-nous dans les ruines..." [PV Grayle] le: Avril 20, 2018, 06:22:53
Pendant un bref instant, Grayle avait perdu conscience. Le plaisir l'avait inondé avec tant de force que son cerveau en avait presque court-circuité. Le pantalon baissé et le sexe encore dur, il regarda Karla s'essuyer l'entre jambe avec un air ahuri, le regard presque vide. Il la regarda remettre sa robe, déchirée, dont le décolleté était encore plus proeminent. Ils n'avaient baisés que quelques brefs instants, mais elle donnait l'impression d'avoir fait ca toute la soirée, tant son corps était brillant et son visage rouge.

Mais pas la moindre trace de fatigue...

Elle se mit alors à receuillir un peu de semence du mâle, avant de le lécher sous ses yeux ébahis. Lorqu'elle se mit alors à énoncer la nature de Grayle, ce dernier fit des gros yeux avant d'ouvrir sa bouche en grand, la machoire prête à tomber au sol. Il resta interdit.

- Tu peux... lire l'identité des gens en buvant leur sperme ? mais... ce...

* Ca n'a pas de sens ! C'est bien trop spécifique comme pouvoir ! *

C'en était presque grossier. Elle le regardait d'un air étonné, et lui, bouleversé. Et, en coeur, ils demandèrent la même chose

- Tu es quoi au juste ?!

Bref moment de silence. Il se mit à grogner, détournant le regard malgré son envie de la contempler. Il remonta son pantalon. Elle avait déclarée la fin de leurs ébats, et il n'était pas d'humeur de lutter contre la sienne, même si son sexe le démangeait, bandant de manière persistante. Il s'éloigna et lui tourna le dos, fouillant dans son sac. Il en sorti un plaid de tissu orange, qu'il lui apporta, avant de lui donner.

- Pour te couvrir. Désolé de la robe...

Il remit de l'ordre dans ses vêtements. Il se sentait... fatigué. Karla l'attirait toujours comme un aimant, mais avoir joui l'avait plus ou moins calmé, même s'il ne se doutait pas qu'il n'avait, sur le long terme, que fait empirer les choses.
- Quant  à moi... pour faire court, j'ai été béni par une déesse, qui m'a offert... la perpétualité. Je ne vieillis pas, mais je peux être tué. Mais je reviendrais inéluctablement à la vie.

Il ne parla pas de sa dépendance au voyage pour alimenter cette immortalité. C'était... inutile. Il lui fit un sourire franc.

- Et je ne peux pas me fatiguer, également... et toi Karla, qu'est ce que tu es réellement ?
3  Préliminaires / One Shot / Re : Tout n'est qu'Héritage [PV Grayle] le: Avril 17, 2018, 12:09:00
Ah, l'alcool. Quoi qu'on en dise, toute bonne fête reposait sur ça. Et Shuizai, comme beaucoup de fêtards, en avait bien abusé. En premier lieu pour râler auprès de quelques paysans compréhensifs. Qu'une petite impertinente aux cheveux roux lui reproche son déguisement l'avait blessé, plus par ego et arrogance que par réelle peine. Il comprit après coup la raison de son geste, mais cela ne le calma guère. C'était dommage. Elle était plutot mignonne... une petite jeunette comme il l'aimait. Pile en train de mûrir, un peu naïves, les yeux plein d'étoiles, et avides de découvertes. Il espérait la retrouver, mais n'y parvint pas pendant toute la soirée, malgré ses efforts et le physique très distinct de la jeune fille.

Il noya sa frustration dans l'alcool et la nourriture, séduisant quelques jeunes filles, sans guère aller plus loin, tant le processus était facile et répétitif. Il lui fallait quelque chose de plus... intéressant. Un challenge, un vrai !

* A la hauteur du guerrier que je suis ! * pensa t-il. L'alcool du carnaval était relativement faible pour quelqu'un comme lui. Si beaucoup de gens sombraient dans l'ivresse, lui était encore dans un état de quasi-sobriété. Aussi, voir les gens sombrer dans la luxure l'amusait plus qu'autre chose.

Puis, il la vit. La jeune rousse aux oreilles de chat. Il la vit entrer dans les jardins, et vérifiant que personne ne le suivait, s'engagea à sa suite. Il la dévorait du regard. Son doux visage, une poitrine qu'il devinait modeste compressée par son costume, ses épaules nues, ses longues jambes, son petit cul. Oh oui, elle était parfaite... et, semble t-il, assez émêchée.

* Quelqu'un risque d'en profiter et d'abuser d'elle... autant que ce soit moi ! *

Et puis, elle semblait si innocente... étrange qu'elle soit seule d'ailleurs. Elle était si jeune ! pas de frère ou de père l'accompagnant ?

Comme un ninja, il la suivit, ne prêtant guère attention à tous ceux s'amusant dans les fourrés. Lorsqu'elle s'assit, il s'était caché, et, avec surprise, il la vit enlever sa culotte... et commencer à se toucher ! Une puissante vague de chaleur se mit à l'envahir, alors que son sexe gonflait.

* Oh... petite coquine... *

Il la regarda se caresser quelques minutes, alors qu'elle soupirait doucement un prénom. Selkie ? C'était féminin... était-elle homosexuelle ?

* Hum... quel gâchis. A moi de lui faire aimer les hommes... *

Et surtout, il avait remarqué à quel point le rythme de la jeune fille était irrégulier, comment son plaisir semblait monter et descendre. Oh, il avait tant à lui apprendre... avancant silencieusement, il prit la parole, et elle sursauta. Il semblait être apparu comme un fantôme, juste devant elle, la regardant de haut, l'air goguenard derrière son masque de dragon, même si la bosse au niveau de son bassin trahissait sa nature humaine.

" Oh, on dirait que la petite chatte de tout à l'heure est très mouillée... * il se mit à genoux et avanca vers elle, comme un prédateur acculant sa proie.

" Je vais te montrer comment faire, petite... "
4  Préliminaires / One Shot / Re : La vallée des femmes perdues le: Avril 10, 2018, 08:14:15
Grayle s'était plus ou moins attendu à voir une apparition. Aussi, pour quelqu'un plongé dans un bassin et proie à des hallucinations, il resta extrêmement calme. Il laissa la jeune femme brune le relever et le toucher sans poser de question. Il étira ses bras et ses jambes. Il ne sentait pas son corps, étrangement. Comme s'il était simple spectateur dans un corps ne lui appartenant pas.

Il jaugea la vision. Une jeune femme, brune, aux yeux doux et aimables, et avec de petites lèvres pulpeuses. Un visage beau, mais simple, comme lui. Un corps élégant et attirant, avec une poitrine chastement cachée par une simple tunique violette ressérée par un corset.

Elle était belle. D'une beauté simple et claire, sans artifice, sans "trop", sans aura de mystère. Commune. Banale. Mais belle, et dégageant une aura de sympathie qu'il ne pouvait pas s'expliquer. Comme s'il voyait une vieille relation, une soeur oubliée, ou une cousine éloignée. Il se sentait légèrement perturbé, dans ce monde dans odeur, sans souffle de vent, sans le moindre son, ni horizon. Il fit quelque pas, et vit qu'il pouvait "marcher" dans cet univers bleu et vide. Ses yeux verts fixaient ceux violets de la sage. Violets, comme ceux de Lonara.

" Ni l'un ni l'autre, Sage " répondit-il avec modestie. " J'ai eu une longue vie, et je mentirais en disant qu'elle a été vertueuse. Mais je pense avoir fait beaucoup plus de bien que de mal. " répondit-il avec franchise, sans mentir, sans défaillir face à son regard.

" Je suis juste une âme à la dérive dans l'univers, rien de plus. Je ne cherche pas les ennuis. "

Il remarqua alors qu'il était nu. Mais elle ne s'en était pas formalisé, alors, lui non plus. Il resta ainsi, nu comme un ver devant la jeune femme.

Pas que ca te déplaise, hein Grayle ?

Elle reprit la parole. Une autre question. Etait-ce un test ? Il pencha la tête sur le côté

" Je suis sûr que vous connaissez déjà la réponse. Et elle restera donc la même. Oui. Je ne suis pas un menteur. Enfin... pas tout le temps. Je sais ce que je suis, qui je suis. Je ne cache rien. "

Il plissa les yeux.

" On s'est déjà vus ? Vous me rappellez quelqu'un, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus... "
5  Préliminaires / Prélude / Re : Semille, une boule de poils qui débarque.[Lanrea] le: Avril 02, 2018, 12:34:41
Bienvenue et très belle fiche !
6  Plan de Terra / Les terres de glace / Re : Découvertes spéciales dans les Terres Gelées [Pv Grayle] le: Mars 21, 2018, 10:07:47
Il soupira de soulagement et de plaisir en entendant la réponse positive de la terranide. Lui faire mal était la dernière chose dont il avait envie. Et la voir remuer d'avant en arrière acheva de l'exciter. Décidément, sa compagne était, comme lui, une belle cochonne... il adorait ca.

" J'avoue que l'invitation est... hum ! tentante... " dit-il en stoppant net le coup de bassin de la Terranide, s'enfoncant en elle jusqu'à la garde. Il était étendu au dessus d'elle. " Mais tu m'excite trop pour que je reste passif Shad... " dit-il d'une voix chaude en se retirant et recoulissant lentement. Le pérégrin était de toute évidence particulièrement attentionné, voulant éviter toute douleur.

Petit à petit, il lâcha un peu de bride, et le bruit mat du bassin du mâle contre la croupe  de la femelle devint de plus en plus bruyant et rapide, alors que leurs respirations communes montaient se faisaient de plus en plus rauque. Les entrailles de la terranide étaient brûlantes, suffisamment large pour le laisser passer, mais étroites pour délicieusement compresser son sexe. L'esprit dans le brouillard, Grayle savait qu'il ne saurait résister longtemps à ce corps fin et en sueur en dessous de lui. Il frotta son visage contre la chevelure de sa partenaire, humant son odeur, qui n'était plus bonne, mais obsédante.

" Attend... "

Il ralentit un peu le rythme de son bassin, sans pour autant stopper celui de ses doigts, qui fouillaient dans l'intimité béante de Shad, dégoulinants de leurs fluides mélangés. Le sperme de Grayle continuait de goutter sur le sol. Sa main gauche qui tenait le bassin de Shad remonta doucement, avant de se saisir d'un sein rond, ferme, qui pendait légèrement, l'emprisonnant dans une poigne ferme de passionnée. Il l'entendit gémir, et le gémissement ne fut que plus fort lorsqu'il captura une oreille frétillante avec sa bouche, la léchant avec envie.

Fermement emprisonnée par le bras gauche qui serpentait autour d'elle, Shad se retrouva ainsi, prise de tout côté alors que Grayle retrouvait un rythme plus rapide, plus ferme, plus primal, la besognant avec talent tout en la doigtant avec fureur, malaxant un sein et son téton, torturant une oreille avec sa langue, son corps puissant et brillant de sueur frottant parfois contre le dos de la Terranide.

Il ne disait plus rien. Grayle avait atteint le paradis, et comptait bien y rester...
7  Préliminaires / Prélude / Re : Splatoooooon !!!! [Valicidée !] le: Mars 20, 2018, 02:16:20
Bienvenue !
8  Préliminaires / One Shot / Re : Tout n'est qu'Héritage [PV Grayle] le: Mars 19, 2018, 09:09:34
Le Carnaval. Pour la quasi-totalité des spectateurs, il ne s’agissait que d’une occasion de se retrouver en famille, entre amis ou en amoureux, échangeant ses dernières nouvelles, et profitant de la nourriture, des boissons, des feux d’artifices, et d’endroits secrets pour échanger un baiser.

Pour la Noblesse des pays environnants, comme Nohr, Izumo, Koga ou Mokushu, c’était l’occasion de faire bonne figure auprès de l’homme le plus puissant du continent, et de continuer à nouer des liens et lancer de nouvelles intrigues…

Mais pour Shuizai, premier et seul fils de la lignée de Ikkyo, une province séparatiste de Mokushu et un des derniers héritages du royaume de Koga, avant qu’il ne se fasse envahir. La province entretenait des relations extrêmement tendues avec le puissant royaume ninja, mais avait pu garantir sa survie par la présence d’Hoshido, qui « tenait en laisse » pour ainsi dire, Mokushu. La petite province indépendante était paradoxalement dépendante de la bonne volonté d’Hoshido. Aussi, son dirigeant, Fukaneshi, était venu pour le couronnement du prince-maintenant-toi Ryoma, en vue d’obtenir ses faveurs.

Naturellement, il avait emmené son fils unique, le prince Shuizai, avec lui. A l’intérieur des frontières de Ikkyo et Mokushu, il était un archer renommé et un guerrier estimé, fierté de son peuple même si beaucoup auraient aimés que l’aventureux et ombrageux prince prenne exemple sur Ryoma et comprenne l’importance de son statut régalien.

Car Shuizai n’était pas venu l’esprit plein de négociations et d’apparats. Pour lui, le carnaval était l’occasion de boire et de rencontrer quelques jolies paysannes à séduire, rien de plus. Dès qu’il en eu l’occasion, il glissa hors de la surveillance de son père et, déguisé en dragon, avec un grand masque cachant son visage, et des vêtements typiques du simple citoyen assistant au carnaval, se glissa dans la foule…
9  Préliminaires / Prélude / Re : Makoto, Tomboy gameuse et prostituée [vachanée] le: Mars 17, 2018, 06:19:50
Bienvenue !
10  Préliminaires / Le coin du chalant / Re : Agent d'Hydra en attente de RP le: Mars 13, 2018, 10:24:12
Je n'ai pas énormément de temps et je ne sais pas si j'aurais le niveau à ta hauteur... mais je ne peux pas laisser un tel personnage seul, sans rp !

Je me porte volontaire pour la Première Mission Sourire
11  Préliminaires / One Shot / Re : La vallée des femmes perdues le: Mars 11, 2018, 09:53:22
Une épreuve ? Etrangement, Grayle se sentait confiant. Ce qui décrivait la Reine... n'était pas le genre de chose que l'on pouvait réviser. Soit il la passait, soit il échouait. Il ne pouvait rien y faire. Et pourquoi s'inquiéter d'un événement sur lequel on a aucune prise ?

C'est donc un modèle de sérénité qui écoutait Lonara, hochant la tête alors qu'elle racontait l'histoire de la ville et la philosophie derrière l'Epreuve. Ainsi donc, il allait devoir se fier à une déesse pour juger s'il pouvait rester ou pas ? Pourquoi pas. Il s'entendait bien avec les déesses...

" Clair comme de l'eau de roche." dit-il avec détermination et sérieux, avant de se mettre à sourire. "Par contre, au risque de vous décevoir... je vais la réussir. "

Elle lui lança un regard indéfinissable, avant de s'en aller. Il n'y avait rien à dire de plus. Ce ne serait que polies futilités. La reine fut vite remplacée par deux gardes aussi muettes que des tombes, avec lesquelles Grayle essaya de faire la conversation. Sans grand succès, hélas. Il se retourna alors, face au mur, et, assis en tailleur, resta silencieux, n'échangeant plus aucun mot, le regard dans le vague.

*****

La cérémonie était plus intime que ce à quoi s'attendait Grayle. Il s'attendait à défiler devant une foule en délire l'invectivant ou l'encourageant. Si les étrangers étaient rares, sa venue n'était-elle pas sensée être exceptionnelle ? Quoi qu'il en soit, il n'y avait nul public pour Grayle. Il avait été tiré de sa cellule tôt le matin par des gardes pas très tendres. Il avait été emmené, au petit matin, vers un temple, énorme bâtiment rond soutenu par des colonnes de style antique. On lui avait ensuite caché les yeux avec un bandeau.

Puis, on lui avait ordonné de se déshabiller, et de les suivre. Il avait au départ cru à une blague, et après quelques protestations et une gifle bien senti, il se mit à suivre les soldates. Grayle n'était pas du genre pudique, mais se mettre à poil ainsi le déstabilisait... surtout que sa libido s'était rappellée à lui. Silencieuse durant ses mois de voyage, elle s'était reveillée de manière brutale après avoir réalisée qu'il était le seul homme dans un royaume entièrement constitué de femmes.

Le temple était sombre. Ils avaient descendus des escaliers, aussi Grayle avait-il déduit qu'ils étaient en sous-sol. Le parquet rouge sang était de marbre, étrangement tiède, et la pièce où il se trouvait était un long couloir, assez large pour acceuillir une petite armée. De l'entrée jusqu'au centre de la pièce, un tapis noir était dressé, se faufilant entre deux rangées de colonnes. Une fois qu'on lui ait enlevé le bandeau, Grayle put voir, à l'autre bout de la pièce, qui devait faire une bonne cinquantaine de mètres de longueur au grand minimum, un bassin, large de plus d'une dizaine de mètres de diamètre, à l'eau claire et flamboyante.

" Tu avance et tu plonge dans le bassin. " lui avait dit la commandante Lowri, qui l'avait escorté pendant tout le trajet.

" Très bien. " lui dit-il, sage et désireux de ne pas faire de vagues. Sa joue était encore rouge. Ils se regardèrent un instant, et il intercepta le regard de la commandante glisser le long de son corps, et de son sexe, encore pendant mais solide.

" Allez. " dit-elle en lui claquant le dos, signe qu'il devait se mettre en marche. Ce qu'il fit Grayle avanca droit devant lui. Inutile de fuir. Il y avait des personnes en armes derrière lui... et devant lui. A un balcon, au dessus du bassin, il pouvait deviner la reine Lonara, encore trop loin pour qu'il ne détaille son expression.

Lorsqu'il passa la première rangée de colonnes, Grayle vit des femmes, positionnées le long du tapis, portant des torches flamboyantes, qui illuminaient la pièce. Les femmes portaient des robes de cérémonies blanches extrêmement moulantes, fendues sur le coté, et au décolleté plongeant. Une capuche rabbatue masquait leur visage. Elles étaient belles et désirables, mais il ne s'arrêta pas, pas plus qu'il ne les regarda.

Toutefois, l'érection colossale et douloureuse, désormais visibles de toutes les femmes présentent ici.

* Je ne vais pas aider à redorer l'image des hommes... enfin. *

Il avanca donc, déterminé, mais avec lenteur vers le bassin, son corps nu et dépourvu de la moindre pilosité ou défaut se détachant dans la demi pénombre des torches. Le bassin était légèrement surélevé. Il posa le pied sur le bord, et regarda la reine, qui le fixait en souriant légèrement. Etait-elle moqueuse ? colérique ? Séduite ? impossible de le savoir, ni de lire en elle. Il la salua en souriant d'un air amical.

" Bonjour... et à tout à l'heure. "

Il trempa son pied dans l'eau. Elle était chaude, d'un bleu profond, luminescente comme la mer d'une île paradisiaque. Il y fit entrer le reste de sa jambe, puis son corps...

et en un instant, se retrouva aspiré par l'eau, comme s'il venait de plonger dans un a-pic. Il poussa un cri, laissant s'échapper des bulles d'air, avant de refermer sa bouche. Les cheveux flottants, il regarda autour de lui, puis au dessus. La surface s'éloignait à toute vitesse. Quelle taille faisait ce bassin ?

Allait-il mourrir ? Non. Il ne le pouvait pas. Aussi, au lieu de se débattre, le pérégrin resta calme. Il essaya de remonter. Il sentit son corps remonter, mais il descendait quand même.

Magie. Il n'y pouvait rien. Pourquoi s'inquiéter ?

Avec une sérénité presque effroyable, il se roula en boule, comme un nouveau né, et ferma les yeux...

12  Préliminaires / Prélude / Re : Nix Cinis, divinité mineur, mais amusante. le: Mars 11, 2018, 11:46:11
Bienvenue ici !
13  Plan de Terra / Ville-Etat de Nexus / Re : "Promenons-nous dans les ruines..." [PV Grayle] le: Mars 10, 2018, 02:45:56
Encourager Grayle revenait à larguer par canadair des tonnes d'huiles sur un feu de forêt. Le jeune homme n'était ni doux, ni attentionné dans ses gestes. Ses coups de boutoirs étaient durs, d'une surprenante puissance, et d'une frénésie quasiment animale. Il pistonnait Karla comme si sa vie en dépendait... ce qui était le cas. Il DEVAIT copuler avec elle. Ses instincts primaires étaient remontés comme des horloges, lui hurlant de se reproduire avec elle, de la prendre encore et encore jusqu'à l'engrosser. Et le pérégrin, incapable de lutter contre ses instincts, s'abandonnait dans le plaisir avec un enthousiasme à faire frémir la pire des nymphomanes.

Les hurlements de plaisir de la succube étaient presque plus agréables que l'exquise sensation de ses parois malaxant sa verge gonflée. Il plongea son visage contre sa gorge, léchant, mordant, suçant Karla, goûtant à sa peau, à sa sueur, soupirant contre elle. Lorsqu'elle se mit à le griffer, il gronda comme une bête, et la punit d'un autre coup de bassin, ravageur, cognant contre le col de son utérus. Son pénis, en fusion et qui occupait l'intégralité de son esprit, poussait, écartait, ravageait les parois intimes de la belle, dont le corps généreux était sans cesse pétrit et malaxé par un Grayle affamé.

L'envie de jouir occupait son esprit avec une telle force que c'en était douloureux. Mais son corps, lui réclamait plus. Se sentant sur le point de se vider, si fort et si vite, il changea de rythme, troquant les coups de boutoirs puissants et sur toute la longueur contre de petits à-coups frénétiques qui frottaient contre les parois intimes et le clitoris de la succube, puis d'autres plus langoureux, la fouillant de long en large. Plus que tout, sentir cette dernière convulser, gémir, crier à chacun de ses gestes lui donnait une grisante sensation de domination. Il en pleurait presque de joie.

- Oh putain Karla... t'es un... appel au sexe !

Comment résister à elle ? Un tel corps, un tel magnétisme, un tel regard, une voix doucereuse et des yeux de biche. Elle était littérallement faite pour la luxure ! Et telle une plante carnivore, elle avait attirée une belle proie en la personne de Grayle... complètement fou amoureux, sous sa coupe, il martyrisait et explorait son corps, ne se concentrant pas que sur sa poitrine, mais l'intégralité de sa peau. Il glissa deux doigts entre ses lèvres, qu'elle puisse les sucer, avant de l'embrasser. Le jeune homme était tellement enfiévré, acharné, que Karla pouvait presque avoir l'impression d'être avec deux hommes.

Et puis, d'un seul coup, il se mit à gémir. Son sexe déversa, d'un seul coup, une longue, continue, et colossale quantité de semence brûlante, le corps et le cerveau vrillé par un orgasme et une éjaculation continue d'une dizaine de secondes, d'un seul trait, alors qu'il enfoncait ses doigts dans la poitrine et la croupe de Karla. Il se laissa reposer un bref moment sur elle, respirant plus calmement, mais le sexe toujours dur, impitoyablement dur et douloureux, alors que deux minces filets de semence se mirent à couler de l’intimité gorgée de la brune, qui fut prise d'assaut par un autre baiser, enfiévré et langoureux.

Il se sentait... fatigué. Comme si une partie de son énergie vitale s'était envolée. Mais il ne s'en soucia pas.

Après tout, son endurance était illimitée...

- Encore...


14  Préliminaires / Le coin du chalant / Re : Pour un RP bestial le: Mars 06, 2018, 10:12:16
J'ai, heu, l'expérience de ce genre de rp et pense pouvoir t'aider (en OS je pense, même si avec grayle tout est possible) si tu n'a personne d'autre  Grimaçant
15  Préliminaires / Prélude / Re : Je suis la Terranide qui se cache sous ton lit. [Valimenstru'skwick !] le: Mars 06, 2018, 10:04:57
Bienvenue !
Pages: [1] 2 3 ... 18
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox