banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 63
1  Préliminaires / One Shot / Re : Une curieuse rencontre [PV] le: Aujourd'hui à 04:32:42
Quelle ne fut pas sa surprise en constatant qu’Elizabeth ne portait ... Aucun sous-vêtement. Surprise, clignant des yeux, Marlène pouvait d’ores et déjà sentir la mouille de sa camarade couler doucement entre ses cuisses et venir humidifier le banc. Décidément elle était une personne assez perchée, selon elle. Mais cela ne faisait que renforcer son intérêt et sa curiosité envers elle ! Mais il fallait tout de même avouer que c’était déroutant de voir une fille mouiller autant en si peu de temps. Cela déroutait Marlène qui tenta toutefois de rester concentrée.

Difficile cependant de garder les idées claires quand on sentait de délicats doigts venir doucement caresser sa propre féminité. Une vague de chaleur s’empara d’elle et elle ne put retenir un gémissement plus aigu que les autres. « Haan ! » Gémit-elle donc, se pinçant la lèvre alors qu’Elizabeth décida d’y aller plus franchement avec elle. Etait-ce une bonne idée de s’offrir à elle ainsi, alors qu’elle ne la connaissait guère ? Difficile de le savoir. Mais ce qui était sûr était que Marlène adorait ce que Elizabeth lui faisait et cela la conduisit à écarter davantage ses jambes pour lui faciliter la tâche.

Afin de lui répondre elle décida à son tour de venir doucement câliner l’entrejambe de sa nouvelle amie par ses fins doigts. La seule différence fut qu’elle ressentie directement la peau d’Elizabeth contre ses doigts et non une culotte. Un peu gênée, elle parvint néanmoins à agiter ses doigts et commença ainsi à caresser cette zone si sensible et humide. Marlène parvenait difficilement à croire qu’elle était en train de faire ça mais, c’était terriblement bon ! Alors qu’Elizabeth y mit plus d’entrain, Marlène en fit de même et pressa davantage les lèvres intimes de la jeune fille. « Hmm c’est si ... Bon ... Ne t’arrête pas ... » Finit-elle pas quémander, regardant d’un œil sulfureux sa camarade.

Toutefois la situation devenait de plus en plus incontrôlable pour Marlène. Elle ressentait la féminité luisante de mouille d’Elizabeth et cela lui faisait de plus en plus envie. Une si belle chatte, une si adorable jeune fille ... Au bout de longues minutes voilà qu’elle se leva subitement du banc et fit face à l’étrange fille. Marlène la regarda brièvement avant de s’agenouiller devant elle puis, d’un geste sensuel, écarta bien les jambes de son amante pour s’offrir un accès plus large à son intimité. Puis elle approcha doucement son visage. Marlène ne pouvait pas résister ; elle ne pouvait plus résister à l’envie d’embrasser ce sexe, de le lécher tendrement et d’en goûter la mouille qui s’en échappait tant. Ainsi donc l’étudiante offrit à Elizabeth un début de cunnilingus très sensuel, alors que sa langue se pressa tendrement contre son bouton féminin, puis roula vers sa petite fente ...
2  Préliminaires / One Shot / Re : Une curieuse rencontre [PV] le: Aujourd'hui à 01:14:54
Les choses évoluaient bien rapidement désormais. Marlène venait d’avoir le droit à un chérie de la part d’Elizabeth ! Celle-ci semblait définitivement plus ouverte quand il s’agissait de sexe. Si c’était le seul moyen de parvenir à elle, d’accéder à ce qu’elle était vraiment alors, pourquoi pas ? Marlène n’avait jamais eu de problème avec ça. Elle n’était pas spécialement une grande coucheuse mais, elle ne disait jamais non à une jolie fille ! Elle rougit davantage quand sa comparse se décida enfin à poser sa main sur sa cuisse tout en la caressant.

C’était donc la première fois qu’elle ressentait une véritable caresse de sa part et le moins que l’on pouvait dire était que c’était très plaisant ... « E-Elizabeth ... » Gémit-elle doucement en se mordant la lèvre, se laissant aller, succomber à son désir. La main de la jeune fille à la forte poitrine caressait donc sa cuisse et son geste lui intimait d’ouvrir davantage ses cuisses. Les choses sérieuses étaient sur le point de commencer. Marlène soupira à nouveau puis lentement commença à écarter ses jambes l’une de l’autre, tirant immanquablement sur sa jupe, ce qui eut pour effet de révéler sa culotte.

Vu comment elle était excitée, celle-ci était plutôt en train de mouler son sexe, révélant donc le relief de sa féminité toute suave et fine au travers le textile. Ni d’une ni de deux, Marlène revint à la charge et ayant ouvert ses cuisses à Elizabeth, revint l’embrasser tendrement sur les lèvres, lui volant un énième baiser. « Hmm ... » Ronronnait-elle contre ses succulentes lèvres, plongeant langoureusement sa langue dans sa bouche pour venir chercher la sienne. Si Elizabeth prenait un certain plaisir à caresser sa jambe et amener sa main lentement vers son entrecuisse, Marlène ne s’en priva guère non plus.

À son tour elle posa une main sur la cuisse d’Elizabeth et commença doucement à caresser sa peau. D’un geste sensuel, la jeune fille caressait Elizabeth et, petit à petit, était en train de relever sa jupe ...
3  Préliminaires / One Shot / Re : Une curieuse rencontre [PV] le: Juillet 16, 2018, 11:37:06
Que cherchait précisément Marlène ... En vérité, elle-même ne le savait pas exactement. Mais elle s’apprêtait à avoir une idée plus nette et précise ! En effet, bien qu’elle constatât l’air légèrement agacée d’Elizabeth, elle était sur le point de comprendre pourquoi cette fille semblait si impatiente. Quand elles prirent assisent sur le banc un silence se fit. Que dire, quoi faire ? La jeune fille était hésitante, surtout en voyant l’attitude de sa nouvelle comparse. Quelque chose clochait et ne tournait pas rond.

Il ne fallut pas longtemps pour que le mystère commence à s’envoler ; en effet la mystérieuse fille se pencha en avant et vint, comme si de rien n’était, voler les lèvres de Marlène avec les siennes. Écarquillant ses yeux mais incapable de la repousser car effet de surprise obligeait, l’étudiante put pendant l’espace de quelques secondes goûter aux lèvres de la jeune fille. Et elles étaient succulentes. Jamais elle n’avait pu goûter à un tel parfum auparavant ... Un baiser rapide mais qui la laissa complètement pantoise, voire rêveuse. Sans voix. Ses yeux la fixèrent juste après alors qu’elle cherchait une réponse, qu’elle attendait qu’Elizabeth commente son geste.

Mais rien ne venait. À la place, Marlène ressentait un désir naitre en elle. Son corps se réchauffa doucement alors qu’une petite guerre éclata dans son esprit entre le camp qui lui dictait de mettre fin à ce petit jeu et l’autre, qui la poussait à aller jusqu’au bout, à se laisser aller et se faire plaisir ! Car oui, l’idée de venir s’acoquiner avec Elizabeth était très séduisante ... Depuis qu’elle l’avait vu la première fois, depuis qu’elle avait eu envie de faire sa connaissance, Marlène avait au fond nourri le fantasme d’être en compagnie plus rapprochée.

Il ne fallut que peu de temps à Marlène pour mettre fin au conflit. Elle se pencha subitement en avant à son tour puis plaqua doucement ses lèvres sur celle de son amante, l’embrassant en retour. « Hmm ... » Gémit-elle tout doucement, l’embrassant doucement, pressant ses très sensuelles lèvres contre les siennes. « E-Elizabeth je ... Je ... » Dit-elle en hésitant, ne sachant quoi dire pour se justifier. Mais, son corps ne lui mentait pas ; elle désirait Elizabeth. Beaucoup. Marlène retourna à nouveau lui offrir un doucereux et délicat baiser, avant de reculer un peu son visage tout en le maintenant à proximité pour sentir son souffle.

« Je suis désolée, je ne sais pas ce qui me prends mais ... Mais ... AH, tu es juste irrésistible Elizabeth ... » Finit-elle par lui avouer, rougissant comme une tomate, tout en crispant ses cuisses l’une contre l’autre pour soulager et faire taire un feu naissant entre ses cuisses ...
4  Préliminaires / One Shot / Re : Une curieuse rencontre [PV] le: Juillet 16, 2018, 10:49:35
Marlène ne savait elle-même pas vraiment à quoi s’attendre. Elle était venue auprès d’Elizabeth avec seulement l’espoir de pouvoir lui parler, de percer sa carapace ... Et elle ne s’en était pas trop mal tirée. Néanmoins plus elle en découvrait plus elle comprenait que cette fille avait réellement quelque chose à cacher. Elle était étrange ! Trop étrange pour laisser son cas. Il fallait à présent en savoir plus, coute que coute. Ce fut pour cette raison que Marlène hocha la tête quand il lui fut proposé d’aller ailleurs. Quitter cette cantine serait sans doute bien, et trouver un endroit où elles seraient plus à l’aise serait mieux.

Une idée vint immédiatement à l’esprit de Marlène. Le parc ! Endroit idéal pour se retrouver. Calme, à l’abri des regards, c’était donc parfait. La jeune fille se leva donc soigneusement et après avoir déposé son plateau, revint à sa camarade puis l’invita à la suivre. « Je sais où on va aller ! » Lui dit-elle d’une voix enjouée. N’attendant guère, elle tourna les talons puis guida Elizabeth dehors. Traversant les couloirs du lycée, les deux filles finirent ainsi par quitter le bâtiment principal pour rejoindre ensuite le fameux parc.

Grand et verdoyant, il comportait plein d’endroits isolés ! Idéal pour la situation. Marlène se promena donc avec Elizabeth pendant un certain moment avant qu’elles n’atteignent un petit étang reculé, où peu voire personne ne passait par ici. « J’aime beaucoup venir ici. C’est calme et un peu isolé, c’est parfait pour étudier. » Dit-elle alors, se tournant vers sa comparse. « Et pour faire connaissance, aussi ! » Finit-elle par ajouter. Elle déglutit encore, ne sachant pas vraiment comment faire ni quoi dire pour faire parler davantage la jeune fille.

Un court silence s’écoula. « Tu es vraiment très curieuse comme fille. Personne au lycée ne te connais, tu restes très mystérieuse ! Et ça, ça attise ma curiosité ... Je suis sûre que t’as plein de choses à dire, mais que tu n’as personne à qui les dire. » Finit-elle par déclarer, désireuse de réellement entrer dans le vif du sujet.
5  Préliminaires / One Shot / Re : Evil Night Together [PV Vanessa] le: Juillet 16, 2018, 08:12:18
Lécher sa maitresse, la satisfaire et l’amener le plus loin dans le plaisir et l’extase était le seul but courant de Chloé. La tête contre le lit et serrée entre deux belles cuisses, la jeune fille n’avait autre choix que d’user sa langue pour venir goûter à cette féminité si précieuse et si chaude que sa maitresse lui offrait. Oui, elle se rendait compte au fond d’elle-même de la chance qu’elle avait ; pendant longtemps elle avait fantasmé sur Desmina, sur cette femme forte et autoritaire, qui lui inspirait tant de bonnes choses. Et maintenant elle était là, à être sa petite esclave sexuelle, à être sa poupée, en train de goûter à ses chairs féminines.

Tout ce que lui disait Desmina, Chloé le buvait et s’en imprégnait. La jeune fille sauta sur l’occasion pour observer le splendide corps de sa maitresse quand celle-ci releva juste de quoi libérer un de ses yeux ; le spectacle ne fut pas décevant en plus. Chloé eut le souffle coupé et entrouvrit sa bouche en voyant la poitrine nue de Desmina ... Une poitrine si belle, si ferme et si bien proportionnée ... Cette femme était parfaite, tout simplement. Impossible de lui résister, impossible de lui dire non surtout quand on s’appelait Chloé et qu’on était admiratrice !

Cependant ce que déclara la femme après aurait dû troubler Chloé, lui faire peur et la pousser à partir. À sauver sa peau tant qu’il était encore temps. Mais au lieu de cela elle se sentait terriblement excitée à l’idée d’être réduite à l’objet sexuel de D.M ... Car effectivement, elle n’aurait jamais ressenti une telle chose si c’était pour une autre personne. Chloé la journaliste dissidente, rebelle et contre le système ; impossible pour elle de se soumettre envers quiconque ... Sauf Desmina, désormais. Chloé était en train de vivre un fantasme, un rêve et elle ne parvenait pas à se raisonner. La jeune femme continuait de lécher maladivement le sexe de sa maitresse, elle continuait à caresser et à enfoncer ses doigts dans la tendre chair de ses cuisses qui maintenaient sa tête dans un chaud et tendre étau.

Plus ça allait plus elle ressentait la chaleur émanant du corps de sa maitresse. Elle augmentait drastiquement et cela en devenait ... Curieux. Cependant bien trop occupée à satisfaire Desmina elle n’en fit pas plus attention que cela. Elle voyait sa maitresse se dandiner d’avantage, gémir de plaisir et se mettre à serrer sa tête contre elle davantage. Elle la sentait onduler et chauffer, et surtout, sentait sa mouille couler plus abondamment dans sa bouche. Un précieux liquide, un nectar au goût exquis, que Chloé racla de sa langue avec une certain avidité. La pauvre journaliste était comme possédée, étant dans l’incapacité de s’arrêter. Elle léchait avec gourmandise, se crispait fermement contre le corps de sa maitresse et réclamait encore et encore sa délicieuse mouille.

Chloé remarqua les tatouages noirs, la peau qui devenait de plus en plus rouge ... Et cela commençait à lui faire peur. Mais au lieu de la faire fuir, cette peur la tétanisa sur place, la paralysa. Cette peur la faisait se soumettre encore plus qu’avant ! En effet, à peine Desmina venait de lui ordonner de la supplier qu’elle obéit, libérant sa bouche pour le faire. « M-Maitresse pitié ... Haaa j-je veux ... Hmmm !!! M-Ma récompense – HMMM – Soulagez-moi ... Haaaannn ! Pitié, pitié !!! » Gémit-elle contre Desmina, contre son sexe qu’elle retourna brusquement lécher de toutes ses forces. Elle renfonça sa langue dans cet étroit conduit accueillant et se mit à la gesticuler dans tous les sens, décidée à tout faire pour que Desmina jouisse !
6  Préliminaires / One Shot / Re : Une curieuse rencontre [PV] le: Juillet 16, 2018, 06:05:39
L’histoire aurait pu s’arrêter là mais, visiblement Elizabeth désirait en remettre une couche. Voyant sans doute Marlène prendre plutôt bien son histoire, elle ajouta à celle-ci de nouveaux éléments encore plus improbables. Le teint de Marlène devint un peu plus pâle alors qu’elle écouta la jeune fille lui expliquer que Nexus, là d’où elle venait, n’était pas sur Terre. En sus elle précisa avoir été vendu à une secte satanique ... Définitivement, cette fille n’était pas comme les autres. Soit elle avait une imagination très débordante, soit elle était une menteuse compulsive. Mais imaginer un seul instant que tout ceci pouvait être vrai ? Impossible pour Marlène.

Bien que, quelque part au fin fond d’elle-même, l’idée qu’il existe d’autres mondes, d’autres vies ailleurs que sur Terre la faisait grandement rêver. Mais elle était comme beaucoup de monde ... Cartésienne et réaliste. Ainsi donc elle déglutit puis fit mine de hocher la tête, bien qu’elle ne validait pas du tout les dires de sa comparse. Pourquoi lui racontait-elle ça ? Pourquoi créait-elle une histoire de toute pièce ? C’était peut-être pour la tester, ou alors ... Elle était simplement une fille un peu bizarre. Quoiqu’il en soit, cela ne découragea guère Marlène.

La jeune fille ne sentait pas qu’elle avait du rouge aux joues et ce ne fut que quand Elizabeth se pencha en avant et le lui fit remarquer qu’elle le su. Clignant des yeux à plusieurs reprises, elle chercha ses mots. Elle était un peu prise au dépourvu ! « Je ... Ah, ça doit être le froid ! » Dit-elle en premier lieu, un peu maladroitement. Elle se racla la gorge, tentant alors de mieux se maitriser. Cependant empêcher ses joues de rougir était assez difficile et la pauvre ne parvint guère à le faire. En réalité c’était bien Elizabeth qui la faisait rougir ainsi. Et alors qu’elle avait approché son visage, la teinte n’avait fait que s’accentuer.

Avec cette nouvelle proximité entre leur visage, Marlène pouvait contempler davantage celui d’Elizabeth. Elle remarquait bien mieux la couleur de ses yeux et les traits délicats de son minois. Indéniablement elle était une très jolie fille !
7  Préliminaires / One Shot / Re : Une curieuse rencontre [PV] le: Juillet 16, 2018, 01:42:38
Au moins Elizabeth ne semblait pas tant agacée que cela. C’était bon signe et cela encourageait Marlène qui était donc décidée à poursuivre. La discussion allait pouvoir s’orienter petit à petit vers cette mystérieuse fille ! Marlène avait commencé en posant une question qui allait lui permettre d’avoir un premier marqueur ; là d’où elle venait. Elle venait de le lui demander gentiment et la réponse qui lui fut donnée ... La laissa très surprise et lui coupa toute voix. Clignant des yeux à plusieurs reprises, la jeune femme regardait Elizabeth dans les yeux, l’air un peu incongru.

Nexus ? Portail dimensionnel ? De quoi parlait-elle ? L’étudiante entrouvrit ses lèvres, l’air un peu perdu. Elle ne savait pas de quoi parlait Elizabeth. Elle savait encore moins si elle était sérieuse ou non. Déglutissant, elle brisa assez rapidement le blanc afin qu’il n’en devienne pas gênant. « N-Nexus ? Par un portail ... Dimensionnel tu dis ? Ok. » Répondit-elle, esquissant malgré elle un petit sourire amical. Elle tentait de décrypter ce que cette réponse voulait dire. Peut-être était-ce une énigme ? Une façon de décrire son lieu d’origine ?

Difficile à dire. Le plus probable était qu’Elizabeth était en train de se moquer d’elle. Ou bien, elle s’amusait. Dans les deux cas, Marlène cru comprendre ce petit jeu et décida de faire avec. « Mais, c’est où Nexus ? Si tu me parle de portail dimensionnel c’est que ça doit se trouver dans une autre ... Dimension ? » Dit-elle. Bien entendu elle n’y croyait pas un seul instant. Mais, désirant entrer dans le petit délire d’Elizabeth – logique quand on voulait se faire des amis – elle faisait avec et tentait de comprendre.

« C’est mieux qu’ici ? Je dois me douter que si t’es là, c’est que quelque chose t’a poussé à quitter ton pays. » Finit-elle par dire plus sérieusement. Peu importe d’où venait Elizabeth, ce commentaire pouvait s’appliquer ! En attendant la réponse, elle ne put s’empêcher de glisser malgré elle quelques petits regards sur l’opulente poitrine de sa camarade. Ce qui ne fit que lui donner progressivement du rouge aux joues.
8  Préliminaires / One Shot / Re : Une curieuse rencontre [PV] le: Juillet 16, 2018, 12:19:58
Effectivement c’était bien différent de tout ce qu’elle avait pu connaitre par le passé. Mishima était très dépaysant ... Ou plutôt, le Japon entier était dépaysant. Connaitre une autre culture et s’y plonger était un exercice difficile mais, pour le moment, Marlène s’y accommodait. Cependant malgré le fait que Elizabeth semblait ne pas se fermer complètement à elle, la jeune femme ressentait sa froideur. Etait-ce fait exprès ou non ? C’était là toute la question. Mais si elle pensait un seul instant que ça suffirait à la faire fuir, elle se trompait ! Marlène était déterminée à percer son secret.

Ainsi donc elle se tût un moment, prenant bien en compte ce que venait de lui dire Elizabeth. Apparemment elle aussi était une expatriée qui était venue étudier à Mishima cette année. Ça faisait déjà un point commun ! Peut-être pouvait-elle alors mieux la comprendre. Marlène hocha la tête et esquissa un doux sourire. « Ah, tu es comme moi alors. Ça va, le changement n’est pas trop dur ? Je sais que ... Tu es une fille plutôt distante et secrète mais, je pense qu’aucun expat’ n’échappe à ce genre de choses. » Dit-elle, encore une fois, amicalement.

Marlène était réellement sincère et intéressée à l’idée de connaitre Elizabeth. Il y avait un quelque chose, un point d’attache chez cette fille qui l’attirait beaucoup. Sa poitrine ? Certes, impossible de passer à côté mais, ce n’était pas vraiment ça. Non, Elizabeth était juste secrète, mystérieuse et cela provoquait la curiosité de Marlène. Elle la laissa réponse avant d’embrayer sur une autre question, qui était en lien. « Ah, je suis désolée si je pose trop de question mais ... Je suis une grande curieuse ! Et puis, c’est toujours plus sympa’ de taper la discussion, non ? D’ailleurs, tu viens d’où du coup ? » Finit-elle par demander.

Au même moment la jeune femme commença à manger le contenu de son assiette, mais sans jamais ou très peu détacher le regard de son interlocutrice. Celle-ci pouvait se montrer froide, muette et distante, elle ne parviendrait pas à décourager Marlène ! Cependant elle parvenait toutefois à la faire rougir de plus en plus, surtout en lui exhibant sa poitrine ainsi sous son nez ... C’était que, la jeune fille n’était pas insensible au charme féminin. Et fortuitement, Elizabeth était très, très belle. Elle possédait des formes délicieuses et malgré la forte carrure de sa poitrine, celle-ci demeurait ... Désirable.
9  Préliminaires / One Shot / Re : Une curieuse rencontre [PV] le: Juillet 15, 2018, 10:14:30
Visiblement cette fille ne semblait pas si enfermée que ça ! Marlène fut agréablement surprise de voir que sa nouvelle camarade lui répondit d’une voix calme et douce, l’acceptant à sa table. Ainsi donc elle prit assise et déposa son plateau, esquissant un délicat sourire. « Merci beaucoup ! » Dit-elle en premier lieu, finissant de s’installer. Il était vrai que Marlène avait un certain charme, dû à un visage très joli et délicat. C’était aussi grâce au fait qu’elle prenait beaucoup soin d’elle-même. En tout cas elle était heureuse de voir qu’Elizabeth l’accepte à sa table ! C’était un premier pas très encourageant pour elle.

Marlène se racla ensuite la gorge puis répliqua à sa question. « Je suis Marlène ! J’ai commencé cette année à Mishima. » Répondit-elle, toujours aussi amicalement. Ce ton n’était donné au hasard ; après tout elle désirait faire connaissance et, pourquoi pas, devenir amie avec Elizabeth. Elle assumait sa curiosité envers cette fille qui était toujours en retrait, toujours à l’écart malgré que normalement la moitié du lycée devrait lui faire la cour. Il suffisait de voir ses atouts très avantageux pour le comprendre.

Quelque chose devait ne pas tourner rond. Et c’était donc à Marlène de percer ce mystère ! Cependant la tâche s’avérait difficile vu l’imperméabilité d’Elizabeth. Elle venait certes de s’assoir à sa table mais, taper la discussion était un tout autre exercice. Elle ne voulait pas paraitre insistante, ni envahissante. Pendant son court moment de silence, la jeune femme ne put s’empêcher de scruter davantage Elizabeth. Immanquablement elle remarqua son opulente poitrine et se demandait même comment faisait-elle pour marcher avec. Mais elle passa ensuite à autre chose, remarquant la blondeur de sa chevelure ou même le noisette de ses yeux.

En vérité, il s’agissait d’une très ravissante fille ! De quoi faire doucement rougir Marlène qui s’en pinça la lèvre avant de se racler la gorge à nouveau. « Je suis enchantée en tout cas. Ça fait longtemps que tu es ici, à Mishima ? » Dit-elle.
10  Préliminaires / One Shot / Re : New life, new body[PV] le: Juillet 15, 2018, 08:13:17
Attiré par Eto’ comme un aimant, Natsumi ne pouvait plus s’arrêter dans son baiser. Il s’était plaqué contre son ami pour venir l’embrasser de toutes ses forces et perdait petit à petit le souffle à force. Cependant l’échange buccal finit par se rompre de lui-même. Les deux androgynes auraient pu continuer à se rouler des pelles, à se lover l’un contre l’autre, mais au lieu de cela une nouvelle inconnue vint interrompre tout ceci. En effet, Eto’ remarqua bien vite qu’une jeune fille les observait tous les deux.

Visiblement une touriste, une étrangère vu qu’elle n’était pas d’ici. Elle nageait dans le bassin juste à côté, faisant des longueurs et parfois utilisant le rebord pour faire des plongeons assez élaborés. Il était vrai qu’elle était ... Jolie. Mais Eto’ prit par surprise son ami quand il déclara penser une bonne idée que Natsumi aille lui parler. L’intéressé fut étonné, surprit et en revint à Eto’. « T-Tu crois ? Je ... Hm, d’accord. » Dit-il, les joues rouges. Il était un peu gêné par tout ceci car il était loin d’avoir l’habitude d’être autant coureur de jupon. Il n’y avait pas si longtemps, Natsumi n’était même pas intéressé par les femmes ! C’était venu pile au moment de sa transformation ...

Il savait qu’au fond céder ainsi n’était pas du tout une bonne chose. Mais lancé sur cette pente il avait du mal à s’arrêter, et Eto’ semblait ne pas trop s’en faire non plus. Peut-être que son ami aimait ce qu’ils étaient devenus ? Peut-être qu’il adorait être un parfait androgyne ... Quoiqu’il en soit, Natsumi saisit l’opportunité et s’approcha donc du bassin pour venir voir cette ravissante étrangère. Visiblement elle était très joueuse et d’ores et déjà d’humeur. Natsumi déglutit puis prit assise au bord de l’eau, ses jambes plongeant dans l’eau chaude du bassin.

« Enchanté ... Moi c’est Natsumi. Et ... Hum ... Qu’as-tu remarqué exactement ? ... » Dit-il, les joues un peu rouges. Il était un peu honteux de savoir que quelqu’un l’avait vu s’acoquiner avec Eto’, même si sur le moment il n’avait pas semblé s’en soucier. Mais voilà, la honte le rattrapait petit à petit et il se rendait compte qu’il venait de passer pour un exhibitionniste. Cependant il était troublé de voir que cette demoiselle semblait ne pas en faire un flan ; au contraire, elle avait l’air amusée ... Et le fait qu’elle soit très mignonne et vêtue simplement d’un bikini ne fit que renforcer la féroce trique entre les cuisses de Natsumi, le mettant encore plus mal à l’aise à présent que son bikini était davantage déformé par une ferme bosse.
11  Préliminaires / One Shot / Une curieuse rencontre [PV] le: Juillet 15, 2018, 01:43:21
Le lycée de Seikusu était le refuge pour beaucoup de phénomènes étranges et curieux. Déjà que la ville était réputée, dans le monde entier, pour son attrait particulier pour le sexe ... Son lycée n’était guère mieux. Si on arrêtait d’être hypocrite un moment, on pouvait facilement se douter que la majorité de ses élèves étaient ici non pas pour le sérieux ou la qualité des cours, mais bien pour la faciliter de pouvoir faire la fête, s’amuser et surtout, coucher avec les autres. Cela ne voulait pas dire que les élèves ici étaient des filles et des garçons faciles ... Pas tous, en tout cas. Mais cela signifiait simplement que tout le monde baignait dans une sorte d’atmosphère érotique permanente, ce qui facilitait les choses.

C’était notamment le cas de Marlène, qui était une élève étrangère. Une expatriée Française qui avait voulu tenter l’aventure Nippone ; et après ses recherches elle était tombée immanquablement sur la destination phare des jeunes. Seikusu. Après quelques autres recherches, la jeune fille avait finalement pu faire toutes les démarches nécessaires et la voilà qu’à présent elle avait effectué sa rentrée à Mishima, le lycée de Seikusu. Dès lors quelques mois s’étaient écoulés et le moins que l’on pouvait dire était qu’elle avait rencontré du monde.

Elle n’était pas spécialement extravertie ou introvertie. Elle était juste normale, parvenant à se faire des amis normalement. Mais si elle était bien entourée, il demeurait une personne dans ce lycée dont elle désirait faire la connaissance plus que tout ! Une autre fille, visiblement étrangère, qui avait attiré grandement son attention pour plusieurs raisons. Une jeune blonde, gentille mais un peu en retrait à son goût. Marlène désirait beaucoup la connaitre et devenir amie avec elle ; c’était quelque part compulsif, de toujours vouloir connaitre les gens et être sympathique avec.

Ce fut pour cette raison qu’un jour, alors que c’était l’heure de déjeuner, notre protagoniste alla s’inviter à la table de cette demoiselle. Plus précisément elle remarqua qu’elle était seule ce jour-là et en profita simplement pour venir s’asseoir et manger avec elle. « Bonjour ! » Dit-elle tout simplement en posant son plateau. La cantine était un endroit parfait pour faire des rencontres. « Je suis désolé de venir te déranger mais, y’a pas beaucoup de place ailleurs ... J’espère que ça ne te dérange pas ? » Lui dit-elle avec un petit sourire. Elle venait de réaliser son approche, il ne restait maintenant plus qu’à ce que la jeune fille coopère et fasse connaissance !
12  Préliminaires / One Shot / Re : Une amie qui vous veut du bien [PV] le: Juillet 14, 2018, 08:47:16
Daraen ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Du moins il pensait que la nuit allait se dérouler bien, sans trop d’encombres. Mais il ne connaissait pas encore sa maitresse et ses petites surprises. Alors qu’on le conduisit à la suite de la Maitresse des Poupées, le garçon finit enfin par apercevoir Evangeline. Assise sur son lit, elle était aussi belle que majestueuse. Visiblement la nuisette que l’androgyne avait choisie lui plaisait bien ; la jeune femme s’en était approchée pour mieux la voir. Il était silencieux et docile, ressentant une douce chaleur quand la main de la femme passa dans ses cheveux pour les caresser.

Cependant il ne s’attendait pas à la suite ! En effet, il fut un peu interloqué quand il entendit sa maitresse lui expliquer que, pour une heure, elle allait lui faire ressortir son côté mâle. « P-Pardon ? » Dit-il alors maladroitement, son cœur se mettant à battre très fort. Daraen avait beau apprécier de plus en plus ce qu’il était devenu, il restait bien une part de lui qui n’aimait pas ce changement de sexe ! Et là, il s’apprêtait à s’y enfoncer d’avantage ... Susan aurait dû s’en défaire, crier, hurler, mais il n’y eut rien de tout cela. En lieu et place voilà que Daraen sentit une puissante vague de magie s’infiltrer en lui, commençant à nouveau à changer son corps.

Mais c’était différent, cette fois-ci. Plus ça allait, plus il se sentait ... Fort. Puissant. Viril. Une sensation qu’il avait entraperçue quand il s’était mis à bander mais qui était infiniment plus forte dorénavant ! Il serra des dents alors qu’il sentit tout son corps le piquer, le brûler. Assez rapidement ses muscles se mirent à gonfler. Sa taille augmenta, et plus généralement, il commença à devenir bien plus massif et musclé ! Le plus troublant fut que bien tôt son allure changea pour devenir plus animale, plus équine ... Il était en train de se métamorphoser en une espèce d’hybride homme-cheval !

« HMM ! » Rugit-il alors, rouge, pendant qu’il sentait toute cette puissance l’envahir subitement. Immanquablement cela lui donna une bien juteuse et nerveuse trique ! Son membre se dressa comme un lourd piquet entre ses cuisses alors que, lui-aussi, se métamorphosa ; son sexe se transforma en celui d’un cheval alors qu’il augmenta considérablement de taille. Après quelques instants voilà que Daraen acheva sa transformation ... Il était devenu un puissant et imposant homme-cheval. Une érection très douloureuse le lançait entre ses cuisses et le gorgeait d’une soif de sexe sans précédent. « Hmm Maitresse ... Je me sens si ... Si ... Fort ! » Dit-il d’une voix un peu plus masculine et grave.

De ses nouveaux bras musclés il tâta son corps. C’était étrange, inhabituel mais pourtant, il n’était pas en plein rejet. Non, son sexe lui faisait beaucoup trop mal pour qu’il s’en offusque. La seule chose qu’il désirait là, tout de suite, était de soulager sa monstrueuse trique équine ... Ce fut pour cette raison qu’il regarda profondément Evangeline avant de poser une main sur sa queue, se mettant à la masturber sous les yeux de sa maitresse. « Haaa ! » Rugit-il encore, sentant son sexe pulser et gagner davantage de vigueur à mesure qu’il l’astiquait. « M-Maitresse puis-je ... Hmm ... Soulagez-moi s’il vous plait ... Je ... Haa ! » Il était flagrant que l’équin avait très envie d’Evangeline, désormais ...
13  Préliminaires / One Shot / Re : Ensemble et pour l'éternité [PV] le: Juillet 14, 2018, 03:31:08
Avec cette apparence il était sûr que Mirella pouvait bien faire ce qu’elle voulait ce soir sans risquer d’assumer ses actes après. C’était comme si ... Elle était en train de faire un rêve lucide ; elle était consciente de son environnement, elle était belle et bien aux commandes mais, c’était comme si elle savait que rien ne pouvait lui arriver. Car elle n’était pas en train de vivre au travers Mirella, mais au travers Ténébra. En tout cas la seule chose à savoir qui était importante, était qu’elle faisait ce qu’elle voulait ! Ou tout du moins, elle le pensait ; car en réalité c’était surtout Ténébra qui l’influençait. La créature avait juste prit un peu plus possession d’elle, faisant que la jeune fille se comportait comme elle.

Ainsi donc, Mirella avait jeté son dévolu sur une jeune étudiante répondant au nom de Camille. La nouvelle professeure allait se faire un plaisir de la dépuceler, cette petite. Cependant le plan était bien plus large et grand que simplement se taper une minette ; l’idée était de faire en sorte que la soirée se termine en véritable orgie ! Un festin pour Ténébra qui allait pouvoir gagner considérablement en puissance, avec toute cette énergie sexuelle. Cependant Mirella avait quand même une folle envie de se faire Camille, comme un petit apéritif avant le plat principal. Elle laissa donc la soirée se dérouler un peu et, ayant contaminé l’élève par le parasite qui était en elle, Mirella pouvait donc sentir plusieurs choses ... Dont l’excitation de la jeune fille.

Quand celle-ci arriva à maturité, elle put alors constater, au loin, que l’élève semblait avoir du mal à respirer. Elle semblait toute rouge, et finit même par s’isoler dans une chambre. Mirella se doutait bien pourquoi, la pauvre était dans tous ses états. Elle devait surement avoir envie de faire cesser le feu naissant entre ses cuisses ... Et la professeure décida donc de la rejoindre à son insu spécialement pour l’aider ! Ni d’une ni de deux, Mirella ouvrit la porte de la chambre, surprenant alors Camille. Refermant la porte juste après, la belle blonde s’avança puis posa son index sur les lèvres de la fille avant même qu’elle puisse dire quelque chose. « Shhh, ne dit rien. Tu n’es pas discrète Camille ... Ça se voit tout de suite que tu as envie. » Dit-elle, avant de poser ses mains sur les frêles épaules de sa première conquête.

Puis elle la repoussa sur le lit. « Je ne suis pas du genre à perdre du temps en niaiseries et autre futilité. Tu as besoin de te soulager, et je suis là pour t’aider ... » S’exclama-t-elle. Mirella tint à poser de suite les bases et profitant de l’état d’excitation avancé de Camille, elle décida de lui révéler son petit secret. D’un geste rapide, la professeure releva un peu sa jupe pour laisser apparaitre sa délicieuse culotte, qui était toute gonflée et tendue à cause de son énorme membre qui avait repris de la vigueur. Sous les yeux stupéfaits de l’élève, Mirella esquissa un sourire puis agita son index. « Aller ma belle, je t’offre l’occasion d’assouvir toutes tes pulsions, aussi moindres soient-elles ... N’ait pas peur de te relâcher. » Finit-elle par dire, invitant donc Camille à libérer cette massive queue de cette prison de textile.
14  Préliminaires / One Shot / Re : Evil Night Together [PV Vanessa] le: Juin 30, 2018, 03:18:01
Les claques sur son fessier s’enchainaient et ne cessaient de la faire couiner encore plus fort. En entrant dans ce bureau cette nuit, elle était loin de s’imaginer qu’elle finirait dans une chambre secrète, à se faire fesser par l’une des plus puissantes femmes du monde des affaires ! Même si, au fond d’elle, au fin fond de son esprit quelque peu pervers, Chloé avait désiré que Desmina la punisse ainsi. C’était son idole, la femme de ses rêves, et il était inconcevable de partir d’ici sans une quelconque marque de reconnaissance. Il suffit à Desmina de glisser un simple index sur le pourtour de la féminité en feu de sa proie pour se rendre que celle-ci était dans un sacré état ...

Chloé se mordait la lèvre en sentant cet index effleurer son sexe et faillit se crisper. Quand une claque plus violente que les autres fit trembler fortement sa croupe, elle en poussa un petit cri aigue avant de rougir, baissant les yeux et le regard face à sa puissante maitresse. Ses oreilles captèrent néanmoins un étrange bruit. Du textile qui frottait contre de la peau. Est-ce que sa maitresse était en train de se déshabiller ? Ce n’était pas exactement ça. Chloé ne put de toute façon rien voir puisque peu de temps après, elle hoqueta quand Desmina décida de lui barrer la vue en glissant sa fine et délicate culotte sur le visage.

« Hmm ! » Gémit alors la journaliste, qui ne voyait plus rien si ce n’était le tissu rouge et gourmand de cette pièce de lingerie. Inutile de dire que l’odeur émanant de ce textile envahit complètement ses narines et l’enivra au plus haut point. Il ne s’agissait plus là du simple parfum de Desmina ; mais de sa fragrance charnelle, qui avait une saveur très exquise ... Ainsi donc, aveuglée et abreuvée par l’empreinte de Desmina, la jeune journaliste ne put lutter quand elle se fit retourner brusquement sur le lit. Tout s’enchaina très rapidement ... Et en un rien de temps, voilà que Chloé se retrouvait avec le visage coincé entre les généreuses cuisses de sa maitresse, qui s’était assise dessus, plaquant sa délicieuse féminité contre ses lèvres.

« M-Maitresse ... » Gémit-elle, avant de succomber à l’appel irrésistible, à l’envie pressante d’obéir, de se soumettre et satisfaire la seule femme, la seule personne qui comptait réellement à présent. Chloé déploya sa petite langue et la pressa très langoureusement contre les chairs intimes de Desmina. Elle pressa son bouton intime, puis papillonna ci et là, caressant les pourtours et les fines lèvres de ce sexe en feu. Signe que malgré tout, Desmina n’était pas indifférente à tout ce qui se passait depuis le début ... C’était un bon signe ! Couinant doucement, la journaliste continua donc son labeur et lécha tendrement le sexe de sa maitresse, finissant au bout de quelques minutes par introduire sa taquine langue en elle.

Ses mains vinrent ensuite se placer sur ses cuisses, qu’elle pressa voire massa doucement, accompagnant ses mouvements de langue. Bien sûr, Chloé ne pouvait rien voir vu le tissu qu’elle avait sur le visage. Et chaque inspiration d’air lui faisait absorber, respirer au travers la culotte de Desmina, ce qui ne faisait que la plonger rapidement dans un état d’extase et excitation poussé.
15  Préliminaires / One Shot / Re : Ensemble et pour l'éternité [PV] le: Juin 21, 2018, 03:45:37
Bien entendu, Mirella était d’ores et déjà prête pour cette soirée ! Elle mourrait d’impatience à l’idée de pouvoir trouver quelques victimes, garçons comme filles, sur qui elle allait pouvoir assouvir sa soif de sexe. Elle venait de faire son shopping afin de trouver la tenue appropriée puis, dans la mesure où son tout nouvel engin entre ses cuisses était trop gros et trop excité pour rentrer dans sa jupe, elle avait dû se soulager sur la vendeuse. Ce fut très efficace car elle put enfin ranger son généreux paquet et sortir tranquillement de la boutique.

Que faire à présent ? La soirée n’allait pas tarder et il restait encore à Mirella de se pomponner encore un peu. Les heures passèrent et finalement, elle était enfin prête ! La jeune femme blonde se rendit au lieu de la soirée à l’heure convenue. Un petit frisson la parcourut au moment de faire son entrer ; car elle savait que personne ne savait qui elle était. Une nouvelle professeure, officiellement. Mais elle savait que personne ne poserait trop de question ce soir ; l’esprit était à la fête avant toute chose. Mirella fit donc son entrée et le moins que l’on pouvait dire était qu’il y avait du monde !

(Parfait ...) Pensa-t-elle, scrutant alors toute la scène. Elle prit rapidement ses aises et alla se servir à boire. Ce soir, élèves comme professeurs étaient là. C’était la fin des examens et tout le monde étaient plutôt dans l’envie de se détendre, de décompresser après une pénible année d’étude. Cependant il ne fallut guère longtemps avant que quelqu’un ne vienne finalement voir Mirella, curieux au sujet de cette nouvelle femme jamais vu auparavant. « Hey, salut madame ! Vous ... Ah, vous êtes une intervenante c’est ça ! » Dit alors Camille, une élève du lycée. Mirella se tourna vers la jeune demoiselle et lui offrit un petit sourire charmeur.

« Oui, je suis nouvelle à vrai dire. Vous allez souvent me voir à la rentrée ! Je voulais simplement profiter de cette soirée pour m’introduire et faire connaissance ... » Répliqua-t-elle, causant un peu de rouge aux joues de Camille qui se présenta dès lors. Mirella prétendit être enchantée puis trouvant que cette jeune fille était très à son goût, décida qu’elle allait être sa première victime ...
Pages: [1] 2 3 ... 63
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox