banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 147
1  Préliminaires / Prélude / Re : Tous pour une. [Darthestar] le: Juillet 10, 2018, 06:23:11
Cet avatar OWO re bienvenue
2  Préliminaires / Reglement, histoire et mises a jour / Un système de vote pour LGJ. le: Juillet 10, 2018, 07:48:40
LGJiens, LGJiennes.

Aujourd’hui, nous inaugurons une nouvelle fonctionnalité LGJ : le système de votes.

Vous aurez désormais la possibilité de vous enregistrer comme électeurs, en envoyant un message privé à ma personne. Cet enregistrement requiert de vous une fiche validée, et rien d’autre. Bien entendu, il n’est pas admis que vous enregistriez plus d’un compte. Toute personne prise à tricher sera simplement bannie à vie du forum, sans explication ni possibilité de faire appel.

Fort de cette inscription, vous gagnerez accès à un nouveau sous-forum, dans lequel tous pourront donner leurs avis et voter sur des questions diverses et variées.

A ce propos, deux nouveaux comptes anonymes seront créés, un pour vous permettre d’envoyer des requêtes au staff, un autre pour nous permettre de récupérer lesdites requêtes. Tout ce qui relèvera d’un intérêt public sera exposé dans le forum des votes, et vous aurez l’occasion de déterminer le chemin à prendre pour LGJ. Cela concerne le RP principalement ainsi que les designs, donc, les questions d'ordre informatique et technique ne seront pas abordées via le système de vote.

Les identifiants du compte « Boite à requêtes » seront exposés dans le forum des votes, et sachez qu’il est strictement interdit de les partager aux non-électeurs.

Après que nous ayons testé le fonctionnement de ce système, nous mettront en place un système inédit sur LGJ : les mandats Administratif. Le premier vote consistera à déterminer la durée desdits mandats, après quoi tous les administrateurs ne conserveront leur poste que pour la durée donnée.

Cela permettra aux membres de choisir les représentants qui conviennent le mieux à leur vision du forum, et surtout de garantir que les Administrateurs restent constamment actifs. Néanmoins il est possible que certaines règles ou créations du staff soient « verrouillées » afin d’éviter un tumulte constant sur des sujets comme le Background, les fonctionnalités ou encore les règles sur les avatars, etc… Cela fera également le sujet d’un vote.

Vous pouvez d’ores et déjà vous enregistrer en tant qu’électeur en m’envoyant un MP intitulé « élections » et en y joignant une demande. Le premier vote, qui fera office de test par la même occasion, aura lieu dans le courant de la semaine prochaine.

A très bientôt !

Cordialement,

Connor.
3  Préliminaires / Prélude / Re : Re : Soumise, mais il faut me mériter ! le: Juillet 08, 2018, 07:58:14
Coucou !!

Va jouer :3

Ah oui dès qu'il y a d'énormes BOOBIES madame valide èé
4  Discussions / Blabla / Re : Kama sutra le: Juillet 07, 2018, 03:29:40
Tais-toi, il vit toujours dans mon coeur T_T
5  Préliminaires / Prélude / Re : Wenoy le: Juillet 03, 2018, 11:09:09
Va jouir.

Euh jouer.

Validée
6  Préliminaires / Prélude / Re : Ombre Apolutrosis - Obscurité, Rédemption et Vie le: Juin 27, 2018, 08:47:30
Ok va jouer.

Et bienvenue.
7  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Une aventurière avec un démon ?[PV Stephen Connor] le: Juin 09, 2018, 09:59:36
Les yeux d’Helel seraient sortis de leurs orbites, s’il avait pu se montrer plus étonné qu’en ce moment même. Voilà qu’Apogée se relevait, ressuscitant tel un messie au milieu de la plèbe. Les démons et succubes semblaient un peu moins hébétés que le Grand-Duc, ce qui était probablement le fait de leur ébriété avancée. Réalisaient-ils seulement que cette quantité aurait probablement détruit l’esprit d’un démon mineur ?

Qu’elle y résiste n’étonnait pas vraiment le beau diable, mais qu’elle en meure littéralement, avant de se relever comme si de rien était… C’était là le principal mystère de cette beuverie démoniaque. Helel ne put s’empêcher de remarquer le sang aux étranges couleurs qui s’écoulait le long du bras d’Apogée. Il ne fit aucun commentaire, cependant, tant parce qu’il était estomaqué que par patience. Il saurait tout, en temps et en heure.

« Ah, oui. » Dit-il en voyant son invitée jeter un gros buffle gonflé de muscles, tout au fond de la pièce. « Elle mord, faites attention. » Il les sentait baver sur elle, il pouvait les comprendre. Apogée n’avait pas seulement l’air forte, elle l’était. La faire couiner comme une salope, la briser comme un jouet, c’était comme un besoin pour une bande de démons. Y arriveraient-ils en temps normal ? Clairement pas. Mais c’était une bonne leçon à tirer pour Apogée, elle devrait apprendre à ne jamais présumer de ses forces. « Tu es bien prétentieuse. »

Cette remarque fut accompagnée d’un sourire presque narquois. Helel posa ses pieds sur la table, ou tout du moins ce qu’il restait de la table, savourant lentement sa propre boisson. Il se demandait si Apogée comprendrait sa leçon, maltraitée par une vingtaine de brutes épaisses, ou si elle y prendrait son pied. Face à cette pensée, il haussa un sourcil. Il n’était pas vraiment certain de connaître la réponse, à bien y réfléchir.

Elle s’était levée, prête à aller en découdre avec un énième adversaire. Ce dernier déglutit doucement, conscient qu’il mourrait probablement à un tiers seulement de ce qu’Apogée avait englouti. Il y eut un silence de sa part, et de la part de ceux qui l’accompagnaient. Avait-il seulement le choix, de toute façon ? Il jeta un regard presque suppliant vers Helel, lequel avait vue sur la scène, quelques tables devant lui. Le Grand-Duc, magnanime, hocha légèrement la tête.

« N’aie pas peur. Elle a déjà bu, après tout. » Dit le beau diable en affichant un large sourire. Il voulait dresser cette belle rouquine à la carrure de colosse. Il voulait qu’elle apprenne ses limites, dans le combat comme dans la vie. Qu’elle se fasse tabasser par celui qu’elle avait violenté, ou qu’elle se fasse baiser comme une pauvre pute par des démons ivres, peu importait au Grand-Duc. Qu’elle apprenne un peu d’humilité. « Mets tout ça sur ma note. » Soupira le noble, levant sa pinte à l’attention du tavernier.

Il psalmodia, discrètement. Son enchantement était simple, transformant le liquide en une boisson aussi inoffensive que de l’eau, pour le démon trop sûr de lui, et sans pour autant altérer la nature de celui dont s‘abreuvait Apogée. Au contraire, il y ajoutait un peu de sa magie. Elle était forte comme un Dieu, mais ses connaissances en magie semblaient limitées, et Helel était confiant qu’elle ne remarquerait rien, probablement déjà trop embrumée par l’abrutissement de l’alcool.

« Hehehe, t’fais beaucoup d’boucan, mais t’es qu’une p’tite pétasse. » Nargua le puissant barbu, entamant sa cinquième pinte, qu’il finit d’une traite. Il fallait le reconnaître, il jouait bien la comédie. Même ses rires goguenards et ses rots gras étaient d’un grand ressemblant à ceux de celui qui boit une épaisse cervoise. « C’tout d’suite plus dur à descendre quand c’pas du jus d’couilles, hein les gars !? » Demanda-t-il, levant sa choppe, entrainant des ricanements lourds dans la clameur de la taverne.

Ils avaient, tout de même, tous peur de ce qu’elle pouvait faire. Elle avait la protection du Grand-Duc, et même sans cela, elle avait envoyé valsé Rugon, un des plus costauds salopards du coin, comme s’il n’était qu’un vulgaire sac. Seul Gongan, qui l’affrontait dans un duel de boisson, pouvait réellement savoir qu’Helel était de son côté. Pour le moment.

Ayant tout de même bu avant ce défi, le démon lorgnait sur la poitrine d’Apogée, ne cachant pas vraiment la gaule qui démangeait son sexe, se choppant la bite sans la moindre gêne entre deux gorgées. Il avait vraiment envie de foutre sa queue entre ces putains de gros pis. Il n’allait pas perdre, pas vrai ? Il ne pouvait littéralement pas.

« Si tu t’écroules encore, t’as perdu ! » Déclara-t-il, accompagné par une clameur des clients, qui semblait affirmer ses dires. « Et r’garde moi bien, j’vais t’faire boire une pinte d’mon jus à moi. Si j'sature avant toi, j'la boirai même moi-même buhahaha! » Les ricanements revinrent de plus belle. Apogée avait décidemment tout d’une démone. Elle aimait se vautrer dans le plaisir et la violence, les deux faisant souvent la paire. Mais Helel était curieux de voir comment elle jouait le rôle de la proie. Etait-ce seulement possible ? « Aaaaaah ! » Souffla Gongan, comme pour signifier que la bière le désaltérait au plus haut point. Il devait avoir une, peut-être deux pintes d’avance sur Apogée.

Leur duel était intense, pour tous sauf pour le faussaire et son acolyte. Helel et Gongan savaient tous deux que le gros barbu ne perdrait pas à ce jeu. Il sifflait encore pinte sur pinte, et le rythme ralentissait du côté d’Apogée. Lorsqu’il la vit hésiter devant une nouvelle rasade de bière, Gongan sut qu’il avait vaincu la géante, et se leva, triomphal. Enfin, aussi triomphal que l’on pouvait l’être en serrant son érection à travers un pantalon taché de bière.

« Vlà d’quoi t’rendre ça plus facile à boire. » Dit-il en extirpant sa grosse queue des pans de son pantalon, branlant longuement son sexe au-dessus de la chope (sous le regard agacé et répugné de l’orc, qui allait devoir nettoyer toute cette merde). « OOOOOOH PUTAIN !!! » A croire que l’orgasme ne pouvait être modeste chez les démons, celui-ci hurla comme un coup de tonnerre, jouissant tant de foutre dans le fond de bière que la pinte se mit à déborder. « Hehehe, bon appétit grosse salope. » Dit-il en achevant sa pinte, tapant la table avec. Gongan saisit alors les beaux cheveux de la guerrière, accompagné par les mains de plusieurs acolytes qui cherchaient à restreindre les bras d’Apogée, tout en lui poussant le visage contre sa pinte remplie de foutre et d’un fond de bière. Ils ne savaient pas si elle était encore suffisamment consciente pour se débattre, mais elle ne pourrait jamais tous les repousser dans son état. Pas vrai ?
8  Préliminaires / Prélude / Re : L'Anti-Monde le: Juin 08, 2018, 03:34:30
Intolérable. Banni.
9  Préliminaires / Prélude / Re : L'Anti-Monde le: Juin 08, 2018, 03:21:35
Ok.
10  Préliminaires / Prélude / Re : Syla Engelhart le: Mai 27, 2018, 08:52:43
okédoké
11  Préliminaires / Prélude / Re : Une aventurière impatiente de commencer. [Keiralidée] le: Mai 27, 2018, 07:32:09
*la guide vers une ruelle désaffectée*
12  L'entre-deux Mondes / Le Palais Infernal / Re : Pas d'embrouilles man, pas de litiges... (Connor) le: Mai 21, 2018, 01:30:43
Ravissante. Ceridwen avait de belles boucles rousses, assorties aux constellations qui parsemaient sa peau délicate et soulignaient son regard aux couleurs d’un coucher de soleil. Helel s’y perdit un instant, presque hagard, sa bouche entrouverte soupirant son désir d’un souffle rauque et ardent. Il cligna des yeux, comme pour se sortir de sa rêverie, teintée de boucles cuivrées étalées sur un drap de satin immaculé.

« Ma Dame. » Dit-il poliment, ne pouvant empêcher les grosses paluches calleuses qui lui faisaient office de mains, d’agripper fermement la tenue de Ceridwen au niveau de ses hanches. Colle-toi à moi, laisse-moi respirer ton parfum, danse contre mon corps, pensait-il si fort que l’inconnue pouvait le lire dans ses prunelles irisées. « Je suis enchanté. »

Il l’écouta. Avec tant d’attention. Et pourtant, s’il buvait ses paroles, il ne se souciait pas de ce qu’elle disait, lisant simplement les mouvements gracieux de ses lèvres, les langueurs de son regard. Elle avait envie de lui, tout autant que lui avait envie d’elle. Mais elle n’aurait pas ce qu’elle voulait, pas tout de suite. Helel avait envie de jouer avec elle, longtemps.

« Oh, non. » Murmura-t-il en s’approchant de son oreille, si près que son souffle chaud lui caressait le lobe, que ses lèvres charnues frôlaient la peau de velours de Ceridwen. « Je ne voudrais pas être de trop dans votre bain, ma douce Ceridwen. » Il avait dit cela dans un frisson, alors qu’elle l’effeuillait comme l’emballage d’un présent longtemps convoité. Elle allait droit au but, et c’était tant mieux. Il était toujours plus plaisant de tenter ce genre de femme.

Lui ? Oh, lui aussi. Il ne perdait que rarement son temps. Helel ne s’inquiétait même pas de ce que ressentaient ses amantes, en réalité. Il les prenait contre leur gré, dans la violence et la douleur, les martelait de son corps, les terrifiait dans une jouissance ultime. Et il aimait ça. Mais plus encore, il aimait refuser à une femme forte ce qu’elle désirait. La faire gémir d’envie. Ceridwen ne serait pas l’exception.

Ensemble, ils firent le pas, franchissant ce miroir du rêve à la réalité, dans le Manoir du Grand-Duc. Il semblait y avoir un grand banquet, pourtant encore vide d’invités. Tant mieux, pensa le beau diable, il n’avait d’appétit que pour un dessert sucré et moelleux. Dessert sur lequel il avait déjà les yeux rivés, se mordillant la lèvre.

« Laissez-moi donc vous conduire jusqu’aux bains, ma chère. » Dit-il de sa voix rauque, prenant la main meurtrière et délicate de la Sidhe dans la sienne, la conduisant ainsi à travers les couloirs dédaliques du grand Manoir. Helel était ostentatoire, mais pas trop. C’était seulement en pénétrant dans les pièces accrochées aux couloirs austères, que l’on pouvait ressentir tout le goût du démon pour le faste et le luxe. « Voici. » Souffla-t-il simplement, désignant une porte qu’il ouvrit en grand.

L’architecture était improbable. La petite porte qui semblait donner sur une minuscule cabine, donnait en fait sur une gigantesque piscine, qui faisait apparemment office de « salle de bains ». Il y avait là des succubes, incubes, et toutes sortes de créatures aussi séduisantes qu’exotiques. Helel frappa le sol de son pied, autoritaire, et les enjoignit tous à quitter les lieux, supportant les soupirs et geignements déçus des invités qui désertaient la pièce.

Lorsqu’enfin la salle fut vidée de ses occupants indésirables, Helel se tourna vers Ceridwen, souriant légèrement. Il n’était qu’à un pas d’elle. Elle pouvait sentir son parfum aux notes boisées, alors qu’elle le voyait remonter à la boutonnière de sa chemise blanche, défaisant un bouton, puis un autre. Tant et si bien qu’à la fin, il laissa simplement retomber son haut sur le sol, dévoilant son torse musculeux dans un soupir d’aise.

« Installez-vous donc, je prendrai mon bain après vous. » Dit-il en désignant les marches qui descendaient jusqu’à la piscine. Tout était décoré de blanc immaculé, des piliers grecs encadrant le bain, remontant jusqu’au plafond en guise de soutien. Un petit voyage dans la Rome antique, pour cette princesse celtique. « Vous êtes la première Sidhe que je rencontre. Je ne savais pas que votre peuple avait un intérêt à s’associer aux démons. » Il pointa du doigt un large plateau en céramique, sur lequel reposaient un nombre important de lotions et savons, aux parfums infinis. « J’espère que vous apprécierez votre bain, autant que moi. » Il sourit, curieux de voir ce qu’elle ferait. Si elle lui offrait du spectacle, il compterait bien lui rendre la pareille. Il voulait qu’elle se jette sur lui, la rendre folle de désir.
13  Discussions / Blabla / Re : Horloge parlante le: Mai 08, 2018, 06:19:17
*tire au shotgun sur la revenante*

Salauds D' zombies.

18h19,
14  Préliminaires / Reglement, histoire et mises a jour / C'est l'heuuuuuure ... Des elections. - Recrutement Modos le: Avril 19, 2018, 10:57:10
Oyez, oyez!

Braves LGJiens (et les quelques LGJiennes qui survivent au milieu de toutes ces merguez), voici venu le temps des élections.

Nous recherchons actuellement 2 à 3 nouveaux modérateurs.

- Un pour s'occuper du Discord, remplaçant ainsi Arphélia.

- Un autre pour travailler en tandem avec Darthestar sur une refonte du background.

- Et la dernière place éventuelle serait invitée à travailler sur la gazette, ce qui est un effort de groupe.

Vous pouvez postuler à compter d'aujourd'hui, et les inscriptions seront closes ce Dimanche. Nous vous invitons à nous envoyer un petit message avec vos projets et ce qui vous motive, ce que vous aimeriez développer dans une de ces sections ou sur LGJ.

Voilà, c'est tout, merci de votre attention!
15  Plan de Terra / Les contrées du Chaos / Re : Une alliance inattendue [Stephen Connor] le: Avril 15, 2018, 11:31:57
Ces sorcières avaient toutes la langue bien pendue. Helel avait apprécié maltraiter la première sous les yeux de sa maîtresse, comme une promesse silencieuse que Keira subirait le même traitement. Mais la magicienne n’avait pas tort : il fallait se concentrer sur la tâche principale. Impossible de savoir depuis combien de temps Pruflas opérait, ou même de savoir ce qu’était son but.

Helel ne pouvait s’empêcher d’avoir Keira au coin de la tête, cependant. Elle était provocante, sûre d’elle. Il aimait cela chez une femme. Il aurait bien voulu voir quelle tête cette petite pétasse aurait fait, avec un gros sexe planté dans les entrailles. A sa provocation, lorsqu’elle claqua son fessier musclé, il se contenta de lui lancer un regard amusé. Il lui laisserait passer ses petites mains dessus quand il le contracterait pour s'enfoncer bien fort en elle. Voir si elle préférait le goût de son foutre entre une autre paire de lèvres.

Puis, de fil en aiguille, le trio se retrouva à marcher à travers les couloirs du palais, dont Helel découvrait l’architecture. D’autres habitants du château découvraient, quant à eux, le corps musculeux du colosse, qui ne s’embarrassait pas de sa nudité, même lorsqu’ils rencontraient des connaissances de Keira. Personne ne semblait trop s’appesantir sur le fait qu’un homme nu accompagne la sorcière, ce qui en disait long, à bien y penser.

« Ravi de vous rencontrer. » S’amusa Helel, voyant Mariella littéralement s’asseoir sur un plug, rouge comme une tomate. Il ne se souciait pas plus de ce que faisait cette femme, qu’il ne se souciait de sa nudité. « Pas besoin d’être timide. Ça ne doit pas être bien confortable et je suis là pour un bon moment. » Dit-il de sa voix rauque, souriant légèrement en croisant ses bras sur son torse.

Il ne s’assit pas, préférant s’adosser à la porte. Ce qui était sûr, c’était que Pruflas serait bientôt mis au courant de l’arrivée de son rival. En manquant de discrétion comme elle l’avait fait, Cynthia n’avait pas aidé sa maîtresse dans sa mission. Aussi le démon vérifia-t-il, par un enchantement, que personne ne puisse les écouter et rapporter leurs conversations.

Lorsque Keira revint de sa petite douche, elle s’assit sur le bord du lit, préparant un plan d’action. Helel avait beau connaître le mode opératoire de Pruflas, il n’était pas devin pour autant. Il lui était aisé de deviner ce que préparait Pruflas, mais c’était la façon dont il allait s’y prendre, qui était une variable impossible à prévoir. Le démon hocha la tête, prenant la parole quand son tour fut venu.

« Je ne comprends pas bien comment votre cour fonctionne. Le but final de Pruflas est clairement de faire remonter son influence jusqu’à votre souverain, après quoi il lui fera prêter allégeance et s’installera lui-même comme un nouveau souverain, voire même une divinité incarnée. » Le démon expliqua que c’était là une des méthodes classiques de son confrère. Il en avait détruit des pays entiers, les transformant petit à petit en terres désolées où régnaient la violence, le chaos, la désolation, qui contribuaient à nourrir ses pouvoirs, l’alimentant en âmes. Des âmes qui, au final, étaient ce qui permettait aux démons de gagner en puissance. « Vous voulez que votre pays reste intact, et moi je ne veux pas que Pruflas devienne plus fort. La meilleure chose à faire serait que je puisse parler à cette Triss, et comprendre pourquoi elle a décidé d’invoquer Pruflas. Il la manipule probablement, même si elle l’a invoqué pour son propre gain. »

Continuant ses explications, Helel en vint à détailler la méthode de son rival. Ce dernier, s’il ne l’avait pas déjà fait, se présenterait bientôt à la cour comme un voyageur versé dans les arts magiques. Lorsqu’il serait persuadé d’avoir Triss dans la poche. Habituellement, il choisissait l’apparence d’un homme d’une bonne cinquantaine d’année, propre sur lui et élégant. Il impressionnait les cours de son savoir et de ses tours de magie, se forgeant lui-même une bonne place. Il devenait parfois même conseiller, avant d’abattre ses serres vicieuses sur les régents trop naifs.

« Peut-être pouvons-nous faire entendre raison à votre amie. Avez-vous remarqué une nouvelle personne à la cour, ou ne s’est-il pas encore manifesté ? » Nu comme il était, difficile de prendre le beau diable très au sérieux, pourtant, il ne plaisantait pas. Pourrait-il lui-même s’inviter à la cour ? Ou devrait-il utiliser un proxy, rester dans l’ombre ? « Le mieux serait de prendre à partie la personne qui l’a invoqué. Est-ce que vous savez comment je pourrais m’y prendre ? » Il était expert en jeux de cour, et s’il fallait séduire  les attentions des courtisanes ou des autres sorcières du royaume, il le ferait. Mais, s’il devait jouer les espions et attraper cette fameuse Triss, il le ferait, sa lame sous la gorge de cette parfaite inconnue. En espérant qu’elle soit moins agaçante que Keira. « Au fait. Des vêtements seraient les bienvenus. » Dit-il, grommelant. Il ne pouvait user de sa magie pour se vêtir, encore restreint par la magicienne.
Pages: [1] 2 3 ... 147
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox