banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 32
1  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Janvier 13, 2019, 10:03:42
Chacune retrouva ensuite ses activités quotidiennes, vaquant à son train-train usuel. Il fallut attendre une bonne semaine pour que Samara retourne au harem, et ne présente à Mélinda le planning. L’opération était prévue dans deux semaines, et, pour éviter les risques, elle aurait lieu au manoir sur Terre. Mélinda fut un peu surprise de ce choix, mais qu’elle comprit. Xia étant une Dévoreuse, Samara ne voulait pas l’emmener à Tekhos, afin que les Tekhanes puissent avoir une chance de l’examiner. Sur Terre, les Tekhanes pourraient de plus utiliser l’électricité du manoir pour installer leurs machines. La vampire accepta donc, et prépara les lieux. La prudence imposait aussi d’utiliser un lieu connu de Limma pour ne pas trop la perturber. Mélinda profita de ces derniers jours pour exposer à Xia le fonctionnement d’une saignée. Elle lui présenta ainsi une centrifugeuse, comprenant plusieurs poches. Le but serait d’absorber son sang pour le stocker dans certaines poches, en séparant les globules rouges d’autres composants, pour réinjecter ensuite un autre sang démoniaque.

« On va faire quelques tests avant pour s’assurer que tout fonctionne bien... »

Fort heureusement, les premiers tests furent concluants, et l’opération put donc commencer. Samara passa plusieurs heures à préparer la salle, traçant un sceau magique assez complexe. Pas de lit, ce qui fit que Xia se retrouva couchée au sol, où Samara finit le glyphe sur son corps, traçant avec la craie des sigles, puis attacha son corps avec des sangles.

« Nous allons devoir t’endormir. Le glyphe devrait empêcher les autres personnalités d’immerger et de protéger ton corps... »

Plusieurs poches de sang avaient été amenées pour être infusées dans son corps, en remplacement du sang qui serait ponctionné. Les infirmières plantèrent une intraveineuse. Mélinda avait pu constater que Samara était venue en compagnie de plusieurs de ses disciples et élèves.

« C’est bien la première fois que je vois ça, une opération magico-chirurgicale...
 -  C’est plus fréquent que tu ne le crois, précisa Samara, ce sont des disciplines complémentaires, et non opposées. »

Xia fut mise en position. Étant une Dévoreuse, elle était naturellement résistante, et il fallut donc s’y reprendre à plusieurs reprises pour qu’elle s’endorme.

Et, ensuite, l’opération put commencer...



Quand Xia se réveilla, elle était dans l’une des chambres du manoir, aménagée en chambre d’hôpital, avec un terminal à côté d’elle signalant son risque cardiaque.

L’opération... L’opération avait été un franc succès !
2  Plan de Terra / Le palais d'ivoire / Re : Dans le froid des geôles, la chaleur. [PV Samara}] le: Janvier 04, 2019, 01:37:09
Samara sentait l’énergie revenir chez Hysella. C’était normal, car il s’agissait d’une succube.  Elle se nourrissait donc d’énergie sexuelle, et, après avoir été sevrée dans le cachot nexusien, cette énergie émanant d’une démone était pour elle une surcharge, un véritable trip’ qui l’amena dans un état secondaire, déclenchant en elle ses profondes pulsions démoniaques. Samara en prit conscience, et vit rapidement Hysella devenir insolente, provocatrice, se moquant d’elle, de ses pouvoirs, et allant jusqu’à vouloir s’emparer de Kazuha. Ce n’était clairement pas une manière très cordiale de remercier Samara, mais la démone n’était pas surprise. Les démons étaient connus pour être insoumis, a fortiori ceux de la Luxure, qui étaient souvent masochistes, et appréciaient l’idée de provoquer leurs maîtres.

La réaction de Samara (qui descendait après tout du cercle de l’Orgueil) ne tarda pas à se faire sentir. Elle grogna sur place, et se pinça les lèvres.

« Je vois… Tu as besoin qu’on te rappelle à ta place, Hysella… »

Une voix calme, pour le moment. Samara attrapa d’une main les longs cheveux d’Hysella, et la tira brusquement en arrière. Kazuha et elle se retrouvèrent séparées, et Samara jeta la succube au sol, qui se retrouva ainsi à quatre pattes. La verge de Samara continuait à rester dans son cul, et Samara se concentra brièvement. Les runes et les glyphes ornant son corps s’illuminèrent pendant quelques secondes, et elle gagna légèrement en masse musculaire, ce qui permit à sa queue de se gonfler et de grossir démesurément, déformant douloureusement le cul d’Hysella, s’enfonçant dans ses parois anales. Samara se concentra encore, ses yeux se mettant à luire d’une intense lueur rose, témoignant de l’usage intensif de la magie rose qu’elle faisait en ce moment.

Samara grogna sur place, tandis que la base de son sexe continua à gonfler, à grossir encore. Ses mains griffues pincèrent le cul de Hysella, serrant fort, tant et si bien qu’un peu de sang commença à perler. Des grondements inhumains et bestiaux s’échappaient des lèvres de la démone, dont les belles cornes s’étaient redressées, se dressant fièrement en hauteur. À la base de son sexe, près des testicules, une seconde verge émergea alors, sous la première, et ne tarda pas à s’enfoncer dans les lèvres intimes de Hysella.

Mais Samara était bien décidée à la punir comme il se devait, et un collier noirâtre se généra alors autour du cou de la succube, et s’y attacha, avec des pointes, et une laisse que Samara saisit dans sa main.

« Je vais te DRESSER, SALOPE !! » gronda Samara d’une voix forte, caverneuse, même si elle semblait encore légèrement empreinte de sensualité.

Elle tira la laisse en arrière, et Hysella sentit alors le collier se resserrer sur elle, l’étranglant. Mais il y avait toutefois encore pire, une seconde punition, et qu’elle devrait constater. Quand le plaisir croissait en elle, l’approchant de l’orgasme, des pointes électriques dans le collier s’appuyaient alors sur sa chair, et diffusaient des courants électriques dans son corps.

Samara aurait sans aucun doute pu en rester là, mais la punition n’aurait pas été complète. Depuis son dos, des pattes noires se formèrent, quatre pattes en forme de tentacules qui partirent de son corps, et se mirent tout autour de la femme.

« Tu vas faire l’expérience de la DOULEUR SUPRÊME, SALE PUTE ! HAHAHAHA !! » ricana Samara de manière sadique.

Les tentacules s’abattirent alors sur le dos de Hysella, venant violemment la fouetter, l’un après l’autre, ou les quatre en même temps. Une éducation violente, un dressage sanglant… Mais Hysella était une démone, elle avait une constitution plus résistante qu’un humain normal.

Et, surtout, c’était ce qu’elle désirait !
3  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Rencontre Démoniaque [PV Samara] le: Décembre 24, 2018, 01:50:56
Samara avait un style très... Irrévérencieux. Elle avait ainsi nonchalamment croisé ses magnifiques jambes sur le bureau, tout en mangeant joyeusement dans sa pomme. Du reste, son bureau était très bien organisé. Certains de ses collègues avaient l’habitude d’étaler dans leur bureau un bric-à-brac monstrueux, empilement de dossiers, de parchemins, de notes... Généralement une stratégie pour faire croire qu’on était débordés. Mais Samara avait plusieurs bureaux. Elle avait son bureau ici, à l’académie, mais aussi son bureau d’ambassadrice et de haut-fonctionnaire au Palais Impérial, plus grand encore, avec plusieurs secrétaires, des collaborateurs, et de nombreux dossiers. Ici, dans son bureau magique, Samara n’avait encore aucune assistante, mais les choses allaient peut-être évolué avec Karla. Elle avait vu de quoi la jeune femme était capable, et ses talents n’avaient pas manqué de l’impressionner, de susciter son attention, ce qui n’était pas peu dire s’agissant de Samara.

Elle fronça ensuite les sourcils devant le ton assez impertinent de la femme, qui répondit à sa question par une remarque assez abrupte, et même plutôt acerbe. Samara croqua plus durement dans sa pomme, et observa silencieusement la jeune femme.

« Modère ta langue, jeune femme, la vanité ne sied pas à l’éducation. »

Le ton était sec, autoritaire, comme pour signifier clairement que Samara désapprouvait. Elle se redressa ensuite, reposant ses pieds au sol, et se déplaça, en tendant à la femme un épais cahier.

« Le règlement de l’école. Je t’invite à le lire, Ashnard reste un Empire militaire, et l’Académie forme principalement des mages-guerriers et des soldats. Pour tout équipement externe à l’Académie, il y a des éléments là-dedans. »

Samara se déplaça encore.

« Tu commenceras quand tu auras lu le règlement. Nous t’avons déjà affecté à une classe. Formation magique basique, essentiellement de la magie élémentaire, avec des notions de base en alchimie et dans d’autres domaines. Je verrais au bout de quelques jours quoi faire de toi. »
4  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Décembre 11, 2018, 02:53:09
« La préservation de ton sang fait justement partie du tarif, expliqua Samara. La facture aurait été bien moins lourde si nous avions accepté de confier à la clinique les échantillons résultant des saignées, mais je préfère que nous les conservions. »

Mélinda avait acquiescé doucement. C’était plus prudent, en effet, elle ne voulait pas avoir d’ennuis. Elle se contenterait de payer la facture, aussi élevée soit-elle. Pour autant, Xia n’aimait pas trop l’impression d’être endettée, et précisa qu’elle avait justement une idée pour régler sa dette. Dans l’absolu, Mélinda aurait voulu en parler maintenant, mais Xia préférait attendre les résultats, ce qui amena tout de même la vampire à faire quelques précisions.

« Que l’opération réussisse ou pas, Xia, tu me seras redevable, que ce soit bien clair. »

Sur ce point, Mélinda allait clairement au-delà de ce que ses prérogatives lui imposaient... D’autant que Xia n’était pas son esclave. Limma était son esclave. Xia, elle, était davantage une sorte de collaboratrice qu’autre chose, et, en aucun cas, Xia n’aurait pu accepter d’être son esclave.

Quoi qu’il en soit, Xia accepta les opérations, et Mélinda hocha doucement la tête.

« Alors, allons-y. »

Samara acquiesça doucement, et laissa Mélinda signer les devis.

« Il va encore falloir patienter un peu, le temps de tout mettre en place. Je vais devoir coordonner les mages et les scientifiques pour réaliser l’opération.
 -  Ça semble logique. »

Samara reprit encore :

« Dès que j’aurai un planning précis, je vous le fournirai. Je suppose que tu voudras y participer, Mélinda ?
 -  Je gage même que ce soit préférable. Même si Xia n’est pas mon esclave, j’ignore comment Limma pourrait réagir, et, même si aucune interaction n’est a priori à craindre entre les deux, je pense que ma présence pourra l’apaiser. »

Là encore, Samara confirma. Il était improbable que Limma se manifeste, mais, après tout, il était, de base, impensable qu’une telle créature puisse exister. Trois âmes habitant le même corps et partageant le même esprit... La situation était en elle-même exceptionnelle, même si Samara avait déjà eu à connaître de cela, et, encore une fois, auprès de Mélinda. Récemment, elle avait séparé deux jumeaux du même corps qu’ils partageaient, Hardos & Harmony. Une expérience qui s’était couronnée de succès, et qui confirmait que Mélinda avait une sorte d’incroyable talent pour dénicher des créatures d’exception.
5  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Novembre 26, 2018, 09:26:33
Samara ne chômait pas. Pendant les quelques jours ayant suivi son entretien avec Limma, et elle avait travaillé sur les échantillons de Xia. Pour commencer, il fallait lutter contre le phénomène de remise à zéro qu’engendrait chaque changement de personnalité chez Limma. Limma fournit heureusement à Samara quelques indices, ce qui permit à Samara d’utiliser une potion. L’alchimie était un art trop souvent négligé, et, en la matière, il était indispensable. À l’aide d’un élixir savamment préparé par elle, et de l’utilisation de quelques sortilèges, elle parvenait à « enregistrer » l’évolution du corps, afin de lui permettre d’évoluer. La priorité était de doter Limma d’un peu plus de formes. La famélique femme avait en effet une apparence cadavérique, ce qui n’était pas forcément très seyant. Samara expliqua à Mélinda qu’elle allait devoir utiliser chaque soir cette potion. Une dette de plus à ajouter sur la liste, mais ce n’était même pas là le problème principal.

Concrètement, Samara avait fait des recherches pour tenter de purifier le corps de Xia. Elle avait obtenu auprès de plusieurs alchimistes qu’elle connaissait des poches de sang supplémentaires abritant le sang de Xia, que les alchimistes avaient dupliqué.

« Ce sang est pur, expliqua Samara dans son bureau à Mélinda et à Xia. Nous allons pratiquer sur le corps de Xia une série de saignées, en injectant ensuite dans son organisme son sang.
 -  Tu es capable de faire ça ? s’étonna Mélinda.
 -  Pas avec l’équipement dont je dispose, concéda Samara. Mais il existe des cliniques spécialisées à Tekhos disposant d’appareils modernes très évolués indispensables pour cette opération. »

En l’occurrence, il s’agissait de centrifugeuses, qu’on utilisait généralement dans les dons de plasma pour séparer le plasma des globules rouges, et pour réinjecter ensuite le sang. Samara prévoyait donc une opération complexe, un mélange de technologie et de rituel magique.

« Mais... Tout cela va coûter combien ?
 -  Je me suis déjà adressée à la clinique. Entre le personnel, la location de matériel, d’une salle... »

Elle lui présenta la facture, une feuille imprimée, ce qui jurait avec les parchemins ashnardiens. Il n’y avait qu’à Terra qu’on trouvait une telle discordance technologique entre Tekhos et le reste du monde. Mélinda attrapa la feuille, et sembla pâlir en voyant la somme en bas à droite. Elle se pinça les lèvres, puis regarda brièvement Xia.

« Tu vas m’en devoir une sacrée après ça, Xia... »

Les cliniques privées tekhanes étaient hors-de-prix pour une opération aussi complexe.

« Et encore, je ne te facture pas mes honoraires, ma chérie. Il n’y a malheureusement aucune autre meilleure solution. Il faudra anesthésier Xia le temps de l’opération, qui risque de durer plusieurs heures. »

Mélinda hocha la tête.

« Et il faudra aussi régler la facture des alchimistes. J’ai avancé les sommes, mais...
 -  Ça va, ça va, je paierai. »

Parfois, il fallait savoir dépenser sans compter. Fort heureusement, Mélinda avait beaucoup d’argent, et elle se dépensait beaucoup pour la santé de ses esclaves. Samara regarda alors les deux femmes, et conclut à sa manière :

« Alors... Nous y allons, Xia ? »

Au-delà des considérations financières, c’était après tout Xia qui était la première intéressée...
6  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Novembre 08, 2018, 08:25:34
Mélinda continuait à pénétrer sa belle protégée, lui faisant copieusement l’amour. Elle savourait clairement ce qui était son triomphe, celui d’avoir réussi à amener Limma à surmonter ses phobies. C’était la preuve que rien n’était immuable, et une chose qu’elle aurait aimé développer à d’autres esclaves têtues. Bientôt, oui, Limma accepterait aussi de coucher avec des hommes. Elle se rapprochait ainsi, toujours un peu plus, de l’esclave parfaite, celle que Mélinda ne pourrait qu’aimer et cajoler. Limma se tortillait contre le mur, et se mit à gémir plus fortement, indiquant à sa Maîtresse qu’elle se rapprochait du point de plaisir.

« Oui, Limma, hmmm... Jouis pour ta Maîtresse, mon amour... »

La vampire était habituée à ce que ses esclaves finissent par développer envers elle de forts sentiments affectifs, assimilables à un sentiment amoureux. C’était compréhensible, et elle en ressentait régulièrement une certaine fierté, comme la satisfaction d’un accomplissement personnel. Elle avait réussi, et elle comptait bien savourer encore cette victoire. Limma continua encore à lutter contre la vague, cherchant à profiter autant que possible du corps de sa Maîtresse... Mais son sang finit par atteindre le seuil critique. Mélinda frissonna alors, et se serra contre Limma, jouissant à son tour après sa jeune esclave. Elle se relâcha en elle, lançant des filaments de sperme qui vinrent remplir son petit ventre, le sperme fusant joyeusement en elle.

Mélinda soupira ensuite, se détendant progressivement... Et embrassa Limma une ultime fois, avant de laisser la jeune femme reprendre ses esprits.

« C’est parfait, Limma, tu deviens une très bonne esclave, ma chérie... Tu réalises les progrès que tu as accompli, au moins ? Faire l’amour avec moi ne t’effraie plus, je t’aurai bientôt guéri de tous tes traumatismes passés... »

Après ce coït, Mélinda optait pour la douceur, maintenant Limma contre elle, lui caressant doucement les cheveux, et laissait sa tête se reposer contre son épaule. Après tout, quel meilleur endroit au monde pouvait-on trouver que de se reposer contre le sein de sa Maîtresse ?
7  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : L'Enfant perdu [PV : Samara] le: Octobre 29, 2018, 01:51:18
« PUTAINS DE DÉMONES SALOPES !! JE SUIS ZADON !! »

Samara devait bien reconnaître que ce mage était à la hauteur de sa réputation. Il arrivait à tenir tête à deux puissantes démones, dont l’une était une Archimage reconnue. Samara avait quantité de questions à poser à sa mère, mais, pour l’heure, elle devait parer au plus urgent. Zadon était ici depuis des éons, et n’avait eu de cesse de se nourrir de l’énergie des morts, augmentant graduellement sa puissance magique, se dotant d’une armée redoutable. C’était un individu nocif, extrêmement dangereux, et bien trop instable pour pouvoir rejoindre l’Empire. Samara sentait son bouclier se fragiliser, et Asmiel attaqua encore, surchargeant l’ennemi de mana. Ses yeux s’illuminaient en vert, et ses veines gonflés ressortaient de sa peau, brillant également.

Zadon ricana alors, un rire nerveux, trahissant la démence d’un homme qui avait côtoyé les morts depuis bien trop longtemps. Ses mains se mirent à crachoter des éclairs, et des bourrasques se multiplièrent autour de lui.

« TREMBLEZ DEVANT LE POUVOIR ULTIME !!
 -  MAMAN !! ATT... !! »

Une espèce de terrible tornade finit par se former. Le sol se craquela, se déchira, se fissurera, tandis que des éclairs zébrèrent l’air, fusant dans tous les sens, s’accompagnant de bourrasques de feu. Samara vit des fissures déchirer le sol, des morceaux de béton s’envolant sur place, tels des mortels projectiles qui s’explosèrent autour d’elle. Même sa propre voix disparut dans la bourrasque, tandis que les murs se fissuraient également. Zadon commença à s’élever, tandis que sa tornade prit de l’ampleur. Samara essaya de s’agripper à un pilier, mais sentit ce dernier s’arracher du sol, tandis que le plafond du temple explosait également, se fissurant, des morceaux de bétons entiers se fracassant sur le sol.

Emportée tel un fétu de paille, Samara se reçut un puissant éclair dans le ventre, qui fit scintiller son corps pendant quelques secondes, tandis que le temple tout entier volait en éclats. La tornade devint visible à des kilomètres à la ronde, enflant sur place, donnant à ce combat une atmosphère apocalyptique. Samara déploya ses ailes démoniaques, et, reprenant ses esprits, atterrit sur un morceau de béton qui voletait dans les airs. Le ciel s’était couvert d’épais cumulus sombres, et des éclairs terribles en jaillissaient.

Zadon flamboyait au milieu de cette tempête surnaturelle, puisant dans sa magie, la déclenchant à outrance. Samara ne voyait plus sa mère, et s’appuya sur le morceau de béton, qui commençait à se désagréger, puis bondit brusquement en avant, filant à travers les bourrasques. Le vent lui lacéra le visage, découpa ses membres, mais elle atteignit Zadon, qui se trouvait au milieu de la tornade. Le mage flamboyait comme une torche verte, une magie pure, irradiante, s’échappant de son corps. Samara sentait sa peau fondre en se rapprochant, et généra entre ses mains toute la magie qu’elle pouvait concentrer, avant de créer une onde d’Air, une explosion entre ses mains qui frappa Zadon de plein fouet.

La tempête se dissipa alors, mais Samara, sonnée, traversa les restes de la tempête, et se mit à tomber comme une pierre, inanimée. Elle s’écrasa sur le toit d’une rotonde, et rebondit à plusieurs reprises, atteignant un rebord, puis bascula encore, et s’écrasda sur une ancienne cour, au milieu de colonnes.

La nécropole était complètement ravagée, mais l’attaque désespérée de Samara semblait avoir au moins eu pour elle de provoquer une sorte d’implosion magique au sein de la tornade, repoussant Zadon. Était-il mort ? Difficile à dire pour le moment... Mais, ce qui est sûr, c’est que Samara avait souffert de cette attaque suicide, car, en se jetant délibérément au cœur de la tornade, elle avait été lacérée à de multiples reprises. Plusieurs de ses muscles étaient déchiquetés, et sa chute n’avait rien arrangé, tordant l’une de ses ailes, et brisant l’un de ses bras, l’os ressortant de son épaule, brillant à l’air libre...
8  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Help me ! [Pv Samara] le: Octobre 16, 2018, 01:09:31
Deanna avait joué, elle avait perdu. Face à Samara, elle s’était écrasée, comme une paire de deux face à un flush royal. Elle s’était contentée de se soumettre, allant même jusqu’à perdre le droit de s’appeler Deanna. Non, face à Samara, elle était Choupette. Un terme offensant, humiliant, qui était venu tout naturellement à l’esprit de Samara. L’Archimage avait bien des choses à faire, bien des activités sur lesquelles s’occuper... Mais, ce soir, elle n’avait qu’une seule envie, lancinante, qui revenait régulièrement lui traverser l’esprit : défoncer cette femme. Baiser cette insolente et arrogante humaine qui avait eu l’outrecuidance de croire qu’elle pourrait rivaliser avec elle. Quelle insolence ! L’humaine était maintenant rabaissée à sa juste place, et Samara la pénétra donc, faisant hurler Deanna. Ici, dans son appartement, il n’y aurait personne pour la sauver. Samara avait certes des esclaves, mais personne ne viendrait sauver la jeune humaine, bien au contraire.

Si Deanna avait essayé de protester au début, le désir qui se mit à exploser en elle l’amena à s’écraser sur place, et à aboyer joyeusement, amenant toute contenance, tout contrôle d’elle-même, et ce pour le plus grand plaisir de la démone. Un sourire radieux sur les lèvres, la démone avait enfoncé sa trique dans son corps, sentant l’étroit cul de Deanna se serrer sur son membre, et continua à la prendre. Ses mains serraient ses fesses, palpant sa chair, et l’Archimage s’amusait régulièrement à la battre, frappant son cul, gémissant tout en s’exécutant, sentant sa partenaire couiner, se tortiller sur place...

« Ah, sale chienne, tu aimes ça, hein ? Quand... Quand je t’insulte, hm... ! Foutue pute ! »

Samara se régalait à l’insulter ainsi. La démone était une femme autoritaire et perverse, et, du côté des gestes, elle n’était clairement pas en reste. Quand elle n’utilisait pas ses mains pour meurtrir le corps de la jeune femme, c’était sa queue caudale qui s’en chargeait. Celle-ci se déplaçait, ondulait sur place, et s’abattait brusquement sur le fessier de sa proie, lui arrachant des soupirs supplémentaires. Et, tandis que le temps passait, la verge de Samara continuait à s’enfoncer profondément, défonçant le cul de la jeune femme, jusqu’à se planter à la garde en elle.

« Hmmm... Ça, vraiment, hmmm... Je n’arrive pas à m’en lasser ! »

La démone se mit à soupirer encore, et, pour faire bonne figure, gifla à nouveau la belle Deanna ! Autant dire que ce rodéo de sexe ne faisait que commencer !
9  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Rencontre Démoniaque [PV Samara] le: Octobre 15, 2018, 12:51:20
Comme Samara l’avait annoncé à Karla, elle laissa à cette dernière le temps de la réflexion. Trois jours après, elle envoya donc Kazuha pour voir si Karla était d’accord pour passer un pacte avec elle. Du côté de Samara, chaque journée était bien remplie. Il fallait aussi admettre que, outre son poste d’Archimage, Samara avait beaucoup à faire. Elle était une haut-fonctionnaire, proche d’Emhyr var Emreis, l’un des plus influents Conseillers Impériaux de l’Empire, mais aussi une ambassadrice, proche de la Déesse Sha. Toutes ces multiples casquettes faisaient qu’elle avait des journées chargées, et était régulièrement invitée à des soirées, ou en organisait. Hier, elle s’était ainsi rendue à la soirée du Maréchal Koenig, visant à célébrer une obscure bataille, et surtout à renouer des alliances politiques. Samara était une puissante démone, mais aussi une politicienne avisée et affutée, qui baignait dans les intrigues de cour, et s’en délectait cordialement. Elle adorait ça, tout simplement, ce qui la rendait encore plus efficace.

Kazuha se rendit donc au domicile de Karla, qui avait su profiter de ces trois jours pour commencer à évoluer dans la haute société. Samara avait ainsi appris que la jeune femme s’était rendu aux Doigts De Fée, où elle avait fait la connaissance d’Anjalbert Gonfalon, un homme à femmes qui était connu pour donner généreusement de l’argent à ses amantes. Karla n’avait toutefois pas oublié sa séance avec Samara, et, quand Kazuha lui proposa une heure pour un entretien avec Samara, Karla accepta.

C’est ainsi que Karla se retrouva dans la salle d’attente du bureau de Samara au sein de l’Académie Impériale. Elle était dans une séduisante robe écarlate, et attendit quelques minutes avant que la porte ne s’ouvre.

« Karla ! Quelle joie de te revoir, ma belle ! »

Samara lui fit signe d’entrer. Quand Karla entra, la porte se referma toute seule derrière elle. Le bureau de Samara était légèrement parfumé, avec des étagères remplies de grimoires, de livres, de notes personnelles, de carnets et de parchemins. Plusieurs plantes décoraient son bureau, ainsi que des tableaux représentant quelques sommités du monde magique, comme un portrait de la redoutable Francesca Findabair, une magicienne de renom, qui dirigeait Dol Blathanna, une vallée elfique magique. Samara s’assit sur un fauteuil derrière le bureau.

« Cette robe te va à ravir, Karla ! Tu commences déjà à prendre goût aux paillettes et à la luxure, hein ? »

La démone était toujours assez chaleureuse, et invita Karla à s’asseoir. De la main, Samara attrapa une pomme rouge qui traînait sur un panier, et, tout en posant ses jambes sur son bureau, et en les croisant, elle alla droit dans le vif du sujet :

« Alors... Tu as réfléchi à ma proposition, trésor ? » demanda-t-elle, tout en croquant dans sa pomme.
10  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Octobre 13, 2018, 08:24:00
Il y avait un temps pour parler, et un autre pour agir. Un temps de la discussion, et un temps de l’action. Là, Mélinda était décidée à passer au temps de l’action, et c’est en ce sens qu’elle commença à vraiment bourrer Limma. Maintenant que sa jeune esclave avait accepté l’idée de goûter à un sexe, il était temps de lui faire goûter au plaisir suprême. Mélinda était donc partie la pénétrer franchement, enfonçant sa trique dans son corps, et la prenait à même le bureau. Mélinda soupirait doucement, et sourit en voyant que Limma appréciait profondément ce qu’elle lui faisait. Les gémissements de son esclave emplissaient la pièce, et Mélinda accéléra donc, sa queue s’enfonçant en elle, jusqu’à taper le col de l’utérus de la jeune femme.

« Haaaa… Hmmmm… Hmmmm… !! »

Limma avait même apprécié ses fessées ! C’était un fantastique progrès pour la jeune esclave, qui avait été si timide et si réservée en entrant dans son harem… À terme, Mélinda espérait bien faire d’elle une véritable perverse, et qu’elle se relâcherait autant avec les clients qu’avec elle-même. Pour l’heure, la vampire savourait chaque victoire, et observait avec délice le visage de Limma se contorsionner sous le plaisir, son corps se tordre sur place. Incapable de retenir son plaisir, Mélinda se pencha en avant, et embrassa la femme sur les lèvres, sa main se déplaçant pour saisir les cheveux de la femme.

Mélinda banda alors ses muscles, et souleva Limma, la maintenant contre elle, son autre main venant en appui sur les fesses. Elle se déplaça ensuite, et s’aida du mur pour continuer à baiser Limma. Sa jeune esclave se retrouva ainsi contre le mur, et, dans cette position, Mélinda continua à la prendre, tout en lui offrant de nouveaux baisers, pressant fortement ses lèvres contre les siennes.

« Ohhh… Limma, ma chérie, haaa, tu es… Si bonne, si étroite, hmmm… !! Oui, haaaaannn… !! »
11  Discussions / Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix le: Septembre 24, 2018, 11:31:08
Si, une autre démone Grimaçant
12  Plan de Terra / Le palais d'ivoire / Re : Dans le froid des geôles, la chaleur. [PV Samara}] le: Septembre 17, 2018, 12:59:03
Maîtresse... Samara sourit devant l’usage de ce terme. C’était un excellent choix de mot ! Certes, la démone aurait pu y aller plus lentement, préparer le terrain, mais... Elle savait très bien qu’Hysella était en manque. Tout ce dont elle avait besoin pour aller mieux, c’était, justement, la fornication. Du sexe intense, énergique, rythmé, endiablé ! Rien de mieux pour une succube en manque d’énergie sexuelle ! Kazuha était là pour l’aider, et, ensemble, les deux femmes prenaient la démone en sandwich, défonçant sa chatte, mais aussi son fondement ! Kazuha gémissait doucement en se blottissant contre elle, sa verge tendue se nichant dans le cul d’Hysella, défonçant les parois, lui arrachant des soupirs et de légers cris, qu’elle étouffa en mordillant la chair d’Hysella, plantant ses dents dans sa peau.

Quant à Samara, elle sentait des frissons de plaisir la traverser, des vagues de joie refluer en elle. Elle frissonna donc sur place, continuant à planter son chibre en elle, dans le con de la femme. Hysella avait un corps magnifique, et la succube ne tarda pas à gémir, à soupirer, tandis que les deux femmes la prenant continuaient leur office. Samara gémissait longuement, et l’embrassa sur la bouche, déplaçant ses mains pour les poser sur les fesses d’Hysella.

« Hmmm...
 -  Hnnnn... !! »

De son côté, Kazuha posa ses mains sur les seins d’Hysella, appuyant fermement dessus, et donna un coup de reins supplémentaire, grognant sur place. Les deux femmes faisaient volontiers durer le plaisir, continuant à pénétrer mutuellement la femme, sans jamais s’arrêter, la remplissant progressivement avec leurs verges. Pour Samara, les choses étaient claires : elle voulait relancer l’inspiration d’Hysella, et, plus elles feraient l’amour, et plus Hysella se nourrirait.

Ainsi, la démone allait pouvoir progressivement reprendre ses esprits...
13  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Septembre 11, 2018, 01:29:06
Mélinda voyait chaque coup de butoir comme une victoire personnelle, comme un triomphe de l’amour invétéré que Limma vouait à sa Maîtresse sur ses phobies profondes. Elle la pénétrait donc avec amour, accélérant progressivement le rythme, et sourit légèrement quand Limma évoqua le nom de son hypothétique enfant avec Sya : Symma. Un nom adorable... Même si, encore une fois, la propension de Sya à pondre des enfants comme une poule pondait des œufs avait tendance à l’irriter un peu. Comme quoi, et aussi perverse puisse-t-elle être, Mélinda avait un fort côté familial, qui l’amenait à voir avec suspicion le rôle d’une mère se transformant en usine à bébés. Mais, après tout, Limma méritait bien d’avoir une fille. Mélinda la pénétra donc encore, souriant doucement, et hocha la tête, avant d’aller l’embrasser.

« C’est un nom parfait, oui... »

Quelques minutes passèrent encore, avant que Mélinda ne retourna Limma, et ne la plaque doucement contre le bureau. La jeune esclave se retrouva allongée dessus jusqu’au bassin, ses jambes pendouillant alors sur le sol Mélinda, se tenant dans son dos, la prit ainsi en levrette, ce qui lui permit d’accélérer le rythme, de donner des coups de reins plus profonds, tout en posant ses mains sur les fesses de la femme, les griffant doucement. Elle se pinça les lèvres, et la laboura donc, jusqu’à entendre Limma pousser de délicieux hurlements.

Mélinda souriait malicieusement, continuant ses coups de reins, faisant remuer le bureau.

« Là, Limma, oui, lààà, hmmm... Ohh, tu es si étroite, ma chérie, haaaa... »

La vampire gémit encore, et releva sa main, avant de donner une légère gifle sur le cul de la petite femme.

« Vas-y, vas-y, ma chérie, hnnn... Hurle-moi ton plaisir, lààà, vas-y... !! » gémit-elle encore.
14  Plan de Terra / Royaume Terranide / Re : L'Entrevue [PV] le: Août 19, 2018, 10:01:51
Pour Samara, cette entrevue représentait aussi une étape cruciale. Emhyr var Emreis avait longuement planifié cette rencontre, choisissant précautionneusement le lieu, l’interlocuteur, et la personne chargée de le représenter. Pour Samara, c’était clairement un honneur, et un nouveau défi de plus. Elle avait déjà servi à bien des reprises : négocier avec la Déesse Sha*, résoudre la crise majeure à Inferis**, plus récemment encore avec l’apparition d’un royaume aux portes d’Ashnard***. Cette fois-ci, elle était sur un dossier important, le plus sensible qui soit : Nexus.

Ashnard et Nexus étaient deux super-puissances en guerre depuis plus d’un siècle, maintenant. Une guerre qui avait connu des périodes de relâchement, mais qui était maintenant dans une période d’aggravation. La raison de ce renouveau de la guerre : la destruction de l’ancien royaume de Gilead. Considéré comme le premier royaume humain, historiquement parlant, Gilead avait, à une époque lointaine, régné sur la majeure partie du continent principal de Terra, formant une vaste fédération incluant humains, elfes, nains, et Terranides. Un rêve qui avait perduré peu de temps, jusqu’à ce que le royaume ne se reconcentre sur ses baronnies, et ne tente d’intervenir pour résoudre le conflit entre les deux nations. Les négociations avait mené à une réunion diplomatique à Gilead qui s’était terminée par un carnage monstrueux, un véritable génocide qui avait été imputé à tort à Ashnard. Depuis des années, des enquêtes avaient été menées. Qui avait commandité les troupes ayant massacré les Gillois ? Une frange extrémiste du Conseil Impérial ? Les var Emreis, l’une des plus influentes et des plus anciennes familles impériales, présentes au sein de l’Empire depuis sa fondation, n’avaient jamais cessé d’enquêter.

Récemment, Emhyr avait fait de nouvelles avancées, et s’en était entretenu avec un homologue nexusien. Même si Ashnard et Nexus avaient chacun fermé leurs ambassades diplomatiques, il subsistait encore des canaux, des moyens de discussion officieux entre les deux pays. Samara avait reçu quelques éléments, mais elle-même ignorait encore le tableau d’ensemble. Tout en observant les créatures devant elle, elle notait déjà leurs différences. Le port altier, précieux, la pose plus sensuelle, mutine, et la pose plus inexpérimentée, en cherchant visiblement à s’inspirer de la blonde. Samara sourit brièvement, jambes croisées, tandis que Kazuha se déplaçait lentement, remplissant les verres, se penchant exagérément à chaque fois, mettant ses magnifiques seins en valeur.

« Il fait plutôt froid ici, je ne suis pas habituée à ça, même si ma peau est conçue pour supporter de telles températures.
 -  Être une démone présente donc des avantages physiques...
 -  Oh, mais bien sûr, cher Baron ! Enfin... Trinquons donc à cette rencontre... Exceptionnelle ! »

Les verres s’entrechoquèrent, puis Samara but quelques gorgées.

« Permettez-moi néanmoins de préciser une chose... Ceci n’est pas ma demeure. Je loue cette suite, tout simplement. Pour ces raisons, je suis d’ailleurs venue avec ma petite famille, puisque je suis là depuis une bonne semaine. Permettez-moi d’ailleurs de vous le présenter... »

Samara émit un sifflement, et, jaillissant du bureau, un jeune garçon approcha. Efféminé, le bel éphèbe avait des gants en latex, un justaucorps moulant, et portait une culotte. Théodore fronça les sourcils devant cette apparition dont il n’avait jamais entendu parler. Tête basse, le jeune homme, qui répondait au nom de Max, était un garçon vagabond que Samara avait involontairement recueilli chez elle, et adopté****.

« Va dire bonjour, Max ! »

Le jeune homme se rapprocha encore, et fit le baise-mains à chacune des trois femmes, les saluant d’une petite voix tendre, très efféminée. Théodore, de son côté, cherchait sans doute à comprendre quel sortilège secret ce jeune homme avait, et, après que Max eut fait le tour, Samara sourit encore, son regard croisant alors celui de Selvia.

« Je crois que Max vous apprécie, Dame Pascoale. N’y tenez là nulle rigueur, Mesdames, c’est juste que sa chevelure blonde lui rappelle la Princesse de Sylvandell, qui aime lui faire des gâteaux et des câlins quand elle vient nous rendre visite. N’est-ce pas, Max ?
 -  Je... Oui, Maîtresse...
 -  Accepteriez-vous de le prendre dans vos bras, Dame Pascoale ? Max n’est pas méchant, mais il a grandi dans la rue. Orphelin de guerre à Ashnard, c’est très dangereux. Il souffre d’un manque d’affection que je m’efforce de combler autant que possible. »

Max rougit donc, et grimpa sur les genoux de Sylvia, la remerciant poliment, avant de se coller doucement contre elle, comme une sorte de peluche. Toutefois, croire que Samara en restait là était mal la connaître. Ses doigts remuèrent imperceptiblement, et Max sentit une vague de désir le saisir. Il rougit alors en se pinçant fortement les lèvres, retenant un soupir, mais ne pouvant empêcher une belle bosse de se frotter contre les cuisses de la femme. Samara n’avait eu aucun mal à libérer en lui une belle érection.

« Alors, les filles, le voyage n’a pas été trop difficile ? Nexus et Ancarla, c’est une sacrée distance après tout... »

Très clairement, ces trois beautés intriguaient beaucoup la sensuelle démone...



* : Cf. RP « La mécène d’une démone »,
** : Cf. RP « Négociations »,
*** : Cf. RP « Le siège d’Hyrule »,
**** : Cf. RP « Gavroche ».
15  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : L'Enfant perdu [PV : Samara] le: Août 18, 2018, 10:29:43
Samara savait déjà que Zadon était un mage très puissant. Le passé de cet individu était assez mystérieux, car il était isolé du reste du monde depuis un certain temps, mais les recherches de Samara témoignaient qu’il avait accompli de redoutables exploits. Il le prouvait en ce moment, tenant tête à deux puissantes démones. Samara n’avait que des raisons de vouloir se surpasser, car, non seulement elle affrontait ce mage, mais elle le faisait face à sa mère ! Sa mère ! Le plus grand mystère de son existence venait de se résoudre, et ce au pire des moments ! Sa mère avait clairement un don inné pour apparaître pile quand il ne fallait pas. Zadon les affrontait avec son sceptre, après avoir invoqué de puissants serpents. Samara avait réussi à tuer le sien, et Asmiel utilisa une sorte de puissant sort de déconstruction cellulaire, pulvérisant le serpent, avant de générer des fouets. Samara se concentra, déployant de multiples sorts de magie élémentaire, attaquant les protections de Zadon, qui contre-attaquaient, déclenchant de véritables tempêtes magiques. Éclairs et bourrasques meurtrières fendillaient l’air, aveuglant Samara, qui se concentrait, générant des boucliers contre lesquels des cristaux de glace générés par Zadon se brisèrent.

*Quelle puissance, c’est incroyable ! Moi, l’Archimage Samara, je suis mise en difficulté par cet individu !*

Elle en était même arrivée à se demander si elle aurait pu le vaincre seule. Zadon se focalisait sur elle, et Asmiel en profita pour l’attaquer, générant de multiples fouets.

« Qu’est-ce que... ? Fourbe démone ! »

Les fouets enflammés lui arrachèrent alors son sceptre, avant de s’enrouler sur ses membres. Zadon hurla en sentant ses membres s’écarter les uns des autres, tandis qu’Asmiel tirait encore. Des éclairs intenses jaillirent des paumes du mage noir, frappant le plafond, provoquant des fissures... Puis Asmiel tira encore, et démembra Zadon dans un hurlement. Ses bras et ses jambes furent séparées de son tronc dans des gerbes de sang, une explosion sanguine, d’os, d’organes, de muscles et de ligaments... Au milieu de ce cauchemar, Samara crut enfin pouvoir se reposer... Mais une onde d’Air la frappa brusquement dans le ventre, la repoussant dans un hurlement, puis Zadon réapparut dans une brume, sa main attrapant la gorge d’Asmiel, la plaquant contre le mur.

« Misérable, penses-tu pouvoir vaincre Zadon avec un tel tour ? Crois-tu que j’ai besoin de mon sceptre pour te vaincre ? Ah ! »

Zadon serra le poing, des éclairs crachotant entre ses doigts. Samara éternua, et sentit soudain une force invisible la soulever. L’autre main de Zadon était tendue vers elle, et il avait recours à la télékinésie pour soulever la femme. Celle-ci grogna alors, cherchant à se débattre, tandis que du sang coulait des orbites de Zadon.

*Merde, son sceptre...*

Les deux démones avaient cru que ce sceptre abritait une orbe magique permettant de canaliser les pouvoirs de Zadon... Mais ce bâton magique contenait en réalité une orbe de restriction, de contrition magique.

« Vous ne comprenez... PAS ! Depuis des siècles, j’entends les voix, encore, encore et encore ! Les voix des vivants, leurs pensées ! Leur force me nourrit, mais leurs voix me hantent... Je suis venu ici, dans cette ville abandonnée, pour ne plus entendre les voix, mais elles reviennent, elles reviennent sans cesse... »

Un génie magique. Zadon était né avec un potentiel magique exceptionnel, ainsi que de grands pouvoirs psychiques. Sa télékinésie, tout comme sa magie, l’avaient toutefois dévoré, ce qui, hélas, était très courant. Combien de jeunes magiciens en herbe se suicidaient après avoir exterminé leur propre famille en utilisant involontairement un sortilège ? La magie était une force terrible, et Zadon avait été corrompu par elle. Il avait sombré dans la folie, et sa magie était en train de s’enflammer, le rendant aussi plus instable, ce qui leur offrait une chance de survie.

Des éclairs jaillissaient de son autre main, faisant hurler Asmiel. Samara pinça les lèvres en percevant la douleur de sa mère, et ferma les yeux, avant de se concentrer.

« Stupides mages ! Il me faut le Cœur Noir, j’en ai besoin ! Pour stabiliser mon esprit... ! »

Samara fit le vide dans sa tête... Et se téléporta alors. Elle atterrit à côté de Zadon, générant dans sa main son épée démoniaque, une épée avec une lame noirâtre, et bondit brusquement. L’épée trancha dans le vif, et sectionna le bras de Zadon, celui qui tenait la gorge de sa mère, puis elle le repoussa en frappant avec sa queue caudale, queue qui s’auréola de flammes et de pointes osseuses. Un coup de bélier qui repoussa Zadon au ventre, tandis que ce dernier, le bras en moins, tombait au sol.

« MAMAN ! » hurla Samara.

Les éclairs de Zadon auraient tué n’importe quel humain, et de la fumée suintait d’ailleurs du corps de sa mère. Samara attrapa ses épaules, tandis que, dans leur dos, le bras de Zadon se reconstruisait, des os apparaissant, puis des tendons, des muscles, de la chair...

« Plus on l’affrontera, et plus il va être puissant... Mais il va perdre le contrôle. On aura alors l’occasion de le tuer... Ensemble, Maman ! »

Samara était bien décidée à préserver sa mère, et à parler ensuite avec elle. Elle avait après tout beaucoup à lui dire.

Zadon ricana alors, crachant du sang de ses lèvres, des gouttes de sueur roulant le long de son corps.

*Il n’est plus habitué à stocker autant de magie en lui... Il perd le contrôle !*

Zadon se concentra encore, et ferma le poing, générant une sorte de tourbillon d’air qui aspira les éléments autour de lui. Déstabilisée, Samara manqua bien tomber, puis Zadon ouvrit sa paume, envoyant un véritable rayon magique violet. Samara généra un bouclier doré pour se protéger, et sentit le rayon s’aplatir violemment dessus. D’ores et déjà, le bouclier commençait à se fissurer, et elle serra les lèvres, espérant que sa mère viendrait la soutenir pour consolider le bouclier...
Pages: [1] 2 3 ... 32
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox