banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 31
1  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : L'Enfant perdu [PV : Samara] le: Juin 22, 2018, 07:34:53
Les deux démones allaient devoir parler, s’expliquer. Samara devait comprendre ce qui lui était arrivé, pourquoi sa mère n’avait jamais cherché à la retrouver. Elle était bien placée pour savoir que l’éducation démoniaque pouvait être très sévère, et qu’il était, somme toute, assez fréquent que des démons soient exilés ailleurs, pour pouvoir ensuite mieux revenir. Zadon savait visiblement des choses, mais le mage noir était bien trop dangereux pour qu’on le laisse vivre. Asmiel attaqua la première, générant dans le creux de ses douces mains des fouets enflammés, et les lança vers le sceptre du mage. Les fouets s’enroulèrent autour du sceptre. Samara se concentra alors à son tour, et des cônes de glace se formèrent au-dessus de sa tête, cristaux redoutables qui fusèrent tout droit vers Zadon.

« Assez ! Pour qui me prenez-vous ?! »

Les cônes explosèrent brusquement en l’air, et le sceptre se mit à scintiller, crachant une onde magique qui vaporisa également les fouets. Zadon s’éleva alors dans les airs, et généra entre ses doigts des arcs électriques. Les éclairs crépitèrent entre eux, jusqu’à former une sphère magique, que le puissant mage lança au milieu de la salle, déclenchant une tempête d’éclairs. Samara se protégea derrière un bouclier magique, et vit les éclairs remonter dessus. Elle contre-attaqua en frappant le sol avec un sort de Terre, défonçant plusieurs dalles et coupant le nuage d’éclairs, puis vit ensuite Zadon invoquer des créatures.

Depuis les murs de la pièce, deux gros serpents apparurent alors, faisant des trous pour passer. Des serpents géants, qui filèrent chacun vers les deux démones. Samara se téléporta de quelques mètres, évitant ainsi la gueule béante d’un serpent, qui planta ses crocs dans le vide, et apparut à côté. Elle généra alors dans sa main son épée de combat, une épée magique à la lame noire, et bondit en hauteur. Son intention était de la planter dans la cuirasse du serpent, mais, au même moment, Zadon tendit un doigt vers Samara, et envoya un rayon énergétique, un fin trait redoutable qui frappa Samara à la poitrine, et la repoussa au sol, où la jeune femme rebondit sur plusieurs mètres.

Le temps que Samara retrouve ses esprits, des liens noirâtres jaillirent du sol, agrippant ses poignets et ses chevilles.

« Est-ce là tout, démones ?! »

Indéniablement, la réputation de Zadon n’était pas déméritée. Le serpent géant se rapprocha rapidement de Samara, qui, sans laisser la panique l’installer, généra un nouveau sort de Terre depuis sa tête, frappant le sol pour défoncer ce dernier, ce qui lui permit de se libérer des tentacules noirs. Elle roula ensuite sur le sol, évitant in extremis l’attaque du serpent. Samara se redressa ensuite, s’envolant dans les airs en déployant ses ailes démoniaques, un fait suffisamment rare pour daigner d’être notée.

Une boule de feu jaillit de sa bouche, fusant droit vers Zadon, qui la repoussa à l’aide d’un sortilège, coupant la boule de feu en deux, puis brandit son sceptre. Le cristal situé dessus scintilla encore, et un puissant éclair jaillit de ce dernier, frappant Samara au ventre, la faisant cracher du sang de la bouche, l’éclair perçant son bouclier magique.

*Quelle puissance !*

Leurs options semblaient plutôt limitées, et la démone se mit à grogner, sentant la colère monter doucement en elle. Le serpent la poursuivant s’éleva alors vers elle, cherchant à la bouffer dans son dos... Une gueule démesurée s’ouvrit derrière elle, et, alors qu’elle allait se refermer sur la pauvre démone, celle-ci se retourna brusquement, et cracha une puissante boule de feu dans sa gorge, avant de se téléporter, évitant de justesse les crocs empoisonnés du serpent.

La boule de feu fila dans la gorge du serpent, et explosa à l’intérieur du monstre, liquéfiant ses organes. Le serpent géant se tordit de douleur en sifflant douloureusement, brûlant de l’intérieur. Samara vit le serpent s’effondrer lourdement sur le sol, puis reporta son attention sur Zadon... Et laissa les flammes s’envoler. Ses cheveux se mirent à brûler, tout comme ses ailes.

« Tu commences à me faire chier, Zadon ! C’est moi{/i] qui avalerai ton âme, foutu sorcier ! »

Le sceptre de Zadon se mit à nouveau à scintiller, mais, cette fois, Samara était prudente, et évita soigneusement chaque tir électrique, tout en concentrant encore sa magie, générant des blocs de Terre, qu’elle lança sur l’ennemi, accompagnant cela de cônes de glace, mettant le bouclier magique de Zadon sous pression.

Avec le soutien de sa  mère, il ne faisait aucun doute, à ses yeux, qu’elles allaient toutes les deux réussir à briser le bouclier du mage noir...
2  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Rencontre Démoniaque [PV Samara] le: Juin 18, 2018, 07:41:44
La démone n’avait aucune raison de mentir au sujet de Shelob. Cette créature était une araignée ancestrale, un démon très ancien, datant probablement de l’époque de la Guerre des Grands Anciens, vu que même les démons se méfiaient d’elle. De simples flammes ne pouvaient en venir à bout. Libre toutefois à Karla d’y retourner ensuite, mais Samara ne serait pas là pour la couvrir. En tout cas, la jeune démone demanda un léger temps de réflexion, ce qui fit sourire doucement Samara. Visiblement, la perspective d’être redevable était difficile à concevoir. Samara haussa les épaules, décidée à montrer patte blanche à la jeune femme, qui, en ce moment, l’amusait plus qu’autre chose.

« Si tu veux. Kazuha te fixera un rendez-vous dans mon bureau sous quelques jours, alors. Si tu viens, je considérerai que tu acceptes mon offre. Si tu ne viens pas, c’est que tu auras réussi à trouver une autre solution. »

Laquelle ? Samara n’en savait rien, mais elle n’avait aucune raison particulière de faire pression sur Karla. Autant que la jeune femme voie par elle-même. Ashnard avait beau être une ville se disant « libre », quand on était une inconnue débarquant ici, sans aucun soutien, sans aucun mécène, les choses étaient parfois tendues. Samara pensait qu’elle devait tout de même avoir un visa étudiant, ou une autorisation quelconque, puisqu’elle l’avait trouvé à la bibliothèque, mais il allait falloir qu’elle trouve, en trois jours, soit quelqu’un qui accepterait de payer pour elle les frais d’inscription, soit de réunir les fonds nécessaires... Et ce sans garantie d’être prise, car, outre les fonds, en passant par la voie normale, il fallait aussi monter un dossier d’inscription, et prouver ses compétences.

Quoi qu’il en soit, pour Samara, leur séance était terminée.

« Au plaisir de te revoir, Karla. »

Cette démone disposait de pouvoirs assez surprenants. Ils suscitaient la curiosité de Samara, mais elle n’allait pas pour autant lourdement insister et faire pression sur elle. Autant la laisser cogiter un peu. Kazuha avait cherché l’agenda de sa Maîtresse, et nota une heure et une date pour un rendez-vous avec Karla, puis la raccompagna à la sortie.

Qui sait ? Peut-être allaient-elles effectivement se revoir...
3  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Juin 15, 2018, 07:34:06
« Ah... Oui, en effet, vu comme ça... »

Mélinda était plus amusée que surprise. Si c’était Sya qui avait encouragé Limma à porter un enfant, il ne faisait aucun doute qu’elle avait dû également proposer la méthode. Et, effectivement, si c’était Sya qui portait l’enfant, il n’y aurait, en soi, aucun problème. Mélinda hocha donc la tête. Elle désapprouvait un peu la vie de bohémienne que Sya menait, à avoir des enfants dans chaque ville. Ce n’était pas sain pour l’avenir de ses enfants. Une conception qui exprimait toute l’importance que Mélinda vouait à la notion de « famille », et qui était moins palpable chez Sya. Certes, Mélinda avait entendu parler de son grand rêve utopique, faire  des enfants à peu près partout pour former une grande fratrie, mais la vampire était bien placée pour savoir que les seuls liens du sang ne servaient pas à fonder une famille. Il fallait de l’amour avant tout, et, pour ça, il fallait être présente. Or, avec une fratrie à Caelestis, une autre à Ashnard, et probablement d’autres encore dans d’autres bouts du monde, Mélinda avait du mal à voir comment Sya arriverait à son but... Surtout qu’elle-même ne se sentait pas particulièrement proche de sa famille située à Caelestis.

Limma avait donc un plan, mais s’inquiétait surtout du croisement entre Ange et Démon. Mélinda lui sourit encore, et caressa son doux visage, pour l’embrasser sur les lèvres.

« Tu t’inquiètes effectivement trop, mais c’est le signe que tu tiens à cet enfant. Le croisement d’un Démon et d’un Ange... Ça fait un Nephalem, Limma. Il en existe quelques-uns à Ashnard, mais ton enfant sera très exceptionnel, tu sais, très particulier... Un peu comme sa mère, finalement. »

Il est vrai que Mélinda n’avait pas beaucoup d’esclaves similaires à Limma, capable de changer d’apparence et de personnalité sans prévenir. Elle lui sourit donc, et l’embrassa une nouvelle fois.

« Et, pour le reste... Je pense que ça dépendra surtout laquelle de tes personnalités vient engrosser Sya. Mais je ne crois pas que tu transmettras à ton enfant ta... Ta particularité spirituelle. Après, tu sais... Un enfant peut se développer avec un caractère totalement opposé à celui de ses parents, rien n’est jamais écrit à l’avance dans ce genre de situations. La seule chose qui importe vraiment, Limma, c’est que tu aimes ton bébé, et que tu sois prête à l’élever et à être près de lui. Un enfant ne demande rien de plus qu’on l’aime et qu’on s’occupe de lui. »

Elle se tut pendant quelques secondes, avant de conclure :

« Tu penses que c’est dans tes cordes ? »
4  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Mai 14, 2018, 10:07:47
Limma était très maigre, anorexique, et à la limite de la famine. Malheureusement, il lui était difficile de prendre du poids, car, à chaque transformation, elle retrouvait son poids initial. La jeune esclave ne le savait pas, mais Mélinda avait déjà demandé à Samara de travailler aussi là-dessus. Le fait est que les femmes cadavériques n’étaient pas très attirantes au harem. Prendre du poids aurait amélioré les formes de Limma, un esclave famélique et décharné. Si on ôtait ses vêtements, on pouvait voir ses côtes saillir le long de son corps, de sorte qu’elle était très rarement nue, portant régulièrement des combinaisons ou des robes mettant ses formes en valeur, et évitant d’insister sur son manque de poids. En fait, c’était surtout ça qui risquait de poser problème.

« Oui, ça ne m’étonne pas que l’idée vienne de Sya... Elle aime beaucoup enfanter, tu sais. Elle intrigue même activement auprès de ses fréquentations pour me donner un enfant. Elle qui a horreur des mâles, elle est même prête à voir Emhyr en personne si cela peut m’aider. »

Au sein du harem, tout le monde connaissait la stérilité de Mélinda, qui était sa malédiction. Elle aurait pu être jalouse que d’autres femmes qu’elle tombent enceinte, et, effectivement, elle l’était, mais elle était toujours heureuse d’avoir des enfants. Elle fonctionnait comme ça, et chaque esclave savait que Mélinda assistait à chaque naissance, et qu’elle adorait tenir entre ses bras les nouveau-nés. Sya était donc prête à offrir une fille à Limma, mais il y avait un problème. Même Sya ne pouvait rien contre le fait que le corps de Limma était trop maigre pour enfanter. De plus, avec sa capacité à changer de corps, qui sait ce qu’il arriverait du fœtus ? Le plus probable était que le fœtus ne meure à la première transformation, puisque chaque transformation modifiait et nettoyait en profondeur le corps de Limma. Pour autant, au-delà de ces considérations, Mélinda savait pertinemment qu’une seule chose tracassait véritablement Limma : l’accord de sa Maîtresse.

Sur ce point, elle entreprit donc de rapidement la rassurer, en caressant d’une main son visage et ses cheveux. Mélinda déposa ensuite un baiser sur son front, et lui sourit tendrement.

« Oui, Limma, il est évident que je t’autorise à avoir une fille... Et sache que je suis très fière que tu souhaites le faire pour moi, mais je veux avant tout que tu le fasses pour toi. Cet enfant... Ce sera ton enfant. Et ça, tu dois bien le comprendre. Tu devras l’éduquer, l’aimer, le chérir, et lui consacrer ta vie, et être prête à mourir pour lui. Je serais sa Maîtresse, mais tu seras sa Maman. »

Et, là-dessus, Mélinda serait intransigeante. C’était quelque chose qu’elle n’appréciait pas forcément chez Sya, qui avait tendance à multiplier les enfants, mais sans vraiment chercher à assumer son rôle de mère. Le fait qu’elle ait une famille à Caelestis et cherche à en développer une à Ashnard en était d’ailleurs une bonne illustration. Pour la vampire, rien n’était plus important que les liens du sang.

« Alors, dis-moi... Est-ce que tu es sûre de vouloir avoir un enfant ? »
5  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : L'Enfant perdu [PV : Samara] le: Mai 13, 2018, 07:44:19
Samara était, à n’en pas douter, une démone très puissante. Elle disposait d’un incroyable potentiel magique, qui ne cessait de s’améliorer, de croître, notamment depuis qu’elle avait fusionné avec le Cœur Noir. Ce puissant artefact lui avait permis de dévorer bien des magiciens, et de devenir la puissante Archimage qu’elle était aujourd’hui. Pour autant, malgré toute cette puissance, elle n’était pas encore, comme Asmiel, une Archidémone. Samara avait encore du mal à se dire qu’elle avait enfin retrouvé sa mère, mais, quand elle vit cette dernière user de sa magie noire, en lançant un sort de zone dévastateur, Samara eut la conviction qu’elle avait effectivement affaire à sa mère. Une terrible onde magique balaya les troupes de Zadon, Asmiel puisant dans une magie noire des plus puissantes, supérieure à ce que Samara pouvait pratiquer en la matière. L’Archimage se protégea avec un bouclier magique, mais sentit la magie d’Asmiel la protéger également. La puissante onde de choc pulvérisa tout le reste. Draugr, Barghests, Djinns... Ils se volatilisèrent, et un épais silence de plomb retomba ensuite dans le hall après l’intervention de sa mère.

Clignant des yeux, Samara observa la femme sans rien dire, sentant son cœur tambouriner doucement dans sa poitrine. Les yeux d’Asmiel reprirent leur teinte orangée, et Samara se racla la gorge.

« Pas mal... Mère. »

Dans sa bouche, c’était un véritable compliment. Elle aurait tant aimé pouvoir discuter avec elle, savoir d’où elle venait, qui elle était, pourquoi elle avait été abandonnée... Mais elles s’étaient retrouvées dans un endroit qui ne laissait nulle place à la discussion, face au redoutable mage Zadon. Asmiel venait d’éradiquer ses troupes, et, brusquement, la porte s’ouvrit dans un coulissement. Elle s’ouvrit par le milieu, les deux battants filant à gauche et à droite. Un rire maléfique arriva alors, émanant du vil Zadon.

« HAHAHAHA !! Oui, tu es une partenaire de valeur, Asmiel ! Viens ! Viens donc avec ta fille ! »

Le mage semblait plus enthousiasmé qu’effrayé, et Samara et Asmiel s’avancèrent. Elles entrèrent dans un énorme couloir, haut de plafond, avec des statues immenses à droite et à gauche, des statues égyptiennes à tête félines avec des épées dorées. Samara sentait la magie ruisseler tout autour d’elle, et s’avança donc, pesamment, avant de regarder encore Asmiel. Quelques instants passèrent... Puis elle serra sa main dans le creux de la sienne.

« On va devoir discuter, toi et moi, Asmiel... Mais, d’abord, il faut se débarrasser de ce mage. »

Au bout du couloir, il y avait un énorme perron, un solide escalier avec des marches longues. Les deux démones montèrent, et rejoignirent un autre couloir, menant à un hall gigantesque, avec un trône colossal en son centre. Zadon était là, un tapis bleu menant jusqu’à son trône, au sommet d’une série de marches. Encapuchonné, le mage tenait un sceptre à la main, et se releva lentement en les voyant.

« Zadon... J’accepte ta reddition ! »

Le sceptre avait une tête de serpent. Zadon ne répondit pas, mais son sceptre se mit à s’illuminer... Et le décor changea brusquement. Samara et Asmiel se retrouvèrent dans une illusion magique, et elle vit, devant elle, un lit, où une démone était en train d’hurler. En sueur, Asmiel accouchait. Son gros ventre remuait, et la femme semblait en souffrance. Troublée, Samara fronça les sourcils.

« C’est... C’est ma naissance ? »

Pure question rhétorique, car, en son for intérieur, elle connaissait déjà la réponse.

« Le lien qui vous unit... Je n’avais jamais encore rencontré une telle chose. »

Samara voyait du sang couler entre les cuisses d’Asmiel, salissant le lit. La femme hurla encore, et Samara discerna alors, autour du lit, et sur le lit, un sceau extrêmement complexe. Un puissant glyphe magique, qu’elle connaissait pour l’avoir déjà vu. Elle écarquilla des yeux en comprenant ce qu’Asmiel faisait.

« Tu aurais dû mourir, Samara... Mais Asmiel a tout fait pour que tu survives, car tu n’es pas comme les autres démones. Ce n’est nullement un hasard si le Cœur Noir a pu se greffer à toi, et seulement à toi.
 -  Maman... »

Samara se pinça encore les lèvres en entendant Asmiel hurler. Le glyphe continua à s’illuminer, et la Matriarche s’écroula sur le lit, crachant du sang. Les démones qui utilisaient ce sortilège psalmodiaient encore plus fort, répétant la litanie, la formule qui permettait à Asmiel de transférer son énergie vitale et son essence magique à ce bébé.

« Oui, Samara... Avant même ta naissance, tu étais destinée à un destin prodigieux. Un destin que j’ai perçu... Tu crois être venu à moi ? C’est moi qui t’ai appelé... Et c’est également moi qui ai permis à ta mère de sentir enfin ta présence. »

L’image se mit alors à évoluer, devenant plus floue, plus tremblotante, au fur et à mesure qu’Asmiel commençait à perdre la vie. Samara entendit ses sœurs hurler, puis l’image se fractura alors, comme un verre brisé. Zadon apparut alors, debout, tenant toujours dans la paume de sa main son sceptre.

« Tu as été arrachée à ta famille par un mage qui a essayé sur toi le Cœur Noir... Car c’était ma volonté. Ce mage imbécile avait été embauché par moi pour te former. Je n’avais pas pu prévoir que tu dépasserais à ce point mes espérances, et que le Cœur Noir fonctionnerait si bien sur toi...
 -  LA FERME ! »

Samara venait de comprendre que, pour qu’elle vienne au monde, sa propre mère avait dû se sacrifier, afin que la fausse couche se transforme en une réussite. Les doigts de Samara s’illuminèrent, et de puissants éclairs en jaillirent. Ils rebondirent contre le sceptre de Zadon, qui frappa avec sur le sol, déclenchant une puissante vibration magique.

« Célébrons donc ces émouvantes retrouvailles de famille... Démones, vos essences seront miennes ! »
6  Plan de Terra / Le palais d'ivoire / Re : Dans le froid des geôles, la chaleur. [PV Samara}] le: Avril 30, 2018, 01:14:52
Hysella était une succube en manque d’énergie sexuelle, tout simplement. Et c’était un domaine dans lequel Samara comptait intervenir. Hysella portait une agréable tenue, qui lui allait à ravir, et, contre Kazuha, elle commençait peu à peu à retrouver des couleurs, à reprendre des formes. La belle blonde l’embrassait délicieusement, témoignant de tout son talent en la matière. Kazuha était l’esclave parfaite pour Samara, un véritable couteau-suisse ayant de multiples fonctions. Expérimentée, sensuelle, talentueuse, elle était autant une servante dévouée qu’une amante exceptionnelle et une tueuse redoutable. Avec elle, Samara avait décroché un lot rare, et il était donc tout naturel qu’elle l’utilise auprès de son invitée démoniaque. Avec son magnifique corps d’adolescente et son bikini noir avec des armatures métalliques, Kazuha était magnifique, et, tandis qu’elle donnait de son énergie à Hysella par le biais de ce baiser, Samara vit les mains de la succube se pencher vers le bas, et saisir les fesses de l’esclave. Kazuha en mordilla les lèvres de son amante, frémissant sous ce contact, comprenant ce qui semblait intéresser Hysella.

Cette dernière, en soupirant, demanda à ce qu’on étanche sa soif, sans que Samara ne puisse déterminer si elle s’adressait à elle ou à Kazuha. Samara sourit néanmoins, et se rapprocha lentement, fendillant le sol de ses pas, avant de se glisser dans le dos d’Hysella. Ses mains caressèrent les épaules de la femme, puis elle en posa une sur son menton, faisant tourner le visage de la succube, et l’embrassa tendrement. Samara en avait profité pour se déshabiller intégralement, et son corps nu se frottait contre celui de la femme.

« Hmmm... Là, Hysella, oui, profite... »

Kazuha s’attaquait à ses seins, les mordillant, ou les malaxant, tout en remuant joyeusement, frémissant sous le contact des mains de la femme. Elle sentit les doigts d’Hysella se serrer sur ses fesses, et mordilla en retour un téton, arrachant un soupir à la succube. Samara elle-même s’amusait à titiller les fesses de la femme avec l’une de ses mains, caressant sa croupe. Elle se concentra alors, et un phallus émergea de ses cuisses, tapant contre le corps de la succube. Il en fut de même pour Kazuha, qui se retrouva dotée d’une belle verge, un membre phallique qui tapa contre les cuisses de la femme.

Prisonnière entre les deux, Hysella était dans une position idéale pour être joyeusement prise en sandwich.

« Voilà...
 -  On va bien épancher ta soif, ma belle... »

Il n’y avait plus aucune issue de secours pour Hysella. Les deux femmes guidèrent leurs sexes, et, sans préparation préalable (une succube en avait-elle besoin ?), la pénétrèrent mutuellement...
7  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Avril 28, 2018, 08:40:05
Plusieurs jours après

Comme Limma l’avait si bien résumé, il s’agissait de longues recherches. Au moins, Samara et Xia avaient un contrat, et Samara écrivit le soir à Mélinda pour lui dire qu’elle ferait de son mieux. Elle avait bien compris qu’on ne lui demandait pas de séparer Xia de Limma, mais de purifier le corps de Xia. Pour l’heure, Samara occulta donc de ses recherches le fait que Xia partageait son corps avec celui d’autres esprits. Elle avait prélevé sur Xia plusieurs échantillons de sang, et en avait envoyé un à un laboratoire tekhan privé. De là, elle obtiendrait des informations cruciales, et, bien sûr, elle facturait ensuite l’ensemble à Mélinda. La vampire lui avait dit de ne pas se préoccuper de l’argent, car sa seule priorité était effectivement de soigner Xia. C’était compréhensible. Mélinda avait visiblement de grands projets pour cette Dévoreuse. Elle était en train de développer son clan, et une Dévoreuse représentait une force de choix dans les négociations et les querelles avec les autres clans vampiriques.

Samara avait de son côté d’autres choses à faire, et procéda à plusieurs analyses, tout en se rapprochant de quelques Drows pour obtenir des informations sur des Dévoreurs en Enfer. Elle s’adressa à la puissante Streeaka Z’Ress, une Matriarche drow siégeant au conseil de la plus puissante cité drow de l’Outremonde, Menzoberranzan. Streeaka était une alliée de choix pour Samara, et elles se rendaient des services mutuels. Au bout de plusieurs jours, Samara reçut un message sur le palier de sa chambre. Encore une fois, les Drow arrivaient à la surprendre, à franchir les lignes de sécurité pour apporter leurs messages. Streeaka avait accepté. Tout ça mettrait des semaines avant d’avoir des résultats.

Au bout de plusieurs jours, Samara se livra néanmoins à une première expérience avec Xia. La Dévoreuse avait la faculté de dévorer les gens, et, ainsi de s’approprier leurs pouvoirs et leurs facultés. Elle offrit ainsi à Xia un simple humain, que la femme dévora et massacra sans difficulté, puis essaya ensuite en compagnie de Sya, une Ange corrompue par la luxure, mais qui portait toujours, en elle, une signature angélique. L’idée n’était pas que Xia la dévore, mais qu’elle tente de prendre son essence. Et, quand Xia avait tenté, elle avait frémi sur place, recrachant le peu de sang qu’elle avait pu prendre.

Quoi qu’il en soit, après cette expérience, Xia avait un rendez-vous très important avec Mélinda. Cette dernière avait souhaité s’entretenir en privé avec elle, dans son bureau, probablement suite à la lettre de Limma.

Quand Limma entra, elle put voir le bureau de sa Maîtresse. Il n’y avait qu’elle, sa Maîtresse, et plusieurs papiers devant elle.

« Assieds-toi, ma chérie... »

Il n’y avait pas de chaise ou de fauteuil devant le bureau, mais Limma n’était pas très surprise. C’était souvent comme ça avec elle, et elle se retrouva donc assise sur les genoux de Mélinda, qui lui sourit doucement, et l’embrassa sur les lèvres.

« Tu vas bien, ma belle ? Navrée, j’aurais dû te parler il y a de cela plusieurs jours, mais mon emploi du temps est malheureusement assez chargé. »

Limma lui était totalement dévouée, et c’était bien pour ça que Xia ne pouvait rien faire à Mélinda, sans doute pour sa plus grande frustration... Mais, comme c’était aussi grâce à ça que Xia avait pu se rapprocher de Samara, peut-être y réfléchirait-elle à deux fois ? En tout cas, Mélinda attrapa un papier situé sur le bureau, que Limma reconnut sans aucun doute, puisqu’il s’agissait de sa lettre.

« Je voulais te parler de ce que tu m’as écrit, Limma... Je suppose que tu sais déjà que, au harem, les esclaves peuvent avoir des enfants, n’est-ce pas ? »

C’était sûrement Sya qui lui avait parlé des « Mamans ». Ces femmes étaient des esclaves, mais très expérimentées, de sorte qu’elles ressemblaient plutôt à des sortes de surveillantes, de formatrices. Elles avaient toutes en commun d’avoir donné naissance à plusieurs enfants, qui avaient ainsi rejoint le harem, ou d’autres activités de Mélinda.

Pour l’heure, la vampire attendait de voir la réaction de Limma avant de lui donner sa réponse... Réponse qui, en réalité, ne serait guère surprenante.
8  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Rencontre Démoniaque [PV Samara] le: Avril 23, 2018, 12:49:44
Samara fronça doucement les sourcils quand Karla évoqua le trésor de Shelob.

« Oui, c’est ce qu’on dit... Mais, si tu crois que de simples flammes ont pu vaincre la terrible Shelob, tu te trompes amèrement, Karla. Ton balor a tué les araignées qui te poursuivaient, mais Shelob, crois-moi, est toujours en vie. »

La puissante Shelob ne pouvait pas être vaincue aussi facilement. L’araignée était dotée de pouvoirs magiques, qui lui permettaient de régénérer ses blessures, en plus de bénéficier d’une carapace chitineuse extrêmement résistante. Autrement dit, si Karla retournait sur place, elle avait toutes les chances de périr définitivement contre la puissante araignée. Shelob allait pondre de nouveaux œufs, c’était indéniable.

« Et puis, je n’ai pas besoin d’argent, je suis suffisamment riche comme ça. »

C’était avéré, et indiscutable. Samara se déplaça encore, sa queue caudale venant glisser le long des jambes de Karla. Elle adoptait une posture prédatrice, sensuelle,  et rejoignit un fauteuil, où elle s’assit, en croisant élégamment les jambes.

« Non, c’est autre chose que je souhaite de toi... Quelque chose de bien moins exigeant, et de bien plus important... Des faveurs. Tu n’as rien à m’offrir que je ne veuille, alors je souhaite que tu t’engages à m’aider quand je te le demanderai. Une faveur, autrement dit. Faveur que je pourrais te demander demain, comme dans dix ans. Toujours est-il que tu dois jurer de la faire... »

Et, chez les démons, la parole donnée avait un poids bien plus important que pour les humains. Il valait donc mieux que Karla le comprenne, et accepte en pleine connaissance de cause...
9  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Help me ! [Pv Samara] le: Avril 14, 2018, 04:22:05
Samara était une démone redoutable, face à qui il était dangereux de jouer. On ne luttait pas longtemps contre elle, et Deanna en avait eu la preuve. Toute sa résistance dans les rues de la capitale s’était effondrée devant le tempérament de feu de la démone. Deanna était maintenant chez elle, dans son grand appartement, et Samara n’était vraiment pas sûre de la renvoyer sur place, surtout quand la jeune femme, préférant rester à quatre pattes, alla lécher son sexe, se frottant contre ses cuisses, comme une délicieuse petite chienne. Une chienne au demeurant bien proportionné, ce qui fit sourire Samara. L’Archimage tendit sa main, et caressa son visage, entendant sa chienne dire qu’elle avait envie de se faire défoncer le cul.

« Très bien, ma chienne... Ta Maîtresse va le faire. »

L’Archimage s’écarta alors, faisant claquer ses talons sur le sol, et laissa sa douce queue caudale caresser le visage de la femme, puis son corps, glissant lentement sur sa peau, telle une espèce de tendre serpent, avant que Samara ne se retrouve dans le dos de Deanna. Ses mains se posèrent sur ses fesses, et elle hésita un peu, sa queue s’approchant de son fondement.

« Mais comment dois-je t’(appeler, dis-moi ? Maintenant que tu es une chienne... »

Samara fit mine de réfléchir, tapotant de ses doigts les fesses de la femme, et lui trouva ensuite son nouveau nom :

« Choupette ! Tu t’appelleras... Choupette. Et tu n’as plus le droit de parole, Choupette. Tu es ma chienne, maintenant. Si tu parles, Choupette, je devrais te punir. »

Autant dire que la démone allait longuement s’amuser avec Choupette ! Elle était déjà en train de l’humilier, de la rabaisser, et tout ça ne faisait que commencer. Souriant malicieusement, l’Archimage fit onduler sa queue, et l’abattit sèchement sur les fesses de la femme, pour la faire aboyer. Elle fléchit ensuite les genoux, et écarta, avec ses pouces, les fesses de la femme, puis entreprit d’humidifier son fondement, y fourrant sa langue. Après tout, Samara ne comptait pas faire inutilement souffrir Choupette, ni être trop cruelle avec elle, juste... Une Maîtresse dévouée !

Elle lécha donc son fondement, enfonçant une langue reptilienne en elle, écartant ses parois, les dilatant, répandant de sa salive, puis se redressa ensuite. Sa queue tapa contre le corps de la femme, et elle laissa passer quelques secondes, puis donna une ultime gifle.

« Allez... Aboie bien fort, ma Choupette ! »

Puis Samara enfonça sa verge dans son fondement, la sodomisant d’un coup sec, et frémit en sentant les parois anales de la femme se resserrer autour de sa queue, bloquant cette dernière, une sensation ô combien délectable, jouissive... Et que l’Archimage aimait plus que tout !
10  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Avril 09, 2018, 12:40:48
Samara n’avait certes pas tout compris, mais, en même temps, il fallait bien reconnaître que le problème était complexe. Elle se tut pendant quelques secondes, laissant le soin à Xia d’expliquer ce qu’elle voulait. Si Samara résumait bien, l’idée de base était de soigner la Dévoreuse du sang qui la corrompait et la restreignait dans ses pouvoirs. Rien que cela, en soi, serait très compliqué. Le sang angélique était un sang très puissant, surtout sur un Dévoreur, un groupe démoniaque très rare, pour lequel Samara n’avait aucune information.

« Je ne suis pas une scientifique, Xia, je suis une magicienne. Certes, l’approche de la magie a quelque chose de scientifique, mais... Je ne peux pas me considérer comme une femme de science. »

Samara récupéra la carte de Xia, comprenant ce que cette dernière voulait. Elle lui offrait le paiement pour sa prestation, mais Samara, en réalité, n’était même pas sûre de réussir ce coup-là. Elle était honnête dans son approche.

« Je dois envisager toutes les possibilités, Xia, tu sais... Le simple fait de soigner une Dévoreuse d’un sang angélique relève déjà d’un exploit incroyable, alors si on additionne à cela tes trois âmes qui se battent en duel dans un même corps... Je ne sais même pas par où commencer, il y aura de longues recherches. Alors, si les connaissances de cette secte sont utiles, ce ne sera pas le seul paiement que j’exige. »

Elle s’était relevée, et marcha près de Xia.

« Je veux ton aide, l’aide de Xia quand j’en aurais besoin. Une Dévoreuse me sera très utile pour certaines quêtes ou missions délicates... »

L’Archimage se tut pendant quelques secondes, et se déplaça encore, sa queue caudale remuant sur place.

« Mais soit, je vais me concentrer sur ta nature de Dévoreuse. Un empoisonnement au sang peut se résoudre d’une façon simple, par une puissante saignée, et en réinjectant dans le corps du sang purifié. C’est une technique usuelle, délicate... Mais ça nécessite de trouver du sang de Dévoreuse compatible avec le tien. En le faisant, au moins, je pourrais me renseigner davantage sur le fonctionnement du poison, mais... Il faudra probablement aller capturer une Dévoreuse en Enfer. »

Pour l’heure, c’était la seule piste que Samara voyait pour trouver un début de solution...
11  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Rencontre Démoniaque [PV Samara] le: Mars 25, 2018, 11:53:33
Que faire d’elle ? Samara n’en avait pas la moindre idée. Celle qu’elle avait pris pour une démone mineure un peu perdue avait réussi l’exploit en invoquant un puissant démon, un balor. C’était un tour de force suffisamment impressionnant pour que la démone daigne le considérer et s’y attarder quelque peu. Elle était maintenant bien curieuse d’en savoir plus sur cette femme, mais, hélas, Karla était amnésique. Qui sait ? Peut-être que les traitements mémoriels de Samara allaient fonctionner sur elle ? En attendant, elle se demandait quoi faire de Karla. La relâcher ? Après tout, la femme n’était pas sa prisonnière, mais il aurait été dommage de se priver d’un tel talent, et de tels potentiels...

Karla voulait perfectionner ses talents à l’école, et la démone acquiesça.

« Vu tes capacités, ça me semble être le meilleur moyen, oui. »

Restait les questions matérielles à évoquer, comme le coût de l’école. Là encore, Samara, puisqu’elle siégeait au sein du Conseil académique de l’université, avait les réponses, puisqu’elle votait le coût d’inscription.

« Les coûts sont assez élevés, reconnut-elle. Il existe bien un système de bourses, mais, concrètement, c’est du pistonnage. Je pourrais t’aider à obtenir le financement, une chambre dans les dortoirs de l’école, et même une bourse... Mais tu as bien dû comprendre que rien n’était jamais totalement gratuit entre démons. »

L’aide de Samara n’était jamais totalement désintéressée, et, même si elle compatissait au désarroi de Karla, et aux légitimes questions que cette dernière devait très certainement se poser, Samara pensait avant tout à elle-même, et à sa propre situation.

« Qu’es-tu donc prête à m’offrir en échange de mon aide, Karla ? » demanda-t-elle finalement.
12  Plan de Terra / Le palais d'ivoire / Re : Dans le froid des geôles, la chaleur. [PV Samara}] le: Mars 25, 2018, 09:01:22
« Monsieur ? » s’étonna Samara.

La phrase d’Hysella ne manqua pas de la surprendre, en effet. Elle baissa les yeux, observant brièvement son corps. Qu’est-ce qu’il y avait de « monsieur » chez elle ? Hysella continuait à divaguer. Samara n’aurait pas cru que les prisons nexusiennes puissent faire cet effet. Est-ce que les Nexusiens l’avaient préalablement drogué ? Samara nota en tout cas rapidement que la succube, pour le dire simplement, était surtout en manque. Rien de bien étonnant à cela, car les succubes étaient des démons de plaisir, et avaient besoin de sexe, non seulement pour renforcer leurs pouvoirs, mais aussi, tout simplement, pour vivre.

Hysella se redressa lentement, et, confuse, demanda à Samara où elle se trouvait. Celle-ci l’observa silencieusement. Kazuha était toujours là, à proximité.

« Je m’appelle Samara. Pour le reste, tu es avec moi. Je pourrais t’en dire plus, mais je ne suis pas convaincue que, dans ton état actuel, tu puisses retenir ce que je te dirais. »

Samara se rapprocha d’Hysella en disant ça, et caressa sa joue. Son visage s’approcha du sien, et elle souffla dessus, envoyant un nuage de magie rose depuis ses doigts. Une succube en bon état y serait insensible, mais ce n’était pas le cas d’Hysella. La magie rose ne fit que l’enflammer davantage, et, pendant ce temps, la queue caudale de Samara s’était déplacée, et se logea entre les cuisses de la jeune démone en herbe, la caressant intimement. La tranche de sa queue se frotta sur l’emplacement de sa vulve, et Kazuha se déplaça alors.

Comme d’habitude, l’esclave de Samara réagissait sur demande aux envies de sa Maîtresse, et, quand Samara s’écarta, ce fut pour laisser la belle blonde embrasser tendrement la femme, serrant son langoureux corps quasiment nu contre le sien. Sa bouche se plaqua à la sienne, et Kazuha fourra sa langue dans sa bouche, jouant avec la sienne, tout en usant de ses mains pour caresser les délicats seins de la femme.

« Vous avez soif, Hysella... Très soif, même. »

Et ça, c’était bien la principale priorité dont il fallait s’occuper !
13  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Nouveaux pouvoirs [Limma Darts] le: Mars 12, 2018, 02:34:41
Au stade où elle en était, Samara continuait à aller à la pêche aux informations. L’Archimage ne savait vraiment pas comment elle allait réussir ce coup de force. C’était à croire que Mélinda aimait lui amener à chaque fois des dossiers de plus en plus impossibles, des affaires de plus en plus incroyables et inattendues. À croire qu’elle s’en faisait elle-même un défi. Plus Samara réfléchissait, et moins elle voyait par où commencer. De la magie, de la haute technologie, des sorts divins... Certes, Samara était ambitieuse, et elle aimait beaucoup les défis, mais là... Là, c’était quand même un tout autre niveau ! La démone vit alors Xia se traverser. La démone lui avait expliqué qu’il était inutile de se déplacer là-bas, et qu’elle envisageait de faire un clan de Dévoreuses... Une perspective redoutable, qui continuait à illustrer le fait que Mélinda aimait se mêler d’affaires ne la concernant pas.

Ximma apparut donc, et elle chargea un plan.

« Hm... Merci, Ximma. Enchantée de te voir, par ailleurs. J’espère que cohabiter avec Xia n’est... Pas trop difficile. »

Bluffant ! Ce n’était pas un simple cas de schizophrénie, car même l’aura de Ximma avait changé. Comme quoi, la magie pouvait encore fortement vous surprendre, et c’était typiquement le cas ici. Que devait-elle faire ? L’Archimage n’ne avait pas la moindre idée ! Elle observait Ximma dessiner sur une large feuille les plans, et Samara grimaça en voyant qu’elle utilisait son sang.

« J’ai une plume et de l’encrier, tu sais. Le sang, c’est... Un peu glauque. »

Elle claqua des doigts, et Kazuha ne tarda pas à approcher, tendant le pot à Ximma. Samara, de son côté, croisa encore les jambes, restant silencieuse pendant de longues secondes.

« Je ne crois pas que j’arriverai à lire tes plans. En fait... Il va vraiment falloir que je me renseigne à fond pour savoir comment séparer Xia de toi et de Limma. Mais, avant ça... Peux-tu me certifier que c’est vraiment ce que vous voulez toutes ? »

Est-ce que c’était juste Xia qui voulait partir, ou Ximma, qui était la personnalité médiane des trois, était-elle d’accord ?

« Et... C’est la Déesse Mania qui a scindé vos âmes en trois, c’est ça ? Pourquoi n’avez-vous pas tenté de la revoir pour qu’elle continue le travail ? »

C’était l’une des meilleures options, dans le fond...
14  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Rencontre Démoniaque [PV Samara] le: Mars 12, 2018, 02:04:01
L’araignée de Karla passionnait bien moins Samara que l’invocation de ce balor. Ainsi, savoir si l’araignée en question était une veuve noire ou non n’intéressa à aucune seconde Samara. Pour elle, il fallait déjà résoudre ce mystère. Cependant, Karla semblait aussi surprise que Samara à l’idée d’avoir pu invoquer un tel démon. Samara l’observa silencieusement, et en arriva à la conclusion que la jeune femme devait être sincère. En revanche...

« Je n’en sais rien, Karla. Chez moi, ça été un choc quand j’ai été invoquée en ce monde, j’ai été cruellement battue et droguée, à tel point que mes souvenirs de mon ancienne vie sont bloquées dans un recoin de mon esprit. »

Pour Karla, il devrait sans doute être surprenant d’apprendre que la démone était, elle aussi, victime d’amnésie. Comme quoi, on pouvait toujours réussir à s’en sortir. La démone se déplaça alors, coupant la magie figurant dans la boule de cristal, et observa attentivement la femme, cherchant à comprendre comment elle fonctionnait. Finalement, Samara haussa les épaules.

« Je n’ai aucune solution. J’ai essayé beaucoup de traitements et d’élixirs pour lutter contre ma propre amnésie... Sans succès, hélas. »

La mémoire était un phénomène qui s’avérait plus retors que prévu. Les souvenirs de Samara étaient encore bloqués, figés dans son esprit.

« Alors, dis-moi... Quels sont tes plans, maintenant ? Qu’envisages-tu de faire ? »

Après tout, elle avait réussi toutes les épreuves de Samara, et l’Archimage n’avait pas spécialement envie de la forcer, surtout après avoir vu ce dont Karla était potentiellement capable...
15  Plan de Terra / Le palais d'ivoire / Re : Dans le froid des geôles, la chaleur. [PV Samara}] le: Mars 05, 2018, 01:56:32
Samara comprit rapidement que le délire d’Hysella venait du fait qu’elle était encore affaiblie. Amoindrie, elle se tortilla sur une chaise, en position fœtale, ce qui manqua de le faire tomber sur le sol... Puis elle se reprit ensuite. Fronçant lentement les sourcils, Samara se demanda même, pendant quelques secondes, si elle avait bien fait de mettre en place tout ce plan pour la libérer. Samara se redressa légèrement, et fit signe à Kazuha de se rapprocher.

« Apporte l’élixir que j’ai préparé, Kazuha. »

L’intéressée acquiesça rapidement, et se déplaça. Quelques instants plus tard, elle revint avec un élixir bleu, et l’approcha de Samara. Cette dernière la remercia brièvement, puis s’approcha d’Hysella, qui était toujours sonnée, visiblement en manque d’énergie magique. En même temps, elle avait dû passer des heures dans les geôles de Nexus, Samara pouvait comprendre cela. Elle approcha donc le flacon, et le décapsula, puis l’approcha des lèvres d’Hysella, s’assurant que la femme ne se défausse pas en posant son autre main sur l’arrière de son crâne.

« Bois ça, ça te fera du bien. »

Le liquide se déversa rapidement dans la bouche d’Hysella, et Samara lui fit tout boire. Le contenu n’était peut-être pas le plus bon qui soit, mais l’élixir comprenait de l’éther. Samara avait pensé à beaucoup de choses, et sentit rapidement la démone aller mieux. L’invitée but tout, jusqu’à la dernière goutte, puis Samara remit à Kazuha le flacon vide, et s’écarta un peu d’Hysella, laissant la jeune femme reprendre ses esprits.

« Ça doit aller mieux maintenant, non ? » s’enquit-elle.

Samara n’était après tout pas à l’abri d’une rechute, d’une mauvaise surprise, comme un rejet de cette solution...
Pages: [1] 2 3 ... 31
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox