Le Grand Jeu

Plan de Terra => Place publique => Discussion démarrée par: Yuki Mirai le Décembre 20, 2017, 10:06:11



Titre: Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Décembre 20, 2017, 10:06:11
Je me mis à pousser un sifflement désagréable devant l’esclave qui vint à m’apporter un morceau de viande, venant à l’étirer pour prendre le steack et le gober devant lui, qui pouvait bien voir le trajet de la nourriture dans mon gosier, le regardant ensuite comme s’il n’était que le dessert, ce qui le fit déguerpir rapidement. Si j’avais la possibilité de prendre ma forme lamia, j’aurais certainement détruit cette misérable cage en fer et aurait dévoré les propriétaires en guise de paiement pour ce « magnifique » logement. Ils m’avaient placé dans une grande cage à oiseau, profitant de ma petite taille, venant à me traiter de nain et je ne sais quelle créature qui était petite.  Sans savoir comment, ils s’avaient que j’étais un homme, sans doute ont-ils osé palper mon corps pendant que j’étais encore dans mon sommeil.  On ne peut pas dormir tranquille de nos jours.

Si j’ai été capturé, c’était parce qu’ils m’ont certainement vu, dormant profondément sur une branche d’un arbre, je me pensais à l’abri de tout, surtout que mon petit poids est pratique pour dormir en hauteur, sans craindre que la branche ne cède.  Il faut croire qu’ils avaient les méthodes pour me faire descendre. Pourquoi je dormais profondément ?  J’avais accumulé une fatigue importante et aussi entrainé que je pouvais l’être, je restais tout de même avec des besoins primaires, comme me nourrir ou dormir, sans quoi le corps ou l’esprit allait mal fonctionner. Heureusement pour la nourriture, le steak je que j’ai pris à l’instant devrait me caler pour six jours, si je n’utilisais pas trop de technique et ne faisais pas appel au sceau maudit.  Un autre esclave, un peu moins effrayé par ma performance précédente, me dit que j’aurais un repas par jours, ils allaient donc me fournir énormément d’énergie, peut-être qu’avec ça je pourrais tenter d’activer le sceau maudit pour  dépasser les capacités d’entraves de ce collier. La technique utilisée sur ce dernier semblait très puissante, pour pouvoir contenir les pouvoir d’un ninja. 

La journée se mit à passer, entendant les personnes enchérir pour des « lots » avant moi. L’un des vendeurs se mit à m’approcher en me disant, d’un air hautain et sur :

- Tu vas valoir cher en tant que spécimen exotique, surtout avec ta marque sur ton œil. 

Le sang ne fit qu’un tour, ma langue essaya de s’étendre pour lui attraper le cou, mais il l’intercepta, venant à me mettre une sorte de muselière, tenant ma langue de serpent sortie. Il semblait satisfait et surtout rassuré d’avoir mis son truc. Si j’avais été en capacité, je l’aurais plaqué contre la cage, cherchant à le broyer jusqu’à ce que mort s’en suive et qu’il finisse en repas.  Mon regard était lourd de menace, s’il comptait dévoiler le sceau maudit aux acheteurs, il allait le payer de sa vie, ainsi que tous les témoins. C’était un de mes jokers, il fallait le préserver des yeux et des oreilles d’autrui. 

Le vendeur fit avancer ma cage sur l’estrade, mon œil plissant sous l’agression de la lumière du soleil, mon bout de langue sortir venant à onduler.  Je n’éprouvais pas de la peur face à ses êtres qui étaient là pour m’acheter, juste une envie irrépressible de les tuer. Les structures visibles me faisaient penser à Nexus, selon les descriptions que mon instructeur avait faites. L’air empestait les bêtes avides de moi, certains semblaient être des chasseurs, entre leurs mains je serais certainement une proie à chasser, pour d’autres ce n’étaient que pour assouvir les besoins de possession de leurs progénitures, voyant une petite fille me traiter de peluche, elle serait bien étonnée de savoir que « la peluche » pourrait la gober pendant son sommeil. Certains semblaient avoir besoin de moi pour des raisons moins primaires que servir de distraction, il y avait des nobles qui m’observaient, écoutant une description surdouées. Le vendeur me décrivait comme un sauvage des contrées lointaine qui peut devenir un serpent, un sifflement nuisible se fit entendre quand il vint à parler du sceau sur mon œil. Bien évidement ce crétin ne pouvait pas savoir  quoi cela servait et inventa sur le tas un rituel pour un dieu à écaille, inventant presque un nom idiot. Il ne disait que des bêtises, pour monter le prix de départ.

- Bien nous allons débuter le prix de vente à  324 000 pièces d’or. Nous informons que la moitié de l’achat sera redistribué en guise de don à l’Ordre Immaculée, avec un papier du nom de l’acheteur. 

Cette annonce semblait avoir soufflé le doute sur le prix. Cet ordre, mon instructeur en avait parlé, des hommes croyants en un dieu unique et éradiquant ceux qui contestaient «  l’unique vérité », cela ressemblait bien plus à payer un pot de vin, mais contrairement à ses personnes insouciante, je sentais que cette personne mentait. Mon instructeur m’avait mis en garde contre cet Ordre, il fallait éviter de s’y frotter et payer pour se faire « absoudre » tous nos fautes, sans doute bon nombre d’acheteurs souhaitaient se débarrasser de leurs fautes.  Une idée bien débile, car c’est de nos fautes que nous apprenons et devenons plus fort, pas que les humains d’ailleurs.

Le prix d’achat ne s’envolait pas beaucoup, certainement la somme de départ était assez haute, voyant au loin des personnes discuter pour lier leurs fonds, d’autres venant à demander à une personne de faire « crédit », les notions autour de l’argents étaient assez vague pour moi, ne connaissant que les bases. Ayant appris que d’être à la place du produit n’était pas une chose très appréciable. Le pire était certainement ce que j’allais devoir à la personne qui allait me sortir de cette cage.  Mon enseignement m’interdisait de ne pas payer une dette envers une personne qui m’a aidé, même dans ce cas de figure.  Je ne pouvais qu’attendre, venant à siffler pour essayer de me faire plus dangereux que je ne le suis à l’heure actuelle.  Mes mouvements étaient restreints sous des chaines et des cadenas, devant rester sur les genoux, le vendeur venant à tourner la cage selon les demandes des potentiels acheteurs. Nombreux furent à flatter ma petite taille et ma finesse

Je ne pouvais qu’attendre, savoir quel était mon acheteur, contenant une certaine fureur devant cette situation humiliante. Si les personnes de mon village sont au courant, je serais certainement considéré comme faible, pendant un petit moment. 


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Décembre 21, 2017, 04:01:10
J'avais décidé de me promener dans ces nouveaux mondes, cherchant à comprendre les coutumes de ces derniers. Je ne voulais pas spécialement y vivre comme une humaine, pour l'instant, je ne cherchais juste à obtenir des informations et de comprendre comment fonctionnait les deux univers. De ce que j'avais compris, les deux mondes étaient étroitement liés, un monde magique et un monde sans magie en quelque sorte, bien que certaines créatures magiques et humaines se baladent cachant leurs capacités spéciaux. Moi, je me baladais, cherchais et parlais de tout et de rien avant de finalement choisir la destination d'une ville s'appelant Nexus.

On m'avait beaucoup parlés de Nexus comme une ville parfaite, que tout le monde pouvait y vivre, que tout était accepté. J'avais surtout l'impression qu'on m'avait parlé de Nexus comme si j'allais voyager comme une touriste qui visiterait un pays, je n'avais rien dis mais je savais parfaitement que c'était faux, que tout était "faux". Dans chaque endroit que j'ai visité, il y a le pour comme le contre mais jamais je croirais qu'un lieu peut être le paradis de quelque chose ou alors c'est quelqu'un qui veut se voiler la face, c'est tout ce que je pense. J'étais en train de me débattre sur cela tout en marchant vers Nexus, n'étant pas arrivé dedans comme cela, j'aimais être discrète. Nexus était une belle fille en effet, beaucoup de mondes et beaucoup de types mais comme je venais de le dire, il a ses points négatifs, je regardais les alentours avant de voir un grand marché, ils vendaient de tout et de rien, je décidais donc de m'en rapprocher pour me renseigner et voir ce qu'ils vendaient tout en ayant apporté avec moi quelques sous...

Je pouvais entendre des bruits sur le fait de vente des achats d'animaux exotiques, des enfants comme des adultes se ramenaient vers cette zone, plusieurs personnes achetaient, vendaient des animaux tout comme des humains avec des attraits sauvages, je grognais mais je devais rester calme tout de même... Beaucoup trop de mondes faisaient de l'esclavagisme sur des tels créatures, je m'approchais venant les soutenir, les câliner comme je le pouvais... Je ne pouvais pas acheter tous les esclaves pour leur liberté, non, je ne pouvais faire cela... Je regardais les créatures avant de sentir une main sur mes épaules venant sursauter, c'était un vendeur.

- Alors ma mignonne, cela t'intéresserait de servir quelqu'un ? Plus de soucis d'argent, de logement... Ton corps, tout ce que tu possèdes de précieux contre un logement, de la nourriture, des cadeaux, enfin tout cela...

Je viens donner un coup sur sa main venant me reculer en grognant avant de rapidement m'éloigner du vendeur avant de rester bloquer...

- Bien nous allons débuter le prix de vente à  324 000 pièces d’or. Nous informons que la moitié de l’achat sera redistribué en guise de don à l’Ordre Immaculée, avec un papier du nom de l’acheteur. 

Je me retourne donc avant de s'approcher donc et regarder une jeune personne enchainée, la personne qui doit être vendue... Je m'approche doucement avant de venir devant et tendre ma main en grognant avant de venir sortir une très grosse bourse, on pouvait même me demander comment j'aurais pu la sortir mais c'était mon petit secret... Le vendeur sauta dessus comme la pauvreté sur le monde avant de me demander d'attendre dans une loge le temps qu'on prépare mon colis... J'obéis tout en restant sur mes gardes...


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Décembre 21, 2017, 05:19:11
Je n’aimais pas cette effervescence,  mon regard se portant alors sur une demoiselle étrange, tout le monde semblait ne pas faire attention à elle, pourtant elle dégageait un chakra intense, comme si elle était un générateur  chakra. Tout le monde la sous-estimait et je me montrais moins agressif vis-à-vis de cette étrange créature. Le vendeur était avide de richesse il se jetait sur le sac comme une hyène se jette sur une carcasse.  Il ne restait plus qu’à attendre que le vendeur soupèse le sac, ne regardant même pas à l’intérieur que cela contenait, à vue de nez, cela semblait très lourd, donc bien plus que le dernier prix qui avait été énoncé. Le vendeur se mit à conclure la vente. 

Je fus retiré de l’estrade et l’on vint à me sortir de ma cage, les poings et pieds lié par des chaines et un bon cadenas, le tout sous la surveillance d’ESP.er prêt à me foudroyer si je devenais trop hostile. C’est pour cela que je n’ai pas fait de mouvement dangereux, pour la simple raison qu’il me serait plus aisé de fuir une fois loin d’ici qu’entouré de ses personnes ayant le pouvoir facile.  On vérifiait que j’avais le collier bien serré et l’on vint à changer la pierre paralysant mes capacités, sans doute une garanti auprès de l’acheteur. 

On m’emmenait dans une salle où l’acheteuse attendait et où le vendeur apparu, avec des documents. Il semblait très content, comme un gamin qui avait reçu beaucoup de sucrerie. Il expliquait les modalités, ayant pris soin de conter le contenu du sac. Le vendeur finit par tendre la chaine à la créature, comme on tendrait la laisse d’un animal. Bien évidement il précisait, comme lors de la présentation que j’étais sauvage et que les chaines, ainsi que l’espèce de muselière était une sécurité à garder le temps d’avoir un dressage plus approprié.

Je n’offris aucune résistance, tout simplement car je préférais être légèrement humilié que rester dans cette cage à volatile. Mais, cela voulait aussi dire que j’avais à présent une dette à payer.  Les lois de mon village étaient claires, toute dette devait être payée, jusqu’au dernier centime. 



Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Décembre 21, 2017, 08:35:37
Le silence, le vide, tout les bruits extérieurs semblaient être coupé par les draps de la pièces, un siège et une table remplit de mets étaient présent. J'ai commencé à m'asseoir sur le siège avant de remarquer une petite table avec un stylo. Je restais un petit moment quand on m'apporta ma marchandise avec un contrat, je pris le contrat venant lire toutes les lignes, petits caractères inclus. Elle vérifia avec sa propre magie afin de savoir si le vendeur ne voulait pas cacher quelque chose avec la magie... Je restais silencieuse venant prendre le temps de lire, mangeant un mets avant de laisser une signature dessus bien que cela me dérangeait de faire cela regardant la créature avec un petit sourire. Quand tous les papiers furent conclus, on me donna la laisse de l'animal comme si c'était juste un... Enfin...

Je pris la laisse avant de m'approcher d'elle venant lui retirer la laisse et la muselière regardant la créature avant de venir lui prendre la main comme si c'était son enfant avant de venir m'arrêter en attendant les mots de ce dernier.

- Il y a une soirée pour les acheteurs luxueux dans trois jours, j'espère que je pourrais compter sur vous...

J'hochais la tête pour accepter cela, si je peux aider d'autres animaux, je viendrais mais je casserais beaucoup de choses. Je viendrais sortir de cet endroit et du quartier venant m'approcher d'un petit restaurant calme, me mettant dans un coin tranquille ayant précisé que je voulais être tranquille. Je vins donc demander d'un signe de main qu'elle s'assied avant de venir m'asseoir devant elle.

- Je suis désolée de ce qui t'arrive, quel est ton nom ? Le mien c'est Athénaïs et surtout, que veux-tu manger ou boire...


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Décembre 21, 2017, 09:43:56
J'observais les faits et les gestes de cette femelle, venant à plisser un peu des yeux  quand elle se mit à me défaire mes entraves, venant à rentrer ma langue et la ressortir quelques secondes plus tard, dans un petit sifflement qui n'était pas hostile. Elle saisit ma main, comme si j'étais un enfant, elle devait certainement penser que j'en étais un, après tout j'étais assez petit pour un humain de Terra. Je ne percevais aucune hostilité à mon égard, bien au contraire, l'hostilité était dirigé vers le vendeur, bien trop attardé pour sentir le danger, car je pouvais à présent me jeter sur lui et le tuer. Mais la créature ne semblait pas d'avis à me faire cette fleur. Une idée malsaine de l'humilier pendant cette soirée prévue dans trois jours vint à mon esprit, mais pour le moment cela ne semblait pas être la préoccupation de la créature, qui préférait me mener en dehors de la place publique.

Mon regard se portait sur tout les éléments dans mon champs de vision, enregistrant à quel maison ou objet spécifique, elle tournait, quelle odeur était significatif de la zone.  Tout cela pour finir dans un endroit qui servait de la nourriture et de la boisson. Je pris place au signe de la créature, en tant normal j'aurais été la dernière personne à prendre place, mais je préférais obéir à ses règle en premier, afin d'établir une relation plus saine. Elle me posait des questions, venant à répondre avec beaucoup de respect.  

- Je me nomme Yuki, Yuki Mirai, mais vous pouvez m'appeler simplement par Yuki ou une autre dénomination, seigneur Athenaïs.  Vous m'avez sorti de cette cage, je vous dois une dette et les codes de mon village spécifie que je dois la payer intégralement. Cela n'est certainement pas approprié en ce lieu, mais vous pouvez me demander ce que vous voulez, étant votre bouclier et votre arme.  Concernant la nourriture, il n'est guère nécessaire de me nourrir, ce que j'ai reçu dans ma cage me suffit pendant plusieurs jours, si je n'utilise pas mes capacités. Pour ce qui est de la boisson un simple verre d'eau me suffira. Pour vous donner une idée de ma nature, je partage beaucoup de point commun avec les serpents.  


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Décembre 23, 2017, 04:34:32
J'écoutais attentivement ce que me disait mon protégé, comprenant rapidement malgré l'allure féminine que c'était un homme. Ce dernier m'expliqua qu'il venait d'un village et qu'il partageait beaucoup de points communs avec les serpents, si ma mémoire est bonne c'est qu'elle doit manger environ tous les quatre ou cinq jours. Je commandais rapidement un verre d'eau et un plat du jour pour moi. Je regardais un petit moment Yuki en l'écoutant donc avant de venir lui prendre sa main et la serrer comme pour lui montrer que je compatissais à sa douleur bien que je ne peux pas savoir vraiment ce qu'il avait ressentit. Le fait qu'il m'appelait seigneur me dérangeait faiblement venant lui exprimer assez rapidement.

- Appelle moi juste Athénaïs, tu n'as aucune dette à me donner si tu en as envie, tu peux repartir mais fais attention.


Je lui souris  avant de voir le plat du jour, c'était un jambonneau cuit au four parsemé de miel et de légumes avec quelques pommes de terre. Cela baignait dans de la sauce au miel et on m'offrit les couverts qu'il me fallait pour manger. Je viens déguster mon plat tandis qu'on offrit un pichet d'eau avec deux verres, venant verser le liquide transparent dans les deux verres. Je regardais les alentours, peu de personnes étaient présente et je finis par regarder Yuki gardant toujours un sourire avant de continuer la conversation après avoir avalé un morceau de viande.

- Comment tu t'es fais attraper, Yuki ?

Le regarde un petit moment avant de me rasseoir correctement.

- Souhaiterais que je t'amène jusqu'à ton village enfin, où tu veux bien me montrer puis je te laisserais voguer jusqu'à ton village.

Je lui souris, je savais que j'aurais pu l'amener directement au village et savoir sa position avec ma magie mais je ne fis rien et je reste tout simplement à l'écouter avant de continuer mon repas tranquillement tout en attendant ses réponses.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Décembre 23, 2017, 10:38:53
J'observais cette déesse, surtout son geste, qui me semblait assez incompréhensible. Si elle s’inquiétait de mon état pendant tout le traitement pendant laquelle j'étais enfermé dans cette étroite cage, cela n'avait pas lieu d'être, après tout la raison de ma capture était une faute de ma part. Bien évidement j'étais pendus à ses lèvres, pour savoir le fond de sa pensée. Mon seigneur, se nommant Athénaïs, n'avait visiblement pas comprit tout l'importance de ma démarche, ni l'importance des règles du village. Mais je tus une remarque qui aurait put être interprété comme une rébellion de la part.Si ma dirigeante désirait se faire appeler simplement par son prénom, j'accepterais volontiers sou souhait.

Devant le plat qui arrivait, je ne fis nullement preuve de gourmandise. Après tout il s'agissait de la nourriture du seigneur, il ne fallait pas y toucher sans autorisation clairement démontré et je n'avais pas mentit sur le fait que j'avais une grande réserve et, ce que les autres disent, un appétit d'oiseau. Elle se mit manger avec entrain, ce qui était une bonne chose, je restais tout de même prêt à tuer le cuisiner, si advenait que mon seigneur finisse empoisonné. Cela semblait peut probable et ceci pour une raison assez simple.  Elle ne semblait pas être une noble, encore moins une personne à qui on souhaite se frotter, son aura puissant venant à relativiser toute hostilité, pour ceux qui arrivaient à le percevoir.

Vint une question, suivit par une autre, me laissant l'opportunité d'en faire apprendre plus à cette créature. Comme quoi la puissance ne fait pas tout.  Commencer par l'explication de comment avoir finis dans cette cage me redonnais cette envie de boulotter le vendeur

- Ma capture est à la fois honteuse et simple. Ils ont attendu que je dorme profondément, pour le ligoter et entraver mes gestes, ainsi qu'apposer cette maudite pierre.  Sans elle, ils seraient soit mort par strangulation, soit finit en repas.  En ce qui concerne mon village, je ne peux y aller, sauf sous certaine conditions, me faire capturer n'en faisant pas partit.  Que vous le vouliez ou non, j'ai une dette envers vous Athénaïs et elle devra être payé, un jour ou l'autre. Mon village porte une grande importance aux règles et les sanctions ne sont pas légères pour ceux qui l'outrepassent. Voyez cela comme être un esclave volontaire, même si avec votre puissance, vous n'avez certainement pas besoin d'une parie de bras en plus.

Ma langue se mit à sortir et rentrer, l'observant droit dans les yeux.

- Les animaux peuvent voir des chose que les humains ne ressentent plus de nos jours. 

J’espérais que mon seigneur actuel comprenne que s'il voulait se débarrasser de moi, il allait me faire payer ma dette. Athénaïs n'était pas une mauvaise personne, son attitude traduisait clairement un esprit bien différent des esclavagistes. Mes propos étaient sans doute dure, mais nécessaire, pour qu'elle assimile qu'aussi beau soit son geste, elle ne pouvait se soustraire aux demande du vassal que j'étais.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Janvier 06, 2018, 03:19:56
Je mangeais tranquillement tout en écoutant les réponses de Yuki, m'expliquant sa capture et surtout les dettes par rapport au village et à moi, m'informant que je ne pourrais pas me débarrasser de lui ainsi et qu'il compte parfaitement respecter sa dette envers moi. Je soupire un petit moment, légèrement contrariée, car je n'aimais pas devoir ordonner des faits et gestes à quelqu'un, je n'étais pas une tortionnaire, et cela, je pense que Yuki avait parfaitement compris. Je le regarde donc avant de lui sourire faiblement en hochant la tête. Ce qui me vint rapidement en tête est le fait que Yuki avait un droit de vengeance à ses ennemis et comme une soirée se déroulait dans quelque temps... Ce qui me vint rapidement en tête est le fait que Yuki avait un droit de vengeance à ses ennemis et comme une soirée se déroulait dans quelque temps...

- Il y a une sorte de soirée de réunion chez tes anciens "maîtres". Je pense que tu souhaiterais te défouler et te venger d'eux et surtout le déshonneur que tu as subis à cause d'eux et je comprends parfaitement. Je te l'ai en quelque sorte interdit alors que nous fussions que tous les trois pour une simple raison...

Je le regarde dans les yeux, la lueur dans mes yeux pouvait lui faire comprendre que je tiens à la personne que je vais énoncer et comprendrai que je suis sincère, je n'ai aucune raison à lui mentir.

-  Ma petite sœur a disparu, ce n'est pas une sœur de sang, mais de cœur. Je l'ai adoptée il y a des années de cela et comme elle a.... Une facilité déconcertante à s'attirer des ennuis... Elle souffla un petit peu regardant son assiette avant de reprendre son récit.. J'ai entendu parlé d'une neko aux cheveux rose pâle en tenue de maid s'être fait capturer par l'organisation où tu étais et comme je ne l'ai pas vue, j'aimerais voir si c'est quelqu'un de fortuné qui aurait pu l'acheter...

La question qui me vint directement de l'esprit serait pourquoi ne pas user de ma magie ? La discrétion et je devais l'appliquer aussi souvent que possible et voilà pourquoi la raison que je ne veux pas et que j'essaye d'agir comme une "humaine" ayant des pouvoirs à cause de sa richesse. La discrétion et je devais l'appliquer aussi souvent que possible et voilà pourquoi la raison que je ne veux pas et que j'essaye d'agir comme une "humaine" ayant des pouvoirs à cause de sa richesse.

- User de ma magie ou tuer cet homme pourrait m'annoncer que je ne pourrais pas facilement retrouver cette dernière et on va dire que te voir, enfin... Je n'aime pas les esclavagistes et te voir ainsi, je n'ai pas pu résister et te voilà... Pour une raison, tu es maintenant ma clef à cette soirée, mais aussi mon venin....


Je lui souris venant le regarder pour lui faire comprendre que j'aimerais ses idées et surtout sa façon de penser sur cela, je ne comptais pas du tout de l'utiliser contre son gré et j'aimerais donc son avis, je lui donne un petit hochement de tête pour lui faire comprendre de parler quand il le souhaite.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Janvier 10, 2018, 12:56:28
J'écoutais les propos de mon seigneur. Je retenais un plissement des yeux devant le terme "maîtres", j'avais comprit qu'elle avait dit cela dan un sens ironique, mais le terme m'énervais, un maître et un seigneur sont deux choses différente te je n'ai de respect que pour el second. Athénaïs venait présenter des excuse, ce que je répondis par un geste de politesse.  

- Vous n'avez pas à vous excusez, Athénaïs.

La suite ne fut pas joyeux, mais fit écho, faisant mine de réfléchir, pendant que mon seigneur se mettait à continuer son récit. Une soeur, terranide félin certainement, cheveux rose, tenue de maid. Cette description me disais vaguement quelques chose, essayant de me remémorer où j'avais entendu cette description. Il était certain que des esclaves ou des esclavagistes en avaient parlé. Mon seigneur devait certainement avoir ses raisons pour peiné à retrouver sa soeur, sa puissance semblait pourtant capable de prouesse, même les plus anciens du villages n'avaient pas une telle aura, mon instinct bestial me disais qu'elle était une créature excessivement puissante, chose qui ne faisait que rendre mon seigneur plus louable à mes yeux.

C'est en entendant parler de sa magie que je comprenais que mon seigneur était sujet à des lois, comprenant parfaitement le fait de ne pas pouvoir agir librement et comprenant que cette femme était sans doute frustrée de ne pouvoir faire déferler sa puissance sur ceux qui ont osés mettre la main sur sa soeur. Je pouvais partiellement comprendre cette vision, même si les personne de ma génération de mon village étaient potentiellement des ennemi, mon formateur m'avait apprit à venir à leurs aides si besoin.  Je comprenais la mission de  mon seigneur, venant à courber à nouveau le dos.  

- Je serais ce que vous voudrez, pour récupérer votre soeur. Je peux espionner, torturer, tuer sur votre ordre. Je rembourserais cette dette de cette manière et vous atteindrez votre objectif. Je m’arrangerais pour que vous et votre soeur sortiez indemne.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Janvier 13, 2018, 02:50:03
Je restais silencieuse en écoutant Yuki parlée, ce dernier précisait qu'il pouvait être tout ce que je souhaite. En passant par l'empoisonnement jusqu'à la torture, et même aller jusqu'à la mort. Il me précisa ainsi qu'il payerait sa dette en mon égard, j'accepte donc d'un signe de tête cette idée ne voulant pas non plus l'empêcher de vivre son aventure ou quelque chose ainsi, c'était bien gentil de vouloir payer sa dette, mais comme je le disais, je ne cherchais pas non plus à être son seigneur, bien que cela est très agréable d'entendre cela tout de même. Je vins terminer mon repas avant de venir payer ce qu'il fallait avant de me redresser et faire signe à Yuki de me suivre en me dirigeant vers le centre-ville avant de monter dans une auberge en faisant signe d'une main et monter à sa chambre, elle laissera Yuki s'approcher d'elle pour finalement rentrer et fermer derrière lui.

- On va profiter de la réunion comme je te le disais ainsi, je pourrais entamer mon enquête sur ma sœur et tu m'aideras comme tu le peux. Faut qu'on puisse trouver déjà pour que tu puisse dormir, je pense que mettre un lit ici ne sera pas possible donc je te laisserais le lit, ne t'inquiète pas. je ne dors que rarement.

Je lui souris venant lui donner un tendre baiser sur le front mais surtout de façon maternelle  avant de venir se lever et vint regarder la petite salle de bain a côté de la chambre, c'était vraiment minime et très archaïque mais cela pouvait faire affaire...

- Prends un bain, je viendrais un peu te masser les épaules pour te détendre... Hmmm... C'est les paroles de ton seigneur.


Je lui souris avant de venir aller dans la salle de bain, au moins il y avait des tuyaux, et je commençais à ouvrir la valve pour l'eau avant de venir regarder Yuki en souriant.

- Je vais t'acheter des habits, tu m'attends là, j'en ai pas pour longtemps, dans 5 minutes je suis là et j'espère que tu seras dans ton bain.


Je lui souris avant de disparaître.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Janvier 15, 2018, 11:26:23
Mon seigneur finissait tranquillement son repas, venant à me lever légèrement après ce dernier, afin d'être à ma place d'ombre. Je continuais d'observer les détails du chemin qu'elle prenait, finissant par entrer dans une auberge, somme toute assez banale dans cette ville. L'enseigne était assez joliment sculpté dans le bois et facilement identifiable. je n'eus pas le temps de contempler davantage la devanture du magasin, suivant mon seigneur dans la chambre et n'étant guère inquiet du fait que la porte soit fermée, au contraire, cela permettait de créer un espace clos et plus apte à une discussion secrète.  J'entendais bien ce qu'Athénaïs voulait de moi, des yeux, une paire d'oreille et aussi un soutient dans son initiative.  Je fus légèrement dérangé de savoir que mon seigneur allait me laisser le lit, mais il s'agissait certainement de la meilleure idée, si je devais être l'ombre de mon seigneur, je devais avoir une bonne nuit de repos, afin de pouvoir travailler efficacement et me permettre de me dépasser pour trouver et libérer la soeur d'Athénaïs.

J'eus un moment de surprise en sentant le baiser sur mon front, cela n'était pas quelques chose d'habituel et cela me donnais une drôle d'impression, une magie ? Il était vrai que je n'avais pas beaucoup de connaissance dans ce domaine et sans doute mon seigneur m'avait apposé un charme avec ce contact, signe que je devais certainement être un pion d'une grande utilité dans son plan.  La puissante créature se mit ensuite à inspecter la salle d'eau, ayant une expression qui semblait traduire une certaine déception quand au contenu qu'il y avait. Après cela, elle me dictait la conduite à suivre, rajoutant que c'était la parole de mon seigneur, ce que je répondis en pliant légèrement le buste. 

- Comme il vous plairas. 

J'observais par la suite l'usage des poignets bizarre, comprenant que plus on les tournaient plus l'eau sortait. Le procédé était simple, cela changeait de mon apprentissage, nous étions formé à survivre dans un milieu hostile, donc pas ce technologie, juste le savoir de la nature. Mon seigneur vint à dire qu'elle allait faire des achats, avant qu'elle se disparaisse, je me permis de parler.

- Je porterais ce que vous désirerez, que cela soit pour un homme, une femme, une âme errante ou une âme riche. 

Quand la porte se mit à se refermer, je vins immédiatement à chercher un baquet, en trouvant un propre, que je remplit de l'eau qui coulait. Une fois ceci fait, je quittais mes vêtements pour humidifier ma peau, avant de le frotter avec ce qui était à disposition. Me laver ne prit pas longtemps, ce qui était normal, pendant les phases de repos, nettoyage et de repas, une personne était vulnérable, d'où la nécessité de pouvoir faire ses étapes le plus rapidement et efficacement possible.  Une fois savonné, je pris le baquet et vidais l'eau sur le haut de ma tête, venant à pousser un léger soupire d'aise. L'eau usé vint à couler vers une petite rigole, n'ayant guère à m'occuper de nettoyer le sol et me glisser dans le bain.

L'eau était chaude, pour moi, venant à ressortir le doigt de pied qui avait trempé dedans; Il me fallait cependant être dans le bain avant le retour du seigneur, aussi je pris le choix de me forcer un peu. Après la sensation de cuir, vins le bien-être, coupant l'eau afin que le seigneur puisse avoir aussi le droit à de l'eau chaude. J'avais laissé le baquet au sol, avec ce carré vert qui moussait et le morceau de tissu servant à frotter le corps. 

J'entendis un bruit et fit semblant de me détendre, prêt à sortir du bain et contrer toute agression. Mon seigneur devait certainement avoir des ennemis et il s'agissait d'une bonne opportunité pour voler un pion important.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Janvier 18, 2018, 02:13:07
La téléportation était quelque chose de simple à faire quand on a compris comment elle fonctionnait. Je m'étais téléporté chez moi où je remarquais une nouvelle fois qu'Okony n'était pas présence ce qui signifiait que mon doute était bel et bien fondée. J'allais dans une petite salle avant de commander mon I.A afin de pouvoir créer quelques vêtements pour Yuki, je visais plus des vêtements un peu style ninja et surtout pour homme, mais quoi lui mettre... J'attendais avant de rentrer dans la chambre de ma sœur où elle avait une collection incroyable de manga enfin, j'allais lui en piquer certains comme elle allait en piquer chez moi également, c'était bien entendu cinquante-cinquante. Je me dirigeais donc vers la section "naruto" qui était un manga remplit de ninja et surtout les plus connus afin de m'inspirer un peu pour ses futurs vêtements. Je feuilletais rapidement ce que je voulais comme modèle avant de trouver l'idée parfaite.

Je lui créais donc une tenue qui lui irait parfaitement, en ayant décelée chez ce dernier un pouvoir de transformation et le fait qu'il me disait qu'il avait beaucoup de point commun avec les serpents, je ne serais pas étonnée de le voir un jour se transformer en serpent ou demi serpent... J'avais donc décidée de créer une tenue qui pourrait lui aller que cela sous sa forme humaine ou animal ou partiellement en tout cas. Je me dépêchais rapidement avant de revenir me téléporter à la porte de ma chambre avant de rentrer dedans en m'étirant, une sorte de papier cadeau dans les mains avant de le poser sur une table et m'approcher doucement de la salle de bain, contente de le retrouver dans l'eau.

- Dis , Quand tu aurais payer ta dette, tu iras où ? Car si tu en as envie, tu peux.... Rester un petit temps avec moi, cela ne me dérange pas...

Je ne sais pas pourquoi, mais je sortais ma carte de mon instinct féminine, je le ressors très faiblement surtout en présence d'Okony c'est pour cela que je trouve surtout cela étrange, mais je ne dis rien vérifiant la température de l'eau avant de baisser un peu quand je la trouvais chaude.. Je me doutais bien que même si elle serait beaucoup, beaucoup trop chaude ce dernier aura été dedans comme je l'avais un peu ordonné, je mettais donc la température de l'eau de façon qu'elle soit le plus agréable possible avant de venir lui masser un peu les épaules comme ferait une mère.

Je lui souris en chantonnant faiblement avant de venir lui caresser la peau avec le bout de mes doigts restant quelques minutes ainsi avant de me redresser et commencer à sortir de la salle de bain tout en lui sortant quelques draps et surtout une sorte de peignoir. Je viens de venir lui donner un baiser sur le front avant de lui murmurer doucement dans l'oreille.

- Si tu as une faveur à me demander, sache que je suis toute ouïe bien entendu.

Et d'une voix plus forte ou plutôt, normale sans hausser la voix ou parler d'une voix basse.

- Sors du bain en te séchant, je t'attends dans la chambre.

Je vins à me retirer donc avant de venir m'asseoir sur une chaise tout en l'attendant donc. J'attendis qu'il se présente avant de venir lui tendre son cadeau avec un sourire, espérant qu'il apprécie sinon, je n'aurais qu'à le changer mais je sens qu'il va l'apprécier en tout cas.

- Ne te sens pas obligée de l'aimer parce que je suis ton seigneur, dis moi franchement ce que tu en pense.

Yuki pourra trouver donc dans le papier cadeau, trois tenues assez différente bien qu'ils se ressemblaient tous mais de différents matériaux.. L'une (https://i.pinimg.com/736x/57/b7/67/57b767a34c1484193583349c00a854c6--character-design-inspiration-game-character-design.jpg) pouvait servir pour des climats comme les déserts ou dans des lieux très froid, régulant ainsi la température de la personne qui portait cette tenue, tandis que l'autre (https://i.pinimg.com/564x/b1/14/04/b1140491894730556ded28e4ed50fa14--art-costumes-cool-costumes.jpg) servait surtout en tant que voyage ou même dans des villes ou autre, c'était une tenue élégante qui montrait bien que la personne qui la porte est un voyageur. Et la dernière (https://i.pinimg.com/736x/9c/1b/a0/9c1ba0f7444e36e701392947298d21ce--fantasy-character-design-character-design-inspiration.jpg) était plutôt une tenue de combat, très minimaliste et surtout sans beaucoup de froufrou laissant libre de mouvements. Le tout était parsemé par un sac assez discret qui pouvait contenir les tenues en plus de quelques vivres et le nécessaire pour dormir à la belle étoile. J'avais tout prévu le jour où il faudrait faire nos adieux.

- Quand tu seras libre, ainsi tu auras un petit quelque chose.



Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Janvier 23, 2018, 04:54:10
Mon seigneur  était de retour, tout du moins je reconnaissais sa voix. Cet aura était cependant la même et je doutais fortement qu’un être assez puissant puisse imiter cette sensation si particulière.  Elle se mit à me poser des questions, venant à aussi proférer un souhait, les êtres ne parlaient pas pour en rien dire, surtout un seigneur. Je pris le temps de formuler ma réponse. 

- Je n’ai pas de destination précise, Athénaïs. Cependant, si vous souhaitez que je rester à vos côté un peu de temps, alors je ne vais pas m’y opposer, vous aurez un peu de compagnie et j’obtiendrais un endroit où pouvoir me nourrir et dormir, une marché qui ne peut être qu’équitable en somme.

Ma réponse était sincère, je ne pouvais refuser une telle offre, la puissance de mon seigneur semblait être accompagné d’une certaine solitude. S’il existait des êtres capables de vivre de très long moment, avec peu de contact, certain ne pouvait réfréner une envie d’avoir plus de vie autour d’eux et la puissance de l’être n’avait rien à voir avec cette sensation. Athénaïs semblait se soucier beaucoup de la température de l’eau, bien que j’étais légèrement rouge comme une écrevisse, la température ne me dérangeais nullement, ce n’était pas une sensation de chaleur qui allait me nuire, d’autant qu’ayant des appartenances avec les animaux à sang froid, cela me faisais beaucoup de bien.
Elle se mit à masser mes épaules, venant à être une sensation bizarre, ce n’était pas le massage qui l’était, mais la pression que mon seigneur y mettait, c’était un massage très doux, très relaxant, mais qui était lent, là où mon instructeur avait préféré une méthode plus courte et efficace, même si cela n’était pas forcément très agréable. La méthode de mon seigneur allait très bien avec la situation.  Il y eut un nouveau baiser sur le front, avant que le seigneur se mette à me demander si j’avais une faveur à demander. Il n’était pas dans la nature de ma formation de demander quoi que ce soit au seigneur, sauf si cela est nécessaire pour le bien de ma mission.

- Je n’ai aucune faveur à vous faire parvenir, Athénaïs. 

Dès que les ordres se mirent à retentirent, je me levais doucement, afin de ne pas surprendre mon seigneur, venant à attendre qu’Athénaïs soit sortie pour venir concentrer mon énergie dans la marque maudite, venant à dégager un peu d’énergie par les pores de ma peau. Il s’agissait d’une méthode très pratique pour se sécher, même si cela était certainement idiot vu que cela consommait de l’énergie. Heureusement avec la nourriture que j’avais ingérée, je pouvais aisément récupérer cette énergie perdue.

Je saisis le peignoir, venant à aller dans la chambre et me voir offrir un sac. Je le saisis et entendis mon seigneur de parler avec franchise, venant à la saluer une nouvelle fois, avant de l’ouvrir et voir les trois tenues. Je les observais minutieusement, avant que mon seigneur face un commentaire, venant à renouveler mon salut.

- Une seule tenue aurait suffi Athénaïs. Si vous le permettez je souhaiterais les essayer pour vérifier certaines choses.

J’attendis la réponse avant de faire tomber le peignoir, n’étant clairement pas pudique et testait celle ayant la couleur du sable. Je fis quelques gestes brusques, quelques acrobaties, afin de vérifier si cela restait pratique dans le cadre d’un combat, la sensation de température constante m’indiquait que cette tenue était certainement enchantée pour maintenir une chaleur constante.
S’en suivit la tenue violette, qui avait une découpe originale, mais qui semblait parfaitement se fondre dans le milieu des villes. Il restait cependant un point faible évident, bien que moindre quand on le connaissait. Cette tenue serait certainement mieux dans un endroit assez loin des combats.
La dernière était clairement une tenue taillée pour le combat, je ne voyais aucun défaut, un fourreau étant au niveau des hanches, parfait pour une arme moyenne ou une double lame. Quand je voyais des soldats avoir la garde au niveau de leurs épaules, je ne pouvais m’empêcher de rire devant le temps nécessaire pour dégainer leurs armes. 
Ce ne fut qu’une fois les inspections faite, que je remis le peignoir.

- L’artisan qui a conçu ses vêtements est très doué. La deuxième tenue, si je devais me battre, reste la moins utile, l’écharpe est trop facilement atteignable, mais cela n’a guère besoin d’être modifié, je présume qu’il a voulu faire une tenue de ville, là où je risquerais bien plus un coup de poignard qu’un étranglement. La tenue de sable semble être parfaite pour de milieux où les changements de température sont présents La dernière tenue est clairement faite pour le combat, une grande mobilité dans les gestes, le matériau semble assez résistant. Le sac quant à lui est bien proportionné, vous avez certainement dû dépenser beaucoup pour cette qualité, Athénaïs. 

J’attendis la réponse, avant de demander.

- Une de ses tenues est-elle prévue pour la soirée ? Sans vouloir vous offenser, des tenues si riches, ne feraient que compliquer votre tâche. La tenue de combat étant certainement le pire choix du fais que cela affiche littéralement une déclaration d’hostilité envers autrui. Rappelez-vous que je suis un esclave aux yeux des autres, un objet, un animal, une poupée au mieux.  Si vous désirez que j’en porte une, je le ferais, cependant, je vous aurais prévenu, Athénaïs.

Il n’était pas plaisant de parler ainsi à son seigneur, mais Athénaïs devait avoir conscience des risques de tenue comme celle-ci. Bien évidemment, il était dans son droit de ne pas entendre ma remarque ou de me punir pour un tel affront, ce que je ne comptais pas esquiver, du fait que cela restait légitime.  Je craignais cependant une chose, en repensant à son attitude, elle semblait assez protectrice à mon égard, l’absence de sa sœur faisait-elle que mon seigneur voulait me voir comme une chose qui la remplaçait ? Cette solution ne devait pas être écartée, ce qui compliquerait certainement notre tâche, vu qu’elle risque de m’interdire de prendre les dangers nécessaires à la réussite de la mission de mon seigneur. 

- J’ai une question importante à vous poser, Athénaïs. Comment me voyez-vous ?  Libre à vous de me mentir ou non, tant que vous êtes en accord avec vous-même.

Cette question pouvait clairement me coûter cher, car je remettais en question la vision de mon seigneur, ce dernier pouvant tout aussi bien  réagir amicalement, que décider de me mettre dehors par perte de confiance en lui et donc en moi. Je suis une arme, comme dit mon instructeur, une arme n’a pas besoin de tact pour tester la volonté de son manieur.  Mon  seigneur avait été très douce à mon égard, cela ne me faisait pas du bien d’agir ainsi, mais une trop grande douceur pouvait conduire à sa mort ou au fait que mon tranchant serait émoussé. 





Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Janvier 28, 2018, 02:34:19
Les réponses de ce dernier fussent assez rapides, mais réfléchirent avec minutie et si j'avais demandé s'il avait une faveur, il m'avait répondit négativement bien entendu, je m'en doutais. Je l'attendais dans la chambre en réfléchissant un peu à tout, bien entendu, je pensais à son village et surtout le fait que son village devait être expert dans les entraînements dites violent, dur et dangereux. Je sursautais en le voyant arrivé avant d'offrir mon cadeau avec un petit sourire. Je lui souris à sa petite remarque avant de le voir se dénuder complètement et essayer les tenues devant moi, je n'aurais jamais cru qu'il fasse cela mais il l'avait fait. Il essaya tenue par tenue en testant un peu les limites de chaque tenue avant de me faire une description détaillée de chaque tenue, de ce qu'il pensait vraiment avant de remettre le peignoir.

- Non, je les ai créer moi même et à savoir que cette tenue est parfaite pour chaque forme que tu pourrais prendre, le fait que tu ressemble beaucoup à un serpent me fait penser que je ne pourrais être étonner de te voir te transformer en demi serpent voir même en serpent complet donc par simple pensée de ta part, tu auras le choix de garder ta tenue actuelle ou de ne pas la garder, c'est toi qui choisit.

La question fût assez rapide sur le fait si une de mes trois tenues allaient être porter pour la fameuse soirée. Bien entendu, il m'avait fait part de son avis dessus et je devais prendre en compte. Je restais un petit moment silencieuse avant de venir le regarder avec un petit sourire, une voix calme...

- Je comprends ton avis sur dessus et je dois en perndre compte tout de même, alors je te poserais cette question. Que devrais-je faire ou plutôt, comment veux-tu être habiller pour la fameuse soirée, quelle tenue faudrait que tu sois afin d'éviter tout soupçon...

Yuki finit par me poser la question de comment je le voyais, comment je le considérais et que je devais être absolument sincère avec ce dernier.. Je tendis ma main vers ce dernier pour qu'il la prenne.

- Je te considère comme un ami, un collaborateur pour m'aider. Je ne te vois pas comme un esclave, un objet, esclave ou encore poupée comme tu l'as dis. Tu es quelqu'un que je peux avoir confiance en lui et j'en suis certaine que tu ne me trahirais pas. Le fait que je t'ai acheter était surtout pour t'aider, te sortir de là. et le fait que tu m'aides pour m'en sortir, c'est ce qui compte pour moi. Alors si je peux te remercier en te libérant, je le ferais mais sache que si tu n'as pas d'endroit ou dormir, je t'accueillerais le temps qu'il faut.

Je lui souris une nouvelle fois  avant de sourire et de regarder le ciel, il commençait à se faire tard je vins m'étirer avant de lui sourire une nouvelle fois.

- Je vais prendre ma douche, commande de la nourriture si tu en as envie, fais ce que tu souhaites, je serais pas longue.

Je me redresse avant de lui sourire et de m'éloigner tout doucement vers la porte de la salle de bain, laissant la porte ouverte avant d'ouvrir l'eau et retirer ma tenue restant nue, un miroir était présent. Je regardais ma silhouette en regardant mes attributs animals ainsi que femme avant de couper l'eau. Je me nettoyais à part avant de me rincer et de filer dans l'eau tiède en grognant de plaisir fermant tout doucement les yeux.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Février 03, 2018, 02:59:22
J’étais assez étonné de savoir que mon seigneur avait cousu cela. Le temps était trop court pour l’usage d’une machine ou une couture à la main. Il était presque certain que la magie avait été employé pour les confectionner, cela restait tout de même un beau prodige. Coudre un vêtement à la main nécessitait une bonne mémoire des formes du corps, mais avec la magie, cela devait certainement être plus complexe, aucune erreur ne devait être permit. Après ce n’était que de vagues suppositions, n’étant pas formé à la magie ; Mon seigneur avait aussi une très bonne intuition, était-ce vraiment de l’intuition ou une capacité à lire dans l’esprit ? Tout était possible avec les détenteurs de pouvoirs. Je courbais à nouveau le dos, la remerciant de me laisser garder mes vêtements. Ils ne protégeaient certainement pas autant que celle qu’elle avait conçue, mais il s’agissait d’une partie de moi, comme la mue des serpents.  

La question sur la tenue était assez épineuse, mais je me devais de répondre.

- Cela dépend de l’image que vous souhaitez paraître. Je pense que m’affubler d’une tenue féminine vous serais bénéfique, Athénaïs. On vous prendrait pour une jeune noble qui a des goûts extravagants. Comme m’a dit mon instructeur  « il n’y a pas meilleur assassin que le bouffon du Seigneur ».  Comprenez par-là que l’on vous prendrait pour une femme spéciale, mais inoffensive et divertissante. On ne vous reprocherait pas un peu de curiosité, croyant vous faire imaginer des choses qui trancherait avec les codes.

Je fus légèrement surprit par la main saisit, la prenant doucement et écoutait la réponse. Elle me voyait comme une personne, un soutient humain. Cela était une bonne chose, surtout qu’elle pouvait me faire confiance, jamais je ne la trahirais en effet. Servir un Seigneur, même l’espace d’une nuit est une tâche que ceux parlant avec les divinités diraient divine.  Le code du village était sans appel et je relâchais ma prise sur la main, pour la laisser s’étirer, venant à poser un genou au sol.  

- Athénaïs, soyez assurée que je ferais mon possible pour vous aider. Pour ce qui est de votre invitation à rester, je la prendrais en considération le temps voulu.  

Je la laissais se détendre dans le bain, quand mon regard fut attiré par une ombre sous la porte et un papier qui se glissait. Je vins à saisir la lettre et perçu une odeur désagréable. Je lu le message, avant de froisser le papier et l’avaler. Je me mis à enfiler ma tenue de ninja, posant ma main sur la clanche et le verrou.

- Je vais aller en bas pour voir ce qu’ils ont en nourriture, seigneur.

Sans vraiment attendre la réponse, je quittais la pièce pour descendre les escaliers et me poser contre un pilier de soutient, à l’abri des regards.  

- Aran t’a visiblement mal éduqué. Te faire capturer ainsi, c’est pitoyable.

Mon sang était gelé, cette personne je pouvais  la reconnaître à son odeur et à sa voix.

- Je te recontacterais plus tard, serpenteau. Ton Seigneur te protégera bien, si tu es prudent.

La pression se mit à disparaitre et je vins à reprendre le contrôle de mes jambes qui grelottaient un peu. Ce n’était pas bon signe. Elle était le genre de personne à ne pas avoir sur le dos, pouvant vous traquer pendant plusieurs mois avant de vous assener le coup fatal.  Elle avait comme seigneur les anciens du village, une personne terriblement dangereuse et violente. Je ne l’avais croisé qu’une seule fois au village et mon estomac se souvient encore de son coup de serre.  

Je vins à demander un peu de viande en remontant, me figeant devant la porte et inspirais un bon coup pour rentrer, faisant mine de rien et croisait les jambes en scrutant le sol.  Je ne devais pas embêter mon seigneur sur sa présence, les deux femmes semblaient se valoir en termes de force. Le fait qu’elle ait dit qu’Athénaïs pouvait me protéger était un bon signe, même si dégradant au possible pour mon rôle de protecteur, reconnaissant mon seigneur comme son égal.  

Mon plan devait tenir compte de sa présence en ville. Un faux pas, sans mon seigneur à côté, pouvait me coûter la vie. S’entretuer n’était pas interdit, le plus fort pouvait dévorer le plus faible, telles étaient les règles. Elle avait un animal prédateur au mien, plus d’expérience, tout la donnait gagnante dans une confrontation, je n’étais même pas certain qu’avec mon sceau maudit je pourrais la battre dans son état normal. Je n’avais pas d’information sur sa mission. Le flou me rendait indécis, elle aurait dit si la cible était mon Seigneur et elle ne se serait certainement pas permis de me parler. Je n’avais commis aucun manquement aux règles. Il devait y avoir un lien quelques part.

Un frisson me parcourait. Le bal, cela ne pouvait être que ça. La situation devenait complexe, mais il était hors de question de reculer. Je devais aider mon seigneur. Je sens que les prochains jours vont être pénibles.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Février 08, 2018, 07:26:03
Je venais de refermer tout doucement les yeux en ayant rouvert ces derniers quand j'entendis les paroles de Yuki sur le fait de descendre pour chercher à manger. Je me retournais en acceptant sa requête bien qu'au fond de moi, je savais qu'il y avait quelque chose d'autre mais il était hors de question que je le questionne, c'était à lui de venir par lui-même. Mais, une chose était sûre, c'est que je le protégerais coûte que coûte quitte à montrer une partie de ma puissance divine. Le fait d'être une des plus anciennes des dieux et déesses m'octroyaient quelques droits que certains dieux ne pourraient pas... Skarlett, une de mes âmes qui était en moi me parlait également que cela fût assez étrange et que son expérience lui dictait que Yuki ne venait pas descendre de la chambre pour "juste prendre à manger."

Je sortis du bain venant prendre le deuxième peignoir dans la salle de bain et m'habiller ainsi avant de me diriger dans la chambre. Yuki n'était pas encore revenue et je vins ouvrir la porte de la chambre demandant à une travailleuse de l'auberge pour lui commander le menu du soir en n'hésitant pas de lui demander de la viande presque cuite ou communément appelé une cuisson bleue et de prendre pour deux personnes. Si Yuki ne mangeait pas, je pourrais manger aisément le plat, c'est quelque chose de bien fait, la nourriture... Même si je ne peux pas mourir parce que je n'ai pas mangé, j'appréciais grandement le goût des divers plats. Je vins finalement me poser contre la fenêtre, l'ouvrant et m'asseoir sur la petite tablette de la fenêtre qui était prévue pour s'installer.

Je réfléchissais un petit moment, la lune était déjà présente avant de venir user de ma magie pour prendre un carnet et faire quelques croquis que je montrerais à Yuki, il avait tout de même le droit de choisir ses tenues ! Je devais partir que c'était une poupée afin qu'on me prenne au sérieux... Je partais sur deux trois styles de vêtements par chaque idée qui venait en tête venant donc ajouter de la couleur laissant mon imagination débordée... Je griffonnai beaucoup de tenues, déchirant quelques pages avant de les brûler, car je les trouvais trop complexes ou trop armure... Je nommais également les tenues afin de mieux les décrire et surtout en parler plus facilement..

J'entendis la cloche de porte s'ouvrir venant déposer le carnet sur la table et me redresser avec un petit sourire. Je m'approchais de ce dernier en fermant la porte et en le poussant légèrement vers la table avant de lui présenter mes pages où j'avais dessiné. j'ouvris le carnet où deux pages avaient été dessinées.

(https://img00.deviantart.net/dcd7/i/2015/248/5/9/outfit_design___shadow_of_the_mystic___closed_by_lotuslumino-d97v3od.png)
(https://img00.deviantart.net/6b9a/i/2015/248/8/4/outfit_design___harmony_of_the_mystic___closed_by_lotuslumino-d983ry5.png)

- Quand tu es parti te chercher à manger, j'ai imaginé quelques tenues féminines pour la soirée et j'aimerais que tu me donnes ton avis, celle que tu apprécies le plus. Ici, se trouvent deux concepts de chaque tenue, la harmony et la shadow. Une plus clair que l'autre comme tu l'auras compris. Je pense que celle qui t'irait le mieux serait la shadow bien que si on cherche à te "détruire physiquement en poupée", la Harmony serait peut-être la meilleure pour cela...

Je lui explique les différents matériaux que j'userais et bien entendu, ce serait tous des matériaux cher ou qui y ressemble afin de rentrer parfaitement dans mon rôle, je vins donc lui montrer ensuite mes deux autres designs beaucoup plus simple, mais pas moins extravagantes au niveau des couleurs, mais qui restait un peu dans le même style chacun, seulement quelques ajouts, différences changeaient sur chaque tenue.

(https://i.gyazo.com/6ae88b60c05ba8525747c6443f7e4fa6.png)

- Deux tenues beaucoup plus simple que les deux premières en tout cas après je partirais également sur la Mercury mais bon la Venus pourrait également bien t'aller mais comme je le dis, c'est toi qui choisit par contre, si tu ne sais pas marché avec des talons, je peux les changer en petite chaussure toute simple, ne t'inquiète pas.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Février 18, 2018, 03:45:28
Je vis mon seigneur prendre des initiatives, cela ne me dérangeais guère et je n'avais pas le droit de m'y opposer, me laissant emmener vers la table qui trônait au centre de la place, me faisant mettre sous le nez des croquis. Athénaïs était visiblement une femme qui savait dessiner très rapidement, un talent que je ne pouvais qu'envier en silence pou ne pas froisser le respect que je devais à mon seigneur, une ombre n'ayant pas besoin de dessiner aussi bien, juste se dissimuler et occire ceux et celles qui voudraient avoir la mauvaise idée de s'attaquer à mon seigneur.

Mon regard se posait sur les croquis, venant à les décortiquer jusqu'à la moindre poussière de crayon, cherchant à imaginer l'effet sur mon corps, ce qui était un travail assez aisé. Le tissu qui allait être employé semblait très souple. J'entendais les commentaires de mon seigneur, elle avait raison sur le fait que les deux premières tenues avaient un style très poupée. Celle sombre faisait presque poupée maléfique, alors que celle aux couleurs chaleureuse faisait presque poupée pure et innocente. Je prenais en compte les matériaux que mon seigneur énonçait, certains étaient connu, d'autres par contre. Quoi qu'il en soit, je pouvais cerner le fait que mon seigneur avait visiblement de l'entrain pour m'habiller.  

S'en suivit la tenue qui se nommait Mercury et Venus. Je pouvais tout de suite percevoir la différence, cela était effectivement plus simple, mais aussi beaucoup plus sensuelle, laissant les hanches à découvert et jouant un peu sur la sensualité, deux tenues qui pourrait très bien aller à des courtisanes ou des esclaves que l'on pourrait prêter lors de soirée. Mon seigneur vint à s'inquiéter sur le fait de porter des chaussures à talons, prenant donc ce terme pour désigner ses chaussures avec un angle important.

- Athénaïs, je ne suis pas le genre de personne à refuser un défis, d'autant que j'ai un bon sens de l'observation et de l'équilibre, cette paire de chaussure ne saurais me terrifier et je pourrais aisément trouver la façon de procéder pour ne pas vous faire honte.

J'observais les croquis et me mis à réfléchir comment cacher des armes, toute les tenues allaient être complexe à armer.  Des dagues , non cela nuirait certainement aux courbes de la tenue. Le mieux serait certainement un fil d'acier caché dans des rubans. Peut-être qu'en faisant penser à du rembourrage, je pourrais caler quelques armes dans le bustier, non cela allait être trop risqué, l’environnement sera plus à même de me fournir en arme. une idée me vins

- Seigneur, j'aurais une demande concernant la tenue Harmony. Serait-il possible que le tissu bleuté, faisant un effet de ruban, puisse être assez solide pour permettre de supporter un poids comme le mien ?

Si mon seigneur pouvait arriver à faire une telle création, j'aurais la meilleur des armes. La tenue Harmony dégageait beaucoup de beauté et il était certain que la méthode la plus simple de tuer une personne serait de le charmer et l'étrangler pendant l'étreinte avec. Si cela n'était pas possible, je n'allais pas blâmer mon seigneur, c'était à moi de m'arranger pour servir ses plans.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Février 18, 2018, 08:58:34
Je laissais Yuki décortiquer chaque tenue par ses yeux d’expert, toute façon ce sera lui qui portera une des tenues et non moi. Il était donc préférable que ce dernier choisisse la tenue qui lui convient le mieux. Il regarda les quatre pages attentivement avant de m’expliquer que cela ne servirait à rien de changer les talons. Il arriverait à marcher avec et fera en sorte de le faire en tout cas, tout en me précisant bien entendu qu’il ne me fera aucunement honte… C’était quelque chose que je trouvais très superficiel, le mot « faire honte » n’existait pas dans mon vocabulaire, chacun est libre de faire ce qu’ils veuillent même si toute l’entourage vous dira non, tant que cette personne croit en ce qu’il fait… C’est le plus important.

Yuki semblait vraiment réfléchir à toutes les propositions avant de revenir sur la tenue harmony. Yuki me parlait du ruban afin qu’il soit solide, voir même très solide. J’étudiais rapidement cette demande bien que je susse quelle réponse j’allais lui donner. Il était naturellement possible de lui faire cette amélioration et bien que ma langue me disait de lui poser la question, je préférais être silencieuse et seulement de hocher la tête..

- Bien entendu, cela pourrait être totalement possible de faire cet ajout. Je te la ferais donc pour la tenue Harmony.

Je lui souris grandement en attendant qu’il termine avec le carnet pour le refermer et prendre les mains de Yuki afin de le guider vers le lit qui trônait au milieu de la pièce. Je vins lui faire un nouveau tendre baiser sur le front en lui souhaitant une bonne nuit et donner également mes explications de pourquoi je voulais qu’il se couche, puis vu la lune…. On devait approché vers les deux heures du matin voir même plus tard.

- Et toi, tu vas filer faire un beau et gros dodo ! Tu dois être reposer pour demain... Demain soir, il y a la cérémonie...


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Février 18, 2018, 06:34:57
Je ne pouvais qu’être davantage impressionné par mon seigneur, dont l’art de faire des vêtements ne semblait pas connaître de réelle limite. Mais je préférais éviter de trop m’étaler dans les flatteries, sans doute avait-elle développé ses qualités pour une chose qui ne me regardais pas.  Elle se mit à me guider vers le lit, avant de chercher à me faire dormir. Je n’avais pas spécialement besoin de beaucoup me reposer, mais j’obéis à sa demande, venant à me défaire de mes vêtements pour me glisser sous le drap, cela ne me dérangeait nullement d’avoir à dormir nu et puis je doutais que ce soir une personne tente de nous attaquer, l’endroit restait tout de même bien protégé et je devais avouer qu’en cas d’urgence, je n’aurais qu’à activer mon sceau pour combattre.

Une fois bien au chaud dans le lit, je ne perdis pas un moment pour ralentir le rythme de mon corps, venant à plonger dans un état proche du sommeil, sans pour autant rester déconnecté du monde m’entourant, c’était ma manière de dormir, ma langue sortant de temps à autre pour capter l’air et sentir toute menace. 

Il ne fallut que cinq heures pour me reposer intégralement, venant à sortir doucement de mon état pour ne pas faire paniquer mon seigneur, si elle était debout ou endormis. Un vassal devait éviter d’être une gêne.  Les lits avaient l’avantage de maintenir au chaud et donc de ne pas avoir un impact négatif sur mon rythme. J’avais une partie serpent, donc les températures fraîches avaient une sale tendance à me rendre assez raide et lent.

Tout ce que je pouvais faire pour le moment c’était d’attendre que mon seigneur se réveil, afin de pouvoir sortir le dernier du lit et pouvoir me vêtir, afin de débuter ma journée par une petite observation extérieur des lieux de la cérémonie, devant aussi aller dans les recoins sombres pour marchander une carte du bâtiment. Un opération de sauvetage ne se faisait pas à la légère et je devais me donner toute les chances de réussir, pour mon seigneur.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Février 21, 2018, 05:44:47
Ce dernier accepta ma requête venant se coucher dans le lit, nu bien évidemment avant de commencer à s'endormir. Je m'asseyais sur le rebord de la fenêtre venant guetter un peu les alentours tout en veillant sur ce dernier avant de me caler contre la fenêtre, mon regard finit par se diriger tout doucement en direction des étoiles et de la lune, les regardant un petit moment en chantonnant très faiblement une mélodie en repensant un peu au passé avec ma sœurette. Je regardais finalement les rues d'où j'étais. C'était légèrement animé par quelques soûlards et quelques passages dans les rues, mais en général peu de personnes passaient la nuit ce qui laissait toute la sympathie pour dormir tranquillement.

Je me redressais finalement venant me diriger doucement vers Yuki pour le voir dormir, il tirait plusieurs fois sa langue ce qui me fit sourire, mais je ne fis aucune remarque avant de venir le border légèrement en remettant correctement la couverture pour qu'il ai bien chaud. Je finis par m'étirer et fermer les yeux quelques minutes en me roulant en boule sur une chaise non loin et commencer à m'endormir laissant mes sens aux aguets tout de même.

Je ne dormis que très peu, un rayon de soleil vint chatouiller mon oeil qui s'ouvrit avant de m'étirer, il devait être dans les huit heures du matin si je n'abuse. Je m'étire un petit coup en espérant de ne pas avoir chopper des courbatures avec ma position avant de regarder Yuki une nouvelle fois, ce dernier semblait attendre pour se lever et je fis un geste de la tête pour lui faire comprendre qu'il pouvait avant de venir ouvrir la porte.

- On va se promener... ?

Je lui souris et j'attendis qu'il s'habille avant de venir descendre les escaliers, prendre rapidement un pain tout chaud et me diriger dans les rues. Les rues furent plus rapidement animés par les nombreux passages, les crieurs de rues ainsi que les marchands qui essayaient d'apater le client. Je regardais Yuki un petit moment avant de m'approcher de ce dernier et à contre coeur lui dire...

- Je vais t'attacher avec un collier et laisse... On ne sait jamais si on nous espionne.

J'avais vraiment du mal à lui dire cela, le regardant plusieurs fois avant de lui passer gentiment le collier sur son cou sans trop le serrer avant de l'attacher et maintenir la laisse. Mais je ne voulais pas qu'on me rapporte que je ne fais pas "mon boulot" correctement et ainsi qu'on soit trop suspect... Je me dirige doucement vers le manoir sur la colline non loin, où la soirée devrait se passer dans quelques heures. Je ne savais pas encore comment réagir à cela mais tout ce que j'espérais c'est que la soirée passe rapidement. Je regardais en direction de Yuki pour savoir si cela allait...


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Mars 11, 2018, 02:11:08
Quand je perçus la demande de mon seigneur, je vins à sortir du lit,  faisant quelques mouvements pour échauffer mon corps. Il n’était pas entrainé à la mollesse, les mouvements furent rapide, les muscles de mon corps était réveillé dans un délai très cours. Un léger coup de langue pour aussi un peu l’échauffer. Quand j’entendis Athénaïs me questionner sur le fait d’aller en promenade, je répondis par une simple courbette. Cela m’arrangeais et je n’avais de toute manière pas matière à contredire cette décision, sauf si l’autre membre du clan devenait une menace pour mon seigneur. Mais, je doutais que se promener soit un facteur qui aboutisse à une agression de sa part, elle devait faire comme moi, du repérage, et aussi me surveiller, certainement.

Je me vêtis de ma tenue, bien que je déteste le fait de ne pas avoir d’arme apparente, mais en tant que serviteur du seigneur, je devais attendre la tenue et  ma demande sur l’arme cachée, cela serait amplement suffisant pour des nobles engraissés dans leurs stupidité, cela serait certainement plus complexe face à une personne armée et sachant manier son arme.  Dans le pire des cas je n’aurais qu’à utiliser mon sceau maudit, même si cela serait une mauvaise idée si l’autre membre était présent.

Je pris la même chose que mon seigneur, il s’agissait bien plus d’une réserve supplémentaire d’énergie que d’une véritable faim, souhaitant être sûr d’avoir suffisamment d’énergie pour me battre pendant toute la nuit si cela était nécessaire. C’est alors que je voyais mon seigneur sembler hésiter, entendant ses propos, mais aussi me fait que cela ne plaisait guère. Devant soutenir les décisions d’Athénaïs je fis un grand sourire.  

- Vous pouvez faire de moi ce que vous désirez, je serais toujours derrière vous.  N’ayez donc aucun regret ou doute pour donner l’illusion de me traiter en esclave.

Je  laissais mon seigneur se mettre à m’attacher le collier, n’ayant aucune crainte sur le fait qu’elle n’allait pas trop serrer et même si cela était le cas, je ferais ce qu’il faut pour rester dans le rôle de l’esclave de celle qui était vue comme ma maîtresse.  La suivre ne fut pas d’une grande difficulté, notre distance maximal était régit par la longueur de la laisse, la laisser tendue donnerait une mauvaise image à mon égard, aussi pris-je soin de rester assez proche de mon seigneur, tout en évitant de l’être trop ou pire, d’être devant.

Je vis Athénaïs tourner sa tête pour me regarder, répondant par un sourire, alors que mon côté reptile m’annonçait une menace, une ombre se mit à passer et je savais d’office ce que c’était, venant à lécher l’air de ma langue et regarder rapidement en l’air pour voir un rapace tourner en rond au-dessus de nous avant de repartir. Saleté de volatile ; On était bien surveillé, mais il n’y avait aucune attaque de prévu, l’oiseau venait juste d’indiquer notre positon dans la ville, je pouvais faire une croix sur une observation par  les toits.  

Nous allions certainement rentrer ou alors aller dans un endroit pour me changer et me faire porter la tenue de soirée. En observant rapidement certaines femme en portant, je pus assimiler quelques concept, la marche mais aussi le fait que les talons mettaient le corps en léger déséquilibre qu’il fallait compenser, sans parler du rehaussement des talons qui devaient faire travailler les jambes d’une manière un peu spéciale.



Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Mars 13, 2018, 10:21:16
La promenade que je m'étais décidée qu'on devait faire et surtout de veiller aux alentours et surtout le potentiel aide que je pouvais apporter à Yuki en lui faisant une rencontre avec la vie de tous les jours. Nous nous dirigions bien entendues vers le manoir sans trop m'en approcher, mais autant que Yuki puisse au moins voir, à quoi ressemblait la bâtisse, comme un vieux proverbe des humains... " Sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis", une reconnaissance, mais très faible pouvait être un atout majeur et je le savais. Je regardais donc les alentours en silence, venant octroyer parfois quelques sourires devant les compliments de mon "familier particulier".

- Nous sommes suivis.

Les femmes étaient dans des tenues légères, montrant légèrement leurs corps. Certaines portaient des magnifiques robes aux prix exorbitant, voulant montrant la limite de leurs richesses devant leurs amies ou leurs rivales. Tandis que plusieurs femmes se complimentaient, d'autres préféraient se faire un tournoi de qui avait l'animal le plus exotique. On aurait dit des enchères ainsi sans vraiment donner un prix. Je n'aimais pas ce genre de personnes, mais je devais garder ma filature, j'ai bossé des mois pour avoir atteint ma source comme une simple terranide et je n'allais pas lâcher prise aussi facilement. Abandonné n'est pas un mot dans mon langage de toute façon. Tandis que les femmes faisaient leurs besognes tous les jours, les hommes n'étaient pas très différents...  Et parmi des gens ainsi, se trouvaient les pauvres. Ceux qui quémandaient de la nourriture, des souillons pour des vêtements, des martyrisés aux yeux des nobles, des bons à rien. Certains vendaient leurs enfants à des esclavagistes pour gagner de quoi se nourrir, d'autres préféraient mourir. Nexus était une belle ville par ses bâtiments certes, mais la vraie vie de ses habitants, était d'une tout autre illusion.

Mes instincts animaux viennent se mettre en alerte, je vins me bloquer en pleine rue en regardant les alentours au début avant de regarder au-dessus de ma tête. Un faucon semblait tourné autour de moi, je rageais à l'intérieur de moi sachant que cela pouvait signaler un mauvais présage. Je vins regarder discrètement Yuki, ce dernier semble l'avoir également trouvé et avoir compris que nous étions surveiller. Bien entendu, je n'avais pas vraiment un renom dans cette ville, ils voulaient être juste méfiants à mon égard. Je restais silencieuse venant un peu tirer sur la laisse de ce dernier comme pour le punir légèrement, mais mon regard à son égard disait tout autre chose, comme si ce dernier disait directement le " L'as-tu vu ?"

- Je commence être las de cette chaleur, animal. Nous allons rentrer à l'auberge, je dois m'apprêter pour ce soir... Sois reconnaissante, je t'ai promener.

Le ton avait été froid, sans aucune estime pour ce dernier mais je me devais jouer le jeu. Le fait que je lui ai parler comme si c'était une fille, était plus ou moins son idée.. Le considérer comme une fille pour l'affaiblir, et un peu plus le briser. Yuki, j'espère que tu comprendras ma réaction... Je vins tourner les talons en direction de l'auberge venant regarder Yuki quelques fois avec un regard haineux. Et mon petit doigt me dit que j'avais bien fait de réagir ainsi. Nous rentrons donc à l'auberge, il était encore tôt, midi n'avait pas encore sonné. je vins évidement retirer le collier quand je m'assurais que personne ne puisse nous voir ni nous entendre, usant de ma magie pour. Je vins croiser mes bras et me rasseoir sur la chaise en laissant voguer un peu Yuki.

- Dans toutes mes vies, le faucon était souvent signe de surveillance... On devra redoubler de vigilance, ce soir... As-tu pu un peu regarder la bâtisse ? Qu'en penses-tu ? J'ai pu apercevoir quelques gardes, bien entendu mais ce faucon a tout gâcher, nous n'avons pas eu le temps de mieux observer et excuse moi de mes paroles, bien entendu... Je ne les pensais pas vraiment.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Mars 16, 2018, 02:58:49
Mon seigneur semblait aussi avoir perçu l’oiseau qui filait à présent vers la bâtisse que nous souhaitions investir dans la soirée. Le rapace faisait que travail que sa maîtresse désirait, je devais fait le mien pour aider Athénaïs dans ses projets. Je sentais le collier venir à me tirer en avant, mon seigneur ayant fait quelques à-coups et je me conformais parfaitement à mon rôle en venant à faire de petit pas, comme légèrement déséquilibré par cette attitude, trahissant, faussement, une perte d’attention. 

Je vins à m’incliner légèrement quand l’annonce de rentrer fut proférée, disant d’une voix basse et respectueuse.  Je ne devais pas parler trop fort, ne pas avoir de geste trop brusque ou autoritaire, devant me faire passer pour un esclave qui était en situation de faiblesse et acceptait cette état. 

- Je ne saurais assez vous remercier maîtresse.


La population semblait avoir bien assimilé le rôle de ma maîtresse, les habitants d’un rang social plus bas venant à s’écarter de son chemin, pour éviter tout contact et d’avoir à se faire réprimander, ainsi que de risquer une demande  de dédommagement pour le « mal » occasionné. J’avais pu observer cela d’assez loin quand j’étais dans la cage.  Je continuais de suivre mon seigneur, venant à me rapprocher légèrement, pour ne pas être séparé dans la foule, même si le premier qui oserait se mettre en moi et ma « maîtresse » risquait de se retrouver les quatre fers en l’air.
Une fois le collier retiré, je me mis à rester bien droit, il y avait encore un peu de temps avant la soirée, écoutant les propos de mon seigneur et ses questionnement, venant donc à formuler sa réponse. 

- Les gardes ne semblent pas terranide ou être puissant. Le propriétaire semble assez confiant, peut-être que les autres personnes à l’intérieur son mieux entraînés. Les enceintes sont assez faciles à escalader et les murs du bâtiment principal semblent banals. Concernant le volatile, il n’a fait qu’indiquer notre position. Je doute que l’oiseau nous attaque sans raison, tant que l’on n’est pas entre les pattes de sa maîtresse. Pour ce qui est de votre attitude, vous n’avez pas besoin de vous excuser.

Je m’asseyais doucement par terre, avant de me mettre sur le dos et laisser mon corps totalement sue le sol. Je profitais un peu de mes explications pour détendre mon corps, en prévision de la soirée et de la futur tenue qui allait certainement être autre chose que reposant.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Mars 24, 2018, 03:01:26
J'écoutais attentivement ce que me disait Yuki tout en hochant la tête. C'est vrai que je devais être dans mon rôle parfaitement si je voulais que cette mission réussisse, qui, part ailleurs.... Me faisait penser beaucoup à une mission qu'on donnerait à James Bond ou encore à un détective privé ce qui me fit légèrement sourire. Je vins rester sur ma chaise de longues minutes à réfléchir avant de regarder Yuki et lui sourire.

- Repose-toi, je pense que nous en auront besoin pour ce soir.

Je vins valider cette demande par me poser un peu plus confortablement sur la chaise laissant donc le lit à ce dernier. Une chaise pour mes pieds, mon popotin un peu sur l'avancée et cela faisait un lit de fortune assez confortable pour faire une sieste. Je vins même m'endormir quelques minutes voir quelques heures... Je ne rêvais pas comme les êtres humains, non, mon esprit voyageait en quelque sorte parmi plusieurs endroits que j'ai connu pendant plusieurs minutes ou plusieurs heures, cela dépendait combien de temps je dormais en fait... Les cauchemars et les rêves étaient quelques choses de très symboliques pour les mortels mais pas pour les dieux, pas pour les anciens dieux... J'ouvris les yeux quelques heures plus tard, regardant en vitesse l'heure... C'était l'heure de se préparer...

Je laissais Yuki se réveiller ou voguer à son occupation en lui ayant préciser de se préparer tout doucement avant de squatter la salle de bain pour me préparer. Je décidais de prendre une robe assez courte pouvant se changer facilement en une tenue plus adéquate pour se battre bien que cela restera bien entendu très discret. J'allais demander à Yuki si il avait finit de s'habiller quand j'oubliais de lui redonner la tenue modifiée comme il avait voulu.

- Tiens Yuki, voici ta tenue. Désolée de l'oubli.

J'avais ouvert la porte assez rapidement, venant lui sourire tout en lui tendant la tenue que j'avais invoqué il y a peu avant de refermer la porte et terminer de m'habiller et de me coiffer venant décidé de lever ma chevelure afin de paraître plus noble. J'attendis quelques minutes avant d'ouvrir la porte de la salle de bain avant de faire le tour de moi même...

- Qu'est-ce que tu en penses ? Tu crois que cela ira ?

Je lui souris venant finalement l'aider pour quelques petits détails de sa tenue bien entendu avant de venir regarder l'heure et le temps, il semblait encore faire chaud et nous avons encore quelques minutes voir heures pour se diriger vers le manoir ou changer de tenue... Je regardais Yuki donc bien que mes pensées étaient diriger vers ma petite soeur en espérant qu'elle sera là...

(https://pre00.deviantart.net/59c8/th/pre/i/2014/149/e/1/dress_design_auction___closed_by_nahemii_san-d7jusqi.png)


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Mars 31, 2018, 01:06:59
Mon seigneur se permit d’énoncer une demande sur le fait de me reposer. Je n’avais pas spécialement sommeil, mais il était certain qu’un peu de repos ne fait jamais de mal. Je pris soin de m’incliner légèrement, avant de défaire à nouveau mes vêtements avant d’entrer dans le lit, me mettant à respirer plus lentement. Dormir totalement aurait été contreproductif, j’avais donc choisit d’entrer dans un état à la frontière du sommeil et de l’éveil, un état qui allait me permettre de gérer parfaitement mon énergie et détendre  mes muscles afin de moins consommer.

Pendant cet état, je faisais un récapitulatif de toutes les informations glanées, ainsi qu’un schéma du lieu de la soirée, venant à compiler toute les menaces potentielles que nous pourrions rencontrée. Le plus contraignant dans une mission que donnait un seigneur était de pouvoir anticiper ce qui était inconnu, comme la volonté de mon opposante, allait-elle se contenter de sa cible ou jouer avec moi ? Je ne pouvais le savoir et je devais me préparer à éviter d’être humilié devant mon seigneur. 

Quand l’heure approchait, je vins à quitter le lit, obéissant aux ordres de mon seigneurs et venant à me préparer, faisant attention à bien se coiffer, venant à descendre pour demander des pigments au tavernier, afin de ressortir mes lèvres d’un rouge, cela ne valait pas un vrai pigment pour le maquillage, mais pour une soirée, cela serait amplement suffisant, usant aussi de mes connaissances pour permettre de faire tenir ce rouge jusqu’à l’aube.

J’eus un doute quand Athénaïs vint à me demander si j’étais changé, comprenant par la suite que mon seigneur avait oublié le plus important. Je vins à laisser mon seigneur prendre place dans la salle de bain, venant à me changer dans la chambre, avec le croquis, j’avais compris toute les subtilités de ma tenue, venant à tester la rigidité des rubans, qui étaient comme je le désirais.  Je vins à me regarder dans le reflet de la fenêtre et comprit que cette tenue était une vraie arme pour séduire, mon corps était subtilement moulé, la robe étant si courte qu’elle pourrait presque dévoiler mon entrejambe, mais ce n’était pas le cas, par contre, il était certain que le moindre mouvement du buste en avant allait dévoiler mon fessier.
L’instant fatidique fut celui d’enfiler les chaussures avec les talons, je pris soin d’imiter la démarche des femmes que j’avais observé dehors, usant du reflet de la fenêtre pour avoir un aperçu de moi-même.  Le sens de l’équilibre fut plus compliqué que je ne le pensais, mais ce n’était pas grand-chose par rapport aux entrainement que j’avais reçu, je parvins à trouver le centre d’équilibre et reste bien droit, venant à avoir une démarche simple et assurée, essayant d’opter pour d’autres plus rapide ou sensuelle. Il allait falloir user de tout mon corps pour séduire des personnes et avoir des informations à l’intérieur.

C’est alors que mon seigneur vint à ressortir dans une tenue qui était provocante, mais qui allait très bien avec son apparence, venant à me questionner.

- Vous avez une tenue parfaite à mes yeux, une beauté sauvage si je peux me permettre ce terme à votre égard.   


Elle semblait dans ses pensées, sans doute était-elle nerveuse.  Je me permis de l’interpeller.

- Athénaïs, pourriez-vous vous asseoir sur le tabouret s’il vous plait.

Si elle acceptait de se poser, je me glisserais derrière elle, pour venir masser doucement ses épaules et son cou, en la rassurant sur le fait que j’étais derrière elle et que je resterais son ombre tant qu’elle n’avait pas retrouvée sa sœur, jurant sur ma vie. 



Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Avril 25, 2018, 04:51:36
Je ne disais rien venant regarder Yuki attentivement, il était une beauté. Si je ne savais pas que cela était un homme, j’aurais confusément pensé que cela aurait été une femme. Je me mordille la lèvre inférieure avant de lui sourire avant de remarquer les couleurs rouges avant de les changer en couleur bleutée afin que cette tenue me convienne mieux. Ma queue dorsale balayait facilement le tissu derrière moi qui laissait voir une culotte en dentelle noire montant mi-ventre. Un trou afin de laisser la queue libre et non enfermée. Je vins donc attacher le bas de ma tenue afin qu’elle reste en place en forçant donc ma queue dorsale sur le côté, vers ma cuisse qui était libre. Mes oreilles maintenaient facilement le bijou sur ma tête venant regarder longuement le jeune homme devant moi en souriant. Il me complimenta venant e faire légèrement rougir, mais je vins m’asseoir sur le tabouret comme il m’avait demandé et voilà qu’il commença à me masser.

- Merci d’être présent, cela me touche vraiment.

Je l’avais regardé avant de lui sourire, posant ma main sur la sienne avant de me redresser en soupirant longuement avant de venir sortir une laisse, ou plutôt un ruban avec mon nom, sa maîtresse… Je vins le mettre à son cou, venant lui donner un tendre baiser sur le front tout en attachant le ruban qui servait de laisse. Il était l’heure d’y aller. Je m’approche de la porte et la fermer venant me diriger doucement vers le grand manoir. Il ne fallut pas longtemps pour revoir ce satané piaf qui nous tournait encore une fois au-dessus de nos têtes avant de filer vers sa demeure.

Les lumières étaient nombreuses, certains venaient en calèche tandis que d’autres à pied. C’était la soirée venant donner l’invitation à un homme accompagné de son esclave, une jeune femme requin qui avait la tête baissée, une sorte de grand aquarium à côté afin qu’elle puisse retourner dans l’eau quand elle le veut. Athénaïs fut facilement acceptée, mais le réceptionniste semblait surpris de voir le jeune homme accompagné cette dernière, il avait énormément changé. Il était devenu un gentil serpent de compagnie en quelque sorte, on vint me demander si mon animal était dressé voulant me faire comprendre que je pouvais le délier, je hochais la tête. Tous les servants rapportaient le moindre fait et geste à l’hôte principal, celui qui avait vendu Yuki… Je vins détacher la laisse et le poser sur le coussin qu’on me tendait avant de faire signe à Yuki de me suivre.

Je fus interrompue par une jeune femme qui avait une furry vache en laisse.

« Madame ! Si je peux me permettre, c’est tout à fait exceptionnel !! Cela fait quelque temps que je possède cette vache et elle est encore désobéissante ! Le Maître m’a parlé de votre achat, vous n’avez pas hésité à l’acheter et quand je vois comment elle est ! Sans laisse et elle, ne cherche pas à s’enfuir !! C’est tout à fait… Quel est votre secret ? »

Si je m’étais écouté, cela fait un petit moment que je l’aurais déjà donné un coup de griffe dans la figure et j’aurais crié et sauver toutes ces personnes, mais je devais maintenir mon rôle, je vins sourire grandement venant lâcher un rire aussi ridicule que cette dernière avant de venir la regarder droit dans les yeux…

- Restez très ferme ! Ne jamais croire qu’ils sont éduqués avant d’être totalement sûrs. Ne jamais croire avant qu’ils soient totalement brisés…

Je l’avais dit avec fermeté afin qu’on puisse me croire à mon petit jeu mais je ne supportais pas cela, en mon intérieur, cela me brûlait….


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Mai 14, 2018, 04:32:57
Mon seigneur semblait se détendre sous mon massage, je n'étais pas un expert dans ce domaine, mais je savais identifier les endroits où les nerfs et muscles étaient tendu. Cela me laissait comprendre aussi que, tout aussi puissante qu'elle pouvait être, elle restait un être fait de chair et de sang, avec les même soucis. C'est avec une grande application, que je m'occupais de défaire ses endroits où mes doigts crochetaient, ne délaissant l'endroit qu'après être certain que la zone était assez détendue; bien évidement, il était hors de question de trop abuser, ne voulant pas que mon seigneur soit trop mou, l'heure approchait et il fallait qu'elle soit en état de se battre, si cela tournait au vinaigre.

Je laissais mon seigneur me mettre le ruban avec son nom. Cela faisait partie de la mascarade que nous allions jouer et l'usage d'un ruban serait moins restrictif dans mes mouvements, mais cela sous-entendait que j'allais devoir jouer l'esclave totalement soumis à mon seigneur, sans volonté de mordre sans ses ordres. L'exercice en lui-même n'allait pas être difficile, ni facile pour autant, il allait falloir refouler toute soif de sang, toute envie de trucider le premier qui allait se risquer à insulter mon seigneur et être capable à encaisser des potentiels coup sans broncher. Tout allait donc se jouer sur ma prestation.

La marche fut aisé, tout comme entrer dans le domaine. Je ne pouvais m'empêcher de garder un oeil envers la terranide requin, conservant mon regard droit et faisant travailler mon regard périphérique. Je ne bronchais pas, ne portant aucun intérêt sur la perte du ruban, semblant me concentrer uniquement sur le fait d'être toujours en retrait par rapport à mon seigneur, tout en évitant d'être trop proche, respectant comme un espace intime de ma "maîtresse". Vint l’approche d'une femme avec une terranide vache, qui s’enquérir de comment mon seigneur m'avait dressé. La vachette était très émotive, cette émotivité était visiblement naturelle, elle ne semblait pas désobéir pour nuire à sa maîtresse, mais ne semblait pas connaître la pensée de sa maîtresse. Il y avait visiblement un gros soucie de communication entre les deux. Je supposais qu'avec un peu de temps à parler entre elles, cette femme pourrait avoir une terranide moins craintive et plus efficace, bien évidement je n'approuvais pas l'esclavagisme, mais en tant que servante cette terranide semblait avoir certaines qualités. Ses mains étaient fines, quelques blessures montraient une volonté de vouloir bien faire, mais une petite maladresse, le courant ne passaient pas entre elles. 

Une femme se mit à entrer dans mon champs de vision périphérique et mes sens de serpent se mirent en alerte, elle s'approchait et je la reconnaissais rapidement, cette démarche légère, cette longue chevelure ténébreuse, se regard dorée qui semblait pouvoir regarder très loin. Comme à son habitude, elle aimait porter des tenues rouge mettant en valeurs ses formes.  Elle avait finalement fait son apparition. Elle s'approchait de mon seigneur, suivit d'une harpie avec le plumage d'un vert assez clair, la créature suivait Obi, qui arrivait assez rapidement à notre niveau. D'une voix mélodieuse la maîtresse, étant aussi mon ennemi naturel, prit la parole.

- Vous avez une certaine maîtrise pour le dressage à ce que je vois. Ce genre de bestiole tendance à avoir la langue bien pendue et être très tactile.  Je me présente Catherine Montfort  (https://tbib.org/index.php?page=post&s=view&id=6174241)et mon esclave se nomme Mollet (https://tbib.org/index.php?page=post&s=view&id=3930069), enchantée de vous connaître, madame ?

Je me retenais d'agir, je devais rester stoïque, mais devant deux volatiles en face de moi, je ne pouvais retenir une envie viscérale de planter mes crocs dans leurs cous. Si je n'avais pas un seigneur à protéger, j'aurais certainement activé mon sceau maudit pour les broyer toute les deux. L'harpie n'était pas à sous-estimer, elle avait des serres aiguisées, je ne doutais pas qu'Obi avait "pris soins" d'elle. Cette tueuse n'hésitait jamais à torturer ses pions pour les rendre dociles. Je devais me taire et laisser Athénaïs prendre la parole. Obi ne comptait visiblement que faire de simple salutation, juste dire qu'elle était là et sous-entendre de nous tenir à carreaux.  Je me forçais à ne pas sortir ma langue trop souvent, mais son regard dédaigneux montrait bien qu'elle avait capté  l’envie meurtrière à son égard.

Des deux, l'harpie était la plus atteignable, Obi prenait soin de laisser l'espace minimum pour pouvoir me contrer si j'attaquais, elle ne laissait aucune ouverture et se contentait d'agir comme une noble devrait le faire. Attaquer sans l’ordre de mon seigneur viendrait à tout faire capoter, elle imposait sa présence pour le moment.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Juin 08, 2018, 05:30:00
J’aurais aimé tous les détruire mais je me devais rester sage pour la retrouver, pour retrouver ma soeur. J’allais quitter le groupe de femmes quand une autre femme se fit voir, elle possédait un animal de type harpie. Elle me parla beaucoup de Yuki et surtout le fait que j’étais douée dans le dressage, si seulement elle savait la réalité. Je ne dis rien sur le moment, l’écoutant tout simplement tout en regardant donc l’esclave ainsi que la maîtresse. Je me retournais en direction de Yuki sans rien dire pour tout simplement le regarder quelques secondes afin de voir ce qu’il faisait mais il était très calme et respectait bien sa condition, je vins le remercier dans ma tête.

- Et vous également, j’ai entendu parler du caractère des harpies et si vous ne faites pas attention, elles peuvent vous lacérer facilement, c’est pour cela que c’est assez hard également de s’occuper d’un animal aussi dangereux.

Je la regardais avec  un air aussi méfiante mais également aussi idiote qu’elle avant de m’éloigner tout en m’excusant. J’ordonnais Yuki de me suivre afin de ne pas qu’on comprenne que je fasse semblant avant de regarder les alentours. Je me dirigeais dans tout le manoir, prenant un peu de nourriture tout en demandant à mon ami s’il voulait quelque chose quand je trouvais une femme qui parlait de Nekos… Je me dirigea vers cette dernière..

« Et le maître aurait une belle neko au cheveu rose, mais vous connaissez la réputation de ces dernières, n’est-ce pas… Leurs chaleurs sont insupportables, cela gratte partout.. Tout comme un chat, mais d’un autre côté, elles sont très facile à éduquer… Le viol peut détruire ces petits animaux mais après elles sont si docile, la mienne, je l’ai éduqué ainsi.»

Je ne sais pas ce qui me retenait de les massacrer, de leur montrer ce que les nekos peuvent sentir, c’est si horrible de penser à cela… Je me rappelais encore quand j’avais récupéré ma Okony, elle était tellement terrorisée… Mais je devais rester calme, complètement calme..Venant participer à la conversation comme si j’étais une comme elles…

- Et je ne vous parle même pas des poils ! J’ai eu une amie qui en possédait une et les poils en plus de l’odeur de chat mouillé quand elles sortent, elle me disait que c’était infecte.

Les femmes se retournèrent vers moi, d’un air suspect avant de sourire et de continuer la conversation. Tout ce que j’avais compris, c’était que le chef d’esclavagiste possédait une neko aux poils roses, un truc assez rare pour lui, un truc qui complétait en quelque sorte sa collection. Cela me hérissait légèrement les poils essayant tout de même de cacher cet événement en m’éloignant rapidement de l’endroit et m’asseoir dans un coin en compagnie de Yuki tout en lui parlant dans sa tête afin qu’il comprenne.

"Je ne sais pas si Okony est ici mais je déteste cet endroit…. Et toi, comment tu te sens ? Est-ce que ça va ? Je suis désolée si je t’ordonne plein de choses mais j’essaye de ne pas briser notre couverture. Parle dans ta tête, comme si tu voulais penser, je t’entendrais et la conversation est privée, personne peut entendre... "


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: Yuki Mirai le Juillet 17, 2018, 11:26:57
J'eus un rire intérieur en entendant mon seigneur venir à faire une remarque sur le volatile qui accompagnait cette ennemie. Cette dernirière semblait bien le prendre, de toute manière, je doutais fortement que harpie n'attaque sa maîtresse, sauf si elle souhaite mettre fin à sa vie et pas d'une façon douce et rapide. Celle qui se faisait nommer ici Cathernie Montfort n'était pas un exemple de douceur ou de pitié, elle prit cependant la peine d'accepter le départ de ma maîtresse et je rejoignait ses côtés à son ordre, d'un pas rapide, mais gracieux, non sans jeter un regard derrière moi, sentant les yeux de cette femme rester sur moi, ainsi que son sourire joueur, cela semblait l'amuser que nous soyons là.

Face à la demande si je voulais quelques chose, je répondit d'un geste négatif de la tête, par présence de cette horrible femme m'avait clairement coupé tout envie de manger ou boire quelques chose présent ici, venant à surveiller discrètement l'état de mon seigneur à chaque instant, dans le cas d'un empoisonnement. Rien n'était à écarter avec les deux volatiles.

La conversation du groupe de femme que mon seigneur avait voulu infiltrer était intéressant. Elles n'avaient pas tords et je sentais l'aura d'Athénaïs se mettre à bouillir, les pauvres femmes étaient trop idiote pour ne pas percevoir cela. Je pouvais comprendre l'attitude de mon seigneur, mais en tant qu'outils, je savais aussi que ses méthodes existaient et étaient, malheureusement pour mon seigneur, d'une grande efficacité. Il existe mille façon de briser un esprit et l'usage de sentiment fort pour broyer la raison était l'un des plus pertinente. Cela montrait que mon seigneur était vraiment très doux, se fermant de nombreuses portes dans le cas de situations critiques.

Les femmes réagir à sa présence, ce n'était pas ses propos qui étaient mauvais, mais son aura. Attirant l'attention, le côté bestiale des femmes avaient certainement ressentit l'aura d'hostilité et les humaines, n'usant que de raisonnement et non d'instinct perçurent cela comme des propos intriguant. Les humains sont très idiot et faible. 

J'eus un léger sursaut en entendant la voix dans ma tête. Mon seigneur vint à me parler et j'entendais tout ce qu'elle disait. 

*Vous n'avez pas à vous excusez, Athénaïs. Vous agissez de la bonne manière. Je me sentirais bien quand on aura quitté cet endroit, je n'aime pas les oiseaux. Si vous pouviez vous approcher des couloirs, je pourrais essayer de sentir s'il y a du monde. *


Je voulais surtout essayer de repérer le maître des lieux, qui ne semblait pas encore être présent, ce qui était étrange, tout comme l'absence des deux emplumées.


Titre: Re : Nourris le crotale et il saura mordre pour toi. [ Athénaïs]
Posté par: - Athénaïs - le Octobre 10, 2018, 02:42:20
Je vins me poser contre une colonne en pierre en croisant les bras après la conversation avec Yuki. J'enrageais sur place, mais je devais rester calme et faire comme si j'avais ma place avec ces femmes dégoûtantes. Un regard furtif autour de moi et je pouvais remarquer que personne s'occupait de moi ni de Yuki venant demander à un serveur, l'endroit pour vider ma vessie. Il vint m'expliquer rapidement de prendre un couloir ou deux et de trouver la porte au fond à droite, je le remercie avant de m'y diriger. Bien entendu, les couloirs étaient nombreux et c'était d'un facile à s'y perdre surtout quand personne vous guide. Je regardais à droite et à gauche, ne cherchant pas vraiment les toilettes, mais des indices d'une neko rose, présente à la réception ou non...

" Je profite qu'on m'a mal indiqué le lieu pour chercher, peux-tu veiller que personne se concentre sur nous ? Par contre, reste à proximité, des invités semblent vouloir déjà nous soupçonner de quelque chose. Je regarde vers la droite, les toilettes sont dans la même allée... "

À chaque confirmation de Yuki, je vins tenter d'ouvrir une des portes pour découvrir quelque chose, j'ai pu découvrir des salles pour jouer avec son animal de façon tordue, des salons clos, enfin tout l'attirail pour se sentir mal à l’aise. Derrière une porte, je pouvais entendre des gens gémir et je décidais de ne pas l’ouvrir avant de me retrouver à la porte des toilettes, je soupirais quelques secondes avant de faire mine d’y rentrer. Je voulais y ressortir mais des femmes étaient aux toilettes et j’ai dû y aller vraiment pour ne pas paraître suspecte. J’y restais quelques minutes, allant me laver les mains avant de ressortir en poussant un petit soupir.

J’allais continuer mon enquête quand un serviteur vint me réclamer car l’hôte de la soirée allait bientôt arrivé. Je viens de hocher la tête avant de le suivre tandis que la foule commençait à se créer en plein milieu de la réception. Les lumières tamisées comme si c’était un spectacle de rencontrer le maître du lieu. Il semblait très heureux, venant se présenter jusqu’à qu’on puisse voir une queue rose cachée derrière les rideaux, mon coeur fit un bond et j’ai du me retenir pour ne pas sauter sur la scène et délivrer ma soeur. J’allais le faire quand finalement, la neko se présenta.

Mon cœur semblait vouloir s'arrêter en voyant que ce n'était pas Okony, certes, elle y ressemblait, mais ce n'était pas elle. Je vins serrer les poings discrètement dans ma tenue afin que cela apparaisse comme quelque chose qui me gênait, comme une couture. Après sa présentation et surtout, son petit cours pour montrer comment cette chatte était docile, il laissa les invités reprendre les festivités.

“Ce n’est pas elle, ce n’est pas Okony…”

J’avais du mal à cacher ma tristesse dans ma voix, car j’étais très déçue et de plus en plus inquiète. Bon sang ! Où es-tu, Okony ? Je vins retourner proche d’une colonne en fermant quelques instants les yeux, une main sur mon front comme si j’allais faire un malaise. Je ne me sentais pas bien et même si je suis une déesse, je suis dans une enveloppe corporelle et je ressens des sentiments. Je m'agrippe un peu à Yuki, j’avais chaud et froid avant de tomber à genoux… Les serviteurs s’approchèrent tandis que des invités racontent des ragots sur moi, il me semble que j’avais entendu quelque chose par rapport à la boisson.

Le maître des lieux s’approcha de moi, me reconnaissant et vint proposer une pièce pour que je puisse souffler. Malgré mes protestations, il m’aida à me lever et à marcher jusqu’à une pièce, jetant des regards pour savoir ou était Yuki..

“Yuki, où es-tu ? Je ne me sens pas bien, j’ai l’impression d’être droguée ou quelque chose ainsi, je n’ai pas bu de l’alcool et pourtant, j’ai l’impression d’être saoul…”

Le maître de maison vint se retourner vers le serpent.

- Ton maître ne va pas bien, fait quelque chose ! Si tu étais encore à moi, tu aurais déjà reçu plusieurs coups de fouets ! Je la dépose dans un salon, veille sur elle si tu ne veux pas servir de repas.

Je sentis ensuite le canapé, la pièce était plus sombre et il vint allumer une petite lumière, il vint dire quelque chose par rapport à me calmer et rester jusqu’à me sentir mieux...