Le Grand Jeu

Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre => La zone industrielle => Discussion démarrée par: Rachele Florenza le Juillet 14, 2017, 01:27:58



Titre: Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Rachele Florenza le Juillet 14, 2017, 01:27:58
Musique du texte: https://www.youtube.com/watch?v=EEL2VomvzkI

Scene d'exposition:

(https://img15.hostingpics.net/pics/364073flamecity.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=364073flamecity.jpg)

La nuit n'a jamais été aussi claire que ce soir sur Seikuzu. Mais ce n'est pas à la lune qu'on le doit. La lune est morte ce soir. Elle est enterré sous l'épaisse chape de fumée qui s' envole des immeubles en feu... et masque les astres impassibles.  Ça et la, de nouvelles explosions, de nouveaux coups de feu, de nouveau hurlement résonnent dans la nuit. A mesure que l'on s'approche du quartier Yakuza, on peut entendre le champ des sirènes de pompier, les insupportables tintements des alarmes, comme si toutes les banshee de l'Enfer étaient sorties de leur tombe cette nuit là, pour hurler toute ensemble, puis se taire tout à coup.

Une nouvelle explosion résonne, la carcasse embrasée d'une voiture de police surgit d'une ruelle et vient s'écraser dans la façade d'un poissonnier. L'âme du commerçant qui refusait de quitter sa boutique, sa vie, l'avenir de ses enfants, rejoint celle des deux agents victime de leur courage, fauchées par l'injustice. Ils étaient entré malgré les ordres dans l'espoir de sauver quelque personnes, ils figurent désormais parmi les victimes.

Seul au milieux de l'épais brouillard, une silhouette féminine et élancée, drapée dans une grande robe et coiffée d'un chapeau, marche au milieux du carnage, ses talons claquent sur le sol et résonnent au milieux du champ de bataille. Quelques pas derrière elle, d'autres silhouettes apparaissent, plus massives, engoncés dans d'élégants costumes trois pièce et armés de vieilles mitraillettes Thompson, comme dans les films de gangster d'autrefois.

Pour retrouver sa championne, elle avance les yeux fermés, un sourire au lèvres, se laissant guider par la chaleur des feux, le tintement des coups de feu et par les hurlements de terreur.

Elle se rapproche, elle reconnait maintenant les cris des Yakuza, leurs voix, les détonations de leurs armes et les crissement de leur katana alors qu'ils affrontent la mort avec honneur.

Rachele fait quelques pas dans une rue où gisent d’innombrables cadavres incrusté dans leurs propres cratères d'impact. Une vitre éclate quelques mètres plus loin, brisée par le corps d'un homme qui a été lancé au travers pour s'écraser lourdement sur le trottoir. Ses articulations sont horriblement retournées, sa poitrine perforée par son propre sabre qu'une créature à la force incroyable à brisée en deux, pour le clouer avec.

Dona Florenza s'immobilise, tend sa main délicate à hauteur de sa hanche comme si elle attendait qu'une chienne vienne la lécher et murmure.

- Vient... vient à moi Esclave.


Titre: Re : Gangster Paradise [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Cindy Moon le Juillet 16, 2017, 10:11:33
Que s’était-il passé ? Beaucoup de choses. Beaucoup trop de choses s’étaient déroulés depuis ces dernières semaines. Les évènements s’étaient précipités d’une façon inédite, alarmantes. Rien n’était plus comme avant, pas même les héros dormants de cette ville. Ou plutôt, pas même l’une d’entre eux. Cela faisait un bout de temps, désormais, que celle se faisant connaitre autrefois sous le sobriquet de Silk était ... Portée disparue. Plus aucune trace d’elle, plus rien, elle avait disparu des écrans radars. Eclipsée aussi vite qu’elle était venue la première fois à Seikusu. Que s’était-il passé ? Pour le comprendre, il suffisait de voir la scène se déroulant, cette nuit. Une Seikusu puant le brûlé, l’air asphyxiant chargé de fumée d’incendie.

Incendie parfaitement volontaire car émanant d’un grand chaos rampant en cette nuit où les forces de l’ordre se voient débordées, oblitérées par une étrange figure de la nuit. Une petite rue, où bon nombre de cadavres gisaient au sol, recouvert de sang, d’impact, de lames et ... De toile d’araignée. Etait-ce une araignée qui causait autant de chaos ? Bien évidemment, non. Il ne s’agissait pas d’une simple araignée, mais d’une araignée humaine. En réalité, ce fut cette femme qui fut portée disparue depuis tout ce temps. Cette femme qui semblait avoir subi un véritable lavage de cerveau, car elle agissait étrangement dans le mauvais camp. Cette femme qui n’était plus celle qu’elle était auparavant.

Cindy Moon était devenue l’Esclave 00, l’agente de la terrible Max, une baronne du crime qui connaissait en ce moment une ascension fulgurante au sein de la pègre de Seikusu. Elle était parvenue à corrompre et à laver le cerveau de Cindy, de manière à la transformer en une super-vilaine. Et cette nuit elle était à l’œuvre, en train de disséquer, de tuer, de massacrer bon nombre d’agents des forces de l’ordre et de Yakuzas, car tels étaient les ordres de sa Maitresse. Ainsi donc elle était en train de faire sa besogne, se défoulant avec hargne contre ses victimes, retournant leurs armes contre eux, les clouant au mur avec ses toiles puis en les tranchant avec tout ce qui pouvait lui tomber sous la main.

L’Esclave 00 était à l’action, et c’était sanglant. Puis, alors qu’elle balança un corps contre la fenêtre qui explosa en mille morceaux, elle entendit un murmure. Grâce à ses sens d’araignées, elle percut la voix de sa Maitresse, qui lui ordonna alors de venir à elle. Cindy s’immobilisa, tel un robot, puis lâcha alors la victime qu’elle tenait en main pour se diriger vers la fenêtre. Elle fit un saut d’acrobate, puis atterrit devant Rachele, baissant alors le regard et la tête devant elle. Cindy s’avança puis, tout humblement, toute soumise et révérencieuse, elle plia du genou. « Maitresse ? » Dit-elle alors. Avait-elle fait du bon boulot ? Avait-elle fait ce que lui avait demandé de faire Rachele ? Seule cette dernière pourrait en décider ! Mais, les résultats étaient là ... Cindy venait de provoquer un véritable massacre, ce que Silk, autrefois, n’aurait jamais pu faire !


Titre: Re : Gangster Paradise [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Rachele Florenza le Juillet 16, 2017, 10:47:20
Rachele regard avec fierté son esclave préférée s'approcher d'elle à quatre pattes comme elle le lui a appris, en dandinant son superbe fessier comme une vulgaire pute de bas étage satisfaisant les lubies de son abruti de client. Ses mains et son nouveau costume sont couvert de sang, mais cela ne la rend que plus belle à ses yeux.

Elle attend qu'elle vienne s'installer à genou à coté d'elle, comme un animal de compagnie, sa chevelure sous sa main tendue, et la lui caresse pour la flatter de sa victoire. La mafieuse réfléchi distraitement à la manière dont elle va récompenser son esclave en rentrant au Rachele'S. Va t'elle la baiser elle-même ? La prêter à des amies ? La baiser avec ses amies ? Elle ne sait pas encore, il reste une dernière chose à faire avant de passer aux réjouissances...

Dona Florenza se remet en marche et entre dans la dernière maison au fond de la rue. Préparés, entraînés et parfaitement habitués à ce genre d'exaction, ses hommes de mains commencent à asperger le sol et les murs d'essence à l'aide de gros bidons. Dans le "bureau du samouraï", un homme et sa femme, un couple de yakuza dirigeant le quartier, sont assis, bâillonnés, ficelés à leur fauteuil. Sans vergogne les gorilles en trois pièce noir les aspergent à leur tour d'essence alors qu'il gesticule et gémissent d'horreur et d'effroi.

- Chuuuuuut... Madame... Monsieur... n'êtes vous pas les descendants direct de la caste dirigeante du Japon ? N'êtes vous pas les dignes successeurs de vos ancêtres en armure de bois laqué ? Ces sabres dont vous êtes si fier... ne signifient ils plus rien ?

Elle les toise avec froideur, puis elle tourne les talons et donne une petite fessée à l'Esclave 00 pour qu'elle la suive.

- Tachez au moins de mourir avec dignité...

Elle sort de la maison, se retourne après quelques pas dans la rue, gratte une allumette et commence à allumer une cigarette monté sur un élégant porte cigarette noir et long.

Après de longues secondes de silence, elle crache la fumée accumulée dans ses poumons comme si elle envoyait un baiser vers la maison et fait semblant de laisser distraitement tomber sa braise encore chaude.

- Oups...

(https://img4.hostingpics.net/pics/733386d24133d6eb5758554ecd977441fde596comicdrawingdrawingstuff.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=733386d24133d6eb5758554ecd977441fde596comicdrawingdrawingstuff.jpg)

La maison et tout le quartier s'embrasent alors, maison après maison pendant que Rachele se retourne calmement, attache une laisse au collier de Silk et commence à marcher vers sa limousine noire.

- Ce soir on va bien s'amuser esclave, je suis très fière de toi, on va fêter ça toutes ensemble avec des amies, je viens de rencontrer une futanari terranide qui meure d'envie de te connaitre...

Dit elle en faisant monter son esclave avec elle dans le luxueux véhicule. Silk sait ce qui l'attend, pour toute récompense, elle va servir de serpillière et de pute de luxe à toutes les salopes les plus perverses du japon et d’ailleurs. Il en est ainsi depuis qu'elle est l'esclave 00, quand elle ne massacre pas les adversaires de Max, sa vie n'est qu'orgie et humiliation...

Sa véritable réjouissance sera de pouvoir être aussi honorée par sa Maîtresse en personne ce soir, pendant qu'une mutante armée d'une queue de cheval la baisera sauvagement par les autres orifices.


Titre: Re : Gangster Paradise [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Spider-Gwen le Juillet 16, 2017, 11:52:25
Au début des émeutes...
Un immeuble dans le centre-ville


« ...Chaos généralisé dans les rues...
 -  ...Le ministère a décrété l’état d’urgence, et déployé des divisions d’élite pour réinstaurer le calme dans les rues de la ville...
 -  ...Des images d’une extrême violence...
 -  ...Les issues de la ville sont encombrées par des kilomètres de bouchons...
 -  ...Pire guerre des gangs depuis... »

Dans son appartement de luxe, la femme faisait ses pompes. Avec une seule main, l’autre serrée dans son dos, sa combinaison de latex crissait régulièrement à chaque mouvement qu’elle faisait, pendant que les chaînes défilaient devant son écran plat géant. Sur toutes les chaînes de télévision, on montrait les mêmes images. Une ville aux abois, sur le point de mourir. La situation était tout simplement chaotique, digne de Gotham City lors de ses pires heures. C’est à cela qu’on repérait le changement. Le vieux monde disparaissait toujours en résistant, et les temps avaient changé. Trop longtemps, la pègre de Seikusu avait cru pouvoir garder sa main sur le gâteau, sans jamais avoir à se soucier des autres, et en refusant de voir que d’autres arrivaient, et voulaient, non pas les miettes qu’on leur laissait, mais le gâteau entier.

Elle regardait la scène, en sachant que ses hommes allaient devoir intervenir. Dona Florenza avait lancé son arme spéciale, mais même elle ne parviendrait pas à repousser indéfiniment les ennemis qui s’accumulaient. Le spectacle de ces bâtiments en feu, de ces avenues transformées en champ de tir, des carcasses de véhicules qui flambaient comme des torchères, ne manquaient pas de l’émoustiller, surtout quand elle savait que, très indirectement, elle avait un rôle à y jouer.

Félicia Hardy s’entraînait (http://img110.xooimage.com/files/4/4/6/spider-man-2016--002-015-52ae879.jpg) chez elle, et, dans son dos, ses hommes de mains attendaient le signal. Son téléphone portable sonna brusquement, et elle l’attrapa, tout en cessant ses exercices. Le nom qui s’affichait sur l’écran... C’était le signal qu’elle attendait.

GWEN


Maintenant...
Quartier de la Toussaint


Elle arriva trop tard. Gwen bondit sur un toit, et vit un immense champignon de feu s’élever dans le ciel, tandis que, l’un après l’autre, de multiples bâtiments venaient à brûler. L’incendie se déclencha ensuite rapidement d’un immeuble à l’autre. C’était le quartier historique, et les immeubles étaient tous très proches les uns des autres. Gwen se pinça les lèvres sous son masque.

« ON EST ARRIVÉES TROP TARD ! hurla-t-elle vers la femme qui l’accompagnait, et qui faisait office de mentor.
 -  C’est le chaos partout, Gwen, on ne pourra pas sauver tout le monde. »

Dans sa nouvelle combinaison (http://img110.xooimage.com/files/9/6/4/defenders-001-012-52ae8cf.jpg), Félicia Hardy était encore plus impressionnante qu’auparavant. Gwen était contente de l’avoir avec elle. C’était elle qui lui avait dit que les Russes allaient attaquer une maison historique au cœur de la Toussaint, abritant le refuge d’un Oyabun. Et la mystérieuse Max, qui était derrière ces attaques violentes, serait là.

Pour retirer la mainmise des Yakuzas sur la ville, il fallait s’attaquer à tout, aussi bien à leurs places fortes qu’aux institutions publiques, qui soutenaient les Yakuzas. La Baronne Max avait donc, non seulement attaqué les tripots, les clubs, et les entrepôts, mais aussi les hôtels de police. Gwen revenait d’ailleurs d’un commissariat, où il y avait eu un véritable massacre... Qui avait été presque exclusivement le fait d’un Spider. Elle avait vu les filaments de toile. Le tueur s’était infiltré dans le poste de police, avait coupé le courant, et avait ensuite fondu sur les policiers, leur brisant la nuque, les entoilant pour les tuer. Une véritable scène d’horreur.

Gwen devait stopper cette folie, et elle vit une limousine noire filer le long de l’avenue, au milieu de carcasses enflammées, de corps massacrés.

« Elle est là ! »

Prenant son élan, Gwen bondit en avant, sautant du toit de l’immeuble, et atterrit en quelques secondes sur le toit de la limousine. Elle se dépêcha ensuite de rejoindre la cabine de pilotage, et balança une série de toiles sur le pare-brise. Le chauffeur, n’y voyant plus rien, paniqua, et la limousine heurta violemment la carcasse d’une voiture enflammée. Gwen avait déjà bondi sur le sol, et sa toile fila attraper la portière du conducteur, et l’arracha d’un coup sec.

Des tueurs approchèrent rapidement depuis le trottoir, et elle bondit sur eux, rapide et efficace. D’un bond prodigieux, ses genoux heurtèrent un torse, repoussant le malfrat contre le mur, et elle lâcha un filament de toiles sur le second larron, saisissant sa mitraillette, et la tira d’un coup sec, avant de la renvoyer vers l’expéditeur, l’abattant d’un coup sec sur son crâne, le clouant au sol.

« Fais dodo, toi ! »

Elle se repositionna ensuite près de la limousine, s’attendant à voir la fameuse Max en sortir...

...Mais c’était une toute autre personne qui allait venir la surprendre.


Titre: Re : Gangster Paradise [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Cindy Moon le Juillet 29, 2017, 04:15:58
Oui, la récompense ultime de ce soir allait bien être les faveurs de sa maitresse. Cindy s’en réjouissait déjà, en mouillait déjà rien qu’à l’idée de lécher la moule de Rachele, ou bien encore, de sentir une puissante queue de cheval lui défoncer l’anus au même moment. Sa vie, en dehors de ses escarmouches, n’était que débauche, luxure et sexe. Au début ce fut difficile mais, après son conditionnement, Cindy était devenue une vraie pute dans la règle de l’art. Elle adorait se faire baiser de la pire façon possible. Elle adorait se faire baiser tout court, d’ailleurs ... Encore plus quand il s’agissait de Max. L’entendre ainsi dire que ce soir elle allait être bien récompensée, n’avait fait que l’exciter ! Sa chatte était d’ores et déjà en feu, et quand Rachele lui passa sa laisse, cela ne fut que pire.

Sur le chemin, dès lors que Rachele l’avait rejointe dans la limousine, Cindy s’était rapidement occupée. Rachele avait réquisitionnée sa bouche pour venir lui lécher l’entrejambe. Penchée, Cindy était donc en train de se repaitre de son sexe durant le trajet, comme un petit avant-gout de ce qui l’attendait une fois de retour au bercail. Elle était aux anges et léchait copieusement, de toutes ses forces et son énergie, pour satisfaire sa Maitresse et, de facto, leurs pulsions à toutes les deux. Cindy était donc là, quand soudainement, la limousine dévia brutalement de sa route et heurta une autre voiture. Une carcasse en feu, plus précisément. Réagissant au quart de tour, Cindy s’était mis en position pour protéger Rachele coute que coute de ce violent choc, usant son propre corps comme bouclier.

Dehors elle entendait des bruits, des coups, et une voix. Voyant qu’on avait tenté de s’en prendre à sa maitresse, Cindy sentit une violente rage et haine s’emparer d’elle. « Je vais lui régler son compte, Maitresse. » Dit-elle, s’assurant une dernière fois que Rachele était indemne. Elle avait réussi à la protéger du choc avec son propre corps, c’était donc une réussite. Restait maintenant à régler le compte du malheureux ayant osé porter atteinte à Max ! Cindy donna un violent coup de pied sur la porte bloquée, l’envoyant valser bien au loin. Puis, elle sortit de la voiture, ses yeux se posant alors une bien étrange silhouette. Une costumée ? À bien y regarder, elle commençait à se souvenir de cette femme ... Elle la connaissait.

Lors de sa réécriture de mémoire, Rachele avait pris le soin de garder les souvenirs impliquant Gwen. Cindy ne savait pas pourquoi elle avait fait ça, car à présent, elle aurait bien voulu effacer cette femme de ses souvenirs, afin de ne garder que Rachele dans sa tête. Mais, apparemment, cela servait maintenant. Cindy, le crâne à moitié rasé façon mohawk (http://www.datatube.eu/rssfile/lt120330144259121.jpg), les yeux couverts d’un épais et sombre fard à paupière, les lèvres noires (http://www.prettydesigns.com/wp-content/uploads/2013/10/gothic-makeup-with-black-heavy-eyeshadow.jpg), n’avait plus l’apparence d’une justicière, mais bien d’une criminelle, d’une voyou. Restait à savoir si Gwen allait la reconnaitre ainsi. Son costume était le même mais, dans un futur plus ou moins proche, Cindy comptait bien s’en débarrasser, pour quelque chose de plus adéquat.

En attendant, elle fixait Gwen puis finit par serrer son poing. « Toi. Tu vas amèrement regretter ce que tu viens de faire ... » Dit-elle d’une voix empreinte de haine, et de colère. Elle bondit alors subitement, effectuant un saut acrobatique pour asséner un violent coup de pied à Gwen. L’affrontement ne faisait alors que commencer ... « Tu crois que parceque c’est toi je vais retenir mes coups ? » Lui dit-elle, confirmant bien qu’elle la reconnaissait.


Titre: Re : Gangster Paradise [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Rachele Florenza le Août 02, 2017, 02:59:39
Confortablement installée dans un luxueux fauteuil de cuir blanc qui contraste élégamment avec le noir d'encre de la limousine, Max tire une nouvelle bouffée de Red Appel en gémissant de plaisir. Elle fait tourner les glaçons au fond de son verre de vodka pour jouir de leur tintement harmonieux, puis le repose pour venir enfoncer ses doigts dans la chevelure de Cindy.

Désormais rompue à toutes les ficelles du métier de prostituée de luxe, l'ancienne héroïne devenue esclave joue avec sa langue entre les lèvres de sa maîtresse pour flatter son mont de vénus et son insatiable vallée de plaisir. Cindy à fait du corps de sa maîtresse une carte qu'elle annote avec la passion d'un géographe chaque zone, chaque point, dans le but de toujours mieux la satisfaire.

De temps à autre, Rachele lui tire légèrement les cheveux en arrière pour l'inviter à la regarder dans les yeux. Ce contact, aussi simple qu'intime, lui est généralement interdit et s'avère être une véritable récompense pour l'esclave farouchement attachée à la moindre marque d'affection de sa tortionnaire.

La mafieuse se prend alors à admirer le visage dévoué et sincère de son esclave aux lèvres couvertes de cyprine, alors que celle-ci la regarde fiévreusement avec amour. Comme un fanatique religieux qui admirerait son dieu en face.

Quand elle plonge ses yeux dans les siens, elle voit avec satisfaction le fruit de ses innombrables heures de torture et de lavage de cerveau.  La petite Silk, fatiguée de se battre, tourmenté par sa famille disparue, tiraillée en permanence sur ce qu'elle doit faire ou ne pas faire, n’existe plus. L'esprit de l'esclave 00 est vierge, nettoyé, libéré de ces contraintes et de toutes ces considérations et pensées complexes et ennuyeuses. Elle sait désormais qui elle est, ce qu'elle est, et ce qu'elle doit faire... elle est enfin heureuse...

Seul un léger cercle rouge assombrit la blancheur nacrée de ses yeux, preuve des interminables nuits d'orgie et de drogue qu'elle enchaîne sans interruption depuis sa capture.  Privée de sommeil, elle passe ensuite le reste de son "temps libre" branchée aux moniteurs tekhans qui abreuvent son cerveau d'images salaces et de stimulation sexuelle pour la maintenir dans un état de folie et d’excitation permanente.

Max relâche finalement sa prise et instantanément sa petite esclave favorite recommence sa besogne, il arrachant de nouveaux petit gémissement de plaisir. Mais cette quiétude s’achève bien vite, quand la sonnerie de son téléphone résonne dans l'habitacle. Frustré par ce désagréable retour à la réalité, la mafieuse empoigne son portable pour consulter le message qu'elle vient de recevoir.

Sa mine renfrognée se fend alors d'un sourire machiavélique. Le message vient de son "amie mystérieuse", et ce qu'elle vient de lui dire la réjouit, et lui fait peur en même temps...

C'est donc pour ce soir...

Se dit elle en éteignant l'appareil. Elle ne s'était pas attendu à une réponse aussi rapide des amis de l'ancienne Silk. Elle aurait aimé avoir plus de temps pour préparer le piège mais ce n'est pas grave. Ses deux meilleurs armes sont déjà en place en prête à frapper. Confiante, Max agrippe la poignée de l'habitacle et attache sa ceinture sans rien dire à l'Esclave 00, pour que celle-ci soit très, très en colère d'avoir été coupée dans sa récompense...

Quelques minutes plus tard tout s’enchaîne à une vitesse folle. La limousine fait une violente embardée.
Son sixième sens et son agilité arachnéenne en action, Silk bondit sur sa Maîtresse et s'enroule autour d'elle comme une véritable araignée pour la protéger de son corps. Engoncée entre son épais fauteuil en cuir et le corps athlétique et généreusement pourvue de de son esclave, Dona Florenza sent à peine le choc de l'accident et s'en sort sans la moindre égratignure. Le visage plongé dans l’opulente poitrine de la super-vilaine, Rachele se félicite d'avoir aidé celle-ci à la développer un petit peu, même si les injections d'hormones ont été douloureuses et aliénantes pour la pauvre petite héroïne déchue.

Elles échangent un regard, comme prévu le visage de Silk est déformé par la colère, la haine, et la frustration sexuelle d'avoir été spoliée de son moment de plaisir.

- Je vais lui régler son compte, Maitresse.

Lui dit elle avant de bondir comme une furie hors de la voiture. La mafieuse entend alors des éclats de voix et des bruits lui permettant de deviner que le combat à commencé. Dans le plus grand calme, elle sort une mallette dissimulée sous la banquette et l'ouvre pour en sortir un pistolet à seringue et un jeu de flacons plein d'un narcotique spécialement conçu pour venir à bout de la nouvelle mutante.

Silencieusement, Rachele se promet de remercie sa "mystérieuse amie" pour lui avoir donné tout ce dont elle avait besoin pour préparer la substance. Et d'après le contenu du dernier SMS, elle va pouvoir le faire dès ce soir. Dona Florenza sourit alors en empoignant une seringue pour la charger dans le pistolet. Il ne lui reste plus qu'a attendre que son esclave et son "amie mystérieuse" s'occupent du reste. Une ouverture, c'est tout ce dont elle à besoin désormais, pour ajouter un nouveau jouet à sa collection d'esclaves sexuels. Elle entre ouvre la fenêtre et hurle un simple ordre à Silk.

-Arrache lui son costume ! Je veux voir sa peau !


Titre: Re : Gangster Paradise [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Spider-Gwen le Août 04, 2017, 12:25:38
Quelle ne fut pas la surprise de Gwen en voyant...

« Silk ?! »

Comment une telle chose était-elle possible? Mais oui, c’était bien elle ! Gwen en fut surprise qu’elle ne réagit pas sur le coup, et vit une espèce de folle bondir sur elle, la moitié des cheveux rasés. Gwen sentit alors son sens de l’araignée (https://www.youtube.com/watch?v=LlftBZrv_5w) carillonner furieusement dans sa tête, et bondit en hauteur, faisant un salto arrière qui lui permit de s’agripper à un lampadaire.

« Mais qu’est-ce qui t’est arrivé ? On t’a drogué, manipulé ?! »

Gwen sentait son cœur bondir furieusement dans sa poitrine, sous la nervosité. Impossible que Cindy, qui était si gentille, si douce, et si avenante, puisse s’être transformée en cette espèce de folle qui lui bondissait dessus ! De la drogue, forcément ! Ou de la manipulation mentale... Son adversaire la poursuivit encore, et Gwen bondit devant elle. Quand Gwen avait croisé Silk, celle-ci ressortait d’un long enfermement dans un bunker, du fait d’Ezekiel. Elle n’était alors pas une guerrière, mais une jeune araignée inexpérimentée, qui avait suivi des entraînements purement théoriques dans le bunker pour maîtriser ses pouvoirs, mais très curieuse de découvrir le monde qu’elle n’avait vu qu’à travers des images et à travers une connexion Internet.

*Forcément, ça la rend fragile...*

Gwen avait connu ça... Dans son monde natal, elle avait perdu l’homme dont elle était amoureuse, Peter Parker, parce qu’il avait utilisé un sérum qui avait fait de lui Le Lézard... Un garçon très doué, mais victime d’un bullying permanent, qui n’avait vu que ça comme solution pour pouvoir espérer se rapprocher de Gwen.

« J’ignore comment ils ont fait pour te mettre dans un tel état, Silk, mais crois-moi, je... »

Elle se tut brusquement en entendant une femme parler dans son dos. La réaction de Gwen fut immédiate. Elle tourna sa main, et envoya une boule de toile, qui fila comme une balle, et frappa le visage de la femme, recouvrant sa tête de soie.

« La ferme, toi ! Je m’occupe de Cindy, et je viendrais te botter le cul après, ne t’en fais pas pour ça ! »

Visiblement, s’en prendre à cette femme, la fameuse Max, ne manqua pas de rendre Cindy encore plus furieuse, qui fonça comme un buffle. Encore une fois, Gwen sentit son sixième sens s’affoler, et le temps ralentit brièvement autour d’elle, tandis que sa perception s’augmentait très légèrement... Ce dont elle se servit pour éviter encore l’attaque de Silk.

« Reprends-toi, Silk ! Ce n’est pas toi ! Sérieusement, tu as vu ta gueule ? On dirait un zombie ! La Silk dont je me souviens est bien plus jolie que ça ! »

Elle n’avait peut-être pas le niveau de leur Peter, mais Gwen avait bien plus d’expérience que Silk dans la gestion de ses pouvoirs. Après tout, elle avait déjà affronté le Lézard, et avait survécu, sans parler de tous les autres super-vilains de ce monde. Et Silk n’était clairement pas dans son état normal, misant tout sur une agressivité redoutable. Gwen esquiva encore son attaque, mais un filament de toile lancé par son adversaire la frappa au ventre, et la déstabilisa en plein vol, l’envoyant s’écraser sur le sol.

Secouant la tête, elle sentit son adversaire s’élancer encore sur elle, agrippant sa tête dans sa main, comme pour tenter de lui arracher son masque... Et la jambe de Gwen se détendit brusquement, se redressant pour frapper Silk à la tête, la poussant en avant. Gwen se releva alors, et, quand Cindy se redressa pour lui faire face... Deux jets de toile frappèrent la femme, la plaquant contre une voiture dans un éphémère cocon de toile.

« Je ne veux pas me battre contre toi, Silk ! Merde, c’est moi, Gwen ! »

Elle bondit à côté d’elle, et souleva brièvement son masque, dévoilant sa belle chevelure blonde.

« C’est moi, Gwen, ma belle ! Il faut que tu te calmes, Silk... Je ne veux pas me battre ! » répéta-t-elle.

Mais Silk pouvait-elle même l’entendre ?


Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Cindy Moon le Août 04, 2017, 05:53:45
Le problème n’était pas tant que Cindy ne reconnaissait pas Gwen ou ne savait plus qui elle était ; ses souvenirs la concernant étaient étrangement intacts pour la plupart. Seuls ceux relatant ses petites galipettes en sa compagnie furent réécrit par Max afin de coïncider avec la réécriture de tous ses souvenirs sexuels. Cindy savait donc qui elle était et se souvenait parfaitement d’elle ... La chose qui changeait, était qu’elle n’était plus la Cindy que Gwen avait connue. Elle était devenue une tueuse cruelle, et une belle petite prostituée envers Rachele qui était bien la seule personne capable de lui faire faire tout et n’importe quoi. Gwen était naturellement sous le choc de cette révélation, sous le choc de voir son amie transformée ainsi.

Et Cindy comptait bien régler la situation. Néanmoins, la spider ne se laissa pas faire et les deux femmes, amies autrefois, se livrèrent à un petit affrontement. Affrontement qui cependant se termina avec une Cindy pigée contre une voiture, avec de la toile aux mains. Immobilisées, elle regarda Gwen bondir vers elle et, naïvement, tenter de la raisonner en avançant qu’elle refusait de se battre contre elle. Grave erreur ... D’autant plus qu’elle avait commis l’affront de s’en prendre à Max juste avant. Néanmoins Cindy n’était pas idiote et son conditionnement ne l’avait pas non plus rendu stupide. Elle regarda Gwen en tentant de se débattre, puis, saisit alors une opportunité en or quand elle enleva son masque.

Le regard de Cindy changea brusquement alors qu’elle vit le visage de Gwen. Ce visage si familier. Cette chevelure blonde qui lui était caractéristique, et cette voix l’appelant à se ressaisir. Cindy cligna des yeux à plusieurs reprises puis grimaça, comme si elle tentait de se souvenir de quelque chose. Comme si une soudaine douleur la prise à la tête alors qu’elle essayait de trop chercher dans les souvenirs qu’on lui avait modifié. Mais, elle semblait avoir un instant de lucidité durant lequel son regard devint clair, mais aussi, apeuré. « Gwen ? » Dit-elle tout doucement. Les toiles la retenant se dissolurent et elle tomba au sol, se tenant la tête. « Ils ... Ils m’ont trafiqué la tête ... Je ne me souviens plus de ... Argh ! » Gémit-elle, tentant visiblement de lutter contre le traitement qui lui a été fait. Cindy semblait perdu et confuse, et tenta malgré elle de se relever, s’aidant de la voiture.

Elle respirait lourdement, et regarda alors Gwen d’un regard suppliant, d’un regard abattu, lui demandant quelque chose. « Je n’arrive pas à lutter c’est ... ARGH – trop dur ! » Gémit-elle à nouveau, tombant, se rattrapant dans les bras de son amie. Cindy luttait et semblait en position de difficulté, là, dans les bras de Gwen qui la retenait. Mais alors qu’elle était là, et que la situation semblait critique, la jeune spider bougea d’un seul coup et fit une pirouette soudaine, qui la plaça dans le dos de Gwen, le cou et la tête maintenue avec une clé. Cindy tira subitement le haut de son costume pour révéler son cou, puis hurla pour prévenir sa maitresse. « MAINTENANT ! » Hurla-t-elle, usant de toute sa force physique possible pour maintenir Gwen bien en position. Oui, Cindy était devenue bonne comédienne grâce à Max, certainement au grand désarroi de Gwen ! Il ne restait plus qu’à espérer que cette manœuvre se relève efficace.


Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Rachele Florenza le Août 05, 2017, 07:24:19
Le projectile de la femme araignée fuse dans le mince interstice de la vitre et frappe Rachele en plein visage, engluant totalement sa bouche et son nez. Presque sonnée par le choc, elle ne doit qu'au manque d’oxygène et à la douleur de l’asphyxie de ne pas tomber dans les pommes.

Elle panique et commence à empoigner la toile épaisse et gluante qui recouvre son visage, la poitrine parcourue par de violents spasmes de panique. Au bout de quelques instants, alors que l'air commence à lui manquer, elle ferme les yeux, fait le vide en elle, repense à tout ce qu'elle a endurée au cours de sa courte vie pour y puiser une colère vengeresse et une résolution d'acier.

Emprunte d'une froideur calculée, elle laisse glisser sa main droite vers sa cuisse et tire un long couteau à cran d'arrêt de son porte-jarretelle. En prenant soin de ne pas gâcher la perfection de ses traits d'une estafilade, elle fait passer la lame sous la toile et commence à la couper net.

Au dehors le combat continue entre les deux mutantes araignée. Enfin libre, Rachele les regarde s'affronter derrière la relative sécurité des vitres blindées et fumées.

"Putin mais où est elle !?"

Cris t'elle intérieurement en ne voyant pas arriver sa mystérieuse amante. La mafieuse ne comprend pas, es-ce elle qui est tombée dans un piège ? Elle refuse cette idée, elle est trop proche du but pour reculer maintenant. Elle ne peut pas prendre la fuite et laisser Silk son esclave chérie, tomber entre les mains de son amie. Même si sa conversion est désormais irréversible, sa nouvelle proie connait peut être d'autres mutants capables de réparer les dégâts catastrophiques sur son cerveau et sa psychés une fois sevrée des innombrables drogues qui empoisonnent la belle esclave.

Cela prendrait certes des années à mettre à profit, mais Dona Florenza n'accepte pas de perdre son jouet favori. Elle ramasse son pistolet à fléchette. Furibonde, elle casse une ampoule d'une autre substance blanche et l'ajoute aux narcotiques qu'elle avait initialement prévue. Les couleurs se mélangent sous le regard pervers et narquois de la mafieuse qui se délecte déjà de sa vengeance à venir. Une fois prête elle  arme la seringue pour de bon, et prend une grande inspiration en attendant le moment fatidique pour frapper.

Dehors les passes d'armes sont dantesques et Gwen semble prendre le dessus. Désarçonnée par les paroles de son ancienne amie, Silk s'effondre finalement en se tenant la tête, visiblement en proie à une intense confusion mentale. Rachele écarquille les yeux, son sang se fige dans ses veines. Que c'est il passé ? Pourquoi le conditionnement tombe t'il aussi facilement ? La nouvelle personnalité de sa super-tueuse n'a t'elle pas été réécrite correctement ?

La mafieuse réfléchie à toute allure et commence à lorgner sur le volant de la limousine quand l'Esclave 00 révèle enfin son vrai visage et piège la belle mutante venue la sauver.

- MAINTENANT !

Lui hurle t'elle en révélant le cou et la poitrine de sa victime. Rachele sent une violente poussée d'adrénaline lui parcourir l'échine et lui gonfler le cœur d’allégresse. En une fraction de seconde, elle bondit hors de la voiture, arme son poing et tire droit vers le mamelon de Gwen.



Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Spider-Gwen le Août 06, 2017, 02:43:55
Gwen vit Cindy lutter contre son conditionnement en voyant son visage. Est-ce qu’elle était sincère ou non ? En réalité, Gwen ne se posa même pas la question. Elle voyait son amie en train de souffrir, et l’aida à retirer les toiles, convaincue que la fille ne lui mentait pas, que Cindy devait lutter contre ce que cette folle lui avait infligé. Elle tomba à genoux, et Gwen se rapprocha d’elle.

« Ne t’inquiète pas, Cindy, je vais t’aider, je vais te soigner, je vais t’aider à aller mieux, tu... »

Elle posa ses mains sur ses épaules... Et, encore une fois, son sens de l’araignée vibra furieusement. Le sixième sens de l’araignée était une sorte de phénomène très particulier, qui permettait à l’araignée de percevoir les vibrations. Ce sixième sens leur permettait ainsi, quand une proie touchait sa toile, de savoir précisément, non seulement où elle était, mais également de se renseigner sur sa corpulence. Chez Gwen, ce sixième sens fonctionnait de manière similaire et différente à la fois. Son sens de l’araignée, quand il s’enclenchait, se traduisait par des vibrations, l’avertissant de tout danger immédiat, selon des modalités encore difficiles à concevoir. Car, si Gwen était convaincue que Cindy était sincère, son instinct comprit, probablement en raison de vibrations particulières émanant du corps de Cindy, qu’elle lui voulait du mal.

Hélas, le temps que Gwen réagisse, Cindy l’agrippa, et l’immobilisa à hauteur du cou, par une clef, en se glissant dans son dos.

« CINDY ?!! Mais... Mais qu’est-ce que tu fais ?! ARRÊTE !! »

Elle se débattit en vain. La femme serrait fort, et son sens de l’araignée s’affola encore. L’autre tarée, Max, déboula à toute allure de sa voiture. Elle portait une élégante robe de soirée, des gants... Et, surtout, un pistolet à fléchettes, qu’elle pointa vers Gwen, prête à tirer pour en finir avec elle

« Bordel, Cindy, tu... !! »

Ne pouvant pas s’enfuir par ses bras, Gwen n’était pour autant pas totalement bloquée. Rachele la cibla, et, quand elle tira, Gwen prit appui sur ses jambes, et bondit en hauteur. La fléchette passa ainsi sous elle, et atteignit Cindy. Gwen se libéra alors, et atterrit sur le capot de la voiture, puis fronça les sourcils en regardant la femme.

« Toi... »

Un filament de toile jaillit, et s’empara du pistolet, avant de lui arracher des mains. L’arme tournoya comme un lasso dans les airs.

« Tu vas voir ce qu’il en coûte de s’en prendre à mon amie ! »

Le pistolet ondula dans les airs, et Gwen allait le lancer sur la femme... Quand une main trancha le fil, avant d’atterrir juste dans son dos.

« Mais que... ? »

Gwen se retourna brusquement, et écarquilla les yeux en voyant... La Chatte Noire (http://img110.xooimage.com/files/b/7/8/6e7e6992-0139-477..._rw_1200-52cfde3.jpg) ! Cette dernière la regarda silencieusement, et Gwen sentit encore son sens de l’araignée s’affoler.

« Pourquoi tu... ? »

Un puissant coup de poing la frappa alors en plein visage, émanant de Félicia, dont les griffes heurtèrent ses joues, laissant trois traînées rouges. Le coup envoya Gwen au sol, et Félicia se retourna vers Cindy, avant de lui hurler dessus :

« Entoile-là, vite ! »

Sonnée, Gwen n’eut pas le temps de réagir qu’elle sentit un épais filament de toiles atterrir sur son dos. Si le tranquillisant avait probablement sonné Cindy, on pouvait compter sur le traitement qu’elle avait subi de la part de Rachele pour résister. Félicia sauta ensuite au sol, ses jambes atterrissant à gauche et à droite d’une Gwen qui ne comprenait plus rien.

« Mais... Pourquoi ? »

Félicia ne lui répondit pas sur le coup, et se retourna vers Silk.

« Tu as mis en danger ta Maîtresse, Esclave-00 ! vociféra-t-elle. Je vous avais pourtant dit de vous méfier de Gwen ! »

Gwen tenta encore de se libérer, commençant à peine à comprendre que Félicia, celle en qui elle avait confiance, l’avait trahie. La Chatte Noire se retourna alors vers Rachele, et, sous les yeux médusés de Gwen, elle vit la femme à la combinaison noire embrasser sensuellement et longuement la femme, fourrant sa langue dans sa bouche.

« Je t’avais dit que l’Esclave-00 perdait en capacité... Ce n’est pas à moi de critiquer l'utilisation que tu en fais, mais, si tu veux l’utiliser comme garde du corps, tu devrais songer à la laisser dormir un peu plus ! Enfin... Au moins, la mission est accomplie.
 -  POURQUOI ?! »

Gwen était au bord des larmes. Un ricanement mauvais s’échappa des lèvres de Félicia, qui alla s’agenouiller devant elle.

« Il y a quelques mois, j’ai été envoyée en prison à cause de Spider-Man... Qui m’a sauvagement battu à l’occasion. Tout cela a remis les choses en perspective, et j’ai ensuite découvert Rachele. C’est moi qui lui ai parlé de Silk, et qui lui ai dit qu’elle ferait une parfaite recrue.
 -  Non, c’est... Tu ne peux pas faire ça !! »

Félicia gloussa encore, et se releva.

« Ah oui ? J’ai vu Rachele transformer ta chère amie en une tueuse impitoyable, une fanatique qui lui est dévouée. Tu crois que Cindy ne veut plus revenir à cause d’un conditionnement ? C’est parce qu’elle aime ce qu’elle vit... Tout comme toi, tu l’aimeras bientôt. C’est inéluctable. »

Gwen ferma alors les yeux, en pleurant encore.

« Tu... Vous le paierez... ! »


Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Cindy Moon le Août 07, 2017, 02:49:08
La réaction de Gwen ne tarda guère à se faire sentir. Au moment où Cindy l’avait agrippé, et avait donc révélé sa comédie, sa surprise était de taille. Bien qu’elle la tenait de toutes ses forces, elle ne parvint guère à l’empêcher de faire une petite pirouette qui visa à esquiver la seringue qui vola vers elle. En vérité elle était bloquée au niveau des bras, mais pas au niveau des jambes ! De ce fait elle parvint à sauter et à lever son corps, faisant donc que la seringue atterrit sur Cindy. Fort heureusement le mélange à l’intérieur n’aurait pas le même effet sur elle ; cela ne ferait que la rendre quelque peu fatiguée. L’effet était aussi gravement accentué par le fait que Rachele se refusait catégoriquement à la laisser dormir suffisamment pour que son corps puisse être à 100% de son rendement.

Gwen parvint à se libérer et Cindy était plus ou moins neutralisée pour le moment. Etait-ce un échec ? On pouvait le considérer. Mais il n’a jamais été facile de piéger de Gwen, en même temps. L’Esclave-00 tomba au sol et retira sauvagement la seringue, luttant pour rester le plus éveillée que possible. Son regard scruta la scène et, avec effroi, elle remarqua que Gwen avait saisi le pistolet de Max et s’apprêtait à le retourner contre elle. Cindy allait bondir, malgré la seringue, mais contre toute attente quelque chose se produisit. La Chatte Noire coupa le filament de toile et prenant par surprise la jeune Spider, la frappa en plein visage, la mettant ainsi à terre. Cindy était encore quelque peu sous l’effet de la drogue contenu dans la seringue mais elle purgeait vite, et réagit au quart de tour quand Félicia lui ordonna d’entoiler Gwen.

Elle bondit puis balançant ses filaments de toile, forma un solide cocon autour de son ancienne amie. Alors que Félicia lui déclara qu’elle avait mise en danger Rachele, Cindy fronça son regard puis le porta sur Gwen, faisant fi de ce qui se passait entre sa maitresse et son ancienne mentor. Elle ne disait rien, elle ne faisait que la regarder, dans les yeux. Bien que ses oreilles entendirent son cri et ses pleurs ... L’araignée ne réagit guère. Froide comme un robot, elle surveillait Gwen, tout simplement. Alors que Félicia lui expliqua la vérité, elle se jura de les faire payer, tandis que des larmes jaillirent encore sur ses joues. Cindy observait tout ça mais ne réagissait pas ... Elle ne pouvait plus réagir. Tout ceci était normal pour elle, et les larmes de Gwen, si autrefois lui aurait arraché le cœur, ne lui faisait strictement plus rien ...

« Maitresse fera de toi quelqu’un. Elle tuera Spider-Gwen, et te libérera de ce poids mort ... » Dit alors Cindy, maintenant un regard sur Gwen au cas où elle tenterait quelque chose.


Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Rachele Florenza le Août 07, 2017, 03:42:47
Médusée, Rachele voit sa fléchette s'enfoncer dans la chaire de Silk alors que Gwen se libère de son emprise.

- Putin !

Cris t'elle de frustration et avec une pointe de peur dans la voix. Si sa mystérieuse amante n'intervient pas tout de suite, s'en est fait d'elle. Heureusement, la drogue qui circule maintenant dans les veines de l'Esclave 00 n'a pas été conçu pour contourner les défenses de son métabolisme à elle mais de celui de Gwen, l'effet reste donc marginal et elle peut continuer de se battre ou d'agir. Le problème étant que la nouvelle spider est beaucoup plus expérimenté que sa consœur, et que le combat tourne désormais clairement à leur désavantage. Pire encore, Rachele a quitté la sécurité de la limousine et subit de plein fouet le vindicte de sa proie.

- Toi...

Lui dit la Spider en la fixant de son air furibond. A cet instant, Rachele se réjouit d'avoir urinée avant de venir...

La mutante lui arrache le pistolet des mains et commence à le faire tournoyer pour le lui renvoyer de plein fouet. A cette vitesse, la seringue suivante et armée dans le tube risque à coup sure de la toucher. Et la dose de narcotique à l'intérieur la tuera à coup sur. Croyant sa dernière heure arrivée, Rachele plisse les yeux et...

- Mais que... ?

Rachele r'ouvre les yeux pousse un soupire de soulagement en voyant sa petite salope de chatte noire la sauver à la dernière minute. Rassurée, la gangster sourit de toutes ses dents.

- J'ai crue que tu ne viendrais jamais ma chérie ! Tu m'as fait une de ces peurs !

Ajoute t'elle d'un éclat de rire, toute à l’allégresse d'avoir échappée de justesse à la mort. Pendant ce temps, ses deux amantes se retournent contre une Gwen totalement sonnée et incrédule et l'entoile jusqu'à ce qu'elle soit couverte d'un solide et délicat cocon qui épouse ses formes féminines. La voir se tortiller à l'intérieur donne immédiatement l'eau à la bouche de Rachele qui réfléchit déjà à ce qu'elle va lui faire pour la punir de son insolence.

La chatte noire profite alors de ce moment de répit pour tancer l'esclave 00 pour son inaptitude. C'est profondément injuste au vue de ce que Rachele lui fait subir tout les soirs, mais la vie d'une esclave n'est pas juste.

-Je vous avais pourtant dit de vous méfier de Gwen !

- Comment me faire pardonner ?

Lui répond Rachele en souriant et en écartant les bras  pour recevoir de plein fouet l'étreinte sauvage et sensuelle de la mutante. Elles s'embrasse avec passion, offrant le spectacle le plus excitant et déconcertant possibles aux deux spider qui les regarde, l'une médusée, l'autre envieuse et jalouse.

- Je t’avais dit que l’Esclave-00 perdait en capacité... Ce n’est pas à moi de critiquer l'utilisation que tu en fais, mais, si tu veux l’utiliser comme garde du corps, tu devrais songer à la laisser dormir un peu plus ! Enfin... Au moins, la mission est accomplie.

- Je n'en ai pas besoin vue que tu es là pour moi huhu... Et pour ce qui est de laisser l'esclave 00 dormir... ce ne sera pas pour ce soir... il va d'abord falloir qu'elle paie pour avoir mise sa maîtresse en danger...

Rachele ne tiens même pas compte des vociférations de sa nouvelles prisonnière. Elle continue de discuter tranquillement avec son amie alors que Gwen se tortille dans sa toile en hurlant. Elle laisse la chatte noire et Silk lui parler de ce qu'elle va subir...

-Ah oui ? J’ai vu Rachele transformer ta chère amie en une tueuse impitoyable, une fanatique qui lui est dévouée. Tu crois que Cindy ne veut plus revenir à cause d’un conditionnement ? C’est parce qu’elle aime ce qu’elle vit... Tout comme toi, tu l’aimeras bientôt. C’est inéluctable.

- Maîtresse fera de toi quelqu’un. Elle tuera Spider-Gwen, et te libérera de ce poids mort ...

Ajoute l'Esclave 00, toujours aussi bien conditionnée et obéissante, Rachele ne peut s’empêcher de lui passer à nouveau une main dans les cheveux pour la récompenser. Mais elle referme ses doigts sur sa chevelure et pousse sur sa tête pour l'obliger à se mettre à genou entre elle et Gwen, que son ancienne amie voit bien toute l'étendue de sa soumission.

- Regarde salope de mutante, regarde comme elle est belle ta petite Silk. Elle ne reconnait même plus ce nom maintenant tu sais, elle est l'Esclave 00 et elle est très... très heureuse de me servir de pute de bas étage. Tu n'as pas envie de la rejoindre ? De devenir une de mes travailleuses du sexe ? Libérée de tes obligations d'héroïne, de toutes tes peurs et tes craintes, de toutes ces questions compliquées qui rendent la vie si complexe ?

Rachele écoute la réponse de la prisonnière en échangeant des sourires complices avec la Chatte noire. Puis elle se retourne vers Silk.

- Dit lui comment tu te sent, dit lui a quel point tu es heureuse et pourquoi.

Et pendant que l'Esclave 00 captive l'attention de Gwen, Rachele ramasse son pistolet à fléchette et récupère la munition encore chargée. Elle l'extirpe calmement et pousse un soupire de frustration en remarquant que l'aiguille s'est brisée.

- Bon... ce n'est pas grave.. on va faire autrement...

Elle transvase alors le contenu de l'ampoule dans une grosse seringue à enema, dépourvue d'aiguille sous les yeux des trois femmes. Puis elle récupère les autres ampoules de la valise, casse leur opercule et vide leur contenu dans le même outil jusqu'à ce qu'il soit bien plein.

Puis elle se penche au dessus de Gwen et laisse glisser le bout de la seringue devant ses yeux.

(https://img4.hostingpics.net/pics/462885drug95.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=462885drug95.jpg)

- Alors mesdames ? Laquelle d'entre vous veux lui prouver qu'on est peau de vache... mais qu'au fond on l'aime... qu'on veux juste qu'elle vienne jouer avec nous...

Termine Rachele pour que Gwen subissent encore de plein fouet l'horreur de la trahison. Que ce soit Silk ou la chatte noire, la belle spider est sur le point de subir son premier shoot à cause d'une amie qu'elle aime, et a qui elle faisait confiance.


Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Spider-Gwen le Août 08, 2017, 02:12:12
Comment les choses avaient-elles pu dégénérer à ce point ? Gwen était désemparée... Le cocon était solide, la retenant bien, et, même si elle arrivait à s’échapper, elle devrait, non seulement affronter Silk, mais aussi les tueurs de cette cinglée devant elle... Et, surtout, Félicia. Silk, elle pouvait comprendre, car son amie avait visiblement été manipulée, mais Félicia... Elle l’avait hébergé, elle l’avait formé, elle lui avait parlé de Seikusu, elle lui avait parlé de Max... Tout ça pour mieux la trahir ensuite ! Gwen était déchirée, déchirée entre la souffrance et la colère. Une colère sans bornes, qui n’avait d’égal que la douleur qu’elle ressentait en ce moment dans son cœur. Rachele se mit à lui parler, tout comme Silk, en lui promettant un destin des plus funestes, qui fit déglutir Gwen.

« Tu fais la fière, salope, mais j’ai vu comme tu flippais tout à l’heure... Tu as de la chance que l’autre salope ait choisi de me trahir, ou je t’aurais pété ta sale gueule. »

Autant dire que Gwen n’était nullement coopérative. Félicia, en retour, se mit à rire, et fléchit les genoux, se rapprochant de Gwen, pendant que Rachele était en train de récupérer son liquide insomniaque.

« Depuis combien de temps tu m’as trahi, Félicia ? »

L’intéressée se mit à sourire.

« Depuis le début. On appelle ça joindre l’utile à l’agréable. Je voulais me venger de ce que Spider-Man m’a fait, de l’humiliation que j’ai ressenti... Quoi de mieux que s’en prendre à ses proches ? Silk, qu’il a aidé à sortir de sa prison, par exemple... Ou toi... Le visage de son plus grand amour perdu.
 -  Q-Quoi ? Tout ça pour... Pour ça ? Par vengeance ?! »

La main de Félicia glissa sur les cheveux de la femme, caressant sa douce chevelure blonde.

« En partie, oui... Mais ne te méprends pas, je ne fais jamais rien sans intérêt... Et, en l’occurrence, il est largement dans mon intérêt d’être auprès de Dona Florenza que de continuer à jouer les cambrioleuses de mon côté. »

Gwen resta silencieuse, serrant les dents.

« Je ne me soumettrai jamais... Et je sauverai Silk de ce que vous lui avez fait, sales sorcières ! »

Félicia gloussa.

« Nous verrons ça, ma chère... »

Rachele avait terminé sa solution, et proposa alors à l’une des femmes de l’infliger à Gwen. Autant dire que, pour Félicia, le choix était tout trouvé, et elle sourit donc.

« Laissons ton esclave le faire, ma chérie, elle me semble être la plus indiquée pour ça... »


Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Cindy Moon le Août 09, 2017, 05:13:51
Cindy était soumise et obéissante envers Max. On pouvait le voir, il était indéniable que son lavage de cerveau était parfait ; il n’y avait aucune chance qu’elle puisse faire marche arrière, à moins d’un coup de baguette magique. Elle venait d’entendre qu’elle allait payer pour avoir mise en danger Rachele, qu’elle n’allait pas pouvoir dormir ni se reposer. Et pourtant, elle s’était penchée vers Gwen pour lui chanter les louanges de sa maitresse, lui dire qu’elle allait faire d’elle une nouvelle personne, libérée de son poids mort qu’était Spider-Gwen. Ce qu’elle sous-entendait était très clair ; elle allait faire d’elle son esclave, exactement comme ce qu’elle lui avait fait à elle-même avant. Rachele s’avança et poussa Cindy par la tête, l’obligeant à se pencher, à se mettre à genoux entre elle et Gwen.

Sa maitresse exposa à Gwen ce qu’était devenue son amie d’antan. Elle lui exposa ce qu’elle lui avait fait, tout en lui montrant son visage, son corps, tous les deux transformés à jamais. Suite à cela, et pour garder Gwen occuper le temps qu’elle prépare son injection, elle ordonna à l’Esclave-00 de lui dire à quel point elle était heureuse de sa condition. « Je n’avais pas de but avant. J’errais, je combattais le crime, sans savoir pourquoi au fond je faisais ça. Mais Max est arrivée et tout à changé ... Maitresse m’a donné un but, une identité, un objectif. La servir. La satisfaire. Et crois-moi ... C’est la meilleure sensation au monde. Tu la sentiras toi aussi, et adoreras ce que tu seras devenue. » Lui dit Cindy, qui y mettais toute sa conviction et son cœur. À un détail près, qui n’était d’ailleurs pas nouveau.

Malgré sa hargne et son vice, malgré sa cruauté, le fond de son regard était vide, et ce depuis la sortie de son cocon. C’était une séquelle physique et psychologique après ce traumatisme, après le fait d’être passée dans une machine qui vous réécrivait la mémoire. Cela ne diminuait strictement en rien sa dévotion mais, son regard était parfois dissocié ses expressions voire de son discours. Le genre de détail que seule Gwen, vu sa proximité avec Cindy, pouvait déceler. Néanmoins cela n’allait pas servir à grand-chose puisque l’air était à la piqure. Visiblement c’était à l’Esclave-00 de faire le travail. Elle saisit la seringue qu’on lui donna, puis l’approcha de la Spider. « Bonne nuit Gwen ! » Dit-elle avec un sourire carnassier, avant de planter l’aiguille dans sa peau, faisant attention de ne pas trop la blesser ; il fallait qu’elle reste intacte, pour Rachele.

Elle avait fait fi des paroles et dires de Gwen à ce moment-là. C’était comme si elle ne les avait pas entendus, vu sa froideur et sa rigidité. Gwen s’apprêtait alors à connaitre une longue et douloureuse descente aux enfers ...


Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Rachele Florenza le Août 11, 2017, 01:54:29
- Je ne me soumettrai jamais... Et je sauverai Silk de ce que vous lui avez fait, sales sorcières !

Rachele pouffe de rire et fait la moue à sa nouvelle prisonnière. Combien d'esclaves lui ont dit ça avant de lui lécher les pieds et de quémander son attention comme de petites chiennes bien dressées ? Elle ne les compte plus et même si elle se doute que la mutante sera plus difficile à vaincre que ses précédentes victimes, elle à déjà eu l'occasion de s’entraîner sur l'une d'entre elles...

- Nous verrons ça, ma chère... Laissons ton esclave le faire, ma chérie, elle me semble être la plus indiquée pour ça...

- Regarde l' Esclave 00 ma chérie... Regarde la bien... Aucune hésitation, aucune peur, elle n'est qu'accomplissement et satisfaction. Ce n'est pas toi qui va la sauver, c'est elle qui va te sauver de toi-même.

Dit la mafieuse pendant que Gwen regarde son amie faire la preuve de son ultime trahison en approchant d'elle, une seringue à la main. Complètement entoilée, Rachele et la Chatte noire immobilisent la prisonnière pour ne peut qu'elle gigoter entre ses liens pendant que Silk lui injecte la substance directement dans la carotide.

(https://img4.hostingpics.net/pics/623816newdrug.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=623816newdrug.jpg)

- Bonne nuit Gwen !

La dernière chose que voit la jeune femme alors qu'elle glisse dans les ténèbres est la main de Rachele qui vient caresser le visage de son esclave pour la flatter, et l'expression de joie profonde et folle qu'elle provoque chez son "amie".

Quelques minutes plus tard, une fourgonnette noire aux vitres teintées arrive pour les récupérer. Les trois conjurées montent à l'arrière et issent le corps inanimé de Gwen sur la banquette. De sa valise, Rachele sort son précieux jeu de menottes en adamantium pendant que l'Esclave 00 libère sa victime inconsciente de son cocon de toile.

Les trois femmes s'amusent alors à la déshabiller entièrement en épargnant uniquement son masque, que Rachele réajuste en expliquant simplement aux deux autres femmes qu'elle le garde pour un moment spécial...

La mafieuse lui attache alors les mains dans le dos, lui passe un collier étrangleur autour du cou et termine en lui attachant les chevilles aux poignets. Prisonnière du métal le plus résistant de la Terre, Gwen ne peut plus compter sur sa force pour la sauver...

Satisfaite, Rachele s'installe sur la banquette et se serre un verre de manzana avec des glaçons et discute avec la chatte noir pendant qu'elle fait signe à Silk de les satisfaire elles ou de jouer avec la prisonnière pour leur plus grand plaisir.

Après un long voyage, la fourgonnette arrive dans la cours intérieur du Rachele'S Club. Comme convenu, elle est déserte. Rachele et ses deux comparses sortent sans crainte d'être vues avec le corps de la belle spider-girl dans les bras. Elles prennent l’ascenseur, la mafieuse tourne une clef spéciale dans la serrure de l'élévateur et celui-ci commence à s'enfoncer vers les profondeurs de son repaire, droit vers l'Asylum...

- Venez, j'ai préparée de quoi débuter la nouvelle vie de Gwen dans les meilleurs conditions tout en nous assurant une certaine sécurité. Comme pour cette petite salope de Cindy Moon, j'ai pensé à un moyen de la faire obéir même si elle trouve un moyen de se libérer.

L'esclave 00 se souvient peut être du faux chantage que lui avait fait Max en la menaçant de tuer Rachele. Mais ce souvenir avait complètement volé en éclat quand elle avait découverte que Max n'était autre que Rachele. En tout cas ce plan machiavélique avait parfaitement fonctionné et Cindy était resté jusqu'à ce que sa personnalité soit totalement détruite et réécrite.

Dona Florenza entraîne son amie et son esclave vers la salle de tournage, là ou la mafieuse à pour habitude de tourner ses films pornographiques à destination d'un public bien particulier. Entre ces murs, nombre de jeunes esclaves ont perdue la vie où ont connu des sévices si traumatisants qu'elles en sont devenues folle.

A l'intérieur, plusieurs caméra haute définition, des micros, un éclairage savamment étudié ont été installé pour mettre en lumière et filmer un socle sur lequel repose un matelas king-sise. De part et d'autres de celui-ci, divers anneaux et barreaux sont disposés pour pouvoir attacher les victimes des trois femmes.

Rachele entre dans la pièce et se dirige vers une armoire à ustensile qu'elle ouvre pour en révéler le contenue à ses invités. A l'intérieur, diverses tenues d'esclaves ou de dominatrices, des masques, tous les sex-toys possible et imaginables ainsi que divers outils de torture pervers.

- Esclave, lave notre invité des traces du combat et dépose la sur le matelas. Quand ce sera fait tu viendras t'habiller. Ce soir tu peu enfiler ce que tu veux et choisir les jouet que tu préfère pour faire du bien à ton amie. Félicia ma chérie, vient, prend ce qui te plais, enfile la tenue qui te va le mieux, je te l'offre. Il y a aussi divers masques pour cacher ton identité. Vous vous serrez prêtes, rejoignez notre nouvelle pute.

Pour sa pare, Rachele enfile son body en latex noir qui moule ses seins et sa vulve et se termine en un long décolleté. Elle met ses cuissardes, ses talons aiguille et ses gants noirs. Une fois en tenue, elle s'arme d'une longue cravache en cuir et se fait un chignon dans lequel elle plante plusieurs baguette en métal d'une bonne épaisseur.

En attendant que Silk ai finie de laver Gwen et de se changer, elle aide la chatte noire à se vêtir, s'assure que les micros fonctionne bien et fait le point avec les diverses caméras.

- Quand vous serrez prêtes, allez vous installer avec notre invité, nous allons commencer à tourner...



Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Spider-Gwen le Août 15, 2017, 02:47:05
Gwen croisa une dernière fois le regard de Silk… Et put noter, alors qu’elle lui parlait, combien son regard semblait… Froid et détaché. Elle serra les dents, commençant à avoir une petite idée de ce que Cindy avait dû vivre, et la regarda, tandis qu’elle lui parlait.

« Je te sortirai de là, Cindy, je te le promets. Je n’ai pas pu te protéger, mais je le ferais, maintenant. »

Elle vit ensuite Rachele et Félicia se rapprocher. Sa situation était critique, elle en avait bien conscience, mais elle ne se voyait pas sombrer au désespoir si facilement. Silk était tombée entre les mains de cette folle. Une jeune femme inexpérimentée, qui n’aurait jamais dû se retrouver seule face au crime organisé. Gwen se sentait coupable pour elle. La main de Rachele se rapprocha de sa bouche, et elle chercha à la mordre… Mais Cindy planta l’aiguille auparavant, et un petit soupir s’échappa des lèvres de Gwen, qui sentit ses paupières s’alourdir énormément. Elle secoua la tête, essayant de lutter… Mais finit par s’écrouler.

Félicia caressa alors d’une main les cheveux de Gwen, avant de se redresser, faisant crisser sa combinaison. Leur captive fut ensuite amenée, et elles repartirent ensuite dans la limousine de Rachele. Cette dernière était abîmée à l’avant, et aurait sans aucun doute besoin de passer au garage. Rachele fit désormais route vers le casino, pendant que Félicia lui expliqua la suite de la guerre.

« Les Guramu sont aux abois. Il faut encore les laisser mijoter avant de planifier notre attaque sur Muramasa-jo… Mais ce n’est pas un bastion facile à prendre. Akihiro dispose de forces importantes, de kunoichi… Ce ne sont pas des femmes ordinaires, elles disposent de capacités métahumaines. »

Le principal ennemi de Rachele, à Seikusu, était le clan yakuza des Guramu. Le principal clan de la ville, qui dominait cette dernière depuis le château-fort historique de Seikusu, Muramasa-jo. Peu importe combien de victimes Rachele faisait dans la ville, tant qu’elle ne décapitait pas la tête du dragon, Akihiro Guramu, l’Oyabun du clan, arriverait toujours à se reconstruire. Mais attaquer Muramasa-jo nécessitait de la préparation. C’était en grande partie pour ça que Félicia avait proposé à Rachele de se doter de Spiders. Mais Silk manquait malheureusement d’expérience, et le traitement fait par Rachele pour la soumettre l’avait certes rendu plus agressive, mais avait aussi diminué ses capacités arachnéennes. En étouffant et en brisant sa personnalité, Rachele l’avait aussi coupé de compétences spéciales.

« C’est le baptême du feu, poursuivit Félicia en buvant un verre de vin blanc. Tu as les moyens de prendre le château-fort. Et, ensuite… »

Félicia sourit mystérieusement. Elle savait que Rachele était très ambitieuse, et qu’elle ne comptait pas se contenter d’un simple casino, ni de Seikusu. Et, avec Gwen et Silk, Rachele pouvait tout à fait parvenir à atteindre ses rêves les plus fous. Félicia ignorait jusqu’où cette femme était capable d’aller… Mais elle avait foi en elle.

Elles retournèrent donc au casino, et Félicia laissa Rachele se changer, elle-même conservant sa tenue normale. Elle laissa tout naturellement Rachele dicter ses ordres, et alla ensuite dans la chambre où Gwen se trouvait.

« Pauvre idiote… glissa-t-elle en regardant la jeune femme endormie. Tu t’es crue plus maligne que tout le monde, et regarde le résultat… »

Mais qui sait ? S’il y avait bien une femme capable de faire apprécier à Gwen sa nouvelle vie, ça ne pouvait être que Rachele…


Titre: Re : Empress Florenza [Part 2] ''Gangster Paradise'' [Pv Cindy Moon et Spider-Gwen]
Posté par: Cindy Moon le Août 26, 2017, 05:45:49
Elle avait beau avoir été son amie autrefois, dans une autre vie, cela n’empêcha guère Cindy de lui planter l’aiguille. Gwen s’endormit contre sa volonté mais, au moins, l’Esclave-00 avait accompli la volonté de sa Maitresse. Elle resta donc silencieuse, regardant Gwen un moment puis se releva. Une fourgonnette noire finit par arriver, sans doute appartenant à Rachele. Les trois femmes purent ainsi évacuer les lieux en emportant une autre Spider sous les bras, et pas n’importe laquelle ! Gwen allait devenir sa nouvelle esclave, et grâce à elle, l’influence et le pouvoir de Rachele allait grandir. Les trois femmes montèrent et entreprirent donc de préparer la femme endormie. Elles la déshabillèrent, puis Rachele usa de ses fameuses menottes en Adamantium pour restreindre les mouvements de Gwen et surtout, la neutraliser.

Après toutes ces formalités, la fourgonnette démarra. Rachele et Félicia s’installèrent confortablement tandis que l’Esclave-00 dut satisfaire sa Maitresse. Pendant le voyage ainsi, Cindy se soumit comme l’esclave qu’elle était, léchant les bottes et les pieds de Rachele, avant de finir le visage entre ses cuisses, tandis que sa patronne parlait affaire avec son associée. Mais tout ceci finit par prendre fin quand elles arrivèrent à destination, au Rachele’s Club. Toutes les trois firent débarquer Gwen dans la plus totale discrétion, profitant que les lieux étaient déserts. La destination de Gwen était déjà toute tracée ; au travers ce dédale de couloir et d’ascenseur, Rachele allait la mener à l’Asylum ; le lieu où elle formait ses esclaves, et tournait ses films pornographiques.

Rachele indiqua avoir tout préparé pour ce moment. Une fois arrivée dans la salle où tout allait se jouer, elle ouvrit une armoire contenant de belles tenues, qui en feraient saliver plus d’un ou d’une, notamment Cindy elle-même. Quelle ne fut pas sa joie en entendant sa patronne lui confirmer qu’elle pourra porter la tenue qu’elle veut ! Elle en voyait déjà une ou deux qui lui faisait furieusement envie, dans le tas. La seule chose qu’elle avait à faire avant de procéder au changement de tenue, c’était de laver Gwen. Elle obéit au doigt et à l’œil, portant Gwen jusqu’à une salle d’eau juxtaposée à la salle. Elle allait la nettoyer de ses blessures et de la poussière, le tout ... Sans rien ressentir. Le froid habitait les gestes et le regard de Cindy, alors qu’on aurait pu penser qu’elle émettrait un minimum d’émotion envers Gwen, qui fut sa meilleure et plus intime amie. Mais ... Rien. Cindy était froide comme une pierre, témoignant de l’efficacité mais aussi de l’atrocité du traitement qu’elle avait subi.

Le corps de Gwen fut donc tout propre et épuré de ses marques de combats. Nue, ayant seulement son masque, elle était enfin prête. Cindy la ramena à l’endroit qu’il fallait puis, entreprit d’aller s’habiller ensuite. Cindy avait repéré une tenue qui la faisait presque rêver, et décida de l’enfiler. Elle abandonna son costume de Spider pour adopter une tenue composée d’un body intégral en latex (https://belindabartzner.deviantart.com/art/Starfucked-in-Mad-duck-designs-latex-factory-II-423876035), et d’un masque afin de couvrir son visage (https://kopp-photography.deviantart.com/art/Starfucked-WhiteRoom-Hood-01-589550824). Les orifices de ce masque se situaient à l’arrière et lui permet de laisser sortir ses cheveux, formant ainsi une belle queue de cheval. Après s’être changée, Cindy revint auprès de sa Maitresse, rejoignant Félicia également. « Votre petite pute vous plait, Maitresse ? » Demanda-t-elle, tournant langoureusement sur elle-même, passant sensuellement ses mains sur ses courbes et ses fesses, afin d’avoir l’approbation de Rachele – et Félicia aussi !