Le Grand Jeu

Plan de Terra => Les contrées du Chaos => Discussion démarrée par: Mélinda Warren le Juin 26, 2017, 12:31:05



Titre: Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Juin 26, 2017, 12:31:05
Pour pouvoir rejoindre plus facilement Nachtheim, un Portail avait été installé par les bons soins de Samara sur le Czarina Tiamat. Ce Portail était également repéré aux autres Portails magiques que Mélinda Warren utilisait, ce qui lui permettait, ainsi, de rejoindre bien plus facilement, tant la colonie où elle était implantée, que le Tiamat, qui était, après tout, la demeure de sa belle et puissante amante dragonique, Ishtar Naviento. Très proches l’une de l’autre, les deux entretenaient une relation assez intense, autant basée sur les affaires sur que sur le sexe. Pour Mélinda, c’était toujours un plaisir de se rendre sur le Czarina Tiamat, et de passer du temps en compagnie d’Ishtar.

Les affaires fonctionnaient actuellement plutôt bien. Le clan Warren prospérait à Nexus, et Nachtheim, la colonie, était en train de se développer. Une activité commerciale se mettait en marche avec le reste de l’Empire, commercialisant les fruits et les denrées exotiques qu’on trouvait dans la jungle. Tout se passait plutôt bien pour le moment, et c’était très gratifiant pour Mélinda, et ce d’autant plus que Sylvandell, après examen, avait décidé d’ouvrir un marché avec Nachtheim. Que Mélinda soit l’amante d’Alice avait aidé les négociations, mais le Conseil royal de Sylvandell avait surtout examiné ce que Nachtheim proposait. Des représentants d’Inféris et de la colonie s’étaient rendus à Sylvandell, et les Sylvandins avaient envoyé une délégation visiter Nachtheim. Ce fut là l’occasion de quelques orgies, mais, au-delà des rapports sexuels, Sylvandell avait piu voir que la colonie se développait bien. Inversement, les Infernoises avaient pu visiter les mines de cristaux de Sylvandell, et s’étaient montrées très intéressées par ces derniers, qui permettraient d’alimenter Nachtheim en énergie magique.

Néanmoins, l’accord nécessitait encore la signature d’Ishtar Naviento, car elle était, après tout, la Tsarine d’Inferis. Le Roi de Sylvandell, Tywill, avait laissé à sa fille le soin de mettre fin à ces négociations en allant voir la Dragonne. Un choix logique. Après tout, avant d’être des partenaires d’affaires, Inferis et Sylvandell avaient été rivaux, et Tywill avait capturé Ishtar. Les relations entre les deux étaient donc tendues, alors que le courant passait plutôt bien avec Alice.

Mélinda s’en sortait donc plutôt bien. Ce marché allait lui offrir, non seulement de l’argent, mais aussi, et surtout, de l’influence.

« Tu crois qu’elle va être contente de me revoir ? » s’enquit nerveusement Alice.

Mélinda lui sourit. Pour l’occasion, la vampire avait enfilé son uniforme infernois, une combinaison moulante en latex la recouvrant presque intégralement, avec de longs collants, des gants longs... Alice, elle, était habillée différemment, par deux Infernoises, qui avaient lustré ses bras et savonné à l’aide de lubrifiants spécialement obtenus dans la jungle de Nachtheim, son corps, appliquant ensuite du latex, là aussi récupéré sur l’écorce des arbres de la jungle.

« Ce latex est d’une qualité rare, Majesté...
 -  Les hévéas de Nachtheim fournissent du latex d’une quantité irréprochable... »

C’était d’ailleurs un argument de vente considérable. Les gens l’ignoraient beaucoup, mais le latex était, à l’origine, un produit naturel, un suc végétal qui était transformé pour produire du latex. Il existait aussi des manières différentes de produire du latex, notamment en le synthétisant, mais c’était de moindre qualité. Le latex naturel s’obtenait en effectuant des saignées sur le tronc d’un héva. Un suc naturel était chargé dans des seaux, et était ensuite raffiné. Nachtheim disposait ainsi de multiples agriculteurs dont le but était de faire ces saignées, ainsi que d’ateliers et d’usines à l’intérieur de la colonie pour obtenir du latex. Mélinda savait que Tekhos serait un très gros client, mais elle comptait aussi utiliser, à son profit personnel, une partie des productions de Nachtheim.

« Nous allons passer une bonne semaine, au moins, sur le Tiamat. Évidemment qu’Ishtar sera ravie de te revoir. »

On lui enfila une magnifique paire de gants roses (http://img110.xooimage.com/files/8/0/b/sexy-font-b-pink-...gloves-b-52892da.jpg), ainsi que des collants, également roses, pour lui mettre ensuite une très belle robe, une réplique d’une robe qu’Ishtar avait dans sa collection, et qui avait été faite sur mesure pour Alice : une robe rose et violette (http://img110.xooimage.com/files/b/c/5/592863m1456835616...cklbgjx2-528a255.jpg).

La jeune femme s’observa finalement devant le miroir, et rougit en s’observant... Ça, et d’autant plus qu’elle portait une culotte rose en latex, avec deux vibromasseurs qui étaient nichés en elle, et qui la faisaient gémir sur place. Une préparation nécessaire pour cette semaine. La signature de l’accord entre Sylvandell et Inferis n’était réellement qu’un prétexte.

L’idée était surtout de célébrer ça, et, pour Mélinda, de voir si Ishtar était toujours dans d’excellentes dispositions à son égard.

« Tu es prête ?
 -  O-Oui... »

Mélinda sourit, et attrapa la main d’Alice dans le creux de la sienne, puis les deux passèrent à travers le Portail.

Compte tenu du fait que le Tiamat était en déplacement constant, le Portail ne fonctionnait pas toujours. Là, il ne se rouvrirait par exemple que dans une semaine au moins.

Alors, pour le meilleur et pour le pire, les deux femmes étaient coincées à bord du navire d’Ishtar pendant une bonne semaine...


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Juin 27, 2017, 07:13:16
Dans le Grand Hall (https://vignette1.wikia.nocookie.net/residentevil/images/9/95/ZenobiaHall1.jpg/revision/latest?cb=20160828230552) du Czarina Tiamat, Ishtar venait de faire lustrer son uniforme à la perfection. Pour l'occasion de cette visite, tout avait été préparé, tous les serviteurs avaient eut leurs tenues préparés, les condiments étaient déjà servit et les chromes polis. Cette immense salle à plusieurs étages surmontée de sa géode, comportant ses grands escaliers et son horloge géante était à la démesure d'Ishtar. On aurait pour croire cette pièce dans un manoir baroque tant elle était imposante, mais il s'agissait bien de la grande salle du navire, au centre de cette construction démentielle qui aurait fait pâlir le Bismarck par sa taille et son faste. Quand le portail magique s'activa en son centre, les deux invitées furent aussitôt accueillis par deux superbes esclaves qui leur tendit une coupe d'un campagne rosé. Ishtar se permit son entrée avec majesté, descendant l'escalier pour rejoindre ses invitées.

"Mesdames, Princesse Alice Korvander et ma tendre amie Mélinda Warren, soyez les bienvenues dans mon navire, le Czarina Tiamat. C'est un véritable plaisir de vous voir lors de ma traversée mensuelle entre Inferis et ma colonie, Nachtheim."

Elle fit un tendre baise main à Alice, entendant sans mal les deux vibrateurs quelques parts sous cette robe, avant d'embrasser doucement les lèvres de Mélinda. cela avait pour but de frustrer un peu Alice qui put voir sans mal que la dragonne y ajouta sa langue. Certes cette visite avait un fond de négociations, d'accord entre Sylvandell et Nachtheim et même si Ishtar n'était plus la tsarine d'Inferis (cette place étant occupée par sa mère), elle restait la gouverneure amirale de Nachtheim. Ishtar abandonna donc rapidement les formalités d'usage.

"Vous savez, chère Alice... Mon ouïe fine a de suite remarqué que vous étiez bien disposée à profiter de votre séjour ici... Et vu votre accompagnatrice... Peut être allez-vous soulever cette superbe robe rose pour me montrer l'origine de ces bruits mécaniques étouffés par votre culotte ?"

Un peu d'humiliation pour débuter, mais ici, dans ce navire, ce n'était rien.


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Juillet 03, 2017, 12:43:34
L’accord était déjà ficelé. Tous les termes avaient été prévus. En d’autres circonstances, Mélinda ne se serait même pas déplacée. Ce n’était qu’un prétexte pour revoir la belle Ishtar. Depuis que Mélinda savait qu’Ishtar ressentait des choses pour elle, elle était un peu confuse à l’égard de la dragonne. Mais, lors de leurs dernières retrouvailles, elles avaient pu clairifier la situation. Mélinda estimait être la seule femme au monde envers qui la Dragonne noire se soumettait, ce qui était très surprenant. Quand on voyait leurs gabarits respectifs, qui aurait cru qu’Ishtar Naviento, cette souveraine puissante et bien membrée, irait s’agenouiller devant la vampire ? C’était bien la preuve que l’habit ne faisait pas le moine !

Mélinda sourit en voyant Ishtar, et répondit avec plaisir à son baiser, pendant qu’Alice, silencieuse, les observait, non sans s’être, au début, élégamment courbée devant Ishtar. Au moins, la petite blonde respectait le protocole, même dans cette tenue qui faisait d’elle davantage une pute royale qu’une Princesse. Ishtar, elle, avait mis les petits pots dans les grands, préparant un somptueux buffet. Mélinda était ravie, honorée par tant de mets à son égard.

« Le plaisir est très largement partagé, Ishtar.
 -  Tout à fait... Je suis heureuse que ces accords aient pu se passer. Je regrette toujours la manière dont nous nous sommes comportés jadis à votre égard. »

Évoquer ce passif était sans aucun doute risqué, mais ce n’était pas le genre d’Alice de faire l’autruche, et elle n’en parlait que pour s’excuser davantage. Au début, les relations entre Inferis et l’Empire avaient été tendues, et Ashnard avait attaqué la nation volcanique, parvenant à capturer  la puissante Dragonne. Ishtar s’était libérée, et, ensuite, l’Empire avait changé de stratégie. Ces accords marquaient une nouvelle étape, et c’était aussi pour ça, en partie, que Mélinda avait tenu à ce qu’Alice la suive.

Ishtar s’intéressa à nouveau à Alice, entendant les vibrations des godes qui remuaient en elle, ce qui ne manqua pas d’attirer son attention. Mélinda sourit doucement, restant silencieuse, surtout quand la Dragonne proposa à Alice de lui montrer ce qu’elle avait sous la robe.

« Je... Euh... I-Ici... ? »

Elle rougit plus nerveusement en regardant autour d’elle. Il y avait des gardes et des serviteurs partout, dans un mélange de luxe et de luxure, le tout saupoudré de latex. Néanmoins, elle finit par baisser la tête, inspira fortement, puis saisit les pans de sa robe, et la releva lentement, provoquant une série de crissements. Elle releva suffisamment sa robe, et Ishtar put ainsi voir sa culotte rose... Qui était en réalité une ceinture de chasteté.

« C’est moi qui détiens la clef. Dis-moi, tu la portes depuis combien de temps, ma chérie ?
 -  D-Deux heures... »

L’émoi d’Alice s’accrut quand Mélinda se pencha, et attrapa un petit flacon accroché à la cage. Il y en avait d’autres, et elle sourit malicieusement.

« C’est une ceinture tekhane... Chaque fois qu’Alice jouit, les vibromasseurs aspirent sa mouille, et la stockent dans ces fioles. »

Une demi-douzaine de fioles s’était remplie. Alice ne disait plus rien, les joues cramoisies.

« Tu vois, Ishtar, c’est amusant, mais, plus Alice devient perverse, et plus elle est timide... C’est un fascinant paradoxe ! »


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Juillet 07, 2017, 11:58:08
Ishtar regarda le spectacle en se mordillant la lèvre inférieure. Elle aussi trouvait se spectacle absolument magnifique à regarder. En plus ces deux belles créatures étaient venus en tenue de latex, ce qui était absolument magnifique sur des corps comme ceux d'Alice et de Mélinda. Mais toutes savaient le vrai motif de leur visite ici. Doucement, Ishtar caressa une cuisse de l'humaine, puis appuya son index là où devait se trouver son vagin. Elle en poussa un délicieux gémissement qui fit ricaner la dragonne. Doucement elle se colla à la princesse, faisant mine de l'embrasser sous de douces caresses... Avant d'arrêter à quelques centimètres de sa bouche. La dragonne se ravisa pour exciter d'avantage Alice, s'approchant de la vampire plutôt.

"Vous m'avez tant manqué, Mélinda..."

Ishtar se colla à Mélinda, faisant grincer son latex sous ses caresses perverses. Elle passa ses bras sous la veste en latex de la vampire, caressant son dos et vint l'embrasser. Elle lui roulait à délicieux patin, caressant sa langue avec la sienne et ça n'avait rien de caché... Elles avaient presque leurs langues en dehors, se caressant ainsi tout en parcourant le corps de l'autres avec leurs mains. L'Amirale avait une magnifique érection qui bombait sa robe de latex tout comme Mélinda avait désormais une bosse dans sa combinaison de latex. Ishtar faisait tout ça pour allumer le feu à l'intérieur d'Alice, et aussi pour exprimer sa passion. Mais la dragonne ne tarda pas à interpeller l'humaine après un bon 5 minutes de pelotage en règles, la voyant transpirante et vacillante.

"Et si vous léchiez nos bottes, Princesse ?... Avec de la chance vous pourrez sucer nos queues avant qu'on ne baise sans vous..."


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Juillet 10, 2017, 01:00:27
Non seulement Alice portait cet appareil très perfectionné, mais, et Ishtar n’avait pas encore eu l’occasion de le réaliser, sous sa robe, la jeune Princesse portait un élégant harnais rose en latex. Autant dire que Mélinda avait veillé à la préparer en vue de cette séance avec Ishtar. Elle savait combien la Dragonne était dominatrice, et combien, parallèlement, elle était étrangement soumise vis-à-vis de Mélinda. La vampire n’avait jamais trop réussi à comprendre ce qui avait pu amener Ishtar à ressentir une telle attirance pour elle, et, même si cette fascination l’effrayait un peu, elle avait aussi décidé de l’utiliser, afin d’en tirer profit au mieux. De fait, Mélinda était sûre qu’Ishtar devait encore avoir sa fameuse cockring, ce petit anneau de cuir que Mélinda lui avait posé à la base de sa verge, à une époque où elle avait forcé Ishtar à réduire sa consommation sexuelle, en lui interdisant de jouir. Elle sourit donc en voyant Ishtar caresser la culotte d’Alice, faisant gémir cette dernière, qui crispa ses poings, les joues toutes rouges.

« Haaaaannn… »

Elle entrouvrit les lèvres en voyant Ishtar s’approcher, sentant le soufflé de la Dragonne sur ses lèvres. Alice avait personnellement instigué auprès du Conseil Impérial pour que les relations diplomatiques se calment entre Inferis et l’Empire. Ishtar ne le savait sans doute pas car elle était déjà en charge des activités de Nachtheim à ce moment, mais il avait fallu une audience au sein du Conseil Impérial pour mettre fin à la guerre entre les deux nations, et aboutir à la situation actuelle. Et, si Alice avait fait ça, c’était, non seulement parce qu’elle trouvait cette guerre absurde, mais aussi parce que, personnellement, elle appréciait beaucoup Ishtar. Cette dragonne forte et puissante, dominatrice, qui aimait soumettre les autres, et transformer les hommes en filles… Elle était tellement éloignée de l’état d’esprit d’Alice que la jeune femme ne pouvait s’empêcher de ressentir une étonnante fascination envers elle.

Refusant de l’embrasser, Ishtar embrassa goulûment Mélinda, palpant son corps, la vampire n’hésitant également pas à caresser son visage et son corps, enroulant ses jambes autour de sa taille. Alice rougit en voyant leurs deux sexes déformer leurs pantalons, se redressant fièrement. Mélinda et Ishtar s’embrassèrent longuement, jusqu’à se contenter d’un simple frottement de langues entre elles.

« Mmmhmmm… Nyaaaaawww… ! »

Mélinda savourait également, puis Ishtar finit par se retourner vers Alice, et lui ordonna de lécher leurs bottes. Entre-temps, les deux femmes s’assirent sur des fauteuils, et, pendant qu’Alice se rapprochait d’Ishtar, Mélinda vit des serviteurs, de délicieux hommes travestis en femmes, s’approcher, lui tendant des bouteilles de sang.

« Merci pour toutes ces délicates attentions, Ishtar, je vois que tu as mis les petits plats dans les grands… Moi, comme tu vois, j’ai choisi d’accompagner notre amie sylvandine. »

Agenouillée devant Ishtar, Alice léchait tendrement ses bottes, remontant peu à peu dessus, jusqu’à embrasser et lécher ses collants.

« Elle ne te le dit pas, mais Alice avait peur que tu lui en veuilles encore. Je lui ai donc assuré qu’il n’en était rien, et que tu serais ravie de la voir. Ai-je eu tort ? » s’enquit-elle malgré tout.


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Juillet 15, 2017, 03:45:52
Ishtar embrassait goulûment Mélinda, roulant sa langue avec la sienne tout en touchant ses magnifiques seins moulés dans le latex de sa combinaison. Elle sentait la douce langue de l'humaine sur ses bas de latex et ses bottes de métal avant qu'elle n'entende la vampire lui dire que la jeune ashnardienne se sentait encore coupable de l'assaut sur Inferis et de sa capture. Cela remontait déjà à plusieurs années et cela surprenait un peu la dragonne que la princesse s'en inquiète encore. Mais cela faisait sourire aussi de manière sadique la maîtresse des lieux.

"Oh si elle a la volonté de se faire pardonner..."

La dragonne repoussa doucement la princesse, mais avec douceur et charme, en caressant ses cheveux. Ishtar monta calmement à califourchon sur Mélinda, présentant son postérieur à l'humaine. Elle repoussa doucement la partie pagne de sa robe qui couvrait ses fesses, dévoilant son bikini en V passant dans la raie de ses fesses. Ishtar poussa le fond de son bikini sur le côté, révélant sa rondelle musclée et visiblement bien propre par la langue de ses soumis. Tout en faisant face à Mélinda, d'un angle de vu que l'humaine ne pouvait atteindre, Ishtar écarta sa veste et dévoila ses magnifiques seins, les faisant sortir des bonnets de sa robe et de son bikini.

"Lèche mon anus, Alice... Je veux que ma belle vampire profite de mes seins parfaits... De beaux seins que tu ne mérite pas de voir, comme Theorem... Han ma belle tu m'as manqué ! Hmmm..."

Elle l'embrassa encore, roulant sa langue avec la sienne en sentant la langue d'Alice dans son anus étroit et propre. Quel régale...


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Juillet 17, 2017, 12:36:10
Mélinda était toujours assurée de passer un bon moment chez Ishtar. Sa beauté, sa perversion, sa richesse… Mélinda n’aurait jamais cru, il y a encore quelques années, pouvoir naviguer dans de telles sphères. Elle avait visiblement bien réussi ses coups et ses placements. Mélinda était passée du statut de simple tenancière de harem à une représentante de la haute noblesse ashnardienne. Comment dire autrement, quand on voyait qu’elle couchait et discutait avec des Princesses et des dirigeantes ? À travers elle, c’était le destin brisé des Warren qui se reconstruisait. Qui sait ? Peut-être que son clan arriverait, à terme, à constituer un clan vampirique de premier plan au sein de l’Empire ? C’était ce genre de scènes qui, mine de rien, permettaient cela. Mélinda était intervenue en tant qu’intermédiaire dans le réchauffement des relations entre Sylvandell et Inferis. Alors, sans même envisager la dimension sexuelle de ce qui allait suivre, elle était déjà très excitée.

Ishtar sembla étonnée qu’Alice soit encore émue par la guerre. C’était mal connaître le cœur d’artichaut de la Princesse, qui avait toujours estimé que ce conflit aurait pu être évité. Ishtar, en tout cas, y vit là l’occasion de continuer à humilier Alice. Silencieuse, elle se redressa suite aux instructions de la Dragonne, qui rejoignit Mélinda sur son grand fauteuil en cuir. La vampire se pinça les lèvres en voyant la puissante femme s’asseoir au-dessus d’elle, et posa ses mains sur son corps, pour la voir ensuite dénuder l’accès à l’un de ses opulents seins, tout en ordonnant à Alice de lui lécher l’anus.

« B-Bien, Maîtresse… »

Du fait de sa position, elle ne pouvait voir que le dos d’Ishtar, et rougit également à l’idée qu’on puisse la comparer à Theorem… Ce qui était d’autant plus amusant que, il y a encore quelques années, elle avait été l’une des Maîtresses de Theorem. Mélinda savait qu’Alice avait le profil d’une soumise, mais, pour autant, elle pouvait parfois se montrer étonnamment autoritaire. Elle avait juste son petit caractère, tout en aimant le fait d’être une soumise. La comparer à Theorem ne visait qu’à l’humilier, mais, en toute honnêteté, Mélinda s’occupait surtout d’Ishtar, dont les gros seins opulents caressaient son visage.

« Oui… Toi aussi, Ishtar… Ton corps puissant, ta perversion, ta beauté… Hmmm… Tout ce que j’aime chez toi, Ishtar… J’étais impatiente de revenir, mais… Je ne pouvais pas revenir les mains dans les poches. C’est pour ça que j’ai profité de ce traité… Alice, c’est ton cadeau. »

La tête blonde se mit à rougir, et, sans rien dire, se glissa contre les fesses musclées d’Ishtar. Chacune de ses mains se posa dessus, et elle lécha sa croupe, glissant le long de sa raie, sentant rapidement sa rondelle. Sa langue titilla son fondement, et elle s’y glissa, tout en caressant avec ses doigts la ficelle du bikini, tirant délicatement dessus. Mélinda, de son côté, suçait énergiquement les seins d’Ishtar, pompant à hauteur de ses tétons, écrasée sous son corps, titillant avec sa main le sein qu’elle ne léchait ou ne mordillait pas.

Ensemble, elles allaient se faire longuement plaisir, et tout ça n’était qu’un début…


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Juillet 28, 2017, 12:25:41
Ishtar adorait sentir une langue souple et agile caresser son trou intime. Elle ne disposait pas de la fente des femmes, elle n'avait que son anus musclé et habitué pour faire l'amour. Tranquillement, elle se détendit en continuant d'offrir ses énormes seins artificiels à son amante numéro un. Si Mélinda avait été disponible, Ishtar l'aurait épousé direct et sûrement mit son Theo au placard, mais pour le moment elle devait composer avec une autre femme. Calmement, elle sentir son excitation grimper alors que ses superbes seins étaient contentés. Quand elle revoyait ses énormes flotteurs, elle repensait au coût de la chirurgie de l'époque et de l'économie et des vols qu'elle avait dût faire. Finalement là où sa poitrine était plate et génétiquement masculine, elle avait de superbes seins bonnet F, lestés de silicones, dont juste une petite cicatrice sous ces derniers pouvait témoigner de la transformation de la dragonne.

"Han oui... Merci du cadeau ma belle vampire ! Hmmm... Tu es si douée avec ta bouche princière, Alice..."

La dragonne plaqua sa queue derrière la tête de l'humaine pour la forcer à lécher plus en profondeur. Ainsi piégée, elle fut bien forcée d'y aller plus franchement pour mériter le droit de reculer sa tête. Malgré l'hygiène douteuse de l'Amirale, aucune odeur incommodante ne se dégageait de cet endroit. Au contraire. Elle sentait le sexe, la luxure... Son parfum habituel et aphrodisiaque faisait toujours tourner la tête de ses amants et amantes. Doucement, Ishtar dégagea la verge de Mélinda de son catsuit serré en latex par la fermeture éclaire. Ishtar extirpa la sienne de son string et de sous son pagne pour coller leurs deux queues l'une contre l'autre. Empoignant ces deux verges dans sa main gantée de latex, elle débuta une double masturbation. Sentir la saucisse chaude de la vampire et la langue de l'humaine contre elle fut une sensation fantastique et Ishtar se redressa un peu, jouant de ses seins devant la vampire avec sa main libre.

"Hmmm Han... C'est si pervers... Je pourrais en jouir..."


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Juillet 31, 2017, 12:38:41
Entre Mélinda et Ishtar, c’était une relation forte et fusionnelle qui avait fini par se tisser. Elles n’étaient pas que des amies, et Mélinda avait tendance à se considérer comme son amante… Sans pour autant être sa femme. Elle était déjà mariée à Vanilla, et la particularité de ce mariage vampirique faisait qu’elle ne pouvait pas se marier avec une autre personne. Pour autant, ce qu’elle ressentait envers Ishtar n’était pas à négliger. Cette femme avait quantité de qualités très intéressantes et très exquises pour la vampire. Belle, autoritaire, forte, perverse… Mélinda la voyait comme une sorte d’égale, à la fois similaire et très différente d’elle-même. Entre elles, le courant était passé assez vite, et leur relation n’avait jamais cessé de se détériorer. Pour le coup, c’était bien Theorem qu’on se devait de remercier. C’était en effet en le vendant à Ishtar que Mélinda avait fait la connaissance de cette dernière, une femme dont, jusqu’à présent, elle ne connaissait que les rumeurs. Si elle avait pu constater la véracité de beaucoup d’entre elles, elle avait aussi pu se forger sa propre opinion sur Ishtar… Et devenir l’une de ses amies.

Assise sur ce fauteuil, Ishtar sur elle, Mélinda l’observait en souriant, et pouvait sentir et entendre les coups de langue d’Alice sur l’anus d’Ishtar. La grosse queue caudale de la dragonne s’enroula autour du corps d’Alice, la faisant gémir, et elle enfonça plus fortement sa langue, reniflant l’odeur intime d’Ishtar. Et, loin d’être sale ou puante, elle dégageait en réalité des senteurs érotiques qui l’excitaient. Les vibromasseurs en elle s’accéléraient en percevant cette hausse du désir, faisant gémir Alice.

« Hmmmmm… »

Mélinda sentit alors la main d’Ishtar libérer l’accès à son sexe, et elle empoigna ensuite le sien, ainsi que celui de la dragonne, une grosse queue dragonique qui, pour le coup, était plus épaisse et plus longue que celle de la vampire… Ce qui n’était pas peu dire, la queue de Mélinda n’ayant rien à envier à beaucoup d’autres membres.

« Haaaa… Hnnnn… »

Ishtar semblait ravie de revoir Mélinda, et encore plus d’avoir une Princesse pour jouer avec elle. La vampire avait parfaitement manœuvré, afin de se retrouver greffée à ce processus de paix entre Infernis et Sylvandell, et, à sa manière, elle savait qu’elle allait marquer des points. Ishtar lui avoua que tout ça pouvait la faire jouir, et Mélinda l’observa. Sa main pinça le téton d’un des seins de la femme, et, avec l’autre, elle caressa sa joue, fourrant son pouce dans sa bouche.

« Dé-Déjà ?! sourit-elle. Mais… Je ne t’en ai pas… Haaa… Donné l’ordre. »

Il fallait bien admettre qu’Ishtar avait une sacrée technique de la main, et que sentir sa queue frotter contre la sienne, c’était… Particulièrement exquis. Néanmoins, Mélinda n’avait pas oublié les rôles respectifs que les deux femmes s’étaient données lors de leurs précédents entretiens. Ishtar voulait que Mélinda soit sa « Maîtresse », ce qui passait notamment par une régulation de sa haute activité sexuelle. Mais il ne s’agissait, entre elles, que d’un jeu. Cette remarque n’était qu’un moyen de voir si Ishtar voulait toujours continuer à jouer avec elle, ou pas.

Et Alice, de son côté, avait enfoui sa langue bien profondément, tout en malaxant les fesses d’Ishtar, crispant ses doigts de latex sur ses fesses musclées, continuant à gémir, et mouillant de plus en plus…


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Août 04, 2017, 07:44:54
Ishtar devint toute rouge par la phrase que venait de prononcer Mélinda. Pour autant elle ne semblait pas timide ou gênée, juste surprise et excitée. Doucement elle posa son index sur les lèvres de la vampire et prononça tout bas la phrase suivante.

"Sssh... Elle pourrait nous entendre... Je ne voudrait pas que notre jeu soit exposé..."

Ishtar veilla à ce que la princesse ait la tête bien trop occupée à lécher son anus et surtout que sa queue comprime assez ses oreilles pour qu'elle ne puisse les entendre. De toutes façons les humains avaient une mauvaise audition, c'était bien connu. Mais voyant que la vampire ne lui donnait pas le droit de jouir ainsi, Ishtar opta pour une autre stratégie. Elle arrêta la masturbation groupée qu'elle faisait et replaça rapidement son haut de bikini et les bonnets de sa robe pour couvrir ses seins. Une fois satisfaite, elle libéra Alice de sa queue et se redressa pour se lever.

"Bien jolie petite humaine... Il est temps de te libérer de ta ceinture..."

La dragonne entreprit de lui retirer cet appareil qui occupait son anus et son vagin. Quand les godes furent retirés, plusieurs gouttes de mouilles tombèrent au sol sur le parquet. Alice se retrouva exposée, les trous bien ouverts et surtout face à deux belles verges bien dures et arquées. Ishtar se lécha doucement les lèvres à la vue de ce spectacle avant de doucement se masturber devant la jeune humaine pour lui donner quelques sueurs en plus de cette sensation de manque après avoir perdu ce qui occupait ses orifices intimes. L'Amirale se glissa doucement derrière Alice, empoignant sa volumineuse poitrine en la pelotant. En même temps, elle mordilla son lobe d'oreilles et lui susurra des mots sexuels et humiliants. Puis enfin, elle lui empoigna les cuisses, la soulevant avec aisance tout en l'exposant à Mélinda, offerte. Ishtar s'aida de sa queue caudale pour guider son pénis dans l'orifice anal de l'humaine. De toutes façons, elle était une sodomite, elle préférait toujours cet orifice. Centimètres par centimètres, elle descendit le corps de la princesse jusqu'à être en elle jusqu'à la hampe. Une fois fait, elle écarta la chatte intime de la princesse avec sa queue caudale.

"Venez ma chère Mélinda... Coinçons cette "majesté" entre nous !"


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Août 06, 2017, 02:45:19
Mélinda sourit devant la gêne manifeste d’Ishtar. Elle n’avait pas oublié leur « jeu »... Mais ne voulait pas qu’Alice les entende. Rien à craindre là-dessus, car la tête de la Princesse disparaissait sous la queue caudale d’Ishtar, et elle avait enfoncé profondément sa langue dans son fondement. De plus, elle était touchée par les spores d’Ishtar, et par les vibromasseurs qui remuaient en elle. Impossible, donc, qu’elle les entende ! Mais, même malgré ça, Mélinda trouva l’angoisse d’Ishtar touchante. Elle rajouta toutefois ensuite :

« Tu sais... Hmmmm... Il va me falloir plus que ta main pour me faire jouir, ma beauté... »

La vampire la provoquait, avec ce talent inné chez elle pour narguer les autres. Ishtar se redressa alors, libérant Alice, qui soupira lentement, avant de gémir en sentant la culotte se retirer. Les deux vibromasseurs tombèrent au sol, l’un recouvert d’un fin nectar transparent, qui lui donnait une apparence huilée. Portant toujours sa robe, Alice respirait lourdement, le visage encore marqué par le contact du cul musclé d’Ishtar, qui lui annonça ensuite la suite des péripéties.

Souriant à son tour, Mélinda se redressa, la verge bien dure suite au traitement délicieux d’Ishtar sur sa main. Elle vit ensuite la puissante dragonne se mettre dans le dos d’Alice, pinçant durement ses seins, avant de la faire rougir en lui murmurant de délicieuses insanités dans le creux de l’oreille. Alice ne put donc que rougir en entendant Ishtar annoncer qu’elle allait lui déboîter son petit cul de salope mal baisée. Mélinda gloussa même un peu, sachant très bien combien ce genre de tactiques étaient efficaces sur la personne d’Alice.

*Je sais que je me le dis à chaque fois, mais savoir toute l’influence que j’ai sur cette dragonne, c’est... Vraiment très excitant !*

Elle aimait se dire que, pour autant qu’elle le sache, jamais personne d’autre qu’elle-même n’avait réussi à soumettre volontairement la redoutable femme à la peau sombre. Et on pouvait aisément comprendre pourquoi. Avec son corps massif, sa queue énorme, son appétit sexuel, et son imagination extrêmement perverse, elle avait vraiment un pedigree de dominatrice. En songeant à tout cela, la queue de Mélinda se redressa alors, et elle se rapprocha, suite à la proposition d’Ishtar.

Un sourire malicieux sur les lèvres, elle avança ses mains gantées sur le visage d’Alice, avant d’en enfoncer deux dans sa chatte, la faisant soupirer.

« Et toi, Alice ? Qu’est-ce que tu veux ? Qu’on te fasse l’amour comme à une Princesse... Ou qu’on te baise comme si tu étais la dernière des putes ?
 -  Haaaa... !! »

Elle rougit encore, tout en se pinçant les lèvres une nouvelle fois.

« Une... Je ne suis pas... Haaaa... »

Alice couina encore sous les mains d’Ishtar, en sentant les verges des deux femmes glisser sous sa robe, la caressant intimement.

« Si... Dis-le, sale catin !
 -  BAISEZ-MOI COMME UNE CHIENNE, HAAAA !! » hurla-t-elle alors.

C’était tout ce que Mélinda demandait...

« Alors, on va te baiser comme telle. Hein, Ishtar ? Inutile de te retenir, bourre-là bien fort ! »

Car, somme toute, c’était bien là tout ce que Alice voulait vraiment.


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Août 10, 2017, 12:38:31
Ishtar se donna à coeur joie dans ce cas. Elle poussa sa verge dans le fondement de la princesse, en même temps que Mélinda y insérait son sexe dans le vagin étroit et détrempé de l'humaine. Elle se faisait prendre en double, littéralement. Ishtar retenait ses jambes en l'air et elle n'avait donc pas à toucher terre, mais en ce moment elle était dans une suspension de plaisir. La puissante verge noire et perlée de la dragonne s'enfonça dans le postérieur de la princesse avec une certaine aisance, toutefois elle était étroite, ce qui procura pas mal de plaisir à la dragonne. Ca n'avait pas le côté érotique de sodomiser un jeune homme, surtout un hétéro coincé qui découvrait le plaisir anal, mais une princesse qui voulait réchapper au protocole pour avoir le plus de sexe possible avait son lot d'érotisme.

"Le Joyaux de Sylvandell ? Nooon... Moi je propose le Sextoy de Sylvandell ! Héhéhé !"

Ishtar accéléra le rythme, imposant une sodomie éclaire, une blitzkrieg sexuelle qui allait laisser à Alice un trou béant et bien ouvert. L'Amirale savait dans quel état de transe cet acte sexuel laissait les gens ! Tout en la pistonnant, elle la gardait soulevée, ce qui lui demandait un certain effort supplémentaire mais rien d'insurmontable. En plus la dragonne avait hâte de passer à la suite, à quelque chose de plus pervers et de plus insondable. Après tout, Mélinda avait convié Alice justement pour cela ! Se sentant proche de l'orgasme, elle jeta un regard interrogatif à Mélinda pour avoir son feu vert. La vampire n'eut qu'à hocher discrètement de la tête et la dragonne fit son plus beau sourire pervers.

"Haaaaa ! Ja ! Je vais jouir !!!"

Une semaine de foutre durement collecté inonda le postérieur de l'humaine qui put sentir un volume non négligeable occuper son rectum et une chaleur rayonnante dans son bas-ventre. Ishtar s'enfonça le plus profondément possible, injectant sa semence avant de soupirer d'aise. Doucement, après quelques vas et vient finaux visant à bourrer le sperme le plus loin possible, la dragonne se retira de ce trou étroit, déposant l'humaine sur le canapé alors qu'Ishtar était déjà en transpiration, sa verge bien dure et tendue, un peu arquée vers le haut.

"Un cul top qualité ! Il me tarde de le travailler d'avantage !"


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Août 15, 2017, 02:26:28
Prise entre Mélinda et Ishtar, Alice était aux anges. Elle était bien loin, l’époque où la jeune Princesse était encore une ingénue, toute timide face au sexe. Maintenant, Alice était une femme plus affirmée, délicieusement pervertie et corrompue, sexuellement parlant, par les multiples amantes qu’elle avait eu. Et Mélinda était fière de jouer un rôle prépondérant là-dedans. Cette séance avec Ishtar, c’était surtout pour elle le moyen de plonger davantage son amie dans les méandres du stupre et de la luxure. D’aucuns auraient pu dire que Mélinda était une mauvaise amie, et qu’elle avait manipulé Alice, mais… Eh bien, Alice ne se plaignait nullement. Certes, elle n’était plus innocente et naïve, mais, quand on atteignait l’âge adulte, être encore innocent, c’était plus dommageable qu’autre chose. Mélinda l’avait tout simplement aidé à grandir, voilà tout…

…Et, en l’état, les deux femmes la baisaient furieusement. Ishtar, surtout, semblait être ravie de s’enfoncer dans le fessier de la Princesse, et, étant plus grande qu’elle, la vampire devait, pour réussir à bien la prendre, presque se hisser sur la pointe des pieds. Alice était bringuebalée entre les deux femmes, remuant d’avant en arrière, hurlant et couinant, sa salive coulant de ses lèvres, pendant qu’elle continuait à se faire prendre avec fureur.

« Hmmm… Haaaaa… »

Mélinda s’enfonçait dans son vagin, remuant dans son bourgeon, qui était très propre, et fait pour recevoir sa queue. Elle accélérait et amplifiait le rythme, suivi par Ishtar, qui continuait à défoncer le fondement de la jeune tête blonde. Alice en était arrivée à hurler et à couiner longuement, le souffle parfois cassé, sa salive coulant abondamment de ses lèvres. Surtout, au milieu des couinements et des cris, Mélinda entendait le son délectable et magique du crissement du latex. La tenue d’Alice ployait dans tous les sens, ainsi que celle des deux femmes. Et cette sensation… Haaaa, le bonheur immense et jouissif de pénétrer une femme ! Alice avait un corps délicieux, et tout n’était que délices, douceurs, et douleurs, le tout mélange pour prodiguer d’extrêmes sensations. Sa queue en était rendue bien grosse, tandis qu’elle continuait les coups de reins, malmenant avec un plaisir exquis le corps de la jeune femme.

Alice continuait à gémir, approchant progressivement du point de rupture. Relevant la tête, Mélinda croisa le regard d’Ishtar, et hocha la tête en souriant, lui donnant son autorisation pour jouir.

« Mé-Mélinda, haaaa… I-Ishtar, hmmmm… Bai-Baisez-moi, haaaaa… !! »

La Princesse ne se retenait plus, et en oubliait désormais toute contenance. Mélinda finit par jouir en elle, tout comme Ishtar, et Alice se répandit également. Le sperme d’Ishtar éclata, et il y eut tellement de quantité que le ventre d’Alice se mit à gonfler, ondulant sur place, tandis que cette dernière n’arrivait même plus à retenir sa salive. Ishtar déposa ensuite Alice sur le canapé à côté, cette dernière respirant lentement, en reprenant ses forces.

Ishtar avait toujours une queue bien tendue, avec des traînées de sperme ici et là, et complimenta le cul d’une Alice qui était cramoisie. Mélinda sourit également, et se mordilla les lèvres, avant de continuer :

« Eh bien, Alice, espères-tu te reposer ? »

Son ventre était arrondi, et Alice caressait son ventre d’une main.

« Sois une gentille fille, et nettoie la queue d’Ishtar avec ta langue !
 -  O-Oui, Maî-Maîtresse… »

Obtempérant, Alice glissa sur le sol, et attrapa avec sa main la queue tendue de la dragonne, pour pouvoir mieux la lécher. Mélinda, elle, sourit à nouveau, en se pinçant les lèvres, et regarda Ishtar.

« Est-ce qu’elle te plaît, ma belle Ishtar ? demanda-t-elle. Alice a des capacités sexuelles insoupçonnées, comme tu es en train de le réaliser… »


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Septembre 01, 2017, 05:22:37
Ishtar regarda Alice nettoyer son sexe alors que la dragonne faisait face à Mélinda qui mine de rien adorait commander la princesse, la dépeindre comme un objet, un simple sextoy malgré son statut. Ca, l'Amirale de la Marine d'Inferis l'avait bien comprit. Devant les coups de langues sur son chibre épais sortant de sous son pagne, la dragonne imaginait déjà la suite des festivités et fit un clin d'oeil complice à la vampire pour lui dire de lui faire confiance et de jouer le jeu. Après tout, jamais Ishtar n'aurait mit la vie ou la santé de l'humaine en péril. Calmement, elle la fit se relever et la doigta sans pudeur devant tout le monde, avec deux doigts.

"Elle est magnifique. Pure et perverse à la fois. Je sais exactement ce qu'il faut pour elle. Suivez-moi, chère amie."

La dragonne garda ses doigts enfoncés dans la chatte de l'humaine, la guidant comme si elle promenait un chien en le tenant au collier. Alice passa par plusieurs coursives luxueuses des quartiers de l'amirauté et des officiers. Là-bas, un grade militaire était tel un titre de noblesse. Il n'y avait pas de vicomtes, de princes ou autres sirs, mais des caporaux, des lieutenants, des capitaines... Ishtar passa donc devant plusieurs femmes officiers en uniforme de la marine en latex noir qui virent passer la blonde avec des sourires pervers à peine masqués quand elles se raidissaient pour faire le salut marin au passage de l'Amirale. Une fois dans l'intimité de la chambre d'Ishtar, l'ambiance n'était pas en décalage avec ce qu'elles venaient de croiser... Lambris mural noir à mi-hauteur, tapisserie violette matelassée pour le reste, plafond d'acier, tapis épais rouges au sol, parquet cirés presque noirs, meubles victoriens vissés au sol et décorations gothiques, grand lit à baldaquin aux draps de latex noir... Toute la décoration qu'on s'attendait à voir dans un manoir, mais les hublots et autres sabords en guise de fenêtre donnant sur l'océan et la porte semi-étanche comme entrée rappelait qu'elles étaient sur un navire, même si le remous se sentait à peine sur une embarcation aussi massive. Devant le lit, à genoux et les bras attachés à un des mâts, Theorem était là... Il portait une charmante robe de soubrette en latex noir très courte, mais aussi un bandeau de latex sur les yeux et un gag ring dans la bouche maintenant cette dernière ouverte. Les bruits de vibration et la télécommande reliées à un fil sortant de sous sa jupe et retenue à sa cuisses dans son bas trahissait la présence d'un jouet sexuel en lui. Mais Ishtar fit comme s'il n'était pas là, peut être était-il punis.

"Ma chère Alice, on va te changer de tenue, enlève ça."

Son ordre fut impérial et l'humaine dût se mettre nue. Ishtar empoigna alors un rouleau de gaffer noir et tendit gants et bas de latex noir. Pas besoin de s'expliquer, Alice allait devoir les enfiler. Cela couvrait uniquement ses bras et ses jambes. Puis armée de ce scotch noir, elle fit une croix en ruban adhésif sur ses tétons et une passant sur sa chatte imberbe. Une fois décorée de la sorte, l'Amirale sortit de son placard une veste de la Marine d'Inferis, ces vestes noires qui faisaient le symbole de leur corps d'armée... Mais le contour de cette veste, de la couleur représentant le grade, était bien singulier... Pervenche ! La couleur des mousse, des tâches subalternes... Une humiliation que peut être Ishtar était la seule à mesurer quand même Mélinda qui n'avait qu'un rang honorifique arborait le rouge vermillon des lieutenantes.

"Haha ! Tu es désormais une mousse ! Bienvenue dans la Marine d'Inferis Alice ! Aller, garde à vous, plus haut le bras, expose ta paume devant ton front ! Oui voila... Pas trop mal pour une nouvelle recrue..."

Ishtar lui tendit une caméra déjà réglée au fonctionnement fort simple. La dragonne se colla à Mélinda, l'amenant sur le lit devant Alice qui devait ne pas être très à l'aise.

"On va faire l'amour dans ce lit. Film-nous et défense de te masturber ou détourner ton regard ! Mélinda... Ma belle... Par quoi voudrais-tu commencer ?"


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Septembre 04, 2017, 12:58:07
Après leurs retrouvailles, Mélinda laissa Ishtar les guida à travers les profondeurs du Czarina Tiamat. C’était un grand navire, après tout, très impressionnant, et Mélinda se faisait un peu l’impression d’être dans le ventre de Moby Dick. Elle avançait à travers un grand couloir sombre, croisant beaucoup de soldates, pendant qu’Alice soupirait, suivant Ishtar en adoptant une démarche un peu gauche, vu que la puissante dragonne la tirait par la chatte… Et aussi parce qu’elle était terriblement excitée. Il fallait bien admettre qu’Ishtar était aussi belle que perverse, et que marcher dans un temple voué au latex et à la perversion, c’était… Eh bien, ça ne la laissait pas insensible.

C’est ainsi que le trio traversa l’agréable couloir pour rejoindre l’immense chambre d’Ishtar. Mélinda et Alice notèrent évidemment la présence silencieuse de Theorem, attachée à un pilier par les bras, la vision obstruée par un bâillon, la bouche bloquée par un gag ball, se tortillant faiblement sur place. Une sorte d’élément de décor.

*Est-ce qu’il se doute que trois de ses Maîtresses se trouvent ici, en même temps ?*

À bien y réfléchir, le tableau était assez réussi. Mélinda, elle, se pinça les lèvres, observant ce grand lit, l’immense chambre d’Ishtar. La dragonne était indéniablement heureuse de la revoir, et, avec le cadeau que Mélinda lui apportait (Alice), elle espérait bien que ceci ferait passer la pilule à Ishtar. Mélinda, en effet, savait qu’Ishtar avait voulu se marier avec elle. Une proposition qui avait longuement fait hésiter Mélinda, mais qui avait dû décliner, puisqu’étant déjà mariée, et ne voulant pas multiplier les unions sacrées, au vu de la particularité du mariage vampirique. Ishtar semblait l’avoir plutôt bien pris, et, pour l’heure, Alice faisait l’objet de ses attentions, puisqu’elle lui ordonna de se déshabiller.

Rougissant sur place, Alice obtempéra, et laissa la femme l’habiller. Si Mélinda ne connaissait pas grand-chose des grades militaires infernois, ce n’était pas le cas de la tête blonde, qui s’était longuement documentée, comme à son habitude, sur Inferis. Elle savait que, dans ce pays, l’armée était centrale, à tel point qu’elle avait supplanté la noblesse. Les déserteurs n’avaient clairement pas leur place à Inferis. Dès lors, on comprenait mieux pourquoi l’Empire et Inferis avaient pu se rapprocher si facilement. Alice se retrouva donc avec un léger uniforme de mousse, des gants et des collants, des bandes noires recouvrant ses tétons et son sein, soupirant à chaque fois, puis, quand Ishtar lui en donna l’ordre, elle se redressa, se mettant au garde-à-vous.

« Deu… Deuxième classe au rapport, Madame Naviento ! » s’exclama-t-elle alors, jouant le jeu à fond.

Dans son dos, Mélinda sourit encore, tout en se pinçant les lèvres. Oui, il fallait bien admettre que la scène était vraiment très réussie, et ô combien excitante. Ishtar se retourna ensuite vers elle, et, tout en donnant à Alice instruction de filmer ce qu’elles allaient faire, laissa à Mélinda le soin de choisir.

« Hmmm… »

Mélinda se déplaça alors, et attarda brièvement une main sur la croupe d’Alice, caressant et griffant son corps, avant de rejoindre le lit, et de se mettre sensuellement à quatre pattes dessus, bombant ses fesses vers l’arrière. Choisir ? C’était fait ! Elle exprima clairement son choix en tournant la tête vers Ishtar, ne laissant ainsi plus de places aux questionnements :

« Commence par me défoncer le cul, Ishtar, comme tu aimes si bien le faire… »

Ce serait une excellente manière de commencer les festivités !


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Septembre 15, 2017, 06:34:54
Ishtar regarda le salut d'Ishtar, ayant toujours le regard critique et amusé. Elle évalua mentalement la qualité du salut que venait de faire l'humaine. La main un peu trop haute, un léger espace avec le petit doigt et les jambes pas alignées... Mais tout cela allait sûrement s'améliorer. La dragonne corrigea ces défauts en déplaçant manuellement le corps d'Alice, la mettant dans la bonne pause, jouant sur l'humiliation d'avoir réduit une princesse à l'état de simple mousse et aux basses besognes. Une fois corrigé, elle donna une tape sur ses fesses pour qu'elle n'oublis pas.

"Et bien entendu, pas le droit de te masturber ! Je ne veux pas que ta caméra tremble ou que ton angle soit mauvais. Si en revanche tu fais bien ton travail, tu auras une belle récompense ! Bien, Mélinda et moi allons baiser sous ton nez, n'en perd pas une miette et je surveillerait que le scotch noir qui se croise sur ta chatte ne se décolle pas..."

Doucement, la dragonne grimpa sur le lit. Les draps grincèrent sous ses genoux, formant des vagues brillantes. Une fois derrière le postérieur de son amante, elle tira doucement le zipper à l'arrière de sa combinaison qui couvrait son cul et donnait accès à son postérieur. Plusieurs gouttes de transpiration et de lubrifiant coulèrent de l'orifice. Ishtar passa ses mains dans la veste ouverte à bordures rouges de la vampire pour caresser doucement sa généreuse poitrine encore prisonnière du latex. Elles s'embrassèrent se caressèrent pendant plusieurs minutes, à la fois de manière obscène mais aussi de façon passionnée. L'amour liant les deux femmes étant assez évident dans ces moments là alors qu'enfin, Ishtar ne se glisse derrière Mélinda, à quatre pattes. Elle commença à faire un anulingus digne de ce nom à son amante, roulant sa langue bardée de piercings sur ce trou intime avant de calmement faire des cercles concentriques dessus. Puis sa langue entra, prodiguant un délicieux plaisir et une préparation douce à Mélinda. La vampire n'eut le regret de ne plus sentir cette langue seulement quand la dragonne amena son pénis dur contre son orifice anal déjà bien ouvert par sa langue. Enfin elle entra en elle avec passion et une pointe de douceur.

"Han oui... Hmmm..."

Dans cette position, montrant son cul à Alice qui filmait, l'humaine pouvait voir sans mal l'éclat violacée du plug anal serti d'un améthyste entre les fesses de l'amirale. Puis enfin la baise commença à proprement parlé, en uniforme, dans ce lit de perversion. Les deux corps couverts de latex et en sueur claquaient et s'offraient un plaisir presque interdit tant il était bon. Elles prenaient vraiment du plaisir et étaient très expressives. Ishtar en profita même pour faire un peace à la caméra avant de poursuivre sa sodomie.

"Han Mélinda... Je suis si heureuse ! Haaan !"


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Septembre 18, 2017, 12:45:30
Alice s’était fièrement mise au garde-à-vous, soulagée de voir qu’Ishtar ne lui tenait pas rigueur pour les évènements passés. Le passé était derrière elles, mais, à voir la manière dont Ishtar l’humilia, en lui faisant faire une meilleur garde-à-vous, Alice se demandait quand même si Ishtar ne se vengeait pas un peu. En tout cas, elle rougit en sentant la puissante Dragonne si proche d’elle. Mélinda n’avait vraiment pas tari d’éloges sur les performances sexuelles d’Ishtar, et savoir que Mélinda avait réussi à émouvoir la redoutable Dragonne, qui était réputée au sein des hautes instances impériales pour sa redoutable cruauté, c’était bien la preuve que son amie vampirique était très efficace. Alice, en tout cas, était ravie d’être là, même si elle savait qu’elle allait souffrir... Ishtar semblait bien partie à la provoquer, et lui ordonna ainsi de les filmer en train de s’envoyer en l’air, sans pouvoir rien faire d’autre que filmer. La Princesse déglutit lentement, les joues rouges, et hocha lentement la tête.

« B-Bien, Maî-Maîtresse... »

Personne ne lui avait dit d’appeler Ishtar ainsi, mais Alice l’avait fait instinctivement, comme si elle était impressionnée par l’autorité naturelle de la puissante Dragonne. Elle regarda brièvement Theorem, toujours attaché au mur, et sentit une légère pointe d’excitation en se demandant depuis combien de temps Ishtar l’avait accroché là. Dire qu’elle l’avait eu sous ses ordres... En réalité, toutes les femmes se trouvant ici avaient été, à un moment ou à un autre, les Maîtresses de Theorem. Une séduisante réunion de famille.

De son côté, Mélinda, à quatre pattes, embrassa goulûment Ishtar, et Alice les filma donc, en gros plan sur leur baiser. La vampire se pressait contre le corps de la femme, leurs combinaisons frottant entre elles, provoquant une série de crissements et de frissons, du genre à exciter encore plus la belle petite tête blonde, puis Ishtar s’attaqua ensuite au fondement de Mélinda. Assise à quatre pattes au milieu de ce grand et beau lit, Mélinda se mit à soupirer et à gémir en sentant la langue de la Dragonne filer en elle, s’enfouissant dans ses fesses. Une préparation indispensable, compte tenu de la taille du sexe d’Ishtar, avant la sodomie. L’objectif de la caméra zooma sur le visage de Mélinda, sur les cris de plaisir qu’elle poussait, descendit sur ses mains se crispant sur le lit, avant de remonter sur son visage, essayant de capter au mieux le bonheur filant sur elle.

On avait ordonné à Alice de filmer, mais pas de se déplacer pour avoir de meilleures angles de vues. Elle filma ensuite Ishtar, zoomant sur sa langue, quand le visage d’Ishtar se reculait, avant de retourner lécher le fessier de Mélinda. Alice filma même un peu Theorem, ne serait-ce que pour le marquer à la postérité, puis se recula ensuite, quand Ishtar se redressa.

« Oooh, Ishtar... Viens en moi, ta grosse b-bite me manque... ! »

Alice se recula pour bien filmer la scène. Ishtar se dressait derrière Mélinda, massive et impressionnante, puissante femme musclée, un véritable monstre de puissance et de beauté. Et, juste avant que la sodomie ne commence, Alice filma son sexe, zoomant dessus. La caméra d’Ishtar était très précise, permettant un zoom efficace, ce qui fit que, pendant plusieurs secondes, Alice se contenta de la filmer, la gorge desséchée, pour remettre ensuite une vue d’ensemble.

Ishtar s’enfonça alors dans le corps de Mélinda, qui poussa un long couinement, et Alice sourit quand la Dragonne fit faire un peace avec ses doigts à l’objectif, avant de commencer à bourrer la vampire.

« Hmmmm... O-Ouiii, haaaa... Bai-Baise-moi... Haaaa... Baise-moi f-fort, I-Ishtaaarr... Haaaaaaannnn... !! »

Il y avait tout pour exciter Alice, qui commençait à trembler sur place, et à sentir sa chatte avoir très chaud. Même malgré le scotch barrant son intimité, sa mouille en filait, glissant le long de ses cuisses, pendant qu’elle commençait, peu à peu, à souffrir de la frustration, les oreilles bercées par les hurlements de plaisir des deux sauvages amantes...


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Octobre 03, 2017, 07:52:12
Devant la demande de sa belle vampire, Ishtar ne pouvait plus attendre et accéléra ses coups de reins pour la prendre plus profondément et plus rapidement. La peau de la dragonne était trempée de sueur et plusieurs gouttes chutèrent sur le matelas ou Mélinda, alors que leurs uniformes en latex grinçaient et brillaient sous les gestes répétitifs de cette baise intensive. La sodomie que recevait la vampire était digne de ce nom et la verge noire perlée d'Ishtar se glissait dans sa rondelle serrée avec rapidité et intensité. Les mains gantée de la dragonne empoignèrent les superbes seins de la vampire encore recouverts par sa combinaison de latex, formant des vagues et des creux sur le latex hypnotique et grinçant. Enfin l'amirale ne put se retenir et ne quitta pourtant jamais l'humaine des yeux.

"Haaan ! Mate-nous bien, jeune mousse ! Haaan ! Je vais jouir dans cette superbe créature ! Haaaaaan Mélinda !!!"

Ishtar s'enfonça au maximum en grognant de plaisir. Elle resta collé au corps de Mélinda, enfoncée jusqu'à la garde pour ne pas laisser sa précieuse semence s'échapper des entrailles de la vampire. L'Amirale se retira doucement une fois son orgasme passé, embrassant son amante avec passion et fougue avant de remettre son pénis dans sa culotte, ramenant sa robe à sa position initiale avant de se lever du lit. Rhabillée, mais la peau en sueur et sa tenue encore plus humide que d'habitude, la dragonne vint constater que le scotch était encore là, malgré un fin filet de mouille le long de sa cuisse. En se redressant, elle vint couper la caméra, la déposant sur une petite table.

"Parfait ! Tu as obéit, tu es une recrue très douée. Comme promis, tu as une récompense."

Calmement, elle empoigna l'humaine avant de lui mettre le visage dans son décolleté. Ishtar la maintenait vivement dans la position, souriant perversement alors qu'Alice était cernée par les odeurs puissantes et sa sueur aphrodisiaque.

"Rrrr, c'est ça, lèche bien entre mes seins ! Tu sens ma peau dessous ? Oui, lèche ma transpiration qui s'accumule entre mes seins ! Je veux que tu passe bien ta langue sous mes seins mais si jamais tu essais de mater mes courbes en poussant mon bikini, ma colère sera terrible !"

Elle la maintenait en place avant de la relâcher au bout de cinq bonnes minutes, regardant le visage d'Alice trempé, et bien sûr ses tremblotements d'excitation et son orgasme imminent tant elle avait été droguée de l'odeur spéciale de la dragonne. Ishtar replaça simplement son décolleté correctement avant de se glisser derrière la princesse qui avait les yeux dans le vide et l'esprit embrouillé par le plaisir. Elle regarda Mélinda pour lui offrir le spectacle. Doucement elle baissa sa main le long du corps de l'humaine avant d'arriver à son entre-jambes. Et d'un claquement de doigt à quelques millimètres de son clitoris qui fut frôlé par ses doigts, le corps de la fille Korvander se raidit et expulsa une éjaculation féminine mémorable qui aspergea le pauvre Theo attaché à ses pieds. Bien sûr Ishtar retenait Alice en cas de chute.

"Les humains sont si sensibles à ma drogue corporelle... C'est si mignon."


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Octobre 09, 2017, 12:48:43
Alice tremblait nerveusement sur place en filmant cette séance de débauche, mélange de latex et de sexe sauvage. Elle sentait une chaleur furieuse pointer entre ses cuisses, ce que Mélinda pourrait volontiers confirmer, car elle sentait aussi le sang d’Alice bouillonner. Et, sous l’effet de cette excitation, la vampire ressentait... Un curieux rapprochement entre le sang d’Alice et celui d’Ishtar. Mais elle n’était pas vraiment en état d’approfondir davantage cette question, car Ishtar s’étalait contre elle, la sodomisant avec une énergie furieuse, transcendant Mélinda.

« Haaaaaaaaaaaaaaaaa... !! Hmmmmmmmmmmmmmmmmmm... !!! » gémissait furieusement la vampire, le corps en sueur.

Crissements et couinements, frottements et hurlements, accompagnaient les puissants coups de reins d’Ishtar, de véritables coups de pilon qui ne laissaient pas Mélinda indifférente. Comme d’habitude, Ishtar s’avérait être une amante formidable, une spécialiste en matière de sodomie, plongeant Mélinda dans des abysses de douleur et de plaisir, à un stade où ces deux sensations n’en faisaient plus qu’une, se rejoignant en un tout unique et jouissif à souhait. Une joie immense qui traversait le corps de la vampire. Elle sentit les mains puissantes d’Ishtar se crisper sur ses seins, et Alice, elle, n’en perdit pas une miette. Elle se rapprocha même sur le bord du lit, inhalant à chaque seconde les phéromones d’Ishtar, pour filmer au plus près la scène. Son nez reniflait même l’odeur de latex, et elle rougit encore en entendant les crissements du latex quand Ishtar pressa les seins de Mélinda.

L’uniforme de Mélinda se mit à se serrer, provoquant d’onctueux claquements. Puis Alice zooma sur le visage de la vampire, et vit ensuite Ishtar maintenir en position le corps de Mélinda, en attrapant ses cheveux dans la poigne d’une de ses mains. Elle tira le corps de Mélinda en arrière, la faisant encore gémir, soulevant son corps, mais veillant ainsi à coincer bien profondément son sexe en elle. Alice termina sa session en filmant la queue d’Ishtar, qu’on vit sortir à moitié du corps de Mélinda, bien grosse et juteuse, avant de s’y plonger profondément... Puis elle fit un plan d’ensemble, et immortalisa l’orgasme terrible de la Dragonne.

« I-Ishtaaaaaaaaaaarrr... !! »

Mélinda la sentit venir en elle, jouissant furieusement et généreusement. Des filaments de sperme s’enfoncèrent dans ses fesses, venant la remplir pendant une bonne minute. Même avant que Mélinda n’impose à Ishtar une chasteté sexuelle en restreignant ses orgasmes, Ishtar était très généreuse dans sa distribution crémeuse, alors, maintenant... Un véritable torrent de foutre afflua dans le corps de Mélinda, et Alice ne se priva guère pour filmer leurs visages, mais surtout celui d’Ishtar, qui exprima un plaisir immense pendant qu’elle relâchait son foutre en Mélinda.

Une fois l’orgasme passé, Ishtar relâcha Mélinda, qui s’affala sur le lit, puis s’approcha d’Alice. La jeune Princesse avait réussi à tenir, et, pour récompense, son visage se retrouva entre les seins d’Ishtar, où, comme en pilotage automatique, Alice se mit à lécher et à embrasser les généreux seins de la femme. Son nez se frottait contre sa voluptueuse et douce poitrine, et elle avalait volontiers sa sueur, sans même le réaliser. Et, pendant ce temps, Mélinda commença à comprendre ce qu’elle avait ressenti entre elles... Et, quand Ishtar fit rapidement jouir Alice, qui se déversa sur la tête de Theorem, qui était à leurs pieds, la vampire se redressa, et s’assit sur le bord du lit. Elle avait les cheveux légèrement en bataille, les joues rougies, la respiration lourde, de la sueur coulant également le long de ses joues... Et, tandis qu’Alice se lova contre le corps d’Ishtar, la vampire explicita leur relation :

« Maî-Maîtresse..., soupirait Alice.
 -  Il n’y a pas que ça, Ishtar... Alice n’est pas une simple humaine, c’est une Korvander. Elle a suivi un rituel, en devenant majeure. Du sang de dragon a été injecté dans ses veines par le biais d’une cérémonie très spéciale. C’est pour ça que j’ai senti une ressemblance entre vous deux. Le sang des Korvander est unique en son genre. Ces gens ont une relation instinctive et naturelle avec les dragons... Ainsi qu’une passion flamboyante. Généralement, elle s’exprime chez les Korvander par un appétit prononcé pour le combat et la guerre, mais... Alice n’a jamais aimé se battre, alors son corps a trouvé un autre moyen de satisfaire cette passion. Enfin... Il y a une forte compatibilité entre vous deux. »

Alice n’avait rien dit pendant les explications de Mélinda, mais elle enchaîna ensuite, en croisant le regard d’Ishtar :

« Je... Je ferais tout ce qu’il faut pour que nos deux pays deviennent de solides alliés, Ishtar... »

Tout ce qu’il faut... N’était-ce pas prometteur ?


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Octobre 13, 2017, 06:21:57
Cette dernière phrase ne put que faire sourire de manière perverse la dragonne qui s'en mordilla la lèvre inférieure. Les phrases du type "je ferais tout" avaient un sens dangereux pour ceux qui n'allaient certainement pas faire tout ce qui allait être demandé. Ainsi, la dragonne répondit déjà à cette déclaration pour un long baiser cochon, roulant sa langue avec celle de la princesse avec appétit. Cela laissait aussi le temps à Mélinda de reprendre calmement. Une fois ce long baiser terminé qui garda leurs eux bouches liées par un fin filet de salive, Ishtar donna un coup de langue sur la joue et le nez d'Alice.

"On va voir ça alors, ma jolie moussaillone !"

Elle ouvrit un tiroir de ses nombreux placards à jouets sexuels, sortant un gode ceinture très élaboré et réaliste. Doucement elle le plaça entre les jambes fuselées gainées de latex de la princesse avant de la remonter à son entre-jambes. C'est là que la dragonne décida de retirer le collant, qui ne tenait quasiment plus déjà faute à sa transpiration et sa mouille. En l'enfilant, un gode pénétra profondément sa petite chatte sans être douloureux. Deux solides sangles réglables sur les côtés finirent de l'installer. Alice se retrouva avec une verge devant elle entre ses cuisses, et l'étrange sensation qu'il s'agissait d'une extension sensitive de son corps. Ishtar caressa doucement la verge, donnant bel et bien une sensation de caresse à Alice comme si elle avait été équipée.

"C'est un gode ceinture utilisant la magie rose et ma technologie. Il te donnera toutes les sensations d'un véritable sexe masculin ainsi que des éjaculations faites avec tes propres éjaculations et orgasmes. Et ça, je veux le voir à l'oeuvre... Disont, sur ce joli trou ?"

Tout en disant ça, elle redressa Theo en lui retirant ses menottes. Il restait bâillonné et aveuglé par son gag ring et son bandeau et les mains menottées ensembles. Ishtar le coucha sur le lit qu'à moitié, le bas de son corps à genoux devant le lit et le haut du corps à côté de Mélinda qui pouvait le caresser à loisir. Ishtar écarta les fesses du soumis, lui retirant son plug anal.


"Tu vas découvrir la vraie valeur de Theorem... Baise son cul, devant nous. Montre-moi que tu es digne de ton sang de dragon !"


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Octobre 16, 2017, 12:28:01
Ce n’était pas simple à réaliser, mais Mélinda avait pourtant l’impression qu’Ishtar était encore plus perverse, et encore plus violente, sexuellement parlant, qu’auparavant. Était-ce lié au petit entraînement que Mélinda lui avait fait subir pendant quelques temps ? Après tout, elle avait imposé à la femme de se retenir, de ne pas jouir. Un exercice destiné à lui montrer sa fidélité, mais aussi, concrètement, qui avait pour but de rendre les orgasmes d’Ishtar encore plus marquants. Le résultat final, Mélinda venait de le sentir. Ishtar avait joui très généreusement en elle, l’aspergeant de son sperme dragonique, avant de la laisser se reposer sur le lit. Reprenant ses forces, Mélinda observait Alice et Ishtar se rouler un long patin.

Alice, elle, était plus nerveuse que Mélinda. Elle n’oubliait pas le contentieux passé entre Ashnard et Inferis, contentieux auquel Sylvandell avait participé. Et, même si les deux nations avaient signé un traité de paix, et que l’Empire avait offert des rétrocessions à Inferis en guise de dédommagements de guerre, elle voulait quand même rectifier les choses entre leurs deux États. Elle était donc ravie de voir Ishtar se montrer si généreuse, et répondit avec plaisir à son baiser, sentant sa peur initiale disparaître au profit du plaisir.

*Tout ça, je le dois à Mélinda, c’est elle qui a permis à Ishtar de tolérer la présence des Ashnardiens. Mélinda en ambassadrice de la paix, qui l’aurait cru ?*

Comme quoi, la vie pouvait révéler bien des surprises ! Ishtar cessa de l’embrasser, et décida de vouloir jusqu’à quel point Alice comptait vraiment s’exécuter. La jeune Princesse vit alors la femme sortir une culotte-gode, et rougit en la laissant la mettre sur elle, avant de gémir, serrant ses petits poings, quand un gode interne s’enfonça entre ses cuisses, se nichant dans son vagin. Une sensation similaire à ce que Mélinda lui avait fait ressentir pendant des heures... Si ce n’est que ce gode-ci était magiquement animé. Il avait une finition très réaliste, et, quand Ishtar masturba le gode qui sortait de l’extérieur, Alice soupira, sentant sa queue se redresser. Des sensations très exquises, comme quand elle prenait une pilule d’hermaphrodisme.

Alice ferma les yeux de plaisir, et vit ensuite Theorem se mettre devant elle, Ishtar lui demandant ensuite ce qu’elle attendait d’elle. Sur le lit, il y avait Mélinda, qui serait donc aux premières loges pour voir ça. Ishtar n’allait sans aucun doute pas tarder à réaliser qu’Alice avait bien changé. Elle maîtrisait très bien le sexe, maintenant, ainsi que tous ces différents aspects. Pour autant, elle restait toujours une jeune femme douce, dévouée, aimante, soumise... Mais il y avait, en elle, tout un pan de sa personnalité qui appelait à la domination, à l’autorité.

Ishtar offrait à Alice les fesses de Theorem, son délicieux cul, et Alice se rapprocha lentement, les joues bien rougies.

« Tu sais, Theorem, je me rappelle que tu as été mon esclave... Je t’ai offert à Mélinda, parce que tu ne pensais qu’à te soumettre, et à faire l’amour. Après, j’ai découvert que tu avais jadis été un grand chevalier, un puissant guerrier. Tout ça, tu aurais pu le devenir à Sylvandell, mais... Au fond de toi, ce n’est pas cette vie que tu voulais. Ce que tu veux, c’est être soumis à de belles femmes, qui te torturent sexuellement... »

La Princesse souleva les hanches de Theorem, afin de pouvoir accéder plus facilement à ses fesses.

« Ne crois pas que je vais y aller modérément avec toi... Moi aussi, j’adore me faire sodomiser, et une sodomie n’est vraiment bonne que quand on s’y donne à fond. Alors... Je vais t’enculer bien fort ! »

Et Alice se glissa d’un coup en lui. Un frisson la traversa de part en part à ce contact, et elle commença ensuite à accélérer progressivement le rythme, imposant à Theorem un rythme soutenu et intense...


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Novembre 06, 2017, 11:10:09
Theorem avait encore un bandeau et une gag ball dans la bouche. Il lui était impossible de savoir exactement ce qui se passait, mais depuis ce matin il était tourmenté par sa dragonne. Il y avait donc tant de choses en ce moment qu'il ne savait plus trop quoi faire ou quoi dire à part se laisser aller et découvrir au fur et à mesure ce qu'Ishtar lui réservait comme traitement. Une fois placé à plat ventre sur le lit mais à genoux devant ce dernier, c'est sa robe de soubrette se faisant soulevé qu'il put nettement sentir ainsi que les paroles d'Ishtar... Ainsi donc il allait se faire sodomiser par Alice ? Cette femme qu'il avait servit et pourtant qu'il appréciait beaucoup... Mais là il allait se faire sodomiser bien fort par cette dernière. Ishtar baissa sa culotte de latex sous la courbure de ses fesses pour exposer son anus vulnérable. Theorem se retrouva dans une posture bien indécente. Il devait avoir l'habitude à force mais contrairement à pleins de soumis qui devenaient juste des poupées, des sexdoll sans volonté et sans gêne, Theorem restait mine de rien un peu timide et assez angoissé tout en étant excité par tous ces traitements.

*Han... Alice... Princessse Alice... Je regrette tellement de ne pas m'être comporté d'avantage en chevalier... Maintenant je suis une lope...*

Mais les regrets furent de courte durée quand le gode entra dans son postérieur offert. Theorem poussa un long gémissement sous sa gag ball alors qu'il se prenait le gode vivant de la princesse dans le postérieur. Son corps se cambra de la plus belle des manières et ses chaînes aux poignets tintèrent ainsi que celles à ses chevilles. Il n'eut même pas une seconde de répit que le deuxième vas et vient débuta, puis un troisième, de plus en plus vite ! Il se faisait littéralement baiser le cul ! Et le travelo en étant totalement impuissant. C'est là que l'angoisse disparaissait... Car en fait il adorait ça ! Entre la dragonne et la vampire qui mataient le spectacle, Theorem se faisait durement sodomiser et c'était une expérience délicieuse qu'il vivait !

"Héhé, quelle salope... Mélinda, tu accepterait de te masturber devant la face de ma lopette pendant que je flm ? Ca feras un super truc !"

Dit alors la dragonne en sortant son téléphone pour ne rien rater de cette Alice déguisée en moussaillon se faire enculer devant Mélinda qui pouvait se donner du plaisir devant le spectacle, dans le confort de ce lit de perversion !


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Novembre 13, 2017, 01:28:21
Qui aurait cru qu’Alice puisse se montrer... Aussi perverse ? Mais, en réalité, Mélinda n’était pas surprise. Elle commençait à bien connaître la Princesse, et elle savait que, sous al douceur, et sous sa gentillesse, un dragon se tenait prêt à rugir. Mélinda avait suffisamment formé sexuellement Alice (avec l’aide d’autres personnes, comme Cirillia, ou encore Tinuviel) pour que cette dernière ne soit plus vraiment gênée par le sexe. Il suffisait qu’on lui donne un prétexte, et l’adorable soumise pouvait se transformer en une dominatrice très perverse, et volontiers cruelle. Theorem en avait la démonstration en ce moment, pendant qu’Alice lui bourrait sèchement le cul, soupirant et gémissant, crispant ses doigts garnis de noir sur son corps, filant d’avant en arrière, poussant de longs couinements.

« Hmmm... Haaaa... Petit chien, c’est ça que tu es, Theorem, haaaa... Je ne t’ai jamais connu en chevalier, hmmm... Une lopette, oui, c’est ça que tu es ! Parce que... Hmmmm... Tu aimes te faire dominer, Theorem, haaaa... Tes tentatives d’être chevalier, ça n’était que pour masquer tes aspirations profondes, mon beau, hmmm... »

Emportée dans son élan, Alice ne remarquait même pas les détails alentours. Elle ne vit donc pas Ishtar se redresser pour les filmer, et se concentra sur le fait de frapper les fesses de Theorem, giflant son cul avec ses mains, en accélérant encore le rythme, s’enfonçant jusqu’à la garde en lui, se délectant de ses hurlements. Mélinda pouvait sentir la délicieuse pointe de sadisme chez elle, une touche souvent nécessaire en matière sexuelle, où on arrivait à un stade où il fallait avoir envie de faire mal à son partenaire. Ishtar filmait donc cette scène rare, précieuse, celle d’une Alice de plus en plus déchaînée, faisant crisser sa combinaison dans tous les sens. Elle se saisit à deux mains des fesses de l’homme, couinant, gémissant à chaque coup de reins, faisant claquer son gode, avant de reprendre ses mouvements.

Mélinda, de son côté, se masturba donc juste devant Theorem, en souriant.

« Renifle ma queue, Theorem... Je vais jouir sur ta petite tête, c’est ça que tu aimes, non ? Sentir plein de foutre sur toi, t’en asperger, le renifler... »

La vampire continuait à le narguer, comme toujours avec délice. Elle aimait vraiment beaucoup ses séances avec Ishtar, femme aussi magnifique que perverse. Ishtar avait ce privilège de faire partie des rares femmes pouvant dominer Mélinda quand elle le voulait. C’était simple, Mélinda voyait Ishtar comme une véritable égale, et, même si elle ne l’avouerait jamais publiquement, presque comme une sorte d’idole. Elle faisait partie de ces femmes charismatiques exerçant un fort magnétisme, et Mélinda était loin d’y être insensible.

Bien loin, même.


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Theorem le Décembre 29, 2017, 11:41:13
Theorem prenait cher, c'était le cas de le dire ! Il sentait l'énorme verge d'Alice le ramoner avec une envie dévorante et lui-même sentait sa prostate se faire délicieusement malmener comme il fallait. C'était délicieux et parfaitement génial ! Son pénis en cage ne pouvait s'empêcher de mouiller tel une fille, formant une petite marque humide à son entre-jambe alors qu'il se faisait sérieusement prendre. On pouvait nettement entendre le petit cadenas en forme de coeur tinter sur le métal doré de la cage à chaque vas et vient. Ses fesses prirent une belle teinte rosâtre sous les coups de la princesse dont les gants de latex noir contrastaient avec la peau blanche et pure du femboy. Juste devant lui, son ancienne maîtresse, Mélinda, se masturbait avec un grand régal devant ses yeux. Il avait sa verge en gros plan et ne pouvait donc pas quitter cet organe des yeux qui avait une dureté absolument remarquable. Il tira plusieurs fois la langue pour essayer d'en avoir un peu, mais ce n'est que l'odeur sexuelle forte du pénis de la vampire qui lui vint. Ishtar caressa doucement l'épaule de Mélinda, lui faisant signe d'approcher. Certes elle laissait Mélinda dans une certaine excitation, mais rien qui n'allait pas s'arranger. Ishtar se pencha vers Alice.

"Baise-moi cette lopette de tout ton saoul plusieurs fois. Tu peux utiliser ce que tu veux dans cette pièces mais pas question de le laisser prendre ta chatte. Tu es filmée alors régale-toi ma belle, tu le mérites."

Elle se tourna ensuite vers Mélinda et laissa Alice avec Theorem, guidant la vampire dans la pièce voisine qui s'avérait être un salon très chic, au mobilier digne de l'art dégénéré et sexuel d'Inferis, mêlant dragons et figures sexualisés. Des bibliothèques bordaient les murs intérieurs du navire tandis que l'autre mur donnait sur des sabords aux rideaux de latex. Ishtar s'installa sur une méridienne recouvert d'un épais vinyle noir qui grinça sous son fessier. Sans un mot, elle fit signe à Mélinda de s'asseoir à côté d'elle et doucement, sans dire un seul mot... Elle l'embrassa. Mais ce n'était un baiser sexualisé ou pervers... Non il y avait des sentiments là-dedans. Bien sûr leurs deux langues se roulèrent ensemble un moment avant qu'Ishtar ne regarde Mélinda.

"Enfin seule à seule... Je..." Petit moment de silence, d'hésitation devant la belle vampire. "Mélinda.. Je... Je t'aime... Je voulais réserver la fin de ma formation de vampire à celle qui m'a mordu quand j'était encore une enfant des rues mais... Je veux que ce soit toi... Je sais que tu es mariée, que tu ne veux pas de mariage polygame... Mais je voudrais que tu me transforme en dracoliche... Je le suis à moitié, termine-moi... Laissons Theorem et Alice copuler comme des animaux toute la nuit, nous on peut faire ça entre temps..."


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Janvier 03, 2018, 03:33:18
Alice était vraiment délicieuse en tant que dominatrice. Quelle magnifique élève ! Mélinda était toujours fière de la voir ainsi,. Elle prenait Theorem en levrette, lèvres entrouvertes, rougissant sur place, lui défonçant le cul, se délectant de ses cris, comme une bonne Maîtresse, violente et perverse. Difficile de voir en elle cette doucereuse et timide Princesse, et pourtant… Alice restait toujours aussi timide, et toujours aussi nerveuse face au sexe. C’était un véritable dédoublement de la personnalité, qui la transformait en une espèce de femme affamée. Theorem en faisait délicieusement les frais, et Mélinda s’amusait à l’humilier, à lui faire miroiter sa propre queue, une verge tendue, qui glissait près de son visage. Elle le posa même dessus, sa queue appuyant sur son nez, offrant à Theorem l’odeur agréable de son sexe, ce mélange de sueur et d’odeur de sperme. La langue du jeune homme tenta vainement de lécher ce sexe, Mélinda se redressant, amenant ainsi sa langue à glisser dans l’air. Theorem se devait d’être frustré, c’était comme ça qu’Ishtar l’aimait. Pour autant, Mélinda était un peu curieuse de voir Ishtar si… Si distante. Sa surprise ne manqua d’ailleurs pas de s’accroître quand Ishtar se redressa, et, tout en intimant à Alice de s’occuper seule, s’éloigna avec Mélinda.

*Curieux…*

Mélinda commençait à suffisamment connaître Ishtar pour savoir que ce comportement était inhabituel. Elle savait qu’Ishtar avait des sentiments confus à son égard. Après tout, elle se retenait de jouir quand Mélinda le lui ordonnait, et la vampire s’était renseignée sur elle. Ishtar n’était pas du genre à agir comme ça avec les autres. Tout cela ne manquait pas de troubler Mélinda, qui ne savait pas sur quel pied danser avec la femme, craignant de faire une erreur qui amènerait Ishtar à la détester. De l’amour à la haine, il n’y avait souvent qu’un pas à franchir, et Mélinda aurait été sincèrement navrée de perdre l’amitié d’Ishtar, une femme puissante, forte, terriblement belle, une amante incroyable… Ishtar était d’ailleurs l’une des très rares personnes au monde qui pouvaient dominer Mélinda. Aussi dominatrice soit la vampire, elle n’avait jamais pu oublier ses origines profondes, quand elle était une esclave. En elle, il y avait toujours une pulsion pour la soumission, une attirance envers les femmes fortes. Samara le savait, Alice aussi… Et Ishtar faisait partie de ce cercle de privilégiés.

Les deux femmes se retrouvèrent seules, dans un agréable salon, avec un téléviseur, donnant probablement sur les caméras situées dans la pièce adjacente. Voulait-elle se livrer à un peu de voyeurisme ? Elles l’avaient déjà fait… Mais quelque chose dans le comportement d’Ishtar, que Mélinda n’aurait pas vraiment su expliquer, l’incitait à croire que ce n’était pas que ça. Ishtar l’invita à rejoindre un confortable canapé rembourré violet, et les deux femmes s’embrassèrent longuement. La langue d’Ishtar fila dans sa bouche, et Mélinda soupira, sentant tout le désir de la femme, mais aussi autre chose. La main d’Ishtar caressa sa poitrine, mais ne fila pas la masturber, alors même que sa queue était bien tendue. Tout ça, ces petits signes, ces petits gestes… Mélinda les interprétait et les analysait.

Après ce baiser, Ishtar resta devant elle, et croisa son regard. Mélinda la vit alors hésiter, et fronça les sourcils, comprenant que l’heure était venue.

*Quoi qu’elle ait à me dire, c’est maintenant ou jamais…*

Silencieuse, Mélinda la laissa parler… Et écarquilla légèrement les sourcils. Ishtar lui avoua son amour. Ça, ça ne surprit pas vraiment la vampire, qui s’y attendait déjà un peu. Ishtar savait que Mélinda ne pouvait pas se marier à nouveau. Un mariage vampirique, ce n’était pas comme un mariage humain, c’était un mariage bien plus fort, où on échangeait son sang. On ne pouvait pas reproduire ça ensuite… En revanche, Ishtar voulait autre chose, et ce fut véritablement ça qui surprit Mélinda.

*Faire d’elle… Une Dracoliche ?!*

Mélinda savait qu’Ishtar était déjà à moitié vampire. Elle était une dragonne très particulière, et, même si elle ne connaissait pas les détails, elle était très surprise d’apprendre que la dragonne voulait qu’elle termine sa formation. Mélinda cligna des yeux à plusieurs reprises, avant de finir par lui répondre :

« Je… Je vois bien que tu es sérieuse, Ishtar, et… Je… J’en suis très honorée. »

Elle enchaîna ensuite :

« Tu rejoindras ma famille en faisant cela, Ishtar, mon clan… Je ne serais plus juste ton amante, je serais ta sœur, mais je deviendrais aussi ta mère. »

Sa main remonta alors, et caressa le visage d’Ishtar. En retour, Mélinda l’embrassa, et, tout en restant silencieuse pendant quelques secondes, poursuivit, tout en la fixant de ses yeux :

« Il n’y aura pas de retour en arrière possible, Ishtar. Tu en es vraiment sûre ? »


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Ishtar Naviento le Janvier 20, 2018, 10:27:20
Ishtar entendit tout ce que Mélinda allait lui dire. Quel ne fut pas son soulagement de savoir qu'elle était d'accord ! C'était super, son amour allait pouvoir prendre une forme bien plus tangible et surtout elle allait pouvoir s'unir pour de vrai à celle qu'elle aimait désormais. Quand on fait partit de la famille, c'est un peu comme un mariage, non ? En tout cas Ishtar le voyait comme ça. Doucement elle roula sa langue avec celle de son amante en lui caressant doucement le dos et les hanches. Oh les deux femmes avaient de jolies érections formant de délicieuses bosses dans leurs vêtements de latex, mais l'excitation faisait aussi relief à de profonds sentiments qui animait son coeur d'envie. Quand le baiser se rompit, Ishtar était pantelante et en sueur, stressée et excitée par ce qui allait arriver dans les prochaines heures.

"J'en ai envie, j'en ai tellement envie, Mélinda... Vient, je te conduit à ma salle des rituels..."

Ishtar prit doucement la main de la vampire avec délicatesse, l'amenant dans une autre salle du cuirassé. Elles croisèrent quelques membres d'équipage qui pouvait sans problème les assimiler à un couple en ce moment et cela plaisait beaucoup à la dragonne qui cacha un peu de rougeur sous son épais maquillage. Utilisant une clé spéciale sur une porte de métal frappée d'une ancre, elles purent entrer dans cette fameuse pièce au détour de coursives plus techniques, dissimulant sa véritable utilité. Il s'agissait d'une pièce digne d'un manoir, circulaire et assez vaste, comportant différentes alcôves et une arche croisée au sommet faite en boiserie et verre d'obsidienne éclairé par l'autre côté, donnant une lumière tamisée à l'endroit. Le sol était recouvert d'un épais revêtement de vinyle brillant et des draperies de latex décoraient les murs. Son centre possédait un cercle complexe de magie arcanique avec en son exact milieu un lit circulaire matelassé et surélevé couvert de draps de latex noir. Sur ces murs circulaires, des livres complexes de magie, des instruments divers allant de la chaîne au pinceau... Opposé à l'entrée de la salle, un autel sombre comportant une statue faisant la hauteur de la salle d'un dragon noir au regard menaçant. Il n'était pas difficile d'y voir une représentation de Nav, le dieu des Infernois et le père spirituel des Naviento. A ses pieds, un grand autel possédant un livre très épais d'au moins 1m de haut trônait, ouvert sur des passages dans une écriture cunéiforme incompréhensible pour Mélinda. Un petit brouillard d'encens noyait l'endroit et, calmement, Ishtar retira sa longue robe de latex noir. Le vêtement glissa le long de son corps pour tomber au sol dans un bruit caractéristique du latex. Ishtar s'exposa dans son bikini en V. Timidement, elle le caressa.

"Je le porte sans arrêt, il ne me quitte jamais... Ce sont tes ordres que je porte pour toujours ce bikini en V et il sera jamais associé à ma personne... S'il s'use, un nouveau sera posé sur mon corps et l'ancien découpé et brûlé aussitôt pour que je n'en sois jamais dévêtue... Ce sont tes ordres..."

Doucement, elle se dirigea vers le matelas central, tirant les chaînes qui iraient à ses poignets et ses chevilles. Elle était une soumise exemplaire en s'attachant elle-même avant de s'installer confortablement sur le dos. Dans cette position, son regard ne pouvait aller que sur le regard de ce grand dragon sculpté dans l'obsidienne avant que Mélinda ne monte sur elle.

"Ia c'gnaiih, Nav'yyh'yent'oth gotha stell'bsna syha'h... ng'hafh'drn ah tharanak h'melinda... athg ftaghu vulgtlagln Nav uhaaa..."
(Moi l'adoratrice, la fille de Nav demande l'éternité... Je suis prête pour ce fardeau de ténèbres... Je m'en remet à l'initiatrice Mélinda... Veillez sur moi père Nav...)

Ishtar décala doucement le string de son bikini en V pour exposer son anus. Plusieurs voix s'élevèrent comme des murmures. Des personnes drapées de latex noir psalmodiaient dans cette étrange langue noire que seul les magiciens Infernois pouvaient comprendre, tout autour de la pièce. Mélinda pouvait aisément comprendre qu'il s'agissait d'échos magiques de magicien, c'était une illusion manifestée par la magie dans cette pièce. Ishtar se recouvrit doucement d'étranges marques lumineuses sur son corps, témoignant de l'incroyable circuit magique qui animait son corps. Sa lanterne violette brilla de plus belle, éclairant presque à elle seule la pièce désormais. Les lueurs violettes en écriture cunéiforme sur sa peau termina de s'inscrire et Ishtar tendit ses mains enchaînées vers Mélinda.

"Prend-moi... Sodomise-moi en buvant mon sang... Retire mon collier à pic et plante tes crocs dans ma chair devant notre dieu Nav... Je suis à toi pour toujours !"


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Janvier 29, 2018, 02:13:25
Le point de non-retour allait bientôt être franchi... Mélinda devait bien le reconnaître : à cette idée, elle en frémissait d’impatience ! Elle se pinçait les lèvres en suivant Ishtar, et en se rappelant ce que sa mère vampirique, Asshaï Warren (http://hentai.forum-rpg.net/index.php?action=profile;u=6429), lui avait dit, quand Mélinda lui avait parlé d’Ishtar. Mélinda avait en effet retrouvé il y a quelques semaines celle qui avait jadis fait d’elle une vampire, et les retrouvailles avaient été très sulfureuses*. Il s’avérait surtout qu’Asshaï était, outre une puissante vampire ashnardienne, une magicienne redoutable, maîtrisant la puissante magie rouge, la magie du sang, dont les vampires étaient d’excellents utilisateurs, et avait expliqué à Mélinda qu’elle aussi pouvait en maîtriser les arcanes. Et Asshaï lui avait clairement dit de faire attention avec Ishtar... Non pas qu’elle soit dangereuse en tant que telle, mais les Dracoliches pouvaient se montrer très fiers, et très puissants. Asshaï lui avait donc appris un rituel, des sortilèges, permettant de prendre le contrôle sur le Dracoliche. Mélinda n’était pas trop sûre de vouloir tenter ça, mais sa mère lui avait certifié qu’il ne fallait prendre aucun risque.

Mélinda y songeait donc, tout en suivant la femme, jusqu’à se retrouver dans la salle de rituel. Une pièce sombre, agréablement garnie de latex, et Mélinda frémit en sentant la puissante magie qui régnait ici, visiblement entretenue par des runes, ou par le sceau se trouvant au sol. Pour une fois, la pièce n’était décorée d’aucun esclave emmuré dans du latex. Il n’y avait rien d’autre qu’elles, dans un endroit très solennel, et Mélinda vit Ishtar se déshabiller, exhibant son magnifique corps musclé, ainsi que son sling bikini en V. Elle sourit alors, et hocha la tête :

« Je vois que tu suis encore mes consignes... »

Asshaï lui avait longuement expliqué que prendre le contrôle d’une Dracoliche était difficile. Elle lui avait fait part d’un vampire qui avait essayé de le faire sur un Dracoliche qui était son animal de compagnie, mais il s’était avéré, au moment du rituel, que, inconsciemment, le Dracoliche rêvait de sa liberté, et avait tué le vampire. Mélinda prenait donc un risque, car l’esprit d’Ishtar pouvait toujours résister.

*Mais bon... J’ai toujours grandi en prenant des risques.*

Voir Ishtar ainsi acheva en réalité de convaincre Mélinda. Elle sut avec certitude ce qu’elle allait faire sous peu : prendre le contrôle. Tenter le coup, tout simplement. Quitte à échouer... Mais toute la magie présente l’inspirait, l’imprégnait, et elle se mettait à frissonner. Devant un immense dragon noir, le Dieu Nav, Ishtar prononça une prière dans sa langue natale. Mélinda n’y connaissait pas grand-chose, mais comprit quelques mots.

Quand Ishtar commença à se coucher sur le dos, après avoir dévoilé son fondement, Mélinda perçut des murmures. Ses yeux avaient viré au rouge, signe qu’elle concentrait sa magie, et ses canines pointèrent, tandis qu’elle entendait les murmures, et percevait des syllabes et des phrases :

« Ishtar Naviento...
 -  Une promesse à Nav ne peut être défaite... »

Mélinda frémit, se demandant ce que ces ombres étaient vraiment. Des sceaux et des glyphes traversèrent alors le corps d’Ishtar, et le sceau sur le sol s’illumina également. La vampire l’observa, reconnaissant certains glyphes, certains symboles... Et s’approcha alors. Elle se déshabilla à son tour, ne portant plus que des collants avec des talons et de longs gants en latex noirs. Mélinda s’avança tranquillement, et, quand elle posa son pied sur le glyphe, elle frémit en sentant la magie la traverser.

« Le rituel est bien précis, Ishtar... Ne t’inquiète pas, j’aurais l’occasion de t’exploser le cul... Mais, pour le moment, il est temps que toi et moi nous nous unissions à jamais. »

La vampire se tenait au-dessus d’elle, jambes écartées, et s’empala alors sur sa belle queue. Elle poussa un long gémissement de plaisir, et soupira ensuite. Yeux clos pendant quelques secondes, le temps de contrôler son corps, elle les rouvrit ensuite, et reporta son attention sur la belle dragonne, sourire malicieux perlant sur le visage.

« Hmmm... Voilà... Commençons, ma belle... »

Elle se courba en avant, et lui sourit encore, avant de l’embrasser.

« Ce que je te propose est plus qu’un mariage... Nous serons de la même famille, à jamais liées, Ishtar... »

Elle rajouta ensuite, du bout des lèvres :

« ...Ma petite shemale puante... »

Puis Mélinda planta alors ses dents dans son cou, et lui pompa le sang. Pour que le rituel marche, elle devait en boire une quantité suffisamment importante pour que son sang puisse ensuite se mélanger à celui d’Ishtar. Tandis qu’elle s’appliquait, elle sentait son corps frémir. Ce sang énergétique la stimulait, galvanisant son excitation et son endurance. Elle but avec appétit le sang d’Ishtar, et se mit rapidement à jouir une fois, puis une seconde fois, jusqu’à se relever.

Mélinda frémit alors, et soupira, le sang coulant de ses lèvres.

« Haaaaa... Haaaaaaaaaaa... !! Ton sang est si bon, Ishtar, hmmm... !! »

Le sang coulait entre ses seins, mais Ishtar devait commencer à comater, sous le manque de sang. Fort heureusement, Mélinda avait la solution, et retira l’un de ses gants en latex. Néanmoins, avant de le faire, elle se rappela les instructions d’Ishtar, et attrapa le sang d’Ishtar et posa ses doigts sur son front, dessinant avec le sang un signe, un symbole. Un pentagramme dans un cercle avec un W en son centre.

*Le poing central...*

Ishtar n’avait toujours pas joui, et sa queue énorme déformait le bassin de Mélinda, qui s’efforçait pourtant de rester immobile le plus possible. Mélinda mordit ensuite sa paume, et se pencha vers la femme, et approcha sa main de son visage.

« Vampyr. »

Le sceau se mit alors à briller intensivement, d’une lueur violette étincelante, et des glyphes et des sceaux magiques se formèrent alors sur le corps de Mélinda, des arabesques brillantes. Ses yeux rouges étincelaient, tandis qu’elle puisait dans sa magie, et posa son pouce ensanglanté sur le W du sceau tracé sur le front d’Ishtar. Son sang déferla alors de sa plaie, et elle posa sa main contre la bouche d’Ishtar.

« Suce, ma chérie... Suce, et sois mienne ! »

Que ce signifiait ce sceau ? Ce sceau ? Mélinda utilisait un sortilège vampirique qui lui permettait de contrôler les Dracoliches. Est-ce que le sortilège fonctionnerait ? Elle se mit ensuite à remuer, continuant à s’empaler sur la queue d’Ishtar. Il suffisait maintenant qu’elle jouisse pour parfaire le rituel, à travers le sang, le sexe et le stupre. Par la jouissance et par le sang, Ishtar deviendrait, non seulement la sœur de Mélinda, mais aussi son esclave !

Mais elle pouvait aussi résister, et la repousser. Tout dépendait en réalité de ce qu’Ishtar souhaitait vraiment.



* : cf. RP « Les Liens Du Sang (http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=20379.0) ».


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Ishtar Naviento le Février 04, 2018, 08:41:09
Ishtar savait très bien ce que Mélinda était en train de faire... Mais elle la chevaucha avec force, enfonçant son pénis en elle pour qu'elle s'enfonce au maximum. C'était délicieux ! Son corps se pencha sur elle avant qu'elle ne sente finalement ses crocs s'enfoncer dans son cou. La peau de la dragonne était dure, mais dans des endroits aussi sensibles que sa nuque, ce fut plus simple. Lorsque les dents de la vampire passa sa barrière, ce n'est pas qu'une douleur cinglante qui débuta, mais aussi une étrange douceur, un plaisir puissant qui la paralysa un instant. Les deux sensations contraires ne faisaient qu'une et c'était très déroutant. Au fur et à mesure que Mélinda la pompait, la dragonne avait la vue de plus en plus brouillée, son champ de vision de plus en plus restreint. Elle goûtait à la mort imminente et ce n'était pas la première fois qu'elle se rapprochaient de cet inéluctable état. La flamme de sa lanterne perdit en intensité et ce n'est qu'à ce moment que la vampire se décida à arrêter de boire le sang violacé de la dragonne. Elle cligna péniblement des yeux avant de sentir un tracé sur son front.

"Guh... y'fhalmanythyar..." (je suis l'esclave de ma mère désormais [oui c'est court pour une grosse phrase])

Et finalement elle sentit la paume ensanglantée de Mélinda se poser sur son museau. Ishtar sortit sa langue fatiguée et commença à lécher le sang qui en coulait. Puis elle posa ses lèvres dessus et commença à pomper plus sérieusement. La vue de la dragonne redevenait de plus en plus nette et elle regagnait de la force. Parallèlement elle sentait pourtant une grande douleur dans sa poitrine qui la fit froncer des sourcils. Elle tira sur son bras gauche et la chaîne qui la maintenait craqua plusieurs fois avant qu'un maillon ne cède. Elle plaqua la main de Mélinda sur sa bouche, l'empêchant de la retirer. Les ténèbres de la mort enserrait son corps mais la puissance du sang de Mélinda l'envahissait de tout son être. L'appétit dévorant de la dragonne malgré cette sensation de douleur intense fit que même Mélinda commençait à sentir ses forces la quitter. Ishtar avait les yeux brillant d'une lueur violette alors que sa lanterne reprit une vive teinte et une puissance supérieure au début du rituel. Les hanches d'Ishtar bougèrent de plus en plus vite quand soudain elle éjacula dans un hurlement puissant et ravageur. Tout le bateau eut un mouvement brusque, causant une grande vague tout autour de lui qui se dispersa tout autour, provoquant une légère panique dans l'équipage. Même Alice dans sa frénésie sexuelle avait dût le sentir. Un éclaire frappa le paratonnerre au sommet des cheminées du navire. Ishtar brisa sa dernière chaîne, retenant les hanches de Mélinda alors qu'elle jouissait comme jamais. Son coeur arrêta de battre pendant tout ce long orgasme et ce cri de jouissance bestiale. La pauvre Mélinda fut si remplit que son ventre en fut un peu distendu. Finalement Ishtar s'écroula sur le dos, reprenant une grande inspiration comme si elle venait de réchapper à la noyade.

"N'ghanor... La Force dans la Mort... Mélinda... Je la ressent en moi ! Je suis une dracoliche ! Hahaha ! La mort ne pourra plus me prendre dans le temps et je resterai éternellement belle comme aujourd'hui ! Et plus que tout, nous resterons connectées pour la fin des temps..."


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Février 05, 2018, 09:33:58
Mélinda doutait de devoir un jour utiliser ce sceau. Il était risqué, mais aussi nécessaire. Qui sait ce dont Ishtar serait capable ? Oh, Mélinda avait confiance en elle, bien entendu, mais elle doutait plutôt de ses propres capacités. Réussirait-elle à la transformer en Dracoliche sans la rendre folle ? La vampire préférait donc prendre une précaution... Précaution qui pourrait aussi trouver, dans le futur, quelque utilité secondaire. En tout cas, sa marque fut bien faite, et, malgré quelques traînées sanguinolentes, le sceau fut formé. L’avantage de cette pièce était qu’elle était chargée en magie, de sorte que le sceau se mit à résonner avec le reste, scintillant pendant quelques secondes... Puis Ishtar vint pomper son poignet.

« Haaaa... »

La mort, qui s’apprêtait à refermer ses bras sur elle, se relâcha alors. Le voile disparut, et le sang afflua dans la bouche d’Ishtar, qui l’avala copieusement. Mélinda frémit sur place, sentant également la verge d’Ishtar grossir et se durcir. Elle couina, fermant les yeux, et sentit un frisson la traverser. Normalement, le futur vampire buvait bien moins de sang, le sang ingurgité se mélangeant avec le sien. Mais, avec Ishtar, la transformation était très particulière, puisqu’elle était déjà partiellement vampirique. Mélinda sentit ses canines pointer, et poussa encore un long soupir, sentant également une torpeur commencer à la saisir, au fur et à mesure que, inlassablement, Ishtar buvait ce sang rougeoyant.

Mélinda envisagea même de la repousser, tout en se demandant si c’était normal. Ishtar était une puissante femme, et Mélinda avait de toute manière bu beaucoup de son sang, un sang très fort, qui lui faisait l’effet d’un véritable boost en adrénaline. Elle ondulait sur place, sa mouille recouvrant la puissante verge de la femme. Ishtar s’était crispée à son poignet, témoignant de sa force surhumaine, empêchant Mélinda de retirer son poignet.

« I-Ishtar, haaa... »

Fort heureusement, Ishtar finit par retirer ses lèvres, laissant la vampire pantoise. Pour autant, elle n’eut guère l’occasion de se reposer, car la grosse verge d’Ishtar continuait à la labourer, ce qui amena Mélinda à danser sur sa queue, d’avant en arrière, de haut en bas, couinant et soupirant de plaisir. Cette grosse queue lui faisait un bien fou, et Mélinda, sur le coup, et pendant les prochains instants, ne pensa plus qu’à son propre plaisir, filant de haut en bas, s’empalant avec plaisir sur cette belle verge.

« Hmmmmmmm... !! »

Le plaisir afflua alors, et, tandis qu’Ishtar jouissait copieusement, Mélinda ne fit de mêle, hurlant en sentant l’orgasme la traverser. Elle eut l’impression que la queue de la dragonne, monstrueuse, explosait en elle, répétant d’épais monceaux de foutre, qui manquèrent de plonger Mélinda dans le coma. Tout son corps en frémit, comme si un éclair venait de le traverse.r La salle de résonance magique amplifia le phénomène, faisant trembler tout le bateau.

« Haaaaaaaaaa... !! »

Mélinda se relâcha ensuite, la respiration rauque, le corps en sueur, et cligna des yeux, reprenant petit à petit ses esprits, et sourit quand Ishtar se mit à lui parler. Effectivement... La vampire le sentait en elle. Elle se pencha d’ailleurs vers la poitrine d’Ishtar, et renifla son cœur, avant d’y apposer son oreille.

« Tes battements sont particulièrement impressionnants... »

Un frisson de joie traversa le corps d’Ishtar, qui sourit à nouveau, les yeux brillant de malice et de joie.

*J’ai réussi ! J’ai réussi ! J’en ai fait une Dracoliche !*

C’était visiblement un succès total ! La vampire se pinça encore les lèvres, toute fière, et détacha Ishtar, avant de l’embrasser longuement sur les lèvres.

« Comment tu te sens, Ishtar ? Quel effet ça fait d’être une Dracoliche ? Ma Dracoliche à moi... Ma Dracoliche puante... »

On aurait presque cru voir une enfant, tant Mélinda semblait heureuse. Elle avait hâte d’en parler à sa mère vampirique, mais aussi, et tout simplement... Eh bien, elle savourait ce moment, très fière d’elle-même... Et il y avait de quoi, non ?

Elle avait sa première Dracoliche !


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Ishtar Naviento le Février 10, 2018, 12:15:25
Ishtar savait que désormais, elle ne serait jamais rattrapée par la fatalité de la mort, par les affres de la vieillesse. Son corps resterait éternellement dans cet écrin et sa soif de sang déjà bien présente allait prendre encore plus de place dans son régime alimentaire. Encore heureux qu'elle portait du latex. De cette manière elle n'allait pas se tâcher en cas de festin un peu trop juteux. Mais elle s'était déjà fait un voeux de ne pas se goinfrer de sang de races inférieures. Les humains c'est bien mais les races pures c'est mieux. Ange, elfe, fée, toutes ces races de magie blanche bonnes à être corrompues ! La dragonne caressa doucement son corps qu'elle savait désormais éternel avant de répondre à la question de Mélinda. A cette question ponctuée d'un dracoliche puante qui lui donna un petit papillon d'excitation dans le ventre.

"Ce que ça fait ? C'est la chose la plus excitante qui me soit arrivée. Ma vie n'est pas prête de s'achever désormais ! Et tout ça c'est grâce à toi. Je te jure de porter fièrement ce bikini en V éternellement sur mon corps et d'être ta fierté ! Maintenant accepte ceci en échange... C'est une tradition infernoise, alors accepte-le..."

La dragonne se dirigea calmement vers l'autel disposant d'une grande statue de Nav. Elle prit une boîte ouvragée en obsidienne à ses pieds, marchand de manière sensuelle jusqu'à la vampire avant de déposer la boîte sur la table qui avait servit à sa transformation. En douceur, elle ouvrit cette boîte et dévoila un intérieur rembourré de vinyle noir brillant matelassé, épousant parfaitement la forme de l'objet qu'elle contenait. Mélinda avait devant les yeux un chef d'oeuvre de l'artisanat infernois. Ce n'était pas n'importe quoi... Une cage de chasteté sur-mesure aux mensurations exactes d'Ishtar au repos. Sa forme rappelait une chauve-souris, très stylisée, avec des décorations baroques et une attention et un soin tout particulier sur le cadenas en forme de W. La clé état disposée à côté, d'un système complexe empêchant le crocheter ce dit-cadenas. Mais la clé en restait très présentable, décoré dans la même veine que la cage, sertit d'une pierre précieuse au niveau de la poignée. Ce n'était pas n'importe quoi comme matériaux d'utilisés. De l'adamantium platiné, un métal qui devait coûter deux ou trois vies d'esclaves. La pierre précieuse était un diamant vulkherz luisant d'une énergie magique puissante. Cela pouvait servir à son propriétaire de mettre des sortilèges sur la clé, comme empêcher son utilisation pour quiconque sauf son propriétaire, ou bloquer l'ouverture du cadenas un certain temps... La dragonne laissa le temps à sa nouvelle maîtresse de bien voir cette création avant de se coucher sur le dos au sol. Elle leva ses hanches en s'appuyant sur ses jambes fléchies et écartées, donnant un accès total à son pénis. Ses mains vinrent derrière sa tête, exposant ses aisselles. La pose rituelle de la soumission infernoise.

"Acceptez-vous cette shemale puante... Maîtresse ?..."


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Février 19, 2018, 02:17:10
Mélinda esquissa un léger sourire devant l’aveu d’Ishtar. Oui, ce qui venait de se passer était indéniablement un grand moment, une évolution totale pour les deux femmes, pour elles-mêmes, mais aussi pour leurs rapports entre elles. Ishtar venait de se lier à jamais à Mélinda, physiquement, symboliquement... Plus aucun retour en arrière n’était possible. Le sceau que Mélinda avait apposé sur le front d’Ishtar illustrait aussi cela. Si jamais, par impossible, la Dracoliche venait à se retourner contre elle, le sceau agirait. Bien sûr, toute magie pouvait toujours être défaite, mais ce sceau ne serait pas brisé sans douleur. Mélinda répugnait toutefois à l’utiliser, même si elle voyait bien le faire pour embêter un peu Ishtar... Après tout, pourquoi avoir une Maîtresse, si ce n’est pour qu’elle vous fasse faire des choses contre sa volonté ? Et, avec une femme puissante comme Ishtar, c’était un vrai régal pour Mélinda. Elle se délectait de cette situation, un sourire ravi se dessinant sur ses lèvres.

Ishtar se décida alors à lui montrer toute l’étendue de sa soumission, et alla chercher un étonnant objet. La vampire était bien entendu au courant du goût des Infernois pour tout ce qui touchait, de près ou de loin, à la soumission. À Inferis, le sexe était quelque chose de central. Mélinda en savait quelque chose, et elle sourit donc en voyant Ishtar récupérer une élégante cage de chasteté en adamantium, sertie de pierres précieuses. La lui tendant, Ishtar se mit ensuite en position de soumise, le sexe dressé, visiblement prête à sceller définitivement sa soumission par l’apposition de la cage sur son corps.

Un léger frisson traversa tout le corps de Mélinda devant cette scène exquise. Elle se mordilla les lèvres, et se rapprocha d’Ishtar, le cœur battant la chamade dans sa poitrine. Elle avait conscience de l’importance du moment, et attrapa précautionneusement la cage de chasteté, presque comme une relique sacrée. Ne répondant pas immédiatement à sa question, Mélinda se déplaça autour de la femme, ouvrant la cage à l’aide de la clef, et en observa l’intérieur. Elle percevait la magie qui luisait des gemmes, et sourit à nouveau.

*Une cage de luxe, indéniablement...*

Mélinda sourit lentement, et fléchit les genoux. Elle avait ouvert la cage, et la posa délicatement sur le sexe de la femme, puis la referma lentement, provoquant une série de cliquètements. Elle prit tout son temps, veillant à bien coincer la verge dans la cage de chasteté, puis la verrouilla à l’aide de la clef, et observa ensuite les gemmes.

« Voilà, Ishtar... Le pacte est scellé. Ta virilité est mienne, tout comme ton corps et ton âme. Tu as juré devant tes Dieux, et tu as versé le sang. Tu es désormais ma Shemale puante, Ishtar, maintenant et à jamais. »

La cage symbolisait tout cela, et Mélinda la caressa encore, en souriant, puis posa son doigt sur l’une des gemmes. Cette dernière passa alors au rose, et déclencha rapidement un premier sort, consistant en une série de vibrations à l’intérieur de la cage, venant stimuler la verge d’Ishtar, la faisant gonfler, la durcissant, comme pour la rapprocher de l’orgasme, ou, en tout cas, la maintenir dans un état d’excitation considérable, tout en lui refusant le plaisir de l’orgasme.

Mélinda se déplaça ensuite, et mit autour du cou d’Ishtar un collier pour chien, avec une laisse, et, tout en ricanant, s’approcha d’un fauteuil. Elle s’y assit, et Ishtar put alors voir que la vampire avait fait sortir son membre phallique, l’exhibant sans hantise devant la femme-dragon.

« Viens à quatre pattes, ma Shemale puante, ma délicieuse chienne... Et suce ma queue. »

Tout simplement.


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Ishtar Naviento le Février 21, 2018, 04:30:50
Ishtar appréhendait un peu ce moment où la cage allait se refermer sur son pénis. Elle eut tout le mal du monde à ne pas avoir d'érection. Il fallait être au repos pour que cette dernière entre. La partie cage avait d'ailleurs une courbure nécessaire pour pointer vers le bas et être en bonne position. Un anneau faisait le tour de ses testicules et cette précision sur-mesure fit qu'Ishtar sentait à peine la présence de cette cage. Elle épousait parfaitement son sexe au repos. Le cadenas en forme de W qui claqua au moment de la fermeture lui donna un frisson bien visible et Ishtar s'en mordilla la lèvre inférieure. Mélinda avait de suite comprit le pouvoir magique de cette cage et les différentes possibilités qui s'offraient à elle. Elle opta pour la fonction de vibration qui arracha un petit cri de surprise à Ishtar avant qu'elle ne s'y habitue. Ishtar ne pouvait pas se mentir, elle avait envie de se masturber maintenant. Mais cette cage allait changer son quotidien, selon la dureté de sa maîtresse. Mais c'était comme ça à Inferis. On se soumettait à l'amour, c'est comme ça. Une fois affublée d'un collier à pics pour chien et d'une laisse, la vampire lui ordonna simplement de la sucer.

"Bien Maîtresse Mélinda !"

Dit-elle en se redressant pour se mettre à quatre pattes. Mélinda put se poser sur un des fauteuils qui entourait la pièce. Lors de longs rituels, les cultistes pouvaient se reposer un peu. Des chaises dans la plus pure tradition infernoise. ossature de métal rivetée et latex rembourré bien brillant pour le confort. Ishtar approcha de cette verge tendue entre les cuisses de Mélinda et l'empoigna doucement à la base. La dragonne n'avait sucé que peu de verges, mais Mélinda était une des rare à avoir ce privilège. Doucement elle se pencha et commença d'abord par des léchouilles. Puis ce fut au tour de ses bourses de se faire doucement flatter. Une fois bien humide, elle remonta sur son gland qu'elle lécha avec amour... Puis sentant que le moment était venus, elle posa ses mains sur l'intérieur des cuisses écartées de la vampire, planta son regard byzantin dans celui de sa maîtresses, les joues un peu roses... Puis elle descendit sa verge lentement en creusant ses joues. Le pénis de Mélinda fut rapidement au chaud dans la bouche d'Ishtar qui commença un vas et vient long et profond alors qu'elle laissait échapper des gouttes de liquide séminale sur le sol, goûtant de sa cage. Son menton, ses joues et rapidement ses seins furent couvert de salive s'échappant de sa bouche et de son travail aux bruits humides et aux plaintes étouffées de la dragonne. La scène était inédite et réservée à elle deux...


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Février 26, 2018, 01:47:33
Mélinda avait donc réussi l’impensable. Elle avait soumis l’insoumise par exemple. Les cages de chasteté n’étaient pas dans sa culture, mais elle devait bien admettre que la symbolique était forte. Assise sur el fauteuil, la queue dressée, elle voyait Ishtar se rapprocher vers elle, la laisse à la main. Et, tandis qu’Ishtar se rapprochait, et qu’un petit sourire ornait les délicieuses lèvres de Mélinda, cette dernière ne pouvait s’empêcher de se demander comment elles en étaient arrivées là. Qu’est-ce qui avait fait que Mélinda parvienne à faire ce que l’Empire d’Ashnard n’avait pas su faire ? Après tout, à l’origine, Inferis et Ashnard avaient été deux nations en guerre. Mélinda ne s’était rapprochée que d’Ishtar ensuite, à l’occasion d’une transaction historique, portant sur Theorem. Et, petit à petit, les deux femmes s’étaient rapprochées... Jusqu’à ce moment. Beaucoup de sentiments et d’émotions traversaient en ce moment l’esprit de Mélinda. La fierté, l’excitation, le désir...

*Qui peut prétendre, maintenant, que je ne suis qu’une simple tenancière de harem ?*

Les Warren sont de retour ! Jadis, sa famille avait été une puissante et prestigieuse famille de l’Empire. Elle avait géré des domaines entiers, des villes, des forts... Sa famille avait tout perdu, si ce n’est leur résidence à Ashnard. Petit à petit, Mélinda avait pu laver l’honneur de sa famille, en se dotant d’un clan vampirique, d’une influence, d’une puissance... Et Ishtar rampait maintenant devant elle. Une joie presque enfantine traversait le corps de Mélinda, qui crispa ses doigts griffus sur les accoudoirs du fauteuil, retenant les multiples frissons qui la traversaient.

Ishtar la rejoignit, et commença à lécher son membre tendu. Aucune hésitation venant de sa part, aucune envie de rébellion, Ishtar se soumettait naturellement, sans même que Mélinda ne doive recourir à sa magie. Asshaï en serait sûrement furieuse, mais Mélinda préférait quand même ça. Se reposer continuellement sur la magie était un mensonge dangereux. Elle sentit donc, en soupirant, la langue de la Dracoliche glisser sur son membre, descendant jusqu’à ses testicules. Un nouveau frisson traversa le corps de la vampire, qui soupira même légèrement, sa queue trempée se redressant encore, envoyant des picotements de douleur et de plaisir dans le reste de son corps.

« Haa, ma belle Ishtar... »

Elle avait employé le possessif, ne laissant plus aucun doute. Ishtar se redressa ensuite, entrouvrit les lèvres, et prit alors le membre de la vampire en bouche. Fermant les yeux, Mélinda soupira encore, enfonçant sa tête contre le dossier du fauteuil. Sa main se raffermit sur la laisse d’Ishtar, et elle tira un peu dessus, pour embêter Ishtar, mais aussi pour lui rappeler son statut. Son autre main se déplaça, et empoigna les cheveux de la dragonne, tirant légèrement dessus, pendant que sa queue, bien dure, et bien grosse, s’enfonçait dans la bouche de la femme.

« Là, suce-moi bien, ma petite chérie... Ma Shemale puante, haaaa... Ta queue doit te démanger, non ? J’aime te frustrer, tu sais... Voir jusqu’à quel point tu arrives à tenir, toi qui adores jouir. Mais ne t’inquiète pas, hmm... Si tu es une bonne petite chienne, ta Maîtresse te récompensera comme il faut. »

Des propos assurément humiliants et infamants pour Ishtar, mais délicieusement excitants pour Mélinda.

« Pour l’heure, je veux jouir dans ta petite bouche de salope... Alors, suce-moi bien ! »

Et, pour l’aider, Mélinda venait régulièrement serrer ses doigts sur la chevelure violette de la dragonne...


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Ishtar Naviento le Mars 10, 2018, 09:33:39
Ishtar était motivée à faire ce que sa conception du couple et surtout la vision sociétale infernoise imposait comme mode de vie. Elle commença à pomper ce pénis de tout son être, suçant profondément ce pénis et collant son museau contre le bas-ventre de sa maîtresse. Et Mélinda avait parfaitement raison, Ishtar adorait jouir mais pour l'heure ça lui était totalement interdit. Dans certains couples infernois, l'éjaculation qu'elle venait d'avoir avec la vampire peu de temps auparavant aurait été la dernière. Savoir ça venait de soudain lui donner des papillons dans le ventre. Oui, Mélinda pouvait totalement décider de ne plus la laisser connaître le divin plaisir libérateur de juter avec son sexe. La dragonne avait aussi ce surnom : shemale puante. C'est vrai qu'entre son hygiène douteuse et son amour du latex, son odeur corporelle oscillait entre l'odeur de la luxure et le lubrifiant. C'était très humiliant et très excitant à la fois. Elle soupira sous les insultes avant de recevoir l'ordre de la suceur jusqu'à l'orgasme.

"Huh huh."

Une petite approbation silencieuse, la bouche pleine. La langue piercée de la dragonne rajoutant du plaisir supplémentaire. Elle sentait sa laisse se faire tirer, des mains dans ses cheveux l'empêchant de reculer... de toutes façons elle ne pouvait plus faire marche arrière. Elle commença à sucer bien profondément tout en caressant les cuisses de sa maîtresse. Cela prit bien vingt minutes, entre les gorges profondes, les bruits de salive obscènes, la bave qui coulait sur ses seins remplit de silicone... Elle se sentait terriblement humiliée et excitée. Son pénis en cage était dur au maximum, lui faisant même mal. Puis enfin elle entendit sa maîtresse lui servir d'avantage d'insultes et de remarques humiliantes. Sa main se serrait dans ses cheveux et l'autre tirait sur la laisse. Une ultime gorge profonde et sa bouche fut envahit de semence chaude. Ishtar ne sût quoi faire au début, surprise par un tel débit avant de chercher à tout avaler. c'était pâteux, collant, mais elle en goba le maximum, en laissant en peu s'échapper sur son visage, zebrant sa face de sperme. Ishtar était à bout de souffle, une bave épaisse tombant de sa bouche et les yeux mi-clos à cause du sperme sur son visage. Le spectacle était magnifique.

"Huf... huf... Vous êtes satisfaite... huf... Maîtresse Warren ?..."


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Mars 12, 2018, 02:07:28
Mélinda avait misé gros, et avait gagné. Avait-elle conscience de l’étendue de sa victoire ? Oui, assurément, et elle en trépignait déjà. Son esprit fourmillait d’idées et de désirs très différents. Les Ashnardiens avaient vainement tenté de soumettre la redoutable Ishtar. Sylvandell s’y était cassée les dents, tout comme la puissante Samara, et c’était finalement, elle, Mélinda Warren, cette petite vampire insouciante qui n’avait que son sourire et son insolent fessier, qui avait réussi à dompter l’insoumise dragonne. Agenouillée devant elle, Ishtar avait juré devant ses Dieux, et sur son sang, de la servir. La marque sur son front était là pour la rappeler à l’ordre, et même si, aux yeux du clan, Ishtar était son égale, et se comporterait publiquement ainsi, entre elles, Mélinda était particulièrement excitée. L’idée de pouvoir humilier Ishtar, de la narguer, de jouer sur cette opposition à venir entre sa fierté naturelle et sa soumission, ne manquait pas de piment. Déjà, Mélinda était assez emballée, sentant les idées pulser, au fur et à mesure que sa queue enflait et grossissait dans la bouche d’Ishtar. Contrôlant son sang, Mélinda pouvait, si elle le voulait, se doter d’une queue aussi grosse que celle d’Ishtar. Elle ne le faisait toutefois que rarement, car il y avait une telle disproportion avec le reste de son corps qu’elle s’épuisait rapidement. Mais là, tandis qu’Ishtar la suçait, la vampire se faisait indéniablement plaisir, se pinçant les lèvres, fermant les yeux, gémissant encore, tout en se dandinant sur son siège.

« Hmmm... Haaa, belle Ishtar, hnnn... Tu... Tu suces vraiment très bien, ma salope de dragonne ! »

Elle savait qu’Inferis était très axé sur la domination, et la soumission pouvait être très forte. En fait, un soumis avait, plus ou moins, le même statut qu’un esclave. Mélinda savait déjà ce qu’elle allait faire, et, tandis qu’Ishtar la suçait, pompant son dard, qui devenait très dure, elle reprit :

« Je vais me charger de préparer un contrat de soumission, Ishtar. Certes, tu as prêté serment... Hmmm... Devant tes Dieux, haaaa... Mais je veux préparer un contrat qui récapitulera toutes tes obligations à mon égard, haaaa... »

Des contrats de soumission, ou de servitude sexuelle pour un temre plus légal, étaient assez fréquents à Ashnard, pays où la liberté contractuelle était très importante. À Inferis, ce type de conventions allait même, selon ce qu’elle en savait, jusqu’à donner au maître le droit de vie ou de mort. C’était donc quelque chose de très important, mais même Mélinda n’irait pas jusque-là. Finalement, Mélinda gémit encore, se contractant sur place, et une épaisse vague de plaisir la traversa alors. Ses griffes se serrèrent sur les cheveux de la femme, et elle s’abandonna brusquement.

« I-Ishtar... !! »

Mélinda se relâcha alors, jouissant abondamment, sa grosse queue vidant ses généreuses couilles dans sa gorge, puis dans sa bouche. Mélinda se dandina sur place, et l’orgasme, loin de refréner ses pulsions, ne fit que la rendre encore plus perverse. Et, quand Mélinda se lâchait, les conséquences pouvaient parfois en être impressionnantes. Certes, elle n’était pas totalement responsable de la déchéance de Theorem, mais tout ce qu’elle lui avait fait subir n’avait fait qu’amener Theorem à devenir, à jamais, un soumis.

La vampire se relâcha donc, puis sourit doucement, caressant des doigts le visage de la belle.

« Très satisfaite, oui... Mais je n’en ai pas encore fini avec toi, ma petite chienne. Nous allons voir jusqu’à quel point la grande Ishtar Naviento-Warren accepte de se soumettre à mon autorité ! »

Qu’avait-elle encore en tête ? Sa queue était toujours bien raide, et elle sourit encore.

« Je vais te marquer, petite chienne... Je vais pisser dans ta petite bouche, mais... Tu vas conserver ma pisse entre tes lèvres, Ishtar, hihi. »

Un rire enfantin, cristallin, qui ne faisait que rendre la scène encore plus perverse. Et Mélinda ne plaisantait pas.

Avec Ishtar, elle était bien décidée à la pousser jusqu’au bout, et voir si la femme allait se rompre ou pas...


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Ishtar Naviento le Avril 14, 2018, 10:11:53
Ishtar en rougissait de savoir tout ce qui l'attendait. Elle avait avalé la semence de sa nouvelle maîtresse "officielle", et visiblement elle en attendait encore plus d'elle. La suite s'annonçait donc des plus perverse. Doucement, la dragonne se mit en position pour être un urinoir pour la vampire devant elle. Accroupit, le cul bombé et la bite en cage bien accessible, elle ouvrit la bouche en grand, tirant un peu la langue avant de mettre ses mains derrière sa tête. La position était très humiliante et sexy, mais Ishtar le fit avec une légère moue un peu réticente. Elle faisait ce qu'elle avait enseigné à tout ses soumis par le passé et la position en était pour ainsi dire codifiée. Elle se tenait exactement comme ses propres soumis "urinoirs" la bouche ouverte, un peu tremblante, l'amirale vit arriver cette grosse verge imposante dont le gland se posa sur sa langue à mi-longueur. Le professionnalisme d'Ishtar la fit même mettre un peu sa langue en U pour former une rigole efficace puis... Puis le jet arriva.

*Han bon sang, qu'est-ce que je fais...*

La dragonne en grimaça un peu, trembla d'avantage, mais elle fit ce qu'elle avait à faire. Le liquide chaud et doré coula le long de sa langue, se coinçant contre la gorge serrée de la transgenre qui sentit le liquide monter rapidement de niveau. Un gak sonore se produit quand Ishtar sentit qu'il y en avait trop et elle parvint à en avaler une gorgée sans même fermer la bouche. Mais ce ne fut qu'un réflexe malheureux car elle se souvenait qu'elle devait la garder en bouche. Heureusement Mélinda n'avait pas terminé et remplit à nouveau sa bouche. Quand elle fut prête à déborder, Ishtar referma la bouche avant de se prendre le reste du jet de sa maîtresse sur la figure. Éclaboussée pat le liquide dorée, elle sentit le fluide couler sur elle, sur ses courbes, se mêlant à sa sueur. Ishtar avait une hygiène douteuse, elle savait que l'odeur de l'urine de Mélinda serait à peine couverte par ses phéromones et un nez très sensible verrait rapidement son marquage odorant. Tremblant encore, les sourcils froncés et le regard perdu sur Mélinda, Ishtar garda la position, trempée d'urine chaude alors qu'elle avait encore la bouche pleine... Elle n'avait pas encore eut l'ordre de boire...


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Avril 23, 2018, 12:59:24
Ishtar allait avoir droit à une séance particulièrement humiliante, et Mélinda avait d’ailleurs des doutes sur le fait que la dragonne accepte... Dans son esprit, il s’agissait plutôt d’un moyen de la tester, de voir ce dont elle était vraiment capable dans sa soumission. Ishtar avait l’habitude d’utiliser ses esclaves comme urinoirs, et Mélinda sentit clairement les oscillations sanguines dans le corps de la Dragonne, témoignant de ses doutes. Maintenant que le sang de Mélinda coulait dans les veines de la Dragonne, celle-ci n’avait plus aucun secret pour elle. Elle pouvait donc sentir sa répulsion, mais, pour autant, Ishtar obéit, adoptant la position habituelle du soumis à Inferis. Genoux pliés sur le sol, mains en appui à l’arrière du crâne. Mélinda sourit en la voyant, et se redressa donc, sa queue se positionnant à hauteur de son visage.

Ses deux mains se posèrent sur la tête d’Ishtar, s’appuyant sur ses cheveux, et elle fourra sa verge dans sa bouche, avant de se concentrer.

« Là, ma belle... »

Et, dans un nouveau soupir, Mélinda se mit à uriner. Comme elle l’avait annoncé, ce fut l’occasion d’une puissante douche dorée, car elle ne fit pas les choses à moitié, comme si elle était bien déterminée à pousser jusqu’au bout la soumission d’Ishtar. Mélinda savait qu’il ne fallait pas trop tirer sur la corde, que la fierté de la Dragonne allait resurgir, mais elle était bien décidée à marquer le coup. Sa queue se durcit donc, tandis qu’un épais jet doré se mit à jaillir, tapant contre la bouche d’Ishtar, s’enfonçant dans sa gorge. Le flux jaillit, et Mélinda continua à se vider en elle, urinant encore, sentant la bouche d’Ishtar se remplir, débordant, ce qui l’amena à terminer le jet en lui pissant au visage. Elle se relâcha encore, le jet filant sur son visage, dégoulinant ensuite sur son corps, glissant sur sa tenue en latex.

La queue de Mélinda sembla enfin se calmer, tressautant encore un peu, avant que la vampire ne tarisse le flux. Elle soupira longuement, et un sourire joyeux se dessina sur ses lèvres. Elle fléchit les genoux, et observa les sillons jaunâtres qui dégoulinaient sur le visage d’Ishtar, ses joues gonflées. Mélinda sourit délicieusement, et caressa du bout des doigts le visage d’Ishtar.

« Tu n’as pas l’habitude, hein, Ishtar ? Rassure-toi, ma belle, je ne t’humilie pas gratuitement... Ou peut-être que si, hihi. C’est très excitant de te voir comme ça, tu sais, toi qui es si forte, si puissante... »

Mélinda sourit encore, et se pencha en avant.

« Laisse-toi faire... »

Et elle l’embrassa alors, et titilla sa bouche avec sa langue, jusqu’à forcer le passage. Mélinda savait qu’Ishtar aimait ce qui était crade, vulgaire, sale... Elle espérait que ce baiser jaune serait à la hauteur de ses espérances !


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Ishtar Naviento le Septembre 08, 2018, 08:54:58
Ishtar avait soigneusement gardé l'urine dans sa bouche en s'efforçant de ne pas en avaler ou d'en faire trop s'échapper sur les côtés. Le goût n'était pas très dérangeant au final et la dragonne commençait à en avoir l'habitude. Du temps où elle était une simple prostituée transgenre au physique atypique dans les ruelles sombres, elle était passés par ce genre de clients un peu bizarres qui aimaient l'urine. Probablement à cause de ce passif, elle-même commençait à développer ce goût unique pour l'ondinisme. Il était loin le temps où elle arpentait les rues le soir en tenue courte gothico punk à interpeller les mâles en manque ou les soumis pour une baise rapide et pas trop coûteuse sur un matelas usagé derrière une maison. Mais avant de renverser son père et de devenir l'Amirale Gouverneure Magma Suprême, c'était bel et bien comme ça qu'elle gagnait sa vie. Mais alors qu'elle repensait à ça, Mélinda finit par l'embrasser, roulant sa langue avec la sienne. Il y eut quelques fuites de liquide dorée qui coula sur sa poitrine gainée de latex noir et sur son corps alors qu'elle gardait les mains derrière sa tête en bonne soumise. Elle en avala aussi une partie et une partie fut malheureusement avalée par Mélinda, mais de par la position plus basse d'Ishtar, c'est elle qui se fit le plus aspergée. Déjà qu'elle était trempée de sueur et d'urine, voila qu'elle était encore plus luisante dans la pénombre de cette salle de rituel. Ishtar regarda sa nouvelle maîtresse, tremblotant légèrement alors qu'elle se demandait ce que sa nouvelle dominante allait faire.

"... Baisez-moi, Maîtresse Warren... baisez-moi sur l'autel devant Nav, je vous en pris... Je veux me faire enculer devant ma divinité, pitié..."

Mélinda put observer quelque chose de rare chez Ishtar : elle rougissait. Les relations de culte entre leur divinité Nav et les Infernois était unique en son genre. On ne demandait pas aux infernois d'aimer leur dieu, mais de le craindre. Ceux qui ne le craignait pas, qui bravait son regard dur et le supportait, qui ne se courbaient pas devant lui, étaient à la fois détestés et enviés... Ce que voulais faire Ishtar aujourd'hui, maintenant qu'elle était devenue immortelle, c'était de défier sa divinité en s’adonnant au plaisir devant lui, se montrer plus forte. Après tout elle avait renversé les dynasties patriarcales, elle, une shemale, une transgenre, une bannie, avant d'y mettre sa mère à sa tête, une femme. Nav avait encore son culte, certes très puissant, mais Ishtar était dans l'Etat-Major, le camp qui lui tenait tête.

"Je voudrais..." Elle rougit encore plus avant de planter son regard dans celui de Mélinda. "Je veux un fist ! Avec un beau gant en latex noir !"


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Septembre 08, 2018, 01:04:50
Mélinda devait bien admettre que cette scène l’excitait fortement. La puissante Ishtar, agenouillée devant elle, soumise, docile et obéissante... La vampire avait souvent réussi à soumettre des personnes puissantes, mais jamais d’une telle trempe ! Ishtar Naviento était une terrible dragonne, qui avait brisé la virilité de centaines d’hommes, une femme dont les Ashnardiens eux-mêmes se méfiaient ! Et elle était là, venant de boire son urine, rougissant devant elle, jusqu’à se retourner devant un autel, en implorant de se faire enculer à sec par sa Maîtresse. Mélinda s’en pinça les lèvres, et serra ses poings en tentant de contenir une profonde vague d’excitation. La vampire n’avait jamais été un modèle d’humilité, et cette prise ne pourrait que la conforter en ce sens. Elle avait cru qu’Ishtar aurait rejeté l’acte humiliant de boire son urine, ou qu’elle aurait protesté, que son sang aurait remué pour signifier sa profonde désapprobation... Mais la vampire avait visiblement réussi son office.

*Toutefois, je ne veux pas d’un gentil agneau pour elle... Ishtar doit rester la fière et dangereuse Dragonne qu’elle est.*

Les us et coutumes d’Inferis étaient assez compliqués pour Mélinda, mais elle avait bien compris que la virilité était inversée. Les hommes étaient des soumis, les femmes des dominatrices. Inferis était une société dure, élitiste et centralisatrice. Mélinda se devait donc de garder cela dans un coin de sa tête... Surtout qu’elle aimait bien l’idée d’avoir, dans son cercle proche, une véritable dominatrice. Si Ishtar avait un lointain passé de prostituée, Mélinda, elle, avait jadis été une esclave. La vampire se devait donc de bien réussir à jouer entre la soumission qu’Ishtar ressentait pour elle (maintenant que Mélinda était, techniquement, sa Matriarche) et sa domination naturelle.

Elle se rapprocha donc d’Ishtar, quand celle-ci précisa qu’elle voulait un fist... Mélinda avait alors une belle érection, et sa queue se redressait en haut. Elle était si dure, et si grosse, qu’elle passait au-dessus de son nombril. La vampire sourit doucement, et lui répondit ensuite, en crispant ses doigts gantés de latex :

« Nous allons devoir instaurer des règles entre nous, ma chérie... Mais oui, mets-toi face à ton autel, et... Sache que je ne te ménagerai pas, Ishtar. Tu es ma belle pute, maintenant. »

Mélinda lui fit signe de se positionner, et la femme s’adossa contre l’autel, avant de bomber ses fesses vers l’arrière. La vampire posa ses mains sur son cul, observant en souriant le délicieux cul noir d’Ishtar, musclé et attrayant. Elle le pointait vers elle, et la femme attrapa la pointe du sling bikini d’Ishtar, tirant doucement dessus, s’amusant ensuite à frotter sa queue contre le bikini, l’enfonçant au passage contre sa croupe. Elle continua ainsi cet effeuillage pendant quelques instants, avant de regarder la statue de la divinité devant elles.

« Nav, hein ? Et la capitale d’Inferis est baptisée en son honneur, non ? Navgrad... »

La religion n’avait jamais été le dada de la vampire. Elle ne savait même pas s’il existait une divinité vampirique, et elle écarta ensuite le bikini, révélant l’accès au cul de la femme. Mélinda approcha ensuite ses doigts gantés, se penchant vers elle, et y glissa un premier doigt. Le tout était de bien dilater le fondement d’Ishtar, et elle remua son doigt longuement, avant d’y glisser un second. Fort heureusement, le corps d’Ishtar étant habitué aux sodomies, il se dilata rapidement. Mélinda se concentrait, tout en sifflotant un petit air, donnant à cette séance un aspect innocent, presque enfantin...

Et, tout en continuant, elle ne laissa pas à Ishtar l’occasion de se reposer, et joua sur son culte, puisque celle-ci semblait lui accorder une importance :

« Parle-moi de Nav, Ishtar... Je ne sais pas grand-chose de ton Dieu. Décris-le moi pendant que je continue à te défoncer le cul... »

Elle rajoutait progressivement des doigts, poursuivant ses mouvements d’avant et en arrière en elle...


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Ishtar Naviento le Septembre 14, 2018, 09:57:58
Ishtar s'accouda sur la table de l'autel, bombant son postérieur vers l'extérieur, amenant sa queue reptilienne sur le côté pour bien dégager l'accès à son anus. Son pénis en cage était totalement contenu, bien que son érection était des plus honorables, le métal de la cage la retenait totalement. La vampire allait mettre à profit l'usage de ses gants de latex et d'un lubrifiant performant. La vampire s'amusa déjà à tirer sur la partie basse de son sling bikini, la faisant rentrer dans ses fesses et tirant dessus. La dragonne soupira doucement en sentant ce frottement du latex contre sa rondelle. Puis alors que la dragonne leva les yeux vers la statue qui lui faisait face, elle sentit enfin un doigt se glisser en elle. Elle en poussa un petit soupir avant de se mordiller la lèvre inférieure.

"Hmm... Parler du culte de Nav n'est pas très excitant mais... Selon vos désirs... Haa... Nav est une entité divine qui aurait façonné ce volcan... Han... Et il aurait mit nos différentes races draconiques et reptiliennes dans cet endroit cerné par la neige pour nous y retenir... HHHa... Puis il nous ordonna de trouver son épée sacrée, Ades, afin que l'un de nous devienne le seigneur de cet endroit... Haaaah..."

Ishtar s’agrippa plus fermement au bord de l'autel alors qu'un quatrième doigt venait de se glisser en elle et que les vas et vient débutaient. Il fallait doucement ouvrir son postérieur pour permettre une baise complète avec la main de quelqu'un d'autre, voir dépasser le poignet ou y mettre une deuxième main dans certains cas.

"Gnnn... C'est le premier des notre qui trouva cette épée. Enmerkar fut un grand guerrier. Hmmm... Et il instaura le régime que l'on connait aujourd'hui. Il est encore au conseil religieux aujourd'hui... Haah... Mais son corps dégradé par les millénaire n'est plus qu'un cerveau flottant dans la Jarre Eternelle. On entend encore sa voix qui... Quant à l'épée, je l'ai tenu pendant un temps après le putsch... Haaah... Une telle puissance est délirante ! Nav ne s'adresse guère à nous mais on lui impute nos catastrophes, nos jugements, nos lois... Haaah... On doit le craindre, mais pour un membre de la Fondation comme moi... Le défier est un art de vie !"

La dragonne tendit sa main sous l'autel qui contenait une multitude de jouets sexuels tous plus exotiques les uns que les autres. Il y avait des tonnes de bâillons, de godes, de boules de geisha, de martinets... Mais la dragonne prit délicatement une petite bouteille, à peine haute de 5cm. Elle l'ouvrit en douceur en tournant le bouchon, produisant un léger psht. Puis elle amena le goulot contre sa narine en baissant la tête et boucha l'autre avec son index de sa main libre. Juste avant elle expira l'air de ses poumons avec la bouche avant d'inspirer directement les effluves s'échappant de la bouteilles. Ishtar inspira d'une traite pendant 15 secondes avant de retenir son souffle, refermant la bouteille avant de doucement expirer. L'effet fut immédiat et Ishtar lâcha un longue plainte sexuelle. Son corps se relaxait et son anus facilita l'insertion que lui faisait subir Mélinda.

"Haaan ! haan oui ! Le Poppers c'est trop bon pour ça ! Han Maîtresse Mélinda... Je suis prête à y aller franchement !"

Une bonne dose de lubrifiant sur son anus et la vampire allait pouvoir fourrer toute sa main en elle. Le poppers faisait un pic de plaisir très bref, Mélinda allait devoir mettre à profit ce moment avant qu'Ishtar ne doive prendre un shoot supplémentaire.


Titre: Re : Vacances sur le Czarina Tiamat [Theorem & Ishtar]
Posté par: Mélinda Warren le Septembre 17, 2018, 12:58:45
Mélinda n’était pas une grande habituée du fisting, mais elle trouvait en revanche passionnant d’humilier Ishtar. C’était une sorte de victoire profonde et de jubilation inconsciente, un peu comme David triomphant de Goliath. Ishtar était bien plus puissante qu’elle, elle était une souveraine, une femme militaire, une chef de guerre qui commandait une armée entière, des vaisseaux de guerre, une femme dont le nom était remonté jusqu’aux oreilles du Conseil Impérial. Sa ténacité, sa fureur, faisaient d’elle une femme dont les Conseillers Impériaux se méfiaient. Et voilà qu’elle se trouvait maintenant entre les délicieuses mains de Mélinda Wraren, une vampire ashnardienne qui avait pour elle son charme et sa perversion. Face à elle, Ishtar s’était progressivement effondrée, et Mélinda savourait maintenant. Elle était furieusement excitée, un peu comme une jeune femme connaissant ses premières coucheries avec son premier petit-ami. Une excitation fébrile la traversait, et, tandis qu’elle enfonçait ses doigts, et filait d’avant en arrière, sa queue commençait à l’élancer douloureusement. Une redoutable érection la vit redresser son sexe, et, en souriant, elle écoutait Ishtar lui parler de son culte. En toute honnêteté, Mélinda ne l’écouta nullement, et ne retint rien du Dieu Nav et du culte tournant autour de lui. C’était pour elle une excuse, un simple moyen d’amener Ishtar à se concentrer, afin qu’elle ressente davantage l’humiliation qu’elle subissait.

Le pire, c’est que le sang de la Tsarine remuait furieusement, témoignant du plaisir profond que la femme ressentait. La dragonne aimait ça ! Mélinda en souriait encore, heureuse, et continua à la sodomiser, enfonçant ses doigts. Elle laissa volontiers Ishtar se droguer à l’aide d’un inhalateur. Mélinda sentit rapidement les muscles anaux d’Ishtar se détendre, et sourit encore, avant de s’enfoncer à nouveau.

« Ton cul se dilate tellement facilement, Ishtar... Tu es vraiment la reine des sodomites, ma chérie... Une salope comme on en fait rarement ! »

Indéniablement, si Mélinda n’avait pas croisé Vanillia, Ishtar aurait pu lui ravir son cœur. De fait, Mélinda restait assez partagée en ce qui concernait Ishtar. La voyait-elle comme une simple victime ? Une simple amante qu’elle avait manipulé pour parvenir à ses fins ? Il était tentant de le croire, mais... En réalité, Mélinda la respectait aussi beaucoup, et se sentait privilégiée d’être en sa compagnie, et d’entretenir une telle relation avec elle. Mélinda continua donc à la sodomiser, élargissant douloureusement le cul d’Ishtar.

Pendant ce temps, elle continuait à la narguer, enfonçant toute sa main, et continua.

« Là, làààà... La si puissante Tsarine d’Inferis, la Magma Suprême comme ils t’appellent... Mais, pour moi, tu n’es rien de plus qu’une esclave que je vais fourrer quand je le veux... Tends-moi ton cul, hurle pour ta Maîtresse ! Vas-y, hurle, hmmm... !! »

Et, pendant ce temps, sa queue tendue caressait les cuisses d’Ishtar, comme pour lui annoncer le reste des festivités à venir...